AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757881156
96 pages
Éditeur : Points (09/05/2019)

Note moyenne : 3/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris, les éditions Points, en partenariat avec le ministère de la Culture, se mobilisent en faveur de la reconstruction. Notre-Dame. Une anthologie de textes d'écrivains. Le patrimoine littéraire défend le patrimoine architectural rassemble les grands noms de la littérature qui ont écrit sur la cathédrale.

Sont réunis dans cet ouvrage inédit : Guillaume Apollinaire, Louis Aragon, Honoré de Balzac, Paul Clau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Jeanmarc30
  21 avril 2020
Très bel hommage littéraire rendu au lendemain d'un drame qui a ému bien au-delà des seuls fidèles de Notre-Dame tant cette dernière est autant intemporelle qu'universelle via la vision irremplaçable notamment d'un Victor Hugo au sommet de sa gloire en son temps.
En revanche, s'il y a de nombreux noms d'auteurs célébrant l'édifice, l'ouvrage d'anthologie est plus que mince et ne retranscrit que de très brefs passages des oeuvres en rapport. C'est un peu décevant au final malgré une intention initiale des plus honorables.
Commenter  J’apprécie          333
Hauchama
  25 février 2021
Ce tout petit livre était une découverte intéressante. J'ai pu faire la connaissance d'auteurs que je n'avais jamais lus, dont quelques-uns que j'aimerai lire par ailleurs, mais j'ai également pu retrouver les beaux textes d'auteurs que j'affectionne comme Victor Hugo ou Emile Zola. Par contre, je trouve dommage que certains écrivains soient présents uniquement pour une phrase évoquant la célèbre cathédrale. Leur présence était-elle vraiment nécessaire ?
Plus d'infos sur le blog !
Lien : https://thebookshebreathes.w..
Commenter  J’apprécie          30
Michelegrain
  10 novembre 2019
Une arnaque éditoriale ! 80 pages dont un tiers vides (ne comprenant qu'une ligne de titre) , une quinzaine tout au plus de poésies et d'extraits de romans : les grands classiques. Rien d'original et un prix prohibitif pour le contenu squelettique de ce tout petit livre édité dans la sidération de l'incendie du 15 avril 2019. Une compilation bâclée à la va-vite.
Je préfère de très loin l'ouvrage de Pascal Tonazzi, aux éditions le Passeur : La grande histoire de Notre-Dame dans la littérature (350 pages et plus de 180 auteurs cités !) Une somme qui demanda de nombreuses années pour des recherches très approfondies.
Commenter  J’apprécie          10
celinefabre27
  26 mai 2019
Petit livre conseillé par ma libraire. Il y a des textes très divers, certains m'ont plu, j'étais heureuse de les découvrir. J'ai beaucoup aimé par exemple l'extrait tiré de Gargantua dont je n'avais plus de souvenirs. Je trouve très sympathique de lire des textes d'époques variées sur le même sujet.
Commenter  J’apprécie          30
Ondelette
  28 juin 2020
Une anthologie contenant de nombreux extraits, très courts, écrits par des auteurs incontournables : Balzac, De Nerval, St Exupéry, V. Hugo... le fragment le plus intéressant est sans doute celui de Joris-Karl Huysmans relatant de la symbolique dans l'architecture de Notre Dame de Paris.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
HauchamaHauchama   10 février 2021
Tel était le malheureux enfant, qui, le 25 décembre 1886, se rendit à Notre-Dame de Paris pour y suivre les Offices de Noël. Je commençais alors à écrire et il me semblait que dans les cérémonies catholiques, considérées avec un dilettantisme supérieur, je trouverais un excitant approprié et la matière à quelques exercices décadents. C'est dans ces dispositions que, coudoyé et bousculé par la foule, j'assistai, avec un plaisir médiocre, à la grand'messe. Puis, n'ayant rien de mieux à faire, je revins aux vêpres. Les enfants de la maîtrise en robe blanche et les élèves du petit séminaire de Saint-Nicolas-du-Chardonnet qui les assistaient, étaient en train de chanter ce que je sus plus tard être le Magnificat. J'étais moi-même debout dans la foule, près du second pilier à l'entrée du chœur à droite du côté de la sacristie. Et c'est alors que ce produisit l'évènement qui domine toute ma vie. En un instant mon coeur fut touché et je crus. Je crus, d'une telle force d'adhésion, d'un tel soulèvement de tout mon être, dune conviction si puissante, d'une telle certitude ne laissant place à aucune espèce de doute, que, depuis, tous les livres, tous les raisonnements, tous les hasards d'une vie agitée, n'ont pu ébranler ma foi, ni, à vrai dire, la toucher. J'avais eu tout à coup le sentiment déchirant de l'innocence, l'éternelle enfance de Dieu, une révélation ineffable. (Paul Claudel)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HauchamaHauchama   10 février 2021
A celle qui est infiniment noble.

Parce qu'aussi elle est infiniment courtoise.

Infiniment accueillante.

Accueillante comme le prêtre qui au seuil de l'église va au devant du nouveau-né jusqu'au seuil.

Au jour de son baptême.

Pour l'introduire dans la maison de Dieu.

A celle qui est infiniment riche.

Parce qu'aussi elle est infiniment pauvre.

A celle qui est infiniment haute.

Parce qu'aussi elle est infiniment descendante.

A celle qui est infiniment grande.

Parce qu'aussi elle est infiniment petite.

Infiniment humble.

Une jeune mère.

A celle qui est infiniment jeune.

Parce qu'aussi elle est infiniment mère.

A celle qui est infiniment droite.

Parce qu'aussi elle est infiniment penchée.

A celle qui est infiniment joyeuse.

Parce qu'aussi elle est infiniment douloureuse.

Septante et sept fois septante fois douloureuse.

A celle qui est infiniment touchante.

Parce qu'aussi elle est infiniment touchée.

(Charles Péguy)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
celinefabre27celinefabre27   26 mai 2019
Qui n'a pas vu le jour se lever sur la Seine
Ignore ce que c'est que ce déchirement
Quand prise sur le fait la nuit qui se dément
Se dément se défait les yeux rouges obscène
Et Notre-Dame sort des eaux comme un aimant.
Commenter  J’apprécie          10
HauchamaHauchama   10 février 2021
Vous avez porté, Vierge, digne princesse,

Jésus dont le règne est éternel.

Le Tout-Puissant, endossant notre faiblesse,

Laissa les cieux et vint nous secourir.

Il offrit à la mort son éclatante jeunesse.

Il est notre Seigneur, tel je le proclame :

Dans cette foi, je veux vivre et mourir.

(François Villon)
Commenter  J’apprécie          00
celinefabre27celinefabre27   26 mai 2019
Notre Dame, dit-elle ! Voyez, elle est lourde comme un éléphant et fine comme un insecte. La lune grimpe sur elle, et la regarde avec une malice de singe.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : anthologiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
292 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre