AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2013234961
Éditeur : Hachette Jeunesse (17/12/2009)

Note moyenne : 3.34/5 (sur 37 notes)
Résumé :
La création du monde et la naissance de l'homme, l'âge d'or, le déluge, l'orgueil d'Arachné, Écho et Narcisse, Dédale et Icare, Orphée et Eurydice, Apollon et Daphné. Des récits mythiques et poétiques qui fascinent l'homme en quête des ses origines. Cette édition originale propose de découvrir vingt-cinq histoires de métamorphoses parmi les plus représentatives de l'?uvre d'Ovide.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ewylyn
  30 août 2015
Un bail que je souhaitais découvrir ces métamorphoses signées Ovide, j'avais peur de me lancer dans le texte intégral, du coup, j'ai jeté mon dévolu sur cette adaptation en 25 textes. Un choix intéressant de récits, à courts pages, facile à lire, avec de chouettes introductions en latin et leurs traductions. Je suis contente d'avoir lu ce qui pour moi s'apparente à un préambule, je sais maintenant que je suis plutôt tentée de lire l'intégral.
Beaucoup de textes, je les avais en tête, déjà parce que je suis passionnée de mythologie gréco-romaine, mais aussi parce que j'aime beaucoup la série Percy Jackson. de ce fait, de nombreux textes sont obligés de parler aux amateurs de ces livres, comme ce qui relate d'Icare ou encore d'Arachné. J'ai pris plaisir à découvrir ces petites histoires, elles sont fascinantes et variées, les transformations peuvent être minérales, animales, végétales ; il existe par ailleurs, une bonne dose d'aventure, de romance et de fantastique. Un mélange très prenant qui rend cet ouvrage très agréable à lire.
Il faut dire que l'on croise pas mal de personnages, divins, héros ou mortels, nous contant des histoires hors du commun et qui ressemblent à s'y méprendre aux contes des origines. La mythologie est la religion des gréco-romains et par conséquent, il n'est pas étonnant de trouver l'origine de faits, d'étoiles, d'objets, de plantes à travers ces histoires. La fleur Narcisse et le malheur de cette pauvre Écho, condamnée à répéter les derniers propos qu'on lui dit ; Arachné qui ayant provoqué Athéna, finit transformé en araignée, tissant des toiles comme lorsqu'elle était humaine. L'origine de la Grande et Petite Ourse restera mon histoire préférée dans cette partie relatant l'origine des choses.
Il y a une autre partie plus centrée sur l'aventure, comme le Minotaure, Thésée et Andromaque, Méduse, Icare. Ce sont des récits plus centrés sur l'action, les péripéties, même si l'on rage de ne pas en avoir plus, le but est de faire une première approche sur ce type d'écriture et de narration. L'initiation est réussie, je suis restée concentrée sur ces histoires très palpitantes à lire. Parmi ces concentrés d'actions, une histoire retient mon attention, celle de Latone et des enfants de Niobé. Cette dernière défit Latone, une déesse et la mère d'Apollon et de Diane (Artémis). Sa colère, sa suffisance et ses insultes lui valent le courroux des deux enfants qui exterminent un par un les enfants de Niobé. Une histoire qui glace le sang.
Fort heureusement, après moult péripéties et rebondissements dangereux, quelques métamorphoses évoquent l'amour. Jupiter en tête, évidemment, mais pas que ! Surprise de voir figurer Pyrame et Thisbé, l'histoire qui aura inspiré Roméo et Juliette de Shakespeare. Une sombre et belle histoire. Les amours de Jupiter prennent une bonne place, mais donnent surtout de bons récits, en particulier quand il doit ruser pour tromper Junon (Héra), sa femme. L'enlèvement de Proserpine (Perséphone) par Pluton (Hadès) est une histoire intéressante et touchante, avec une belle idée pour expliquer l'alternance des saisons.
En somme, il sera difficile de s'attacher à un personnage, vu que les textes sont courts et adaptés. Toutefois, j'ai adoré découvrir les aventures et destinées de cette fresque importante que constitue la mythologie grecque. J'avais peur de ne pas adhérer, mais la traduction et adaptation d'Annie Collognat permet une lecture aisée, facile et très agréable, avec de bonnes notes en bas de pages qui n'empiète pas la lecture. Des récits tous aussi passionnants les uns que les autres, un univers riche et fascinant, opération découverte réussie. Je me plongerai volontiers dans l'intégral des Métamorphoses, et je compléterai ce voyage en terres antiques avec l'Iliade et l'Odyssée, présents dans ma PAL.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nais2726
  17 novembre 2018
Un roman classique sur les histoires mythologique qui nous entoure. Découvert au collège en 6e car on travaillait la mythologie grecque. J'ai lu ce livre et je m'y suis ouvert, chaque ligne était plus incroyable les une après les autres. Un livre que je recommande si vous aimé la mythologie !
Commenter  J’apprécie          10
chica501
  17 avril 2015
Différentes histoires de mythologies toutes aussi passionnantes les unes que les autres.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JudithbouJudithbou   15 janvier 2016
Cependant, grâce à son merveilleux talent, il réussit à sculpter dans l'ivoire blanc comme la neige un corps de femme si réussi que la nature même ne peut en faire naître un aussi beau. Il tombe aussitôt amoureux de sa statue. C'est une chaste jeune fille, on dirait qu'elle est vivante, la pudeur semble l'empêcher de bouger : comble de l'art, on en oublierait même que ce n'est que de l'art !
Commenter  J’apprécie          60
JudithbouJudithbou   10 janvier 2016
Sans le savoir il se désire lui-même, il est à la fois le sujet et l'objet de son amour, le chasseur et la proie, celui qui met le feu et celui qui brûle. Que de baisers a-t-il donnés en vain à la source trompeuse ! Que de fois a-t-il plongé les bras au milieu de l'eau pour enlacer son cou qu'il aperçoit sans parvenir à le saisir !
Commenter  J’apprécie          50
Cece222Cece222   14 mars 2015
"Expsatiata ruunt per apertos flumina campos cumque satis arbusta simul pecudesque virosque tectaque cumque suis rapiunt penetralia sacris.[...]"

"Les fleuves qui ont débordé roulent à travers les campagnes, entraînant pêle-mêle les récoltes et les arbres, les troupeaux, les hommes, les maisons et les sanctuaires des dieux, avec leurs objet sacrés.[...]"

(page 23)
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Ovide (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ovide
Rencontre avec Jean-Louis Poirier le 18 décembre 2019 à la Librairie Guillaume Budé. Bibliothèque mythologique idéale. Les textes ici rassemblés sont tous fondateurs, qu'ils aient été sublimés par les géants de la poésie que sont Homère, Virgile, Ovide, ou composés par les petites mains érudites de la mythologie, les mythographes. Plus d'informations sur https://www.lesbelleslettres.com/livre/4102-bibliotheque-mythologique-ideale
autres livres classés : divinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
478 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre