AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253941980
Éditeur : Le Livre de Poche (01/02/1994)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Par tradition, on n'aime pas le corps dans l'histoire de la philosophie. Cette méfiance immémoriale semble, de surcroît, privilégier deux appendices qui disent la parenté de l'homme et de l'animal : le nez et le phallus. Afin de conjurer une telle proximité, l'Occident a inventé des corps purs et séraphiques, mis en forme par des machines à faire des anges : de la castration au mariage bourgeois, en passant par toutes les techniques de l'idéal ascétique. Pour Michel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Satori
  22 janvier 2013
Totalement indigeste en ce qui me concerne.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
AngelonyxAngelonyx   28 février 2016
La morale du plaisir vise autrui autant que soi, elle invite à vouloir autant la jouissance de l'autre que sa propre jouissance, l'une étant d'ailleurs la condition de possibilité de l'autre - ruse de la raison, l'amour-propre, au sens où l'entend La Rochefoucauld, impliquant qu'on fasse de l'autre un sujet de jouissance dispensateur, en retour, de notre propre plaisir.
Commenter  J’apprécie          30
AngelonyxAngelonyx   28 février 2016
Haine du corps, donc, mépris de la chair, volonté de cacher le limon d'où sortent les pensées : Descartes est bien un philosophe classique jusque dans ses défiances, sinon ses répugnances. La pensée est pourtant bien le produit de cette chair qui souffre et qui enregistre les moindres vibrations de l'existence, elle résulte d'un compromis avec des forces qui dynamisent l'organisme dans le dessein d'épargner la fracture, la brisure, la folie, le déséquilibre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AngelonyxAngelonyx   28 février 2016
La morale collective est une illusion, il n'est d'éthique que dans le rapport qu'un sujet entretient entre lui et lui : comme le dandy de Baudelaire, l'hédoniste "doit aspirer à être sublime sans interruption : il doit vivre et dormir devant un miroir". Il est le seul à pouvoir se juger, à savoir s'il évolue, ou non, dans la laideur.
Commenter  J’apprécie          30
Zora-la-RousseZora-la-Rousse   24 août 2015
Nombre de philosophes ont connu ce que nous pourrions appeler des hapax existentiels, des expériences radicales et fondatrices au cours desquelles du corps surgissent des illuminations, des extases, des visions qui génèrent révélations et conversions qui prennent forme dans des conceptions du monde cohérentes et structurées.
Commenter  J’apprécie          30
AngelonyxAngelonyx   28 février 2016
Quand elle est d'abord vécue dans la chair, la philosophie acquiert une exceptionnelle charge de vérité : sa proximité avec l'intimité de l'être, le fait qu'elle découle d'une expérience et provienne d'une volonté d'élucider l'énigme ressentie dans un corps font d'elle une vérité d'évidence.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Michel Onfray (193) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Onfray
Onfray, le Grand Oral des Grandes Gueules, RMC, septembre 2017
Dans la catégorie : FédonismeVoir plus
>Ethique>Systèmes et doctrines>Fédonisme (18)
autres livres classés : hédonismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre