AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809812608
Éditeur : L'Archipel (02/10/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans Le Bonheur en cinq lettres, on avait fait connaissance avec Chloé au moment de la mort de sa mère. Depuis, cinq ans ont passé. Chloé a 20 ans, elle a maintenant un petit ami, Benjamin, mais ne sait toujours pas quoi faire de sa vie.
Tout n’est pas devenu plus facile, dommage.
On dirait même que les limites vacillent. Faut-il toujours dire toute la vérité pour être heureux ? Benjamin n’a aucune envie que ses parents découvrent l’existence de la jeu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
petitsoleil
  26 janvier 2014
La suite du livre "Le bonheur en 5 lettres", on retrouve avec plaisir Chloé et Marjo, les frère et soeur de Chloé, et Benjamin actuel petit ami de Chloé.
Tout ce petit monde évoluant toujours à Bordeaux ...
Benjamin notaire et qui a toujours peu de déplaire à ses parents, Sacha son frère, Marjo qui continue sur sa lancée et enchaîne toujours les relations courtes et ratées ... Chloé ne lui en tient pas rigueur ... sauf quand ... un mensonge de trop les sépare.
Ce deuxième tome est plein de mensonges, c'est vrai, le titre est bien trouvé.
Le rythme s'essouffle un peu, Chloé se cherche, et c'est un peu long ...
Un tome de transition, en attendant un troisième tome plus enlevé ? Espérons
Commenter  J’apprécie          140
alucine
  03 octobre 2013
Quel délice et quelle fraicheur !!! Ce petit livre est une véritable bouffée d'oxygène ! Ce roman marque la suite d'un premier tome nommé le Bonheur en 5 Lettres que je n'ai malheureusement pas lu (je vite y remédier :-) ), ceci dit, cela ne m'a absolument pas dérangé pour apprécier cette lecture.
Chloé a 20 ans, elle vit à Bordeaux avec son frère Gaspard et sa soeur Joséphine puisque leur mère est décédée et que leur père a quitté le domicile il y a déjà plusieurs années. Chloé est une jeune femme très intelligente avec beaucoup d'humour et certaine exigence, mais voilà actuellement elle est un peu paumée. Elle ne sait pas vers quelle carrière se diriger, les études ne la passionne pas, son petit ami Benjamin est tout ce qu'il y a de plus gentil (trop peut-être) et refuse catégoriquement d'officialiser leur relation, et sa meilleure amie Marjolaine se sert scrupuleusement de leur amitié pour arriver à ses fins et se dégoter de nouveaux petits amis. Bref dans tout cela, Chloé se bagarre entre vérités et mensonges pour tenter d'être heureuse et de trouver ce qu'elle veut vraiment faire de sa vie et qui elle veut vraiment dans sa vie.
La plume de Pascale Perrier est vraiment agréable, j'ai ri, souri, éclaté de rire ! Malgré ses petits problèmes Chloé est une héroïne que l'on est obligé d'adorer, ses réparties sont croustillantes et percutantes, son but étant la plupart du temps de satisfaire à tout prix tout ses proches ou d'aplanir au mieux les difficultés, quitte à y perdre beaucoup et surtout à s'oublier. La pauvre Chloé se balade entre une Marjolaine qui est d'un égoïsme désarmant et un Benjamin qui n'a aucune personnalité…
En bref : Un moment de lecture rafraîchissant, drôle et divertissant qui se déroule dans une région que j'adore ! Un petit livre plein de vie qui se lit d'une traite sans anicroches et avec un sourire la plupart du temps jusqu'aux oreilles !!
Ce livre est sortit le 2 octobre, jetez vous dessus !! Vous allez l'adorer :-)
Lien : http://www.a-lu-cine.fr/le-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
lestribulationsdunelectrice
  18 novembre 2013
Quand Audrey de LP conseil m'a proposé de découvrir ce roman, j'ai immédiatement été attirée par le titre. le résumé est également très tentant.
Quant à la couverture, elle est magnifique et reflète à merveille l'histoire.
Le bonheur en cinq mensonges est un second tome. N'ayant pas lu le premier, j'avais une légère appréhension qui s'est vite estompée car à aucun moment ça n'a gêné ma lecture.

Une fois plongée dans ce roman, je n'ai pas vu les pages se tourner tellement j'étais happée par l'écriture fluide de l'auteure et par l'histoire de Chloé.
Pascale Perrier a réussi à introduire le mensonge dans cet ouvrage avec beaucoup de talent et d'originalité. Au fil des pages, on assiste à des rebondissements et à des révélations très intéressantes.

Les personnages sont tous très agréables à suivre même si certains peuvent paraître plus antipathiques que d'autres.
J'ai eu un énorme coup de coeur pour Chloé notre héroïne principale. J'ai adoré sa manière d'aborder son quotidien fait de bonheur et de mensonges avec beaucoup d'humour et de répartie. le fait que l'histoire soit racontée de son point de vue nous permet facilement de nous identifier à elle. Quel bonheur de la suivre dans ses interrogations par rapport à ses amours et à ses études. Elle m'a également beaucoup fait rire avec son dictionnaire spécial Chloé.
Quant à son petit ami Benjamin, je l'ai trouvé beaucoup trop immature surtout avec la profession qu'il exerce.
On découvre également Marjolaine la meilleure amie de Chloé, titre que je trouve qu'elle mérite pas vraiment. Je l'ai trouvé beaucoup trop superficielle est assez égocentrique.
Au niveau famille, Chloé vit avec son frère Gaspard et sa soeur Joséphine. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur eux pour pouvoir mieux les comprendre.

Après avoir passé un excellent moment en compagnie de Chloé, je suis très impatiente de découvrir « le bonheur en cinq lettres » qui est le premier opus de cette série.

En bref, je ne peux que vous recommander de découvrir cet ouvrage si vous aimez les jeunes héroïnes très attachantes.
Lien : http://lestribulationsdunele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   24 janvier 2014
L'ennui, avec Marjo, c'est que tous les mecs sont fabuleux au début et qu'ils tombent assez vite en disgrâce, pour des raisons variées.
Mon amie a suffisamment d'originalité pour dégotter des échantillons toujours différents. (...)
- Imagine le plus beau des mecs, genre mannequin pour une pub de parfum.
(...)
Tandis qu'elle continue sur sa lancée, je commence à craindre le pire. (...)
- Et tu l'as rencontré où, cet astre de grâce et de douceur ?
- Dans la rue, figure-toi. En allant à la fac. A un feu rouge (...)
- Hum, hum.
- Tu ne peux pas imaginer comme il est gentil. (...)
- C'est bon, pas besoin de me faire un dessin.
- Et donc, depuis deux jours, nous parcourons la ville en pédalant. J'envisage sérieusement de m'acheter un nouveau vélo.
- Hum, hum.

Non, je ne jouerai pas les perfides.
Je ne lui rappellerai pas comment elle a successivement acquis un abonnement pour une salle de spectacles spécialisée en hard-rock quand elle a rencontré Micky l'adorateur des décibels en folie ; un ordinateur dernier cri quand elle a fréquenté Fabien le geek ; dix-neuf livres de recettes iraniennes quand elle a goûté à la cuisine d'Aazam ; une cornemuse écossaise quand elle s'est acoquinée à James le fou de musique celtique. (...)
Alors, on n'en est pas à un vélo près.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
alucinealucine   03 octobre 2013
Et je ne parle pas de la raison pour laquelle nous avons rompu, c’est le genre de truc que je préfère enfermer dans une boite soigneusement close, insérée dans un carton méticuleusement scotché, qui lui-même est enveloppé dans une couverture bien épaisse, le tout déposé au grenier sous une énorme couche de poussière. Bref, ne m’en parlez pas, j’ai oublié. Ou je fais semblant.
Commenter  J’apprécie          40
alucinealucine   03 octobre 2013
On pourrait croire que les nuits de celui qui ne fait rien dans la journée sont calmes et sereines. Il n’en est rien l’oisif ressasse, réfléchit douloureusement au but de sa vie, récrimine, se rend compte qu’il est un boulet, une caillasse pesante pour son entourage.
Commenter  J’apprécie          30
alucinealucine   03 octobre 2013
Je n’en peux plus, de ces mensonges qui rôdent au-dessus de moi, tels des vautours n’ayant qu’un seul but, se saisir de ma dépouille et organiser un énorme banquet en me dévorant.
Commenter  J’apprécie          20
alucinealucine   03 octobre 2013
Et nous voilà à hocher la tête, silencieux. C’est peut-être ça, l’amour fraternel . Etre soudés au-delà de ce dont on a conscience ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Pascale Perrier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascale Perrier
Le premier chapitre lu par Pascale Perrier.
??Un regard à la fois fort et sensible sur la protection de l?enfance
??La puissance du secret et du lien fraternel
??Malvina, dit Elyo, c?est la galère. Ma s?ur et moi, on doit trouver une solution pour partir avant mardi soir. Pour aller où, avec quel argent ? Je n?en sais rien. Tout ce que je sais, c?est qu?on doit s?enfuir.Il ne demandait pas d?aide, simplement il avait besoin de parler. La jeune fille sourit.
??Viens dans mon internat. On va te prendre en charge, Lucile et toi. Au moins pour les vacances? J?habite dans un endroit super. le départ est prévu pour demain matin. C?était sans doute la solution la plus simple, mais Elyo devait-il vraiment croire Malvina ?
Comment Elyo, 13 ans, parviendra-t-il à se défaire de l?emprise de Laloi, un dealer, pour protéger Lucile, sa petite s?ur ?Peut-il faire confiance à Malvina, une fille qu?il a rencontrée au collège ? Et pourquoi le lieutenant Adrian le laisse-t-il partir en lui disant de remercier « ceux de la Louve » ?
+ Lire la suite
autres livres classés : Bordeaux (Gironde)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tu n'es pas celle que tu crois

De quelle manière Louise reçoit-elle un message de XD ?

Par Twitter
Par hotmail
Par Facebook
Par sms

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Tu n'es pas celle que tu crois de Pascale PerrierCréer un quiz sur ce livre