AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757804148
117 pages
Éditeur : Seuil (05/04/2007)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Parodie, pastiche, charge, caricature ? Laissons au lecteur le soin de caractériser d'un nom chacun des textes ici rassemblés, et qui révèlent une figure parfois ignorée de Perec, celle du savant.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bouteyalamer
  15 janvier 2016
Que ceux qui ont écrit, écrivent ou écriront des articles scientifiques dans notre précieux jargon lise ce livre minuscule. Il riront de la première à la dernière page du texte, des figures, de la bibliographie, des conflits d'intérêt, du sabir, du ton solennel, puis trouveront l'occasion de rougir. Je l'ai lu jadis sous forme de photocopie à peine déchiffrable; il est maintenant joliment publié pour faire un cadeau aux collègues lors des diners en ville.
Commenter  J’apprécie          70
GabyH
  09 novembre 2012
Dans ce livre, Georges Perec nous démontre qu'il sait se jouer avec brio du jargon scientifique des articles universitaires.
Cantatrix Sopranica L. est le premier d'une série d'articles pastiches écrits par des universitaires aussi anonymes que sortis de l'imagination de Perec. Ecrit en anglais, cet article est réellement truculent. Il démontre à quel point Perec a su s'inspirer du style de la littérature grise pour la tourner en dérision par des exemples d'études absurdes.
En somme, c'est un livre qui ravira les (apprentis) docteurs ès quelque chose et qui leur offrira avec beaucoup d'humour un recul nécessaire sur leur activité de recherche et d'écriture.
Commenter  J’apprécie          50
gielair
  19 novembre 2018
Ah! Perec, que d'oeuvres tu nous as laissées. Ta volonté de faire le tour du domaine littéraire t'a amené dans des recoins pour lesquels j'ignorais ton exploration. Ici, c'est la sphère scientifique et son écriture si peu romanesque qui a attiré ta plume. J'ai bien aimé, ayant été quelque peu traducteur de textes scientifiques, pouvoir lire en ouverture de Cantatrix Sopranica L., cet écrit anglais décrivant et mettant à jour toutes les recherches sur le yelling reaction chez les chanteuses sopranos soumises à un lancer de tomates. Sa bibliographie bien documentée était savoureuse. On doit noter pour une contribution non négligeable à l'épistémologie des sciences de la nature ce bijou qu'est Une amitié scientifique et littéraire : Léon Burp et Marcel Gotlib suivi de Considérations nouvelles sur la vie et l'oeuvre de Romuald Saint Sohaint.
Lien : http://rivesderives.blogspot..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gavarneurgavarneur   11 mars 2016
Cantatrix sopranica

Démonstration expérimentale d'une organisation tomatotopique chez la Cantatrice.

L'auteur étude les fois que le lancement de la tomate il provoquit la réaction yellante chez la Chantatrice et demonstre que divers plusieures aires de la cervelle elles etait implicatées dans le response, en particular, le trajet légumier, les nuclei thalameux et le fiçure musicien de l'hémisphère nord.

As observed at the turn of the century by Marks & Spencer (1899), who first named the ``yelling reaction'' (YR), the striking effects of tomato throwing on Sopranoes have been extensively described. Although numerous behavioral (Zeeg & Puss, 1931; Roux & Combaluzier, 1932; Sinon et al., 1948), pathological (Hun & Deu, 1960), comparative (Karybb & Szyla, 1973) and follow-up (Else & Vire, 1974) studies have permitted a valuable description of these typical responses, neuroanatomical, as well as neurophysiological data, are, in spite of their number, surprisingly confusing. In their henceforth late twenties' classical demonstrations, Chou & Lai (1927 a, b, c, 1928 a, b, 1929 a, 1930) have ruled out the hypothesis of a pure facio-facial nociceptive reflex that has been advanced for many years by a number of authors (Mace & Doyne, 1912; Payre & Tairnelle, 1916; Sornette & Billevayzé, 1925). Since that time, numerous observations have been made that have tried to decipher the tangling puzzle as well as the puzzling tangle of the afferent and/or efferent sides of the YR and led to the rather chaotic involvement of numberless structures and paths: trigeminal (Loewenstein et al., 1930), bitrigeminal (Von Aitick, 1940), quadritrigeminal (Van der Deder, 1950), supra-, infra-, and inter-trigeminal (Mason & Ragoun, 1960) afferents have been likely pointed out as well as macular (Zakouski, 1954), saccular (Bortsch, 1955), utricular (Malosol, 1956), ventricular (Tarama, 1957), monocular (Zubrowska, 1958), binocular (Chachlik, 1959-1960), triocular (Strogonoff, 1960), auditive (Balalaika, 1515) and digestive (Alka-Seltzer, 1815) inputs. Spinothalamic (Attou & Ratathou, 1974), rubrospinal (Maotz & Toung, 1973), nigro-suiatal (Szentagothai, 1972), reticular (Pompeiano et al., 1971), hypothalamic (Hubel & Wiesel, 1970), mesolimbic (Kuffler, 1969) and cerebellar (High & Low, 1968) pathways have been vainly searched out for a tentative explanation of the YR organization and almost every part of the somesthesic (Pericoloso & Sporgersi, 1973), motor (Ford, 1930), commissural (Gordon & Bogen, 1974) and associative (Einstein et al., 1974) cortices have been found responsible for the progressive building-up of the response although, up-to-now, no decisive demonstration of both the input and output of the YR programming has been convincely advanced.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          33
BouteyalamerBouteyalamer   18 décembre 2016
Tomatoes (Tomato rungisia vulgaris) were thrown by an automatic tomatothrower (Wait & See, 1972) monitored by an all-purpose laboratory computer (DID/92/85/P/331) operated on-line. Repetitive throwing allowed up to 9 projections per sec, thus mimicking the physiological conditions encountered by Sopranoes and other Singers on stage (Tebaldi, 1953). Care was taken to avoid missed projections on upper and/or lower limbs, trunk & buttocks. Only tomatoes affecting faces and necks were taken into account. 

Control experiments were made with other projectiles, as apple cores, cabbage runts, hats, roses, pumpkins, bullets, and ketchup (Heinz, 1952). 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
VLaurelineVLaureline   11 janvier 2020
C'est alors que Marcel Gotlib, découragé par l'échec commercial de son oeuvre la plus ambitieuse, 2002, Odyssée de l'espace, renonça définitivement au 7e Art, brûlant symboliquement devant la terrasse du Fouquet's les scripts des trois films qu'il avait alors en projet et dont seuls les titres nous sont parvenus : Les Choses de la vie devant soi, Deux Anglaises et le continent perdu, et Balzac 001 contre le docteur No.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Georges Perec (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Perec
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Le dernier des Camondo" de Pierre Assouline, Éditions Folio "Les Camondo ou L'éclipse d'une fortune" de Nora Seni et Sophie le Tarnec , Éditions Babel "La rafle des notables" de Anne Sinclair, Éditions Grasset "Pourquoi les Juifs ?" de Marek Halter, Éditions Michel Lafon "Je rêvais de changer le monde" de Marek Halter, Éditions J'ai lu "Ellis Island" de Georges Perec, Éditions POL "Il est de retour"de Timur Vermes, Éditions 10/18 "Le charlatan" de Isaac Bashevis Singer, Éditions Stock "La Source" de James A. Michener, Éditions Robert Laffont
+ Lire la suite
autres livres classés : oulipoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Je me souviens de Georges Perec

Quel était le nom d'origine (polonaise) de Georges Perec ?

Perecki
Peretz
Peretscki
Peretzkaia

15 questions
93 lecteurs ont répondu
Thème : Georges PerecCréer un quiz sur ce livre