AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782211220989
80 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (22/04/2015)
3.4/5   5 notes
Résumé :
Au début, il y avait des écrans et des caméras partout, à la maison, dans la rue, dans vos téléphones et vous étiez contents. Puis les écrans ont commencé à vous épier, à enregistrer chacune de vos paroles, de vos actions, de vos traces, à interpréter votre façon de marcher, votre rythme cardiaque, à détecter la moindre intonation suspecte. Même les yeux des passants sont devenus des caméras. Comment en finir avec ce système ? En devenant invisible. Pas facile.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
okada
  22 octobre 2017
Dans un futur dystopique mais réaliste, un groupe d'adolescents s'organise pour échapper aux contrôles d'identité et au "flicage" permanent imposés par la société sous couvert de protéger les individus.
Par bribes, on comprend qu'un système, la Gorgone, a été mis en place progressivement dans leur enfance. cet organe de l'état permet de suivre à la trace n'importe quel citoyen...

Philippe Pessan s'empare d'une thématique très actuelle pour en faire un drame satirique puissant et glaçant.
L'écriture est serrée, froide et précise.
Sans véritable intrigue, avec des personnages forcément flous (puisque leur principale occupation consiste à gommer tout ce qui pourrait les identifier : vieilles photos, commentaires sur le Net, cheveux, peaux mortes), le dramaturge nous atteint au coeur et réveille notre paranoïa !!! Un texte qui décille les yeux et incite les jeunes (et moins jeunes) lecteurs à plus de lucidité et de réflexion sur le monde actuel et sur les dangers pervers d'une technologie utilisée à outrance.
Philippe Pessan trouve un bel équilibre dans ses dialogues, entre parlé jeune et stylisation. Un remarquable travail d'écriture, donc, au service d'un texte qui fait sens.
Malgré le manque de trame narrative (une constante un peu trop à la mode, à mon goût, dans le le théâtre contemporain, et qui finit par devenir un effet), je n'ai pas lâché le livre et la fin m'a laissé terrifié. C'est utilement dérangeant, même si un poil trop paranoïaque et pessimiste pour un lectorat adolescent à qui l'on aimerait bien, aussi, donner un peu d'espoir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
GoodBooksGoodFriends
  25 janvier 2019
J'ai lu cette courte pièce de théâtre à la demande de ma fille qui l'a lue dans le cadre scolaire (livres obligatoires à lire avant l'entrée en 4ème).
La pièce met en scène six filles et six garçons, dans une société totalitaire. Ils tentent de se rendre invisibles aux yeux de la « Gorgone » , l'entité qui contrôle toutes les données informatisées recueillies sur tous les citoyens au fil du temps.
On comprend assez bien comment la société a pu évoluer pour arriver à cette situation, la mise en place de caméras pour raisons de « sécurité », les slogans protectionnistes, la complicité passive des citoyens de tous ceux qui ne s'y sont pas opposés…
Les jeunes gens ne mentionnent jamais ce qui pourrait leur arriver si ils étaient « pris » et cela amplifie l'atmosphère angoissante et oppressante de la pièce. J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui m'a poussée à réfléchir.
Commenter  J’apprécie          00
Cap0CapesDoc
  25 février 2018
Une pièce de théâtre en huis-clos, à l'atmosphère pesante et étouffante, sur les dérives de la surveillance et du contrôle de l'image, de nos gestes, nos paroles. Un texte sans espoir. Eric Pessan nous livre un tableau noir de ce que notre monde actuel est en train de devenir... Il veut nous faire réagir, nous forcer à regarder ce vers quoi la société est en train de se tourner... vers cette triste réalité où nous ne serons plus maître de nos faits et gestes, où chaque mouvement, chaque regard, chaque pensée sera contrôlée... A lire pour faire réagir !
Lien : http://capocapesdoc.over-blo..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GoodBooksGoodFriendsGoodBooksGoodFriends   25 janvier 2019
Il y a quelques années, c’était l’inverse, on paradait avec nos blogs, nos sites, nos réseaux sociaux, nos milliers de photos en ligne. Maintenant, on rêve d’être sans visage. Sans empreinte. Sans trace.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Éric Pessan (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Pessan
Quand les bibliothèques mettent la littérature au c?ur de leurs actions.
- Cécile Morel-Chevalier, responsable du service culturel de la Ville de Landivisiau, pour le festival « Moi les Mots » ; - François Rosfelter, directeur des Médiathèques de Quimper-Communauté, pour le festival « L?Odyssée des Mots » ; - Guénaëlle Closier, chargée de l?animation culturelle à la Bibliothèque des Côtes-d?Armor, pour « Des formes littéraires impromptues : Escales poétiques, Ciao Italia? » ; - Eric Pessan, écrivain.
Table ronde du jeudi 20 novembre 2014 - à l'occasion des Rencontres "Le livre, la lecture et la littérature demain?..." organisées par Livre et lecture en Bretagne et la Bibliothèque des Champs Libres à Rennes.
Plus d'infos sur http://lalecturedemain.wordpress.com
+ Lire la suite
autres livres classés : big brotherVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Aussi loin que possible d'Anne Loyer

Qui sont les héros de ce livre?

Tonio et Anthony
Tony et Antoine
Thomas et Antoine
Tony et Anthony

5 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Aussi loin que possible de Éric PessanCréer un quiz sur ce livre