AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266145893
352 pages
Éditeur : Pocket (23/04/2004)
3.47/5   90 notes
Résumé :
Dans le Bordeaux des années quatre-vingt, Lucrèce, jeune femme ravissante et passionnée, mène de front ses études de journalisme et un emploi de caissière. Depuis le divorce de ses parents, elle vit avec son frère Julien dans un pavillon de banlieue. Blessée par l'indifférence de son père mais pleine de détermination, Lucrèce empoigne son destin. Très tôt elle se distingue par un article explosif dénonçant le plus grand scandale de la décennie. Mais parviendra-t-ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Aela
  28 décembre 2015
Je connaissais peu Françoise Bourdin dont j'avais lu "Objet de convoitise" très élégant roman sur le thème de l'homosexualité.
Je redécouvre cette auteure avec ce roman en deux volumes.
"Les années passion", premier tome, nous emmène à Bordeaux dans les années 80. Lucrèce est une jeune femme indépendante et ambitieuse qui finance elle-même ses études de journalisme en travaillant dans un supermarché.
Son père a déserté le foyer conjugal pour suivre une compagne plus jeune et Lucrèce doit donc assurer son avenir seule, sa mère se débattant pour faire vivre sa petite librairie.
Lucrèce va croiser le chemin d'un professeur de médecine bien plus âgé qu'elle et entamer une longue liaison avec lui, renonçant ainsi à approfondir ses liens avec un jeune viticulteur.
Une liaison sans engagements... oui mais tout n'est pas si simple.
C'est un très beau portrait de femme qui navigue entre raisons, sentiments et carrière. Les situations sont très plausibles, les évocations des faits historiques et de société des années 80 sont bien amenés.
Un très agréable moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
YsaM
  31 janvier 2019
Françoise Bourdin c'est une valeur sûre, je sais que je ne vais pas m'ennuyer et que je vais m'évader quand je la lis et encore une fois, le pari est gagné.
Lucrèce est une sacrée nana qui sait où elle va, même si parfois les pas sont maladroits. Elle est faite pour le journalisme et rien ne pourra altérer ce rêve qu'elle nourrit depuis si longtemps, le chemin sera long, compliqué mais elle a les armes et la force pour y arriver.
Elle vit avec son frère dans une petite maison où financièrement c'est un peu difficile. Ses parents ont divorcé quand elle était plus jeune et la vie dans l'aisance et l'insouciance est terminée. Sa mère vit de sa petite librairie et occupe un appartement au dessus de sa boutique.  Son père, très hautain et peu sympathique,  vit dans l'opulence et a refait sa vie avec une femme bien plus jeune qui étudie la médecine et lui a donné deux filles. Cette femme est à tous points méprisable, elle semble totalement occulter le fait que son mari a eu une autre vie avant elle et fait tout pour éloigner Guy de Lucrèce et de son frère Julien.  Les contacts avec leur père se font rares, l'animosité entre Lucrèce et sa belle mère est flagrante, Lucrèce veut prouver à ce père qui ne l'a jamais aidée et qui ne s'est pas vraiment inquiété pour elle qu'elle peut y arriver sans personne et qu'elle n'a surtout pas besoin d'un coup de main des amis haut placés de papa pour y arriver.
Ce livre décrit l'ascension professionnelle de la jeune femme, avec, en parallèle un paramètre qu'il ne faut pas négliger, une vie amoureuse qui s'avère bien compliquée pour la jeune femme.
D'un côté il y a Nicolas, propriétaire viticole avec son frère du domaine de Brantôme. Ce jeune homme a eu le coup de foudre pour Lucrèce la première fois qu'il l'a aperçue à sa caisse et depuis son attachement ne cesse de grandir, Lucrèce est la femme de sa vie, il rêve de fonder une famille avec elle. Ce garçon est charmant, il a tout pour plaire à une femme.
Lucrèce n'est pas insensible à Nicolas mais elle ne souhaite pas s'attacher et l'idée de se ranger, de se marier, d'avoir des enfants lui semble totalement loufoque et impossible, elle n'est pas dans cette optique, elle veut s'amuser, profiter de la vie sans s'engager et elle veut surtout réussir sa vie professionnelle avant tout.
Il y a le Professeur Cartier, chef du service orthopédique de l'hôpital de Bordeaux avec qui elle va être amenée à travailler sur un article de presse, un homme à femme très séduisant qui a l'âge de son père et qui la fascine. Une idylle cachée avec cet homme qui a l'âge de son père et qui ne lui demande rien en retour se profile doucement, au grand dam de Nicolas qui tentera tout pour récupérer sa belle.
L'auteure oppose habilement les envies de réussite professionnelle de la jeune femme et les freins qu'elle se met concernant sa vie amoureuse. On assiste à des choix parfois douloureux auxquels elle doit faire face, aux doutes qui la taraudent et on ne la comprend pas toujours, pourtant Lucrèce sait parfaitement mieux que nous ce qui est bien pour elle. Elle ne dévie pas du chemin qu'elle s'est tracé, la réussite professionnelle avant tout et tant pis si elle passe à côté du bonheur.
J'ai passé un super moment avec ce livre, je me suis évadée dans les vignes bordelaises, j'ai erré dans les couloirs de l'hôpital et dans les services de rédaction. Lucrèce m'a parfois énervée mais j'ai aussi admiré sa persévérance et son aptitude à prendre des décisions qui semblaient dures à accepter mais qui faisaient partie de la ligne qu'elle s'était fixée.
C'est l'histoire d'une jeune femme libre,  forte et volontaire, c'est une revanche, une belle revanche sur le passé et sur ce père qui lui a toujours dit que seules les études scientifiques étaient dignes de considération. Lucrèce a préféré la littérature et elle a eu raison !!
Lien : https://jaimelivresblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jall
  23 avril 2015
Peu habituée à ce genre de romans, celui-ci m'est tombé par hasard entre les mains. Il se lit très vite (moins d'une journée). Ce n'est pas la qualité de l'écriture qui le rendra agréable (tout tourne autour des choix sentimentaux et professionnels de l'héroïne Lucrèce, évidemment incroyablement belle et de bonne famille, Cendrillon des temps modernes). Néanmoins, on prend plaisir à retrouver les événements des années 80, les moeurs de cette époque (quand une femme était quittée par son mari à la cinquantaine et n'avait jamais travaillé, elle était bien embarrassée, les femmes n'avaient pas accès aux mêmes carrières que les hommes ...). le fait que les personnages soient beaux comme dans une série américaine rend ce livre détendant et appréciable pour une après-midi de vacances ou pour remonter le moral. En acceptant ce point de départ, on peut passer un agréable moment en sa compagnie.
Commenter  J’apprécie          50
Delire2014
  07 février 2016
J'ai reçu ce livre d'une généreuse maman d'élève. J'étais inquiet car je n'apprécie généralement pas les histoires d'amour et le titre, l'auteur, le résumé, ... Me laissaient présager le pire! le début a confirmé mes craintes, des personnages trop gentils, des émotions que je trouvais peu crédibles, toutefois l'écriture était fluide et on s'attachait assez vite aux héros (car si Lucrèce est l'héroïne, il y a clairement un camps des "gentils" avec Julien, irrésistiblement séduisant, courageux et prêt à tout pour sa soeur; Sophie, blonde ravissante qui séduirait quasi tous les hommes si elle n'était pas si souvent à côté de la magnifique Lucrèce et qui cache un profond traumatisme; Nicolas et Cartier, 2 hommes à qui personne ne résiste et qui se tueraient pour Lucrèce; la mère de Lucrèce, faible mais passionnée de lecture et prête à tout pour ses enfants, ... Et un camps des méchants dont la pire est la belle-mère de Lucrèce! Cette femme n'a aucune qualité...) Autre petit défaut, les répétitions. Chaque fois que Julien et Lucrèce sont dans la même pièce, on nous rappelle leur amour l'un pour l'autre! Par contre, plus l'histoire avance, plus les ennuis s'enchainent et on se surprend (enfin, JE me suis surpris à ... j'assume! ;) ) à vouloir lire la suite malgré ces déceptions. le contexte historique est très bien décrit, on est vraiment plongé dans l'ambiance de l'époque et le mélange fiction/réalité est très intéressant, notamment dans l'affaire du sang contaminé. Les passionnés de viticulture et/ou d'équitation y trouveront aussi leur compte grâce à Julien et Nicolas. Bref, une lecture à conseiller aux amateurs du genre mais un bon moment sans plus, pas un coup de coeur! Frédéric Jamin, enseignant de 33 ans en Belgique et modérateur de Dé-Lire.
Lien : http://www.de-lire.be/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cathye
  06 décembre 2019
Des personnages bien trempés, charismatiques....(Un peu trop peut-être) qui évoluent ds une histoire attachante et touchante, évoquant les débuts de l'apparition du sida et celui de la pédophilie.
F. Bourdin a vraiment le talent pour nous emmener ds une région ou un pays à travers sa culture, ses personnages qu'elle sait bien analyser. Même si parfois quelques répétitions. Même si lecture facile.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 janvier 2013
Mais le fait d’avoir été rejetée  – pire : oubliée – par son propre père avait provoqué une insupportable frustration assortie d’un immense besoin d’amour. Et ces sentiments-là, elle risquait de les traîner longtemps avec elle, comme un boulet de forçat.
Commenter  J’apprécie          50
vanilledesilesvanilledesiles   07 avril 2013
- Ma femme, puisque tu en parles, je ne me suis pas contenté de la baiser à la sauvette, je l'ai épousée, je lui ai fait des enfants ! Toi, tu comptes épouser ma fille, ou seulement la débaucher ?
- Si elle veut de moi comme mari, je fais rouvrir la mairie tout de suite. Mais je ne suis pas assez stupide pour penser que ça lui ferait plaisir.
Commenter  J’apprécie          31
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2013
Quelle que soit son angoisse d’affronter l’inconnu, elle avait choisi de le faire, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Sa vie commençait. Tous les événements antérieurs l’avaient conduite à ce train, à ce départ, et désormais d’autres gens allaient croiser sa route, d’autres amours, d’autres succès.
Commenter  J’apprécie          30
sld09sld09   26 novembre 2017
D’un geste vif, Lucrèce claqua la porte métallique de son casier avant de brouiller la combinaison. Ôter cette ridicule blouse jaune et rose aux couleurs criardes de l'hypermarché était un soulagement quotidien. Dans ses vêtements personnels, elle redevenait elle-même, se dissociait de la caissière anonyme qui, huit heures par jour, faisait glisser des marchandises sur le tapis roulant. Tout un inventaire à la Prévert défilant inlassablement sous les néons triomphants de la grande distribution : shampooing à la pomme, lot de tournevis, couches pour bébé, rôti de porc en promotion, slips vendus par trois, parfum d’ambiance, tomates pas mûres et jamais pesées. Avec bons de réduction, points cadeau, et une pièce d’identité s’il vous plaît. Sans pouvoir oublier un seul instant les enfants qui hurlent dans les caddies, bien plus fort que l’obsédant sirop musical diffusé par les haut-parleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2013
Son destin n’était pas tracé d’avance, il serait exactement ce qu’elle en ferait, son avenir se trouvait entre ses mains.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Françoise Bourdin (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Découvrez le septième opus de "13 à table", le recueil caritatif de nouvelles inédites à destination de l'association Les Restos du Coeur ! bit.ly/13atable2021 Pour cette édition 2021, nos auteurs vous font revivre votre premier amour pour le meilleur et parfois pour le pire… Depuis 2014, les six premiers tomes de "13 à table" ont permis la distribution de plus de 4,5 millions de repas supplémentaires par Les Restos du Coeur… Aujourd'hui plus que jamais, ils ont besoin de votre soutien, alors n'attendez plus pour faire une bonne action (ou un cadeau de Noël...) ! Un immense merci à tous les auteurs participants, sans qui rien ne serait possible : Tonino Benacquista, Philippe Besson, Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Jean-Paul Dubois, François d'Epenoux, Giacometti Ravenne Officiel, Alexandra Lapierre, Agnès Martin-Lugand auteur, Véronique Ovaldé, Romain Puértolas, Olivia Ruiz, Leila Slimani, Franck Thilliez Officiel ; et merci à Riad Sattouf pour l'illustration de couverture !
+ Lire la suite
autres livres classés : Bordeaux (Gironde)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre