AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2361660644
Éditeur : Editions des Busclats (03/03/2016)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Parce qu’elle portait sur ses frêles épaules, le poids de la shoa qui avait déraciné ou anéanti les siens, Alejandra Pizarnik a cherché désespérément son salut dans la poésie, la psychanalyse, l’alcool, les amours sans amours, les amours impossibles et l’amitié de Léon Ostrov son premier analyste. Arrivée à Paris au début des années 60, elle tente de trouver une place dans l’existence mais se heurte sans cesse aux choses de la vie ordinaire qui l’écrasent. Alors el... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Moglug
  14 mai 2016
Cette femme me fascine. Alejandra Pizarnik s' adresse ici à son psychanalyste resté à Buenos Aires alors qu'elle s'exile momentanément à 18 ans à Paris pour trouver sa voie, échapper à sa mère. Devenir elle-même, et non plus « la fille de ». Elle y fait preuve d'une grande lucidité dans un style admirable et magnétique qui m'interdit tout décrochage. Elle pense à Kafka, George Bataille, rencontre Simone de Beauvoir, Marguerite Duras. Petite fille perdue parmi ces grands noms, elle n'a aucune conscience de sa propre grandeur, se bat contre elle-même, ses démons, ses terreurs. Se réjouit de peu, tente de se conformer au monde, s'amuse de voir ses textes traduits en arabe ou en allemand. Les quelques réponses de León Ostrov l'invitant à penser sa relation à sa mère, son héritage juif, les traumatismes familiaux de la Shoah, me semblent dérisoires. Les angoisses de la poétesse s'ancre à mon sens bien plus profondément que ces aléas historiques ou familiaux – aussi terribles et complexes soient-ils. Sans que je ne sois en mesure de définir ce point d'ancrage. Ces lettres me questionnent sur la solitude ressenti par certains grands auteurs – à l'instar de Pessoa ou Kafka – qui ont marqué leur siècle, parfois même de leur vivant mais sans jamais bénéficier eux-mêmes de ce prestige ou du réconfort et des réponses qu'ils prodiguent allègrement à leurs lecteurs.
Lien : https://synchroniciteetseren..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
nadejdanadejda   20 avril 2016
p 49 Je n'appartiens tout simplement pas à ce monde. J'habite la Lune avec frénésie. Je n'ai pas peur de mourir, j'ai peur de cette terre étrangère, agressive. Je n'arrive pas à penser aux choses concrètes, elles ne m'intéressent pas. Je ne sais pas parler comme tout le monde. Mes mots sont bizarres et viennent de loin, d'un endroit où personne ne se rencontre. Que ferais-je une fois plongée dans mes mondes fantastiques et incapable de remonter à la surface ? Parce que c'est bien ce qui risque de m'arriver. Je partirai et ne saurai pas revenir. Je ne saurai d'ailleurs pas qu'il existe un "savoir revenir". Et je n'en aurai peut-être tout simplement pas envie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
MoglugMoglug   14 mai 2016
Lettre n°11

[Lettre envoyée depuis Paris le 22 février 1961]

Cher León Ostrov,

Inutile d’expliquer mes silences. Au fond de moi sommeille toujours une attente première d’un changement magique. (Une nuit tous les miroirs finiront par se briser, effaceront celle que je fus et lorsque je me réveillerai je serai l’héritière de mon cadavre. )

Je suis si fatiguée de mes vieilles peurs et terreurs que je n’ose même pas vous en faire part. Vous vous souvenez de ma phrase ou du refrain de tous mes journaux : « Entrer dans le silence » ?

J’ai travaillé dur au bureau ces derniers mois. En témoignent mon cœur affaibli et ma fatigue perpétuelle. J’ai même pensé que j’étais mourante. Je me suis dis « Tu te consumes ». […]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Alejandra Pizarnik (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alejandra Pizarnik
Vidéo de Alejandra Pizarnik
autres livres classés : douleur de vivreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
237 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre