AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2356740252
Éditeur : Daniel Maghen (18/05/2012)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Le chaman Ozbeg l’a vu pendant sa transe, l’enfant à naître sera exceptionnel.
Tous les signes sont là: un caillot au creux du poing, un troisième oeil, la protection et le soutien des esprits. Il accomplira de grandes choses, mènera ses hommes à la victoire… S’il peut réunir à nouveau les clans mongols déchirés par des luttes intestines, son nom est tout trouvé : il sera un nouveau Temudjin, prénom chargé d’histoire et d’espoir. Sa destinée sera similaire à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
DoVerdorie
  11 avril 2014
Il me manque actuellement six heures, au moins ! en plus des vingt-quatre accordées quotidiennement à n'importe qui d'entre nous. Je m'étais résolue à "tant pis...mes "paraphes" sur Babelio se feront plus rares...". J'avais donc rangé Temudjin précieusement à côté des autres BD's qui me tiennent à coeur, d'autant que cet album est un (très beau) "cadeau" de manU17, sans qui je n'aurai pas fait ce voyage émouvant dans cette Mongolie du 12e siècle...
Mais voilà que Temudjin (signifiant "le plus fin acier" en turco-mongol) se rappelle constamment à moi. C'est vrai que son histoire (voir encadré de Babelio) n'est pas banale ! Je me suis rapidement attachée à ce gamin plein de fougue, sensible aux esprits des êtres vivants, qu'il savait voir et capturer...
Or, plus encore, ce sont les liens d'amour, profonds et tendres et de respect mutuel qui se tissent entre Temudjin et son père adoptif, le chaman Oz-Beg, qui m'ont beaucoup touchés. Malgré le quotidien rude et parfois très violent...je n'ai su percevoir que cette relation forte entre eux, et avec la nature sauvage ubiquiste...
Une nature qu'Antoine Carrion a su rendre vivante et vibrante quand il place les personnages, les animaux et les esprits dans les décors des grandes espaces, les steppes et les montagnes sous un ciel presque continuellement traversé de nuages...on se surprend à rêver de vouloir traverser ces plaines...immenses promesses de liberté...
Malheureusement cette liberté est limitée par le destin. le devenir de Temudjin était écrit et il va l'assumer, même s'il aura préféré rester dans les traces de son père...
L'épopée de ce Genghis Kahn (l'auteur avoue dans un interview avoir librement "brodé" sur la légende du Kahn) est avant tout une histoire d'ambiance ou s'entrelacent le chamanisme, l'amour filial et la volonté du "plus fin acier".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          644
jamiK
  23 juillet 2019
J'ai beaucoup aimé le graphisme, onirique, au couleurs bleuté, sombres, naturelles, le trait en hachures, brut, il y a une belle lumière inquiétante, une véritable atmosphère magique, fantastique et troublante, la grande taille des pages rajoute une dimension lyrique et épique à l'aventure.
Je suis beaucoup moins emballé par le scénario, qui est une suite de tours de magie, avec un fond mystique et spirituel. Tout au long du récit, il y a un être divin qui vient commenter pour dire que c'était écrit et que ça devait se passer comme ça, je m'en suis très vite lassé, c'est l'artifice en trop, qui justifie le côté fantastique du dessin, mais alourdi le rythme du récit et force sur le trait sur les personnages. On ressasse tout au long du récit que Temudjin a un destin hors du commun, c'est un peu comme si on nous disait à la fin de chaque planche : "vous allez voir ce qui va se passer ensuite, ça va être super !" Tout ce qu'il faut faire pour décevoir le lecteur... et j'ai été déçu.
Commenter  J’apprécie          230
manU17
  08 janvier 2014
Comme un oiseau de fumée s'échappe d'une yourte pour mieux se répandre dans l'obscurité sourde recouvrant les terres Mongols.
Au coeur de la forêt enneigé, une étreinte aussi brève que terrifiante, mais lourde de conséquence. L'esprit du loup a fait son oeuvre. La bête a fécondé une femme qui portera en elle Temudjin. le destin de tout un peuple est en marche. Les esprits l'ont décidé, qu'il en soit ainsi.
De valeureux guerriers confrontés au chamanisme, aux croyances et aux sortilèges, un monde cruel et violent, un monde dans lequel on se méfie des vivants et des morts bien plus encore…
Au-delà de l'histoire, ce n'est pas ce qui m'a le plus attiré ici, je me suis laissé emporter par l'ambiance onirique, entre magie et surréalisme, peuplée de créatures qui feraient merveille dans l'univers de Myasaki. Un album étonnant dont certaines planches sont tout simplement magnifiques.
A votre tour, laissez-vous envouter par la magie de Temudjin...

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
Commenter  J’apprécie          262
Maks
  02 avril 2017
Temudjin c'est une aventure onirique, peuplée de shamans, d'esprits, de dieux et d'âmes errantes.

Nous suivons l'initiation d'un jeune garçon à récupérer les esprits et les âmes des mourants, mais ce garcon est bien plus doué qu'il n'y paraît et va se retrouver sur les traces de son ancêtre Gengis Khan à communiquer avec les divinités.

L'album est assez poétique malgré qu'il ne soit pas à mettre entre les mains des enfants (pas mal de scènes de nudité ou de violence tout de même), l'album en lui même est magnifiquement illustré et colorisé, vos yeux vont se régaler.

Petit bémol, comme il y a un tome 2, l'histoire se coupe au moment capital, à savoir ce que sera le destin de ce jeune garçon devenu un homme fort et respecté de ses ennemis il faudra se pencher sur le deuxième tome.
Voir la chronique sur mon blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
Commenter  J’apprécie          230
tchouk-tchouk-nougat
  09 septembre 2015
Ozbeg est un chaman et les esprits lui ont confiés une vision. Celle d'une femme qui s'apprête à donner naissance à un petit garçon. Et ce petit garçon aura un grand destin. Le héros du peuple mongol, celui qui l'unifiera et qui marchera dans les pas du grand Gengis Khan. Alors comme lui il sera Temudjin.
C'est en arpentant les steppes mongoles que Temudji fera son apprentissage de la vie auprès de celui qu'il nommera son père, Ozbeg le chaman. L'enfant a des prédispositions, il sait parler aux esprits et déjà il a la fougue d'un chef de guerre.
J'ai beaucoup aimé cette première partie où la relation entre l'enfant et Ozbeg est très belle, très forte et empreinte d'émotion douce.
Dans la seconde partie nous avons une quête initiatique qui plonge dans l'onirisme. Et là j'ai été beaucoup moins convaincu. J'ai eu du mal à me raccrocher au récit. La façon dont il est raconté laisse un peu le lecteur au bord du chemin. Même Temudjin, le héros de l'histoire, y est passif. Il ne commande rien, ne fait que subir ce que les esprits appellent les épreuves initiatiques. Qui ne sont pas follement palpitante en soit de plus.
Un peu déçue également de la façon dont Temudjin rallie les peuples mongols. C'est peu détaillés, cela va très vite. Après notre jeune homme semble vouloir prendre, enfin!, son destin en main. Et... la suite au prochain tome!!
Les dessins m'ont parfois un peu gênés. Ils ont du mal à rendre les paysages et les traits souvent un peu brouillons ne sont pas toujours très élégants. Le choix des couleurs est souvent étrange, enfin je trouve, avec cette forte prévalence de bleu. Si bien qu'on se retrouve quasiment toujours avec des mongols à la peau plus azur que le ciel. Je sais qu'il fait froid la bas mais quand même ! ^^ Par contre j'ai aimé les ambiances des esprits : les lumières et les personnages en volutes de fumée. Le monde onirique est facilement identifiable et assez poétique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (1)
BDGest   03 juin 2013
Il est des contes qui, sans fioriture ni vain artifice, captivent ceux qui les écoutent ou les lisent, les enchantent simplement en peuplant leur imaginaire d'images et de mots savoureux. Ce Temudjin en fait partie.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   08 avril 2014
- j'ai vu la naissance d'un grand guerrier. Ce n'est qu'un jouvenceau, mais il causera votre perte...
- qui est-il ? Comment faire pour le mettre hors d'état de nuire ?
- il porte le nom de Genghis Khan lui-même, et vous ne pouvez déjà plus rien... là où vous avez passé votre temps à diviser pour régner, lui unira pour vous renverser.
Commenter  J’apprécie          310
manU17manU17   08 janvier 2014
L'homme est allongé et fait un voyage immobile. Il se voit sur les champs de bataille. Il voit ses blessures s'ouvrir et se refermer. Il voit se construire sa légende... Puis c'est le vide. Un grand paysage blanc.
Commenter  J’apprécie          170
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   09 septembre 2015
-Je t'enseigne ce qui est juste, et chercher querelle ne l'est pas.
-Foutaises! Se laisser marcher sur les pieds est un aveu de faiblesse!
Commenter  J’apprécie          100
lunchlunch   21 août 2014
Ce soir, c'est donc un homme complet. Mais aussi un homme triste. Il a peur. Il ne veut en aucun cas continuer à marcher dans les traces de l'autre Gengis Khan. Pour rire, il dit qu'il a de plus grand pieds et que les traces sont mal ajustées. Mais la raison est évidemment ailleurs.
Commenter  J’apprécie          40
SakuSaku   23 février 2014
Je pense que tu es un goujat. Aucun homme bien comme il faut ne rappelle sa promesse à une femme...
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Antoine Ozanam (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Ozanam
Joël Jurion & Antoine Ozanam - Klaw
autres livres classés : mongolieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3544 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..