AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330002497
48 pages
Actes Sud (02/11/2011)
3.48/5   33 notes
Résumé :


Dans ce petit opuscule, Pierre Rabhi expose les motivations
profondes qui les ont poussés, lui et ses proches
collaborateurs, à lancer une campagne parallèle lors de
l'échéance électorale française de 2012.

Toutefois, cette décision ne répond pas à un acte de politique politicienne ; bien au contraire, elle doit permettre à tous ceux qui œuvrent concrètement pour un changement bénéfique de la société d'être enfi... >Voir plus
Que lire après Éloge du génie créateur de la société civileVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
« Un magnifique chantier s'offre à l'imagination des bâtisseurs du futur ». Imagination, ..Bâtisseur, futur... Imaginer. Penser une réalité différente. Entreprendre. Prendre la résolution de faire quelque chose, une action, un ouvrage, et commencer à le mettre à exécution. On oublie trop souvent la puissante saveur des mots. Imaginer « la venue d'une élégante civilisation de la modération, de la sobriété du partage et du respect de la vie ». réactivons notre humanité. L'idée de notre humanité. L'idée de notre collectivité. Éduquer. Nous avons besoin d'éducation. Il va falloir entreprendre. Réaliser, mais pas n'importe quoi, n'importe comment, pas à n'importe quel prix. Chacun peut prendre part . Chacun peut à son échelle, selon ses possibilités. Force est tout de même de constater que nos possibilités tendent à diminuer. Mais c'est à notre intelligence que Pierre Rabhi fait appelle.
Si la catastrophe a ses lois elle n'en a pas pour autant une destinée immuable.
L'auteur du Manifeste pour la Terre et l'humanisme nous rappelle ici les raisons de l'entreprise, du projet qu'il mène et qu'il nous propose de partager afin d'éveiller notre conscience. Car nous sommes inconscients. Collectivement inconscients. Car comme le rappelle : «  Comment se fait il que l'humanité en dépit des ressources planétaires suffisantes et de ses prouesses technologiques sans précédent, ne parvienne pas à faire en sorte que chaque être humain puise se nourrir, se vêtir, s'abriter, se soigner et développer les potentialités nécessaires à son accomplissement ?
Comment se fait-il que la moitié du genre humain, constitué par le monde féminin, soit toujours subordonnée à l'arbitraire d'un masculin outrancier et violent ?
Comment se fait il que le monde animal, à savoir les créatures compagnes de notre destin et auxquelles nous devons même notre propre survie à travers l'histoire, soit ravalé dans notre société d'hyper consommation à des fabriques de protéines ?
Comment les mammifères bipèdes auxquels j'appartiens ont-ils pu se croire le droit d'exercer d'innombrables exactions sur le monde animal, domestique ou sauvage ?
Et si nous confondions intelligence et aptitudes ? Quelles sont aujourd'hui nos compétences pour sauvegarder le vivant ? Alors l'option de Pierre Rahbi esr un appel à des micros révolutions. Révolution des consciences. Par un réveil individuel pour mener un éveil collectif.
Que savons nous exactement du vivant qui nous entoure ? Que savons nous de la moitié de l'humanité ? de ces paysans démunis ? Quel rapport établissons nous entre nous le reste du Vivant?Quels liens nous y rattache ? Nous y conditionne ? Nous y oblige ?
L'agroécologie est un projet planétaire. Changer notre façon de nous penser. Etre tout d'abord en capacité de se définir. de définir ses droits, ses désirs, ses besoins. Se mettre en capacité de choisir les options les plus épanouissantes, les moins meurtrières, les plus équitables, les plus justes pour tous. Refuser le gâchis économique qui n'entraîne que le gâchis de l'humain. Ou'est ce qu'apprendre, transmettre, qu'est ce qu'éduquer ? Est ce aliéner la future génération à un système économique pré formaté pour le bénéfice illusoire de son unique personne ou de quelques uns ou est-ce donner à chaque enfant toutes les chances d'être en mesure d'opérer chacun de ses choix librement en sa propre conscience ?
Oui micro révolution apte à faire naître un nouvel ensemble. Révolution car Pierre Rahbi ne croit pas aux réformes. Il appelle à une inversion radicale de notre logique.
Cessons d'accepter d'être appeler consommateurs, cessons d'être identifier à des panels qui ne sont que l'appellation politiquement correct du mot cheptel. Inversons les polarités de nos orientations. Rééquilibrons les influences entre masculin et féminin. Ne livrons pas le cerveaux des enfants à une domestication qui ne pourra qu'entraîner leur génération et les générations futures à leur perte et à la perte de la planète toute entière. C'est à nous de penser aujourd'hui différemment pour que nos enfants puissent vivre demain autrement.
La visions de Pierre Rabhi est dans notre pays perçu trop souvent d'une façon anecdotique. Comme une originalité, comme un plaisant dandysme écologique. C'est faire bien peu de cas du poids de sa parole dans le monde entier. Car sa parole porte loin, et c'est dans l'action et les actes, sur le terrain, parmi justement les paysans les plus démunis que ses techniques d'agroécologie portent leurs fruits et résonnent parmi les réponses les plus pertinentes qui peuvent être donner aux catastrophes humanitaires d'aujourd'hui. Car il ne s'agit pas que « de manger sain, frais, vert, tendre et bon », pas uniquement non plus de vivre agréablement en accord avec ce que nous sommes, c'est à dire des êtres humains, mais il s'agit d'abord et avant tout , ni plus ni moins , que de se mettre en capacité de répondre positivement et collectivement à la question urgente et pressante qui se dresse ici et partout , devant nous :
l'humain a t il encore une chance de vivre demain ?
Cette réponse repose à égale valeur sur nos choix philosophiques, économiques, politiques, scientifiques, éducatifs, et culturels.

Astrid Shriqui Garain

Commenter  J’apprécie          130
Il y a les "faut qu'on" ( parfois vrais aussi ) et ceux qui font.

Pierre Rabhi joint le geste à la parole. le bonhomme n'est plus à présenter et il nous dresse là un petit état des lieux (en 2011) d'actions concrètes entreprises dont il est à l'origine.
Un peu d'auto promo, dans son cas ça ne me dérange pas du tout. Au contraire.
Une petite piqure de rappel de temps en temps pour ne pas oublier que chacun d'entre nous peut changer les choses, ça ne peut faire que du bien.

Va falloir que j'me rebouge parce que c'est vrai que... faut qu'on ;-)
Commenter  J’apprécie          251
Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n'es pas fou ? Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ! »
Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »
Cette légende amérindienne Colibri, nom du mouvement de Pierre Rabhi résume parfaitement l'essence de ce cout texte.
Nous oeuvrons chacun à donner de soi pour une amélioration saine de notre société, Pierre Rabhi amoureux transi de la Terre, notre maison, et beaucoup l'ont oublié,nous guide avec sa tendresse vers des idées multiples par des exemples concrets tel que la ferme des enfants-Le hameau des Buis, puis les Amanins ensuite le Monastère de Solan puis le Domaine de Kerbastic et enfin Karmaling, sans oublier son mouvement le Colibri.
Tout le monde devrait avoir conscience de la réalité de notre monde actuel pour se donner l'opportunité de changer. La société actuelle brille de sa magnificence l'illusion d'une vie de bien et de consommation au détriment de la liberté de soi et de ses choix. Pierre Rabhi continue son épanouissement dans le mouvement qu'il pense être le plus juste pour lui tel que l'agroécologie et toutes les associations allant dans ce même sens.
2002 fut déterminant pour la direction à suivre, ne pouvant pas obtenir les signatures nécessaire pour être candidat à la présidence. celui-ci découvrit la manne populaire désireuse comme lui de changer radicalement pour une société de partage et d'échange en harmonie complète avec la Nature, pour poursuivre ses idées en dehors de la politique qui lui semble pas être un vecteur pour le mouvement de ses idéologies...
Venez découvrir une nouvelle façon de façonner notre pensée du Monde pour découvrir que nous pouvons tous être des Colibris....
En annexe vous découvrirez le programme des élections présidentielles de 2002 du mouvement de Pierre Rabhi. ce texte est toujours aussi vivant pour une prise de conscience de chacun et de choisir sa voix celle d'un monde qui se suicide dans la surproduction car notre terre n'aura pas les ressources suffisantes pour subvenir à cette folie d'une économie mondiale....
Pensons aux générations qui vont nous suivre .
Commenter  J’apprécie          70
Voici un tout petit essai d'à peine une 50aine de pages qui évidemment se lit très très vite.
C'est une demi déception : ce texte est surtout un exposé de toutes les initiatives auxquelles Pierre Rahbi a participer dans sa vie, sur le thème de l'agriculture écologique.
Donc il y a énormément de référence, vers différents organismes, c'est donc un bon point de départ. Mais malheureusement, il n'y a aucune orientation quant à l'action citoyenne que peut avoir le lecteur sans forcément se rapprocher d'une de ces nombreuses organisations.
A creuser donc.
Commenter  J’apprécie          50
Octobre 2015 nocturne : environ 45mn. Seconde lecture à tête reposée à prévoir.
Le propos était attirant, l'idée était bonne, l'auteur est surement un humain très fréquentable, audacieux, intuitif et habile. Les arguments sont bons, malheureusement l'ensemble est beaucoup trop court. Il s'agit d'un survol, intéressant certes, des initiatives lancées par diverses organisations dont faisait partie l'auteur de 1980 environ à nos jours, dans les domaines de l'agriculture écologique, de l'habitat, de l'éducation et de l'entraide. le texte reste bien trop évanescent à mon goût hélas ...
Malgré tout, ce petit manifeste m'a donné envie d'en apprendre davantage sur les actions écologiques et humanitaires crées par Pierre Rabhi partout dans le monde.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Nous croyons profondément qu'un changement de société adviendra par le changement des individus qui la composent. C'est la raison pour laquelle nous n'aurons pas recours au réflexe du bouc émissaire, vieux comme le monde, qui nous dédouanerait de notre propre responsabilité. Le poing levé et les barricades ne garantissent pas des tyrannies qui, trop souvent, ont fleuri sur le terreau des révoltes, comme l'histoire nous l'a jusqu'à aujourd'hui abondamment démontré. Certaines dictatures parmi les plus féroces ont pris prétexte, pour s'installer, d'une révolte tout à fait légitime contre l'oppression. Malheureusement, les opprimés sont des oppresseurs en devenir, et il en sera toujours ainsi tant que chaque individu n'aura pas éradiqué en lui même les germes de l'oppression [ ...]

L'humanité a désormais autre chose à faire que de s'échouer sur les récifs de ses propres aberrations. L'heure du bonheur dans l'élégance de la modération et de la sobriété a sonné.

...

Commenter  J’apprécie          182
Tous, chaque jour, dans chacun de nos choix quotidiens, nous sommes les meilleurs candidats à la construction d’une société respectueuse des êtres humains et de la nature.
Commenter  J’apprécie          90
Comment se fait-il que le monde animal, à savoir les créatures compagnes de notre destin et auxquelles nous devons même notre propre survie à travers l'histoire, soit ravalé dans notre société d'hyper-consommation à des masses ou à des fabriques de protéines?
Commenter  J’apprécie          20
Mais après réflexion, il m'a paru évident que les valeurs qui continuent à nous motiver par leur caractères intemporel et universel, par les enjeux majeurs qu'elles voulaient mettre en évidence, n’étaient compatibles ni avec la politique conventionnelle ni avec une électorale qui les auraient banalisées. S'agissant de rien de moins que de notre survie et de celle des générations dont l'avenir dépend de nos options et de nos décisions, notre injonction devait garder sa radicalité pour être traitée comme une question subsidiaire alors qu’elle est prioritaire.
Commenter  J’apprécie          00
La croissance est devenue une idole devant laquelle économistes, médias et politiques se prosternent.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Pierre Rabhi (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Rabhi
La Tristesse de Gaïa : de l'effondrement à l'émerveillement Pierre Rabhi Éditions Actes Sud Collection Questions de société Collection Manifestes
Le testament intellectuel et spirituel du créateur du concept de sobriété heureuse pour servir de guide dans les temps difficiles du début du XXIe siècle. Il invite à lutter contre la résignation afin de protéger Gaïa, la terre-mère, pour les êtres vivants actuels et à venir. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/tristesse-gaia-effondrement-emerveillement-pierre-rabhi/9782330156510.html
autres livres classés : écologieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (97) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
825 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre

{* *}