AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226460653
400 pages
Éditeur : Albin Michel (31/03/2021)
3.74/5   42 notes
Résumé :
Une expédition clandestine à la recherche du Temple de Salomon révèle un énigmatique cube de pierre, vieux de trois mille ans.

À l'intérieur : un secret qui pourrait remettre en cause la véracité de la Bible et déstabiliser des milliards de croyants.

Une seule solution pour éviter le chaos : mener l'enquête dans le passé. Sur ordre du pape Jean-Paul II, le père Pellegrino Ernetti remonte le chronoviseur, cette extraordinaire machine cap... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
JML38
  21 mai 2021
Après 16 ans d'oubli dans les caves du Vatican, le chronoviseur reprend du service avec aux commandes l'inusable père Pellegrino Ernetti. Il faut dire que le pape Jean-Paul II, chef de l'Église catholique en cette fin d'année 1980, a de quoi se faire des cheveux blancs à la suite d'une découverte archéologique faite à Jérusalem qui menace les fondements des religions monothéistes, surtout si elle tombe dans les mains de l'ennemi de toujours : Dom Alberto Carvalho.

Exit les subtilités de physique quantique concernant les neutrinos rémanents du passé, l'intrigue peut démarrer sans tarder puisque tout le monde est censé avoir lu le premier tome et être familier avec la machine.

Dans la veine d'un Da Vinci Code dans lequel se serait immiscé Indiana Jones, le lecteur est invité à voyager dans le temps et l'espace pour son plus grand bonheur – en tout cas ce fut le mien à la lecture de ce roman que j'ai littéralement dévoré, avec peut-être encore plus de plaisir que pour le premier opus.

Outre le père Ernetti, fidèle parmi les fidèles, on retrouve Natacha Yadin-Drori, l'archéologue israélienne devenue conservatrice adjointe du musée de Jérusalem, qui apporte régulièrement son aide au Mossad sous les ordres de Zvi Eizer. Pour ajouter un peu de nouveauté et de suspense, des créationnistes américains et une mystérieuse société israélienne font leur apparition.

L'action est très présente, surtout dans la dernière partie, mais le grand intérêt du récit reste évidemment les diverses plongées dans le passé – de plus en plus loin -, qui réservent inévitablement leur lot de surprises, et rendent la lecture particulièrement addictive.
L'auteur ne manque pas d'imagination pour proposer une réécriture originale – s'appuyant néanmoins sur de réelles hypothèses -, de certains pans de l'histoire.

Je ne peux que conseiller la lecture de ce roman, surtout si vous avez aimé les premières balades en chronoviseur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lecturesdudimanche
  07 octobre 2021
Lorsque j'ai commencé « La machine Ernetti » en avril dernier, je m'attendais à un thriller dynamique à la Dan Brown. Si j'avais aimé le livre, un évident manque de souffle et de puissance dans l'écriture m'avait un peu déçue. Toutefois curieuse de découvrir la suite, j'ai entrepris cette lecture avec moins d'attentes, plutôt comme on retrouve de vieux amis. Et miracle (bah tant qu'à faire, on est à Rome, non ?), cette fois la magie a opéré tout de suite ! Déjà familiarisée au style assez simple et direct, j'ai focalisé mon attention sur l'intrigue et sur les questions qu'elle suscitait, que j'ai même reporté jusque dans mon salon puisqu'on en a débattu en famille…
Après plus de quinze ans à prendre la poussière dans les archives secrètes du Vatican, le chronoviseur du père Ernetti est remonté, sur ordre du Pape Jean-Paul II. Celui-ci a besoin de réponses, car la découverte d'une arche menace une nouvelle fois de faire vaciller les croyances des peuples, et c'est tout ce qu'attendait ce vieil ennemi du Vatican, Dom Alberto Carvalho, pour foutre à nouveau le bordel… Tel Minus et Cortex, son fidèle homme de main et lui passent effectivement leur vie à trouver un plan pour gouverner le monde… Genre : « Dis Dom Alberto, tu veux faire quoi cette nuit ? » « La même chose que chaque nuit Enrique, tenter de conquérir le monde » enfin, plutôt l'église, mais vous avez compris l'idée…
Face à la menace, le pape réunit en concile secret les dirigeants des autres religions mondiales, et rien que pour cet exemple d'entente internationale et interculturelle, ce livre est une bonne pioche. La mission du père Ernetti qui, pour le coup, rempile avec Natacha (archéologue, conservatrice adjointe du musée de Jérusalem et agent du Mossad) est de comprendre comment cette arche et son contenu controversé est arrivée un beau jour sous le temple de Jérusalem. Leurs recherches nous emmènent dans l'Egypte d'Akhenaton et Nefertiti. Parallèlement, l'aventurier qui a révélé l'existence de l'arche passe son temps à changer de camp. D'abord animé d'un profond désir de reconnaissance posthume pour son grand-oncle, à l'origine de la découverte, son besoin de moyens financiers puis son repentir l'amènent à collaborer tour à tour avec Dom Alberto, puis des illuminés en quête de la venue du messie, puis enfin l'équipe papale ! Au final, une course poursuite à l'américaine avec trois équipes qui se courent après pour se retrouver au moment T dans une scène très hollywoodienne !
Ce tome apporte plus d'action, met l'accent sur les saintes écritures et leurs interprétations, apporte des variantes audacieuses à certains grands moments de l'Histoire… le tout avec toujours cette écriture légère qui, finalement, sied bien au genre… Une très bonne lecture que j'ai donc finalement beaucoup appréciée !
J'en profite pour valider un pays dans le challenge #tourdumondedupingouin et je choisis Israël dans la longue liste des pays visités dans ce livre !
Lien : https://lecturesdudimanche.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
frueka_livrescapades
  16 mai 2021
Il y a un peu moins d'un an je lisais La machine Ernetti, le premier roman du réalisateur de documentaires scientifiques et historiques français Roland Portiche. J'ai lu la suite avec plaisir.
Ernetti et l'énigme de Jérusalem (2021) se déroule en 1980 et signe les retrouvailles, seize ans après les événements relatés dans La machine Ernetti (2020), de l'archéologue israélienne Natacha Yadin-Drori, désormais conservatrice au Musée de Jérusalem, et du prêtre exorciste-psychiatre italien Pellegrino Ernetti.
Voici donc nos deux compères repartis pour une nouvelle aventure ressemblant fortement à la précédente: une mission clandestine sur ordre du Pape, un important mystère à résoudre, une époque lointaine à explorer, le tout en ayant à leurs trousses de nombreuses personnes pas toujours très bien intentionnées.
Suite à la profanation des sous-sols interdits du Mont du Temple à Jérusalem et la découverte dans les ruines du Temple de Salomon d'un cube de pierre vieux de trois mille ans contenant des éléments pouvant potentiellement ébranler les fondations de la tradition judéo-chrétienne, Ernetti et Natacha sont convoqués au Vatican. Menacé par Dom Alberto de Carvalho, un ancien évêque mégalomane rongé par la haine dont le but est d'anéantir une bonne fois pour toutes le Vatican, le Pape Jean-Paul II ne leur laisse pas le choix: Ernetti est sommé de remonter de toute urgence le chronoviseur des archives secrètes du Vatican où il dormait depuis seize ans et où il était censé reposer pour l'éternité.
Grâce à cette machine révolutionnaire permettant de visualiser le passé, le Pape espère remonter jusqu'aux origines du monothéisme afin d'y trouver des éléments permettant de contrer les sombres desseins de Carvalho et ainsi sauvegarder la foi de centaines de millions de croyants. C'est une véritable course contre la montre qui débute alors entre Rome et Jérusalem en passant par les Etats-Unis et l'Egypte antique.
Dans ce deuxième volet, Roland Portiche nous plonge dans l'Egypte du XIVème siècle avant J.-C et nous emmène sur les traces d'Akhenaton, le dixième pharaon de la XVIIIème dynastie, et de sa femme Nefertiti dont le règne a été marqué par de profonds changements au niveau religieux. Bien qu'elles ne soient pas approfondies, ces informations confèrent à l'intrigue une dimension archéologique et historique fascinante que je ne demande qu'à approfondir de mon côté.
Si l'effet de surprise est forcément quelque peu atténué dans ce deuxième volet, Ernetti et l'énigme de Jérusalem reste un roman très distrayant.

Lien : https://livrescapades.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Carolivra
  03 mai 2021
Ernetti et l'énigme de Jérusalem est le deuxième roman de Roland Portiche mettant en scène le Père Pellegrino Ernetti. Je n'ai pas lu le premier tome et cela ne m'a pas vraiment gênée, de nombreux rappels étant faits lors du récit.
En 1980, à Rome, les religions monothéistes semblent toutes menacées par une découverte inédite. Sous l'esplanade des mosquées, à Jérusalem, un cube a été mis à jour. Il renferme un objet qui remet en question tout un pan de la religion, notamment chrétienne. le Père Ernetti est sollicité par le pape Jean-Paul II pour remettre en état le chronoviseur et faire un bond dans le temps pour faire toute la lumière sur cette découverte…
Je vais commencer par les points positifs du roman. On est clairement dans un roman d'aventures. Mêlant histoire, théologie et ésotérisme, Roland Portiche plonge son lecteur au coeur d'une découverte archéologique incroyable, susceptible de remettre en cause la foi des croyants. Les sauts dans le temps effectués au moyen du chronoviseur sont bien menés. On navigue de siècle en siècle, d'époque en époque, de pays en pays. le rythme est soutenu et haletant et je n'ai pas vu passer les pages. J'ai aussi apprécié les différentes hypothèses émises par les personnages et j'avoue avoir appris beaucoup de choses sur la dynastie du roi Toutankhamon.
Malheureusement cette qualité de narration est aussi le gros défaut du livre. Il aurait fallu 200 pages de plus pour que l'intrigue soit approfondie. Les chapitres nous donnent parfois l'impression de sauter du coq à l'âne. L'action est bien trop rapide. Les personnages acceptent les missions sans se poser de questions; les réussites et les échecs sont narrés en quelques lignes. C'est vraiment dommage car ça manque souvent de profondeur. L'intrigue cavale à toute vitesse, nous laissant trop souvent sur notre faim! J'aurais tellement aimé que l'auteur prenne le temps de développer.
Forcément les personnages paraissent superficiels et frisent la caricature. Les méchants sont très méchants et les gentils sont bien récompensés à la fin. Je reste donc mitigée quant à cette lecture!
« Ernetti et l'énigme de Jérusalem » est un roman idéal pour lire cet été à la plage mais les férus d'histoire ne s'y retrouveront pas.
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Capucine214
  10 septembre 2021
J'avais adoré le premier tome, La machine Ernetti. Je me suis donc plongée dans le deuxième avec bonheur. Seize ans ont passé depuis la conception du chronoviseur. Celui ci, démonté et relégué au fin fond des archives secrètes du Vatican, semble sombrer dans l'oubli. Mais voilà, Dom Alberto de Carvahlo n'a pas digéré humiliation qu'il a subit. Aussi, quand il a vent d'une expédition clandestine à la recherche du Temple de Salomon, il reprend du poil de la bête et décide de récupérer L Arche et de mettre à terre le Vatican. le pape, Jean Paul II, n'a pas d'autre solution que de le contrer. Pour cela, il reconstitue l'équipe de choc et fait sortir le chronoviseur des caisses afin de le remonter, de le remettre en route et de retourner dans le passé. Natacha et le père Ernetti replongent dans la création de la chrétienté.
Comme c'est un deuxième tome, il va s'en dire que l'effet de surprise n'est plus de mise. Nous connaissons les personnages qui n'ont pas beaucoup évolué en seize ans. Dom Alberto est toujours aussi mégalo, le père Ernetti se cramponne à sa foi et Natacha toujours là pour aider.
J'avoue avoir eu un plus de mal avec ce tome, un peu trop James Bond pour moi. Ce tome est moins théorique puisque nous sommes sensé avoir lu le premier opus et donc connaitre le fonctionnement de la machine. Toute la partie historique est prenante, bien documentée. Nous plongeons avec délectation dans le monde de Néfertiti et les visions proposées par le chronoviseur sont d'un réalisme percutant. La grande marche nous fait connaître l'exode à travers les déserts, les incertitudes, la violence.
Par contre la partie chasse à L Arche est vraiment digne d'un roman d'espionnage. L'auteur ne lésine pas sur les moyens : avions de chasse, tortures, meurtres... Bref, c'est un peu trop. Heureusement que les passages sont courts et nous permettent de passer à autre chose rapidement.
Bref, je me suis laissée capturer par le récit mais cela ne va pas me laisser un souvenir impérissable.
Lien : https://jelisquoi.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ClioInoClioIno   16 avril 2021
Toute fois, lit-on dans le Talmud, repose sur une petite folie.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Roland Portiche (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roland Portiche
Découvrez le nouveau roman de Roland Portiche, "Ernetti et l’énigme de Jérusalem"
autres livres classés : religionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1466 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre