AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782742778522
124 pages
Actes Sud (01/10/2008)
4.1/5   159 notes
Résumé :
"Au-delà des catégories, des nationalismes, des idéologies, des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, c'est à l'insurrection et à la fédération des consciences que je fais aujourd'hui appel, pour mutualiser ce que l'humanité a de meilleur et éviter le pire.
Cette coalition me paraît plus que jamais indispensable compte tenu de l'ampleur des menaces qui pèsent sur notre destinée commune, pour l'essentiel dues à nos grandes tran... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 159 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Fx1
  04 septembre 2014
Pierre Rabhi est partisan d'un monde qui pense autrement , qui pense librement . Loin de propos "publicitaires" vides de toute substance , sa parole est sage , mesurée , pondérée et forte en méme temps . M.Rabhi pense l'écologie comme une nécessaire évolution des consciences . Pour lui , l'écologie n'est pas une simple mode , c'est un mode de vie autre , différent du consumérisme qui nous entrave depuis bien trop longtemps. L'humanisme de M.Rabhi n'est pas celui de Mélenchon , tout est sincére chez lui . La lecture de ce livre est une expérience salutaire pour la société. La volonté de m.Rabhi est celle de voir une société qui pense réellement ,et qui ne soit pas factice . La sincérité de ces mots s'avére une raison supplémentaire de découvrir cet ouvrage d'une importance certaine .
Commenter  J’apprécie          441
blandine5674
  09 juin 2020
Sincérité est le mot qui me vient à l'esprit en évoquant Pierre Rabhi. Il nous dit pourquoi produire localement. Dénonce les méfaits des pesticides, apporte des solutions. C'est sûr que si les politiques ne tiennent pas compte de ces ‘gens du terrain', on va droit dans le mur.
Commenter  J’apprécie          307
BVIALLET
  10 mai 2012
Ce « Manifeste » n'est pas un énième programme électoral pour parti écolo sectaire ou groupusculaire, mais un exposé clair, net et précis des idées-forces d'un combat pour la terre et l'homme mené depuis des années par un homme sincère et honnête qui ne s'est jamais payé de belles paroles mais qui a toujours prêché par l'exemple. Environnementaliste avant même que le mot écologie fasse florès, il a pratiqué le retour à la terre bien avant les hippies de 68, l'agriculture biologique et biodynamique alors qu'elles étaient ultra-confidentielles, la décroissance quand le mot n'existait pas encore et la solidarité avec les paysans du tiers-monde bien avant que les ONG de tous poils n'entrent en scène. Un précurseur plein de modestie qui tire la sonnette d'alarme de façon étayée et réaliste loin des grandes théories fumeuses et catastrophistes qui secouent l'opinion quelques jours avant d'aussitôt retomber comme soufflé dans un courant d'air. Avec Rabhi, on ne se paye ni de mots ni de théories fumeuses. Et le bilan qu'il dresse n'en est que plus accablant... L'agriculture moderne, « raisonnée ou non » est une aberration. « En plus d'être destructrice, l'agriculture moderne est extrêmement fragile », nous dit-il « il faut à peu près deux tonnes et demie à trois tonnes de pétrole pour fabriquer une tonne d'engrais ». « Pour produire une calorie alimentaire, il faut en consommer douze d'énergie ».
Il nous fait découvrir la cause profonde de l'immigration... « Cette tragédie écologique et humaine (il s'agit de la ruine des agricultures traditionnelles du tiers monde par le système mondialiste) provoque des migrations de populations vers des agglomérations auxquelles on donne abusivement le nom de villes. Des naufragés s'accumulent dans un désordre inextricable et tentent par tous les moyens de ne pas mourir de faim. Cette situation engendre évidemment toutes les misères identifiées et non identifiées : drogue, prostitution, violence, criminalité, délinquance... »
La solution ? le Local !
« Produire et consommer localement, tout en échangeant la rareté, devrait être un mot d'ordre universel : pour cela, une politique foncière considérant la terre nourricière, l'eau, les semences, les savoirs, les savoir-faire comme bien commun inaliénable doit être établie. »
Et n'attendons rien des politiques ou des « grands soirs » car « nous sommes responsables de l'ordre ou du désordre que nous avons instauré », dit-il.
« Plutôt que proclamer des vérités interprétables de mille manières selon les convenances de chacun, je préfère nous inviter mutuellement à nous unir pour servir et promouvoir des valeurs simples telles que la bienveillance à l'égard de ceux qui nous entourent, une vie sobre pour que d'autres puissent vivre, la compassion, la solidarité, le respect et sauvegarde de la Vie sous toutes ses formes. »
Un livre majeur, passionnant, facile à lire. Chaque phrase porte car on sent derrière tout le poids de la vie et de la vérité. Avec Pierre Rabhi, on est à mille lieues de la langue de bois. Il parle avec son coeur, son bon sens et s'appuie sur sa longue expérience militante. Il ne se contente pas de dresser un tableau terrible de la réalité d'un système qui n'a aucun avenir. Si le monde entier consommait (gaspillait) comme nous, il faudrait trois planètes et comme les américains du nord, il en faudrait 6 ! Il propose des solutions simples, efficaces (relocaliser, jardiner, replanter, promouvoir les AMAP, l'agroécologie, la phytoépuration, le recyclage, les nouvelles technologies, les énergies renouvelables, l'auto-suffisance alimentaire, le procédé Vulcano qui réduit de 50% la consommation des moteurs diesel, etc...) Il donne des exemples de reconversions ou d'applications réussies sur le terrain (l'éco-site de la Borie, la ferme des enfants, le monastère de Solan entre autres...) Puisse-t-il être entendu...
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
PauvreType
  28 novembre 2019
Voilà que je zappe sur les mille et une chaines que me propose Bouygues Telecom. du foot (Lyon et Lille se sont inclinés, Barcelone a gagné et Naples a fait match nul contre Liverpool (ville des quatre blaireaux à tendances pédérastiques), du divertissement culturel (Cyril Hanouna) et une parodie des Inconnus.
Apparemment l'idée est de se moquer des émissions littéraires et, en même temps, de la clownesque citoyenneté responsable écolo éthique et autres couilles sur la commode. L'invité est un nain grotesque, prétentieux et plein de banalités dans la trachée.
Je me marre bien devant le spectacle et, que Dieu me suce, l'interprétation de Pascal Légitimus est à tomber. Je suis aussi étonné de la performance de Benoit Magimel (qui a pris une douche pour l'occasion !), tout en retenue. Ne pas rire est un exploit. On pourrait même croire à une adhésion aux idées de Légitimus.
Je finis mon cubi de rouge en mangeant des Monster Munch et la séquence est finie. J'applaudis, seul dans ma piaule, conscient d'avoir assisté à quelque chose de grand.
J'allume mon ordi, me connecte à Mycanal et entre mon code parental (indispensable si l'on est féru de films pornographiques).
Peu de nouveautés. "Beurettes en chaleur" est d'une indécision totale, entre le porno classique et le gonzo. Ecole Jacquie et Michel. Très mauvais. Je choisis donc "Jeunes libertines", attiré par ce titre sobre et par le petit drapeau de l'Italie.
Les Allemandes, bien que très cochonnes (et souvent bovines) sont dans la consommation de queues. Leurs pipes sont céliniennes, rapides et sèches : le but est la jouissance et plus vite que ça Hans !
Les Italiennes, elles, sont plus proustiennes. Elles lèchent plus qu'elles ne sucent, embrassent avidement, caressent les tétons de leurs copines et n'oublient jamais le doigt dans le cul qui vous sauve de la demi-molle.
Très décevant tout de même et je me finis sur Pornhub où je tape le nom d'une actrice "classique" qui, ces derniers temps, a beaucoup fait causer : Adèle H. Mon éjaculation, pas si évidente au vu des images, a une aura révolutionnaire.
Qu'en penserait-elle, je me demande en m'essuyant ; ai-je encore le droit de ne voir en elle qu'un physique agréable ?
La déprime post-éjaculatoire me prend et je recommence ma séance de zapping. La lucidité revenue, je me fais une raison : cette merde est bien réelle. Pierre Rabhi existe vraiment. Je me mets à pleurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
kathy
  03 juin 2017
Cette proclamation, de Pierre Rabhi, est destinée à attirer l'attention de chaque citoyen, à l'alerter, à le conduire à se révolter - pacifiquement et collectivement - pour nous UNIR, afin de préserver notre environnement (faune et flore).
Nous devons rester Maîtres de notre environnement, martèle Pierre Rabhi, riche d'une longue expérience, aussi bien en tant qu'agriculteur, écrivain que penseur. Nous devons TOUS lutter contre les multinationales, pour qui, seuls comptent la surexploitation et le profit.
Lisons TOUS cet ouvrage (simple et facile à lire) et transmettons LE message autour de nous, afin de sauver la planète et de la laisser BLEUE pour les générations futures.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
RrrrraphaelRrrrraphael   23 novembre 2010
Dans les années 1980, un camion de tomates a quitté la Hollande pour livrer l'Espagne. Dans le même temps, un autre camion de tomates part de l'Espagne pour livrer la Hollande. Les deux camions ont fini par se percuter sur une route française ! Cette anecdote vraie est une caricature qui devrait nous faire méditer sur l'absurdité de notre système...
Commenter  J’apprécie          2480
BVIALLETBVIALLET   10 mai 2012
Plutôt que proclamer des vérités interprétables de mille manières selon les convenances de chacun, je préfère nous inviter mutuellement à nous unir pour servir et promouvoir des valeurs simples telles que la bienveillance à l'égard de ceux qui nous entourent, une vie sobre pour que d'autres puissent vivre, la compassion, la solidarité, le respect et sauvegarde de la Vie sous toutes ses formes.
Commenter  J’apprécie          1070
zazimuthzazimuth   26 octobre 2011
On voit s'ériger des générations d'enfants qui faute d'un éveil à la vie sont réduits à n'être que des consommateurs insatiables, blasés et tristes. (p.97)
Commenter  J’apprécie          1740
zazimuthzazimuth   26 octobre 2011
Une agriculture qui ne peut produire sans détruire porte en elle les germes de sa propre destruction. (p.70)
Commenter  J’apprécie          1260
zazimuthzazimuth   26 octobre 2011
La conscience est probablement ce lieu intime où chaque être humain peut en toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l'égard de la vie. (p.58)
Commenter  J’apprécie          501

Videos de Pierre Rabhi (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Rabhi
La Tristesse de Gaïa : de l'effondrement à l'émerveillement Pierre Rabhi Éditions Actes Sud Collection Questions de société Collection Manifestes
Le testament intellectuel et spirituel du créateur du concept de sobriété heureuse pour servir de guide dans les temps difficiles du début du XXIe siècle. Il invite à lutter contre la résignation afin de protéger Gaïa, la terre-mère, pour les êtres vivants actuels et à venir. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/tristesse-gaia-effondrement-emerveillement-pierre-rabhi/9782330156510.html
autres livres classés : écologieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
700 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre