AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791028115647
352 pages
Bragelonne (01/09/2021)
3.98/5   31 notes
Résumé :
Bienvenue dans le Paris des Merveilles, un Paris qui n'est ni tout à fait le nôtre, ni tout à fait un autre… et qui, désormais, n'appartient plus seulement à votre serviteur.

Dans ce recueil, vous découvrirez six nouvelles situées dans le monde du Paris des Merveilles. Je suis l'auteur de l'une d'entre elles, les autres étant l'oeuvre de plumes nouvelles ou confirmées qui ont imaginé avec moi l'envers du décor. Car le Paris des Merveilles est aussi ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,98

sur 31 notes
5
6 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Phoenicia
  12 septembre 2021
Après plusieurs déceptions littéraires, ce recueil arrive à point nommé, remplissant toutes ses promesses.
Autant, j'ai du mal à adhérer en règle générale au recueil de nouvelles, autant, je trouve qu'ici, c'est un format qui convient très bien. 2e recueil du cycle du Paris des Merveilles, il n'y a pas une nouvelle qui m'a paru meilleure que les autres. Toutes m'ont enchantée, dans tous les sens du terme. Ce qu'il y a de fou, c'est que comme pour le premier recueil, Pierre Pevel n'est pas la seule plume. Il a laissé place à 5 autres auteurs, ne nous donnant qu'une nouvelle. Et quelle nouvelle! Les héros - ou plutôt les héroïnes - sont les Artilleuses! Ca commence fort et bien. Moi qui me languissais de lire les BD, je redouble d'envie !
Quant aux autres nouvelles, les autres auteurs parviennent à s'intégrer parfaitement à cet univers si particulier qu'est le Paris des Merveilles. L'Outre-monde et ses créatures, les inventeurs/ magiciens , le Paris de la Belle époque revisité et ses fabuleux chats ailés. le ton y est, le format convient et le titre est respecté. En effet, ce recueil nous emmène dans un Paris moins enchanteur et pourtant tout aussi bienvenu : le monde des monte-en-l'air en tous genres. Qu'ils soient eux-mêmes malfrats - bon gré, mal gré - ou tout du moins en contact avec eux, les nouvelles nous emmènent dans les ombres de ce Paris des merveilles. Des cinq auteurs, on retrouve une plume du premier recueil : Bénédicte Vizier. Autant, on commence tambour trompette avec Pierre Pevel et ses artilleuses, autant on termine avec Bénédicte Vizier et ses changelins, nous laissant de plus sur une fin qui pourrait annoncer une suite, non? J'ose à peine y croire.
Dans tous les cas, j'ai été ravie de cette lecture. Fan inconditionnelle de Pevel, je suis ravie de ne pas avoir encore tout lu de lui, notamment concernant son Paris des Merveilles, une garantie en toutes circonstances de passer un bon moment.
LC Septembre 2021 : Première rencontre
Challenge A travers l'histoire 2021
Challenge Mauvais Genres 2021
Challenge Trivial Reading XII
Challenge Bragelonne
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3312
Papyriri
  15 septembre 2021
Deuxième recueil de nouvelles écrites à 6 mains sur le Paris des Merveilles , sous la houlette de Pierre Pevel .On y retrouve avec un grand plaisir les mages d Ambremer , les chats ailés et parlant , la tour Eiffel en bois au doux chants certaines nuits et tous les personnages féeriques , gnomes , elfes ,changelin et tant d autres qui créent cet univers si particulier , charmant au sens d origine du mot . Ce monde nous entraîne dans tourbillon de sorts irisés sur un fond de valses de Strauss jouées en sourdine sous des lustres de cristal . La quasi totalité des autrices se sont parfaitement intégrées à la vision de Pevel Sauf ( ce n est que mon avis bien sûr ) la dernière nouvelle qui est en décalée ,trop ésotérique , noyée par les larmes incessantes du héros et engloutie dans l océan sirupeux des sentiments de ce même héros nunuche .Mais ne boudons pas notre plaisir.J 'espère qu un autre tome est dans les tuyaux
Commenter  J’apprécie          211
AmeliaChatterton
  26 février 2022
J'ai souhaité me replonger dans l'univers du Paris des merveilles dans le cadre du Bingo à vapeur avec ce nouveau recueil dirigé par Pierre Pevel. J'y ai retrouvé tout ce qui fait le charme du roman original, tout en explorant de nouvelles facettes Paris avec ses bas-fonds et ses habitants plutôt sympathiques. Un nouveau recueil plutôt réussi qui m'a donné envie de relire l'oeuvre originale…
Mon avis sur le recueil :
Ce recueil est composé de six nouvelles dont l'action se déroule dans l'univers du Paris des Merveilles créé par Pierre Pevel. La première nouvelle est écrite par le romancier, tandis que les autres histoires sont issues de l'imagination d'autres auteurs.
Les éditions Bragelonne réitèrent une formule qui a déjà très bien fonctionné avec le recueil Contes et légendes du Paris des Merveilles, en réalisant cette fois un appel à texte ayant pour thème les bas-fonds parisiens et les voleurs dans l'univers du Paris des Merveilles. On peut donc dire qu'il s'agit d'un recueil de fanfictions très bien écrites, et possiblement revues par Pierre Pevel lui-même pour respecter la cohérence de son oeuvre.
Le thème des malfaiteurs avait déjà été un peu évoqué par Pierre Pevel avec le personnage de la Baronne de Saint Gil dans les premiers romans. Ici, le sujet est plus développé et permet de découvrir certains quartiers non évoqués dans l'oeuvre originale ou de nouveaux personnages.
Ce qui m'a le plus plu dans ce recueil est le soin apporté par chaque auteur pour inclure des clins d'oeil à l'oeuvre originale ou à des personnages historiques. Entre les chats ailés, les gangs parisiens, les artistes renommés, les figures scientifiques, et les lieux emblématiques, rien n'est laissé au hasard. Et lorsque l'on a la référence historique, l'histoire est encore plus savoureuse.
Autre point que j'ai apprécié : les nouvelles présentent aussi bien des voleurs que des voleuses sans distinction dans le larcin. Elles évoquent aussi la difficulté d'être une femme respectée dans ce métier, que cela soit pour obtenir des contrats ou même diriger un gang. Les femmes ne sont donc pas réduites au rang de prostituée, comme c'est souvent le cas dans des histoires traitant des bas-fonds.
Mon avis sur chaque nouvelle :
Un gnome pour un autre, Pierre Pevel
Résumé : le gang des Artilleuses débarque des Amériques pour soigner Mam'Zelle Gatling, une de leur membre qui est une fée de Paris et ne peut survivre longtemps loin de la capitale. le trio de dentelles et de dynamite élit domicile chez le gnome mécanicien Barillet. Mais celui-ci est mêlé à une affaire louche et les belles vont devoir enquêter pour aider leur ami…
Mon avis : Cette histoire est basée sur la bande dessinée Les Artilleuses écrite par Pierre Pevel et illustrée par Etienne Willem aux éditions Drakoo. Elle se situe en prologue de la BD, à l'arrivée des Artilleuses à Paris, avant le vol de la Sigillaire. Ayant lu la bande dessinée, j'ai su situer l'action et je connaissais déjà les personnages de la nouvelle. Cependant, il n'est pas important d'avoir lu la BD pour comprendre la nouvelle. Pour ma part, c'est l'histoire que j'ai le moins apprécié dans le recueil. Sans doute parce que je connaissais déjà les personnages et que j'en avais une idée plus visuelle par le biais du dessin. Ou peut-être que les autres histoires du recueil m'ont semblées plus originales. Côté points positifs, j'ai aimé découvrir le mode de pensée et la psychologie des trois personnages qui me manquait dans la BD où tout semblait aller trop vite et trop centré sur l'action. J'ai adoré l'histoire de l'échange des gnomes au centre de l'intrigue, avec les bandes rivales et un Barillet au grand coeur (mais pas doué en affaires). J'ai ri quand Mam'Zelle Gatling fait la tournée des bars de Montmartre avec ses deux compagnes pour se « requinquer ». L'humour de Pevel est très présent ainsi que ses traits d'esprits, mais je reste un peu sur ma faim concernant les trois voleuses. Peut-être qu'une autre nouvelle située à New-York aurait été plus intéressante ?
Alice au Paris des Merveilles, Charlie Eriksen
Résumé : Alice est une jeune voleuse très ingénieuse qui vit grâce à ses larcins et un certain talent pour le travestissement. Quand un étranger la contacte afin d'effectuer un vol chez un notable scientifique, elle sent la bonne affaire mais aussi un gros paquet d'ennuis. Elle n'avait pas prévu à quel point les ennuis seraient aussi importants …
Mon avis : Avec un titre à la Lewis Caroll conjugué à la présence d'une chat ailé aux rayures violettes ayant la possibilité de se rendre invisible, l'auteur nous offre ici une version d'Alice à la sauce Paris des Merveilles. Mais pas que ! Alice/ Albert (quand elle se fait passer pour un frère imaginaire) est une voleuse plutôt futée mais soucieuse de régler ses loyers à son propriétaire. Une voleuse honnête donc ! L'histoire nous entraîne ici dans un casse particulier, en lien avec deux scientifiques rivaux, mêlé à la magie. Car dans cet univers, pas de science sans magie ! Alice va devoir utiliser tous ses talents pour se dépêtrer de son affaire, sous la bénédiction de la Baronne de Saint Gil qui fera une petite incursion dans le récit pour l'encourager. Ici, ce qui est mis en avant, c'est le métier de voleur au féminin et la difficulté à se faire respecter pour ses compétences au lieu de son joli minois. Alice le sait bien : elle se déguise en homme souvent pour certaines missions qui peuvent être dangereuses ou pour obtenir des contrats. J'ai beaucoup apprécié la description de l'appartement de la voleuse qui semble un capharnaüm bien organisé et reflète bien son métier. J'ai aussi apprécié les rebondissements multiples de l'histoire. Seules certaines scènes d'action en fin de récit m'ont semblé un peu longues, même si elles reflètent bien la capacité d'Alice à assumer des rôles masculins. En résumé, une histoire qui joue avec les codes d'Alice au pays des merveilles en incluant l'univers du Paris des Merveilles avec une touche féministe.
Le gang du Chat Noir, Irène Korsakissok
Résumé : Sur la Butte de Montmartre, le peintre Gérôme de Gênes forme son élève Elenor à l'art de la peinture magique. L'art consiste à réaliser des tableaux en les imprégnant d'une émotion que pourra ressentir le spectateur en les regardant. Cependant, cette technique s'avère dangereuse si elle est mal utilisée. Gérôme va en faire les frais suite à une enquête policière où des meurtres sont liés à des tableaux…
Mon avis : C'est une nouvelle policière qui nous est proposée ici dans le milieu des mages-peintres. Gérôme, le personnage principal, apparaît comme un homme à femmes et un artiste qui s'embourgeoise, mais toujours prêt à s'encanailler au Chat Noir avec ses amis peintres. Quand il est sollicité dans une affaire de meurtre par la Police en lien avec son art magique de peinture, il va s'improviser enquêteur et se mêler à un groupuscule extrémiste qui s'est créé en secret sur Montmartre en lien avec le cabaret du Chat Noir. de théâtre d'ombres en triptyque réalisé par Mucha pour la reine Méliane, l'affaire va devenir rapidement complot et se complexifier. Dans cette histoire, j'ai beaucoup apprécié le suspense qui entoure le vrai coupable des meurtres mais aussi le dénouement où il y a de multiples rebondissements. L'auteur inclus des éléments historiques intéressants comme le Cabaret du Chat Noir qui reste le plus gros symbole de la Bohème à la Belle Epoque, les peintres Mucha et Suzanne Valadon, ainsi que d'autres figures historiques comme Maurice Utrillo et Rodolphe Salis. le personnage de Thaïs est également présent, à l'origine issu d'un opéra et d'un roman d'Anatole France, mais mis en scène ici sous les traits d'une enchanteresse chanteuse de cabaret. La majorité de l'action se situe sur La Butte de Montmartre et l'auteure a su retranscrire l'ambiance de bohème et de misère présente avec les rues exiguës, véritables coupe-gorges, et les cabarets où il fait bon s'enivrer aux côtés des peintres et poètes. L'utilisation du théâtre d'ombres dans l'histoire est assez ingénieuse car elle instille une réalité historique (=son succès au cabaret du Chat Noir) dans la fiction créée autour du Paris des Merveilles, en incluant un peu de magie. Concernant l'enquête, j'ai éprouvé un peu de difficultés à démêler les enjeux de chacun des antagonistes. J'ai même eu quelques doutes quant à l'identité réelle d'un personnage féminin avec une phrase posée par l'auteur au sujet d'un dessin qui parle (mais peut-être que je réfléchis un peu trop). Même si le personnage principal dans cette histoire est Gérôme, je n'ai pu m'empêcher de noter le fait qu'Elenor souhaite se démarquer en tant que peintre et femme dans ce milieu très masculin où seule Suzanne a vraiment percé. Quant au principe d'art-magique qui vous fait ressentir les émotions du peintre à travers son oeuvre, je l'ai trouvé à la fois très évident et pourtant fantastique ! Il fallait y penser ! En résumé, une nouvelle policière dans l'univers de la Bohème à Montmartre qui ne vous laissera pas indifférent.
Pour lire la suite de mes avis sur les autres nouvelles, rendez-vous sur :
Lien : https://lestribulationsdemis..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Antharius
  02 octobre 2021
Pierre Pevel, l'auteur du Paris des merveilles, ouvre son univers à plusieurs autrices pour raconter leurs histoires. le lien entre ces histoires ? le monde des criminels.
Dans ce recueil, on va donc trouver 6 nouvelles (dont une de l'auteur qui "lance" le thème).
Je ne vais pas vous faire attendre : toutes les histoires sont vraiment passionnantes, bien écrites et rafraîchissante !
Il y a certes quelques "cameo" issue de la série du Paris des merveilles mais c'est très discret et ne gêne pas si on ne connaît pas la saga d'origine.
Bref, un excellent recueil dans un univers particulièrement prenant ! Il peut même servir de porte d'entrée avant de se lancer dans la trilogie d'origine du Paris des merveilles.
Commenter  J’apprécie          173
MarieLywood
  09 janvier 2022
C'est avec beaucoup de plaisir que ce recueil m'a permis de me replonger dans l'univers si agréable du Paris des merveilles créé par Pierre Pevel. Il est l'auteur de la première nouvelle et laisse la place à cinq autres auteures pour les suivantes. C'est ainsi l'occasion d'étoffer et enrichir cet univers par l'ajout de personnages et artefacts de la part de ces auteures. Elles se sont parfaitement intégrées dans l'univers, en ont respecté les codes et l'état d'esprit.
Les malfaiteurs ont tout à fait leur place dans le Paris des merveilles et c'est avec plaisir qu'on se prend d'affection pour eux.
J'ai bien apprécié les clins d'oeil qui sont faits aux personnages de la trilogie ou encore à ceux de la bande dessinée de Pierre Pevel. Cet ouvrage se lit indépendamment des autres issus du même univers. Il m'a donné envie de lire le premier recueil Contes et récits du Paris des merveilles.
Commenter  J’apprécie          61


critiques presse (1)
Syfantasy   05 octobre 2021
Le recueil sur les Malfaiteurs du Paris des Merveilles comblera parfaitement les fans (lisez la série de Pierre Pevel avant évidemment). Certaines nouvelles étendent l’univers dans des directions inattendues, ce qui surprendra, mais sans jamais dénaturer l’œuvre d’origine ! Les 5 autrices qui accompagnent Pierre Pevel sont toutes talentueuses. Ma préférence va toutefois à Annaïg Le Quellec et sa Clémentine très touchante !
Lire la critique sur le site : Syfantasy
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MaylenMaylen   30 septembre 2021
- Il n'empêche que j'en sais beaucoup plus que vous tous, répliqua Borodino. Je connais du monde, MOI.
- Vous fricotez avec n'importe qui du moment que vous flairez la bonne histoire, trancha dédaigneusement Moskova. Vous chassez le ragot plutôt que le rat d'égout, mais ce que vous pêchez n'est parfois guère plus ragoûtant.
Commenter  J’apprécie          00
MaylenMaylen   30 septembre 2021
- La dernière fois que j'ai éprouvé un tel pressentiment, quelqu'un a enchanté les tartines beurrées du petit déjeuner et elles ont commencé à voler comme des papillons à travers la pièce. Ensuite, elles se sont mises à m'attaquer. C'est le jour où je me suis enfui...
Commenter  J’apprécie          00
MaylenMaylen   30 septembre 2021
La science arrive à toute allure, mademoiselle Leroy. Le commun des mortels ainsi que de nombreux mages refusent de voir la réalité en face. Il faudra bien faire une place à la technologie dans nos vies et dans nos cercles de magie.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Pierre Pevel (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pevel
Les artilleuses 3
autres livres classés : steampunkVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'univers de Pierre Pevel

Dans le premier tome des Lames du cardinal, quel roi gouverne la France ?

Charlemagne
François 1er
Louis XIII
Louis XVI

5 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre PevelCréer un quiz sur ce livre