AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2729121137
Éditeur : Editions de La Différence (21/08/2014)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Tout s’écoule dans la « djouille » afghane. Vies, amours, corps, déchets, illusions s’y déversent, sont emportés, se décomposent parmi les roches, parmi les guerres, inexorablement. Un vieux prof, retiré au bord du massif des Cévennes, s’était retrouvé autrefois, quand il était plus jeune, exilé en cette terre afghane, inhospitalière, pour échapper à sa vie. C’était au début de la révolution et de l’invasion soviétique. Il avait alors aimé une femme, Justine, et apr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
chriskorchi
  04 janvier 2015
Je n'ai malheureusement pas lu les deux précédents romans de cette trilogie (mais je compte rectifier cela lorsque j'aurai allégé ma PAL), mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier la plume de Jean Pérol. En effet, le choix des mots, les tournures de phrases, la prose efficace et cinglante.
j'ai aimé cette sincérité dans les mots, dans l'histoire, l'auteur nous montre les hommes comme ils sont avec leurs mauvais côtés aussi. C'est très réussi et je ne connaissais pas l'auteur. j'aime décidément énormément le catalogue des éditions La Différence qui est composé de textes de qualité et d'histoires puissantes et poétiques.
Conquise, j'ai passé deux jours fort sympathique en compagnie des deux protagonistes.
VERDICT
A lire, à offrir, à prêter, à emprunter. Ce livre peut être un beau cadeau à faire à une personne qui aime les grands espaces, un baroudeur.
Lien : https://lilacgrace.wordpress..
Commenter  J’apprécie          100
nath45
  14 octobre 2014
Troisième volet d'une trilogie dont je n'ai lu que ce roman, j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur tantôt poétique, tantôt très encrée dans le langage actuelle, l'histoire de ce vieux professeur et ce jeune lycéen dont les vies se mêlent, se ressemblent, s'imbriquent et pourtant des années séparent les événements de chacun. Leur histoire d'amour l'un avec Justine, l'autre avec Clara, l'Afghanistan pour l'un au moment de l'invasion soviétiques, l'autre à notre époque, deux écorchés de la vie qui vivent dans le massif des Cévennes. Pas facile de raconter cette histoire il faut vraiment découvrir ce texte dont l'auteur nous montre l'Homme pas toujours dans toute sa beauté, une histoire d'humanité.
Je remercie Masse critique et Babelio pour la découverte de cet auteur dont je n'ai qu'une envie aller découvrir ses autres livres.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
nadejdanadejda   19 septembre 2014
Ma silhouette se détachait sur une terre et un ciel enfin libres. Plus rien. Un désert de débris.
(…) Je tournais les pages, la page ; et sur cette dernière, d’un grand blanc à piéger le temps, il n’y avait plus rien d’écrit. Je fixais en grand angle cette espèce de mort et de disparition dans le dépouillement. Loin.
Loin du Bosphore et des scintillements de la mer de Marmara encore aux portes de l’Europe ; loin, après Trabizon, la mer Noire, et les ultimes âpretés des montagnes turques ; loin après Babol-Sar, ses plages molles et rases de la mer Caspienne, son hôtel blanc tchékhovien aux hautes baies ouvertes sur un ciel diaphane et gris qui étendait sur une mer tout aussi grise ses airs d’aquarelles douces et fanées ; loin après Méshed et ses mosquées iraniennes enflammées ; loin après Hérat et ses murs blancs et bleus, et ses roses afghanes rouges fleurissant en gouttes de sang sur le bas-côté de la route le long de la « djouille », ce caniveau des rues et des irrigations, cette rigole à l’air libre à travers les villages, où l’eau court au bord des maisons, des chemins, vers les champs, vers l’aridité du monde, vers le dénuement, loin, comme un retour et un murmure vers des temps plus anciens, où tout fut déjà consumé et le sera encore, plus loin, où l’occident, fatigué de ses fausses prouesses et de ses vaines querelles, ne semble plus capable que de s’évaporer avec elles, comme une éternelle armée d’Alexandre qui s’entêterait, fantomatique, au fil des siècles, à revenir s’y dissoudre. p 11 12
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
nath45nath45   07 octobre 2014
la France est le seul pays du monde où l'on veut que tout aille mal dans l'égalité. Dans un maquis de lois multipliées en barbelés autour des citoyens, pour les mettre de plus en plus en infraction et a l'étroit dans une liberté qui n'en est plus une, en ce pays qui s'en déclare sans cesse pourtant le plus zèlé défenseur, autre marotte nationale, mais dans lequel, depuis soixante ans, chaque année, on est de moins en moins libre d'être libre. (Page 44)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nath45nath45   07 octobre 2014
Passé un certain âge, ce qui nous plombe et nous empêche de réaliser quoi que ce soit, c'est la perception claire, aiguë, fusillante, lancinante, crépitante, de l'inutilité de tout. (Page 67)
Commenter  J’apprécie          70
SandrIn38SandrIn38   29 octobre 2014
Les airs à la mode traçaient le programme de nos vies dans la nuit afghane, pendant qu'à l'autre bout de la ville on torturait jour et nuit dans les geôles de Pul-e-Charkhi, exactement comme durant la guerre à Paris la vie maintenait ses plaisirs, pendant qu'on arrachait des ongles dans les cachots de la rue Lauriston.
Commenter  J’apprécie          00
SandrIn38SandrIn38   29 octobre 2014
Le dessin du petit homme noir rongé par les rejets, les siens et ceux des autres, s'était fait dessein et destin. Joyeux triomphe de l'échec.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : afghanistanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1701 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre