AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226810155X
Éditeur : Les Editions du Rocher (03/04/2019)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Pendant l'Occupation, à Paris, deux jeunes femmes se lient d'amitié dans un abri. Elles ne vont plus se quitter. L'une est enceinte d'un résistant, qui disparaîtra avant même de connaître son fils : François. L'autre est la nurse de Camille, fille d'un marchand d'armes et homme politique en vue. Camille et François vont grandir côte à côte, vivre ensemble les bouleversements des Trente Glorieuses : guerre d'Algérie, Mai 68, premiers chocs pétroliers. Bientôt, les de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Verdure35
  09 août 2019

Voilà une grande fresque romanesque qui débute sous les bombardements en 42 et s'achève en 2001 lors de l'effondrement des tours de Manhattan.
Ce roman dirait-on a manqué de visibilité parmi les livres de cet été et c'est dommage, il se lit facilement, les chapitres sont courts et pourtant de nombreux personnages y gravitent mais chacun prend très vite sa place.
Les bébés de deux amies sont élevés ensemble : l'une Camille est née en "faisant mourir sa mère", traumatisme qui va la marquer à vie , l'autre François ne connaît pas son père tué à la guerre.
Un lien tellement fort va les unir alors qu'ils ne sont pas frère et soeur, que Camille s'éloignera toujours par crainte d'un amour pourtant nullement interdit, François , grégaire deviendra sculpteur sur bois mondialement connu, Camille s'abrutira à Wall Street, viendra un bébé peut-être?
Entoure ces jeunes gens une famille plus ou moins dispersée mais aimante, le père de Camille, Norbert est une des figures principales de ce livre dans lequel se mêle la grande Histoire, un frère Gilles est également superbement campé, Idriss le chauffeur également, les mères, les grands parents etc...
Ce livre raconte 60ans d'une famille française, les Lavayssière avec son comptant de réussites et de malheurs dans la grande tradition de ces romans-fleuves comme les Pasquier ou les Thibault . Un livre qui vaut la peine d'être lu sans aucun doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Agathethebook
  26 avril 2019
Je suis assez étonnée de ne pas avoir encore croisé d'avis sur ce beau roman sorti le 3 avril dernier, mais pas mécontente de vous le faire découvrir !
Si vous avez envie de vous plonger dans une grande fresque familiale elle-même immergée dans la grande Histoire, ce livre d'une grande envergure romanesque est fait pour vous. Idéalement construit pour vous captiver tout en vous laissant respirer (chapitres courts, rebondissements, humour), il est le candidat idéal pour devenir le partenaire de votre été.
De quoi ça parle ? Camille et François sont deux bébés élevés ensemble : leurs jeunes mères sont devenues amies en 1940 lors de l'Occupation, l'une est veuve, l'autre est la nourrice d'un veuf bien placé en politique, Norbert Lavayssière, déjà père d'un grand garçon, Gilles. Très vite, tout ce petit monde va cohabiter ensemble et Camille et François ne se quitteront pas d'une semelle jusqu'au « bachot ». Cependant, Camille est brillante pour les études quand François est plutôt destiné à travailler le bois et les matières. Leur séparation sera inéluctable mais jamais leur amour ne fléchira. Car élevés comme des frères et soeurs, ils n'en sont pourtant pas. Et l'amour et parfois le désir qu'ils étouffent ne cessera jamais de les animer profondément.
Autour d'eux, les tourments de leurs mères, de Norbert, les mouvements politiques de l'époque renforcent le récit et ancrent toute une époque.
De la France des Trente Glorieuses à New York en 2001, ce livre est une histoire d'amour impossible qui unit deux guerres et deux époques. Une écriture au charme suranné, un livre addictif aux personnages incarnés et foisonnants. À découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
voyagelivresque
  10 mai 2019
Un très bon cru, sorti au mois d'Avril et trop peu vu sur le net. Camille et François de Gérard Pussey va faire battre votre coeur ❤️ Très belle fresque romanesque , très grande saga familiale avec en toile de fond un contexte historique s'étendant sur plusieurs décennies. Un récit écrit avec une fort belle écriture digne des naturalistes, le tout saupoudré d'un parfum capiteux qui donne un charme irrésistible à ce roman
Un jeu scénique cinématographique. Un ton réaliste avec des pointes d'humour. Un rythme enlevé.
Un livre qui vit, dont les poumons sont le « couple » Camille et François. Elle, légère, brillante, intelligente, le coeur au vent. Lui, matérialiste, laborieux, homme du terroir, les pieds sur terre.
Ils sont frères et soeurs sans l'être, ils s'aiment sans pouvoir s'aimer, sans se donner le droit de s'aimer. Un amour profond et malheureux, une fusion, une osmose, un interdit....Ils sont inséparables, ils se séparent , se retrouvent, se perdent tout en se cherchant, se retrouvant tout en s'éloignant. L'amour toujours présent. Ils s'aiment même si ils ne se le disent pas, même si leur corps le dit.
Comment tout commence... Pendant l'occupation , avec deux jeunes femmes qui se lient d'amitié et ne vont plus se quitter , une est enceinte d'un résistant qui ne verra jamais son fils François, l'autre est la nurse de Camille fille, d'un notable, homme politique en vogue. Les circonstances vont faire que les deux enfants vont être élevés ensembles, vont grandir ensembles, côte à côte. Puis ils vont connaitre tous les bouleversements économiques, politiques qui vont traverser la France.
2 jeunes enfants, 2 beaux adolescents, 2 adultes qui font carrières, un homme et une femme qui aiment, s'aiment. Mais comment s'aimer quand vous vous en empêchez, comment braver les tabous et les interdits familiaux.
Une quête de soi, de la vie, de l'amour. Des personnages secondaires travaillés, aux états d'âme divers qui prennent tout leur sens dans le sillage de Camille et François
Comment tout cela finit, je vous laisse le découvrir , final bouleversant , renversant , on ne peut échapper au destin , un livre à découvrir absolument !!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Christophe_bj
  06 août 2019
Comment Jérôme Garcin, à la fin d'un Masque, a-t-il pu conseiller ce roman kitschissime aux situations convenues, aux multiples clichés, à la vraisemblance vacillante, à la tonalité cucul la praline ? On croirait un livre sorti de la naphtaline où il avait été englouti dans les années soixante-dix ! Comment peut-on encore écrire comme ça ? Comment peut-on faire répéter à l'un des personnages principaux « merde alors ! » comme si c'était la plus grande des audaces (et comme si, certainement, c'était… drôle !) ? Comment ce personnage féminin peut-il appeler son pseudo-frère « mon vieux » et surtout « Petit Soleil » à tout bout de champ sans se rendre compte de son ridicule ? Comment les deux personnages principaux, élevés comme frère et soeur, peuvent-ils se voussoyer ? Les quelques bonheurs d'écriture, qu'il faut reconnaître, ne peuvent en aucun cas rattraper ce déluge de bêtise. J'ai pour ma part arrêté (c'est rarissime pour moi d'arrêter la lecture d'un livre en cours) lorsque apparaît un galeriste évidemment homosexuel ; je vous le dis : aucun cliché ne nous sera épargné. Fuyez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
madamelafee
  28 août 2019
Avec ce roman, nous sommes propulsés dans la seconde partie du XX ème siècle en France.  Nous suivons dans la tourmente deux personnages Camille et François qui ont été élevés ensemble et toute leur vie ils n'ont cessé de s'aimer, tenus par le « fil de la vierge », vous connaissez ces flocons de filaments blancs, très légers qui se balancent lentement au milieu de l'air et se raccrochent aux branches des arbres ou aux herbes des prés, et bien Camille et François se raccrochent eux aussi l'un à l'autre inexorablement. L'amour n'est plus qu'une éternelle présence pour François. La vie surgit sans cesse pour les rappeler l'un à l'autre. Toute leur vie ils briseront des chaînes. Rien n'est mièvre dans ce livre douloureux, rempli de passion où la tendresse et la fragilité des êtres apparaissent. J'aurais aimé sans doute ressentir plus d'élan lyrique dans les rapports amoureux de ces deux êtres qui semblent poussés malgré eux vers une tragédie antique… mais la chute m'a amenée à réfléchir sur la place de l'imprévisible dans nos existences et rien que pour ça j'ai aimé ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeFigaro   07 juin 2019
Avec ce livre, Gérard Pussey donne une photo, pas tout à fait nette, mais assez exacte de la vie quotidienne en France dans la deuxième partie du XXe siècle.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Videos de Gérard Pussey (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Pussey
Dans Au temps des vivants, Gérard Pussey parle de son enfance et de son oncle René Fallet, auteur de la Soupe au chou. Les copains de tonton étaient George Brassens, Jean Audiard, Jean Carmet et Jacques Prévert. L`extrait qu`a choisi Jérôme Garcin raconte la rencontre de Gérard Pussey avec ce dernier alors qu`il avait 10 ans.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre