AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226245863
Éditeur : Albin Michel (30/01/2013)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 91 notes)
Résumé :
« Nonna ! Pourquoi tu chantes toujours en italien ? » demande une petite fille à sa grand mère. Nonna lui raconte alors l'histoire de la famille...
Enfant, Nonna vivait en Italie. Son père, ouvrier communiste et athée, veut croire en une société plus équitable et chante souvent des chants révolutionnaires. Quand Mussolini arrive au pouvoir, en 1922, la famille devient la cible des chemises noires.
Le jour où c'est à Nonna qu ils s'en prennent, parce q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  04 avril 2015
Voila un album jeunesse qui est une vraie pépite.
De part ces illustrations qui sont magnifiques mais aussi pour son histoire. Il aborde une part sombre de l'histoire italienne : le fascisme et l'explique avec des mots simples aux enfants. Ce n'est pas un sujet facile a aborder et pourtant le pari est réussi.
Cet album raconte l'histoire de nombreuses familles qui ont fui leur pays. Il est ponctué de phrases ou d'extrait de la célèbre chanson "Bella Ciao" en italien.
Je suis conquise et je suis sur que cet album plaira également au plus jeunes lecteurs.
Commenter  J’apprécie          210
murielan
  18 juin 2013
Au détour d'une conversation avec sa petite-fille, Nonna (la grand-mère, en italien) évoque les raisons qui ont poussé sa famille à immigrer en France : le communisme de son père, la montée du fascisme, les humiliations des chemises noires...
Cet album est tout simplement une réussite : le texte est ponctué de phrases et de chansons en italien et les illustrations sont magnifiques. Il retrace l'histoire vraie et touchante de la famille de Nonna, qui, comme bien d'autres, a dû fuir l'Italie de Mussolini.
La dernière page documentaire permet aux jeunes lecteurs de replacer ce récit dans le contexte historique.
Un véritable coup de coeur pour cet album !
Commenter  J’apprécie          170
CelineCDI
  06 avril 2014
Une petite fille demande à sa grand-mère d'origine italienne de lui parler de sa vie au pays, avant qu'elle n'immigre en France.
Un très bel album, aux couleurs vives et aux illustrations très réussies. L'histoire est courte, pleine de poésie (ou plutôt de chanson si l'on se réfère à "Bella Ciao' qui rythme tout le récit) et elle fait référence à une période historique qui mérite d'être mise en lumière pour des enfants à partir de 10 ans. Cette lecture nécessitera sans doute quelques explications historiques et culturelles pour être pleinement appréciée. J'ai beaucoup aimé la relation entre la petite fille et sa grand-mère, pleine d'amour de curiosité. Un très bel album, à découvrir d'urgence !
Commenter  J’apprécie          120
sylvicha
  23 juillet 2013
Coup de coeur pour ce magnifique album !!!
Une petite fille demande à sa grand-mère qui chante tout le temps en italien de quoi parle ces si belles chansons. Ce sont des chants révolutionnaires et sa "nonna" va lui raconter l'Italie fasciste, Mussolini, les chemises noires puis l'exil en France après une énième humiliation....
C'est beau, parsemé de paroles en italien et accompagné des sublimes illustrations de Justine Brah....
Commenter  J’apprécie          100
mademoisellepenelope
  18 juillet 2013
« Una mattina, mi son svegliato
O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao…»
Ces paroles, les premières d'une chanson populaire italienne de protestation devenue, après modification, un hymne à la lutte antifasciste des partisans (la Résistance italienne contre les nazis), ces paroles rythment l'histoire que Nonna, grand-mère italienne joyeuse, va raconter à sa petite fille qui se décide un jour à « la cuisiner » sur le passé de sa famille.
Alors Nonna raconte. Elle raconte son père, ouvrier, non baptisé « un senza dio » comme lui reprochent cruellement les curés, un ouvrier instruit sympathisant communiste. Elle raconte l'arrivée au pouvoir des Chemises noires en 1922 et les conséquences sur sa famille. Elle raconte son père sans travail désormais, obligé de louer ses bras à la journée, sa mère rejetée par ses amies parce que son époux est communiste. Elle raconte l'humiliation subie lorsqu'elle était petite fille parce qu'elle portait une robe rouge, couleur proscrite dans ce régime totalitaire.
Un album inspiré d'une histoire vraie magnifiquement servi par les illustrations fortes de Justine Brax. Une page à la fin du livre rappelle le contexte historique.
A lire à partir de 8 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Ricochet   05 mars 2013
La robe rouge de Nonna est un album qui relate une période noire de l'histoire italienne avec gravité et sensibilité.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Lexpress   15 février 2013
De cette histoire vraie, Michel Piquemal - auteur jeunesse prolifique - a tiré un scénario simple et sensible, que Justine Brax a su illustrer avec une touche poétique bienvenue. Résultat : une partition sombre, mais un album sans fausse note, à portée des minots.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
sylvichasylvicha   23 juillet 2013
- D'ailleurs, tout était noir chez les fascistes. Ils se donnaient même le nom de " Camicie nere", les Chemises noires. C'étaient des bandes de sales types qui, au nom de leur chef, faisaient régner la terreur.
Pezzi di merda di fasciti !
- Gros mot, nonna ! Gros mot !
- Tu as raison ! Ma, ces maudites Chemises noires ont fait tant de mal !
Commenter  J’apprécie          110
murielanmurielan   18 juin 2013
Nonna a vraiment existé et l'histoire qu'elle raconte est une histoire vraie. Elle a lieu dans les années 20, une période très noire de la vie politique italienne.
Pour mieux la comprendre, il est bon d'en expliquer un peu les circonstances.
Commenter  J’apprécie          120
LilizLiliz   08 août 2014
Le temps a passé.
Nous sommes fiers aujourd'hui d'être français. Mais souvent, surtout depuis que je suis vieille, des chansons me reviennent à la mémoire. Mon coeur d'Italienne se remet à battre.
Chant, figlia mia, chante avec moi Bella ciao !
- Si, mia nonna !
Commenter  J’apprécie          40
CDIMDACDIMDA   05 mai 2015
Ma grand mère Nonna chante tout le temps. Dès qu'on rentre chez elle on l'entend fredonner:
"Va,pensiero...funiculi,foniculà ...farfallina..."
J'adore quand elle chante.Elle a une jolie voix.Mais c'est toujours en Italien.Je demande:-De quoi a parle grand mère?
et à chaque fois elle répond:-Amore,Amore?figla mia!
Ce sont des chansons d'amour.Et elle ne m'en dit pas plus.Ce matin,pendant qu'on cuisinait, j'en ait profiteé pour la cuisine elle aussi.
-Nonna !Pourquoi tu ne chante qu'en Italien?
-Parce que je suis une "macaroni",figlia mia
-Macaroni!?
-Oui ,c'est ainsi qu'on nous appelait, nous les Italien, quand nous sommes arrivé en France...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fanfan09000fanfan09000   01 décembre 2014
Je n'est pas apprécier ce livre, je l'ai trouvé trop court j'aurai préférer qu'elle parle un peu plus de la guerre comment ça se passait ...
fanfan09000 11ans
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Michel Piquemal (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Piquemal
Le jeune Numa, 10 ans, a profité du Salon du livre de jeunesse de Montreuil pour faire une interview de Michel Piquemal, l'auteur du Jobard (Milan poche junior), qu'il étudie en classe.
autres livres classés : italieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La robe rouge de nonna

Comment s’appelle la grand-mère de la fille ?

Laura
Nonna
Sara

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : La robe rouge de Nonna de Michel PiquemalCréer un quiz sur ce livre
.. ..