AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Gaspard des profondeurs tome 1 sur 3
EAN : 9782012044302
304 pages
Hachette (10/09/2014)
3.93/5   53 notes
Résumé :
Gaspard a treize ans. Gaspard rêve… Il rêve que son père revienne. Car cela fait plusieurs semaines que le père de Gaspard n’est pas rentré à la maison. Alors Gaspard décide de partir, sans en parler à sa mère qui est si triste, en disant seulement à son petit frère : "J’ai décidé d’aller chercher Papa…". Mais Gaspard ne s’en va pas seul. Sur la route, il rencontre un compagnon de voyage pas comme les autres : Honoré, dit Néné, qui devient vite un ami, comme un doub... >Voir plus
Que lire après Gaspard des profondeursVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 53 notes
5
9 avis
4
12 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
0 avis
À bientôt 13 ans, Gaspard a comme l'impression que quelque chose ne tourne pas rond. L'atmosphère à la maison est différente, un peu confuse. Bien qu'habitué aux absences prolongées de son papa, technicien de lumière pour des groupes de musique, de danse ou de théâtre, aujourd'hui il se morfond de cette situation. Il a bien essayé d'appeler sur son portable au cours des trois nuits précédentes, il s'est malheureusement heurté à l'écueil de la messagerie. Son père était-il débordé à ce point pour ne pas lui répondre ou le rappeler ? Ne s'intéressait-il donc plus à lui ? À son frère, Simon ? À sa maman qui, fatiguée aux yeux du médecin, est en arrêt de travail ? C'est décidé : il va partir le rejoindre en douce. le feuillet de la tournée dans la poche, il ne prévient que son frère et laisse un mot pour sa maman pour ne pas qu'elle s'inquiète. Direction le sud de la France. Une fuite incroyable l'attend d'autant que nombre de personnes, imaginaires ou non, vont la pimenter...

Gaspard veut comprendre pourquoi son père ne répond à aucun de ses appels. Et c'est le sac sur le dos qu'il va entreprendre un long voyage vers le sud de la France. Si, en chemin, il rencontre Honoré, surnommé Néné, avec qui il affrontera leurs propres cauchemars, ce sont bien d'autres rencontres qui, lorsqu'il ferme les yeux, vont l'aider à accomplir son voyage. Entre imaginaire et réalité, la frontière semble mince... Un brin rêveur, poète qui sème ses petits papiers, Gaspard est un petit garçon sensible et touchant. Et c'est dans un monde peuplé de créatures merveilleuses, que ce soient les Touchécorces, les Passeurs, le bataillon de castors, une Mamie aux confitures magiques, le terrible Molosse ou le soldat Anne-Lise, qu'il trouvera les réponses à ses questions et aura affronté ses propres démons. Empreint de fantastique, d'imagination, de merveilleux et de poétique, ce roman est une incroyable quête initiatique. Lorsque la vérité s'avère difficile à accepter, l'imaginaire est là pour pouvoir y faire front. Un récit doux-amer, bouleversant et original, porté par la plume délicate de Yann Rambaud...
Commenter  J’apprécie          610
C'est l'histoire d'un enfant un peu solitaire, qui ne comprend pas le monde qui l'entoure, pourquoi sa mère passe son temps à sa machine à coudre, pourquoi son père ne rentre pas et préfère sa tournée à la présence de sa famille...

C'est l'histoire d'un enfant pas motivé par l'école, qui se laisse porter sans avoir vraiment d'amis.

C'est l'histoire d'un enfant qui entend une petite musique, discrète, qui ne tinte que pour lui...

Une musique qui l'emmène dans un ailleurs plus réel que la réalité.

Une musique qui berce son coeur fragilisé.

C'est l'histoire d'un enfant qui un jour va décider de retrouver son père, parce que ce n'est pas possible, il doit revenir, il ne peut pas les ignorer. Gaspard a besoin de lui dire ce qu'il pense, de lui demander de rentrer à la maison, pour que sa mère ne soit plus triste, pour que son petit-frère ait enfin un père et pour que lui... pour que lui puisse comprendre cette absence, puisse être aimé.

C'est l'histoire d'un enfant qui va fuguer, un soir, armé de son sac-à-dos et du téléphone de sa mère, et qui va rencontrer Honoré dit Néné, un garçon rigolo et désireux d'aventures, même si, en cachette, il trimballe un sachet bleu.

C'est l'histoire d'un enfant dont les pas sont rythmés par cette petite musique...

Oui, celle-là même, celle qui retentit quand on ferme les yeux.

Et qui l'emmène, loin dans cet ailleurs, dans cet autre réel.

C'est l'histoire d'un enfant qui malgré les obstacles a envie d'y croire, après tout, il a Néné avec lui, il n'est plus seul, il est courageux et affronte, avec son ami, son meilleur-ami, celui pour la vie, tous les montres.

C'est l'histoire de deux enfants qui veulent vivre, mais pas pour les mêmes raisons, et qui luttent ensemble contre les ombres de leur vie.

C'est l'histoire de deux enfants qui vont découvrir l'essence-même de l'amitié, la profondeur de ce qu'on est, des exploits que l'on peut accomplir quand on est guidé par une mission...

C'est l'histoire d'une musique, toute petite, discrète, qui abolit les contours et les frontières, qui fait voir le monde autrement.

C'est une histoire qui m'a émue, touchée, dont j'ai relu la fin encore et encore pour m'en imprégner, parce que chez moi aussi, parfois, rêves et réalité se confondent, et dans le noir de la nuit, les frontières deviennent floues.

C'est une histoire universelle, pour petits et grands, parce que nous avons tous des monstres dans notre placard et un monde qui n'est qu'à nous.

… Une histoire à lire et relire... Un petit bijou...

Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          340
Rencontre émouvante de deux jeune garçons de quatorze ans : Gaspard et Honoré, chacun ayant une quête à accomplir.

Un lien d'amitié très fort va les unir , ils vont s'épauler pour faire front aux cauchemars, au voyage intérieur qui les habitent; là où l'imaginaire et la réalité se rencontrent.

Belle histoire, attendrissante et troublante, sur les pouvoirs de l'imaginaire, quand la réalité est trop douloureuse et que l'esprit la refuse, cherchant refuge dans les profondeurs de notre être.
Très belle écriture, laissant bien deviner les émotions des personnages, les rendant attachants. Les petits poèmes parsemés ça et là sont très beaux.
La couverture est magnifique.

Merci aux Editions Hachette et à Babélio pour la découverte de cet auteur : Yann Rambaud, et de sa très belle histoire.
Commenter  J’apprécie          280
Lancé à l'aventure sur les routes de France, équipé de nombreuses bouteilles d'eau, d'un téléphone portable et d'un sac à dos, Gaspard n'a rien d'un héros.
Deux chemins s'ouvrent à lui sur ce périple. Une musique résonne dès lors qu'une voie s'ouvre à son inconscience, comme le doux gong d'une nouvelle épreuve trop grande pour lui.
Ca n'a pourtant pas de bon sens de courir les routes à treize ans, sans adultes, sans une réserve de casquettes et de bouteilles d'eau suffisantes, pourraient s'écrier sa mère si elle savait que Gaspard avait prit la tangente.
Affolée qu'elle serait évidement, autant que si elle trouvait le poisson du bocal frétillant sur le tapis du salon. Depuis le désastreux incident de la maternité, à la période de la canicule, la mère de Gaspard ne prend aucun risque, l'hydrater régulièrement au point peut-être de le surprotéger du monde.
Son petit frère Simon est dans la combine, Ca va être dur mais il tiendra bon. Pas de cafardage avant l'heure prévue.
Gaspard est en mission de sauvetage famille et il est plus que de décidé à faire revenir leur père à la maison, absent depuis bien trop longtemps pour que cela soit une chose aussi innocente.
Ce voyage se montre périlleux et étonnant à la fois.
Que dirait la mère de Gaspard si il lui prenait de lui raconter au téléphone avoir délivré un arbre prisonnier des racines au moment de sa sieste, avoir rencontré des lapins guerriers et des oies soldats qui parlent.
Mamie, l'infirmière de ce petit monde lui conseillerait sans doute de ne rien divulguer et sa mère diagnostiquerait aussitôt une délirante insolation plus qu'inquiétante, alarmante.
Son nouvel ami Honoré, compagnon de fugue, semble le croire et voit aussi des créatures qui n'appartiennent pas à ce monde. Ces créatures à lui sont en revanche bien plus effrayantes, ils les appellent les Bêtimondes.
Les deux adolescents ont bien l'intention de retrouver le père de Gaspard afin que la famille ne fasse plus qu'un et puis avec Honore, ils iront voir la mer car la mer, c'est chouette.
D'un monde à l'autre, Gaspard va aller au bout de l'aventure.

: « Gaspard des profondeurs » est un roman fantastique assez singulier.
Le roman de Yann Rambaud résonne à la fois entre innocence et gravité, c'est un passage de l'enfance à l'adolescence pour ce jeune garçon surprotégé qui, avec l'âge, comprend vite que les choses ne tournent pas rond autour de lui et que le mutisme dans lequel s'est enfermé sa mère en dit beaucoup trop long que son silence.
Le jeune Gaspard repousse les limites et les protections qu'ont lui a imposé pour ne pas souffrir des durs bobos de la vie et s'affirme de lui-même comme « l'homme de la maison » littéralement parlant et sans machisme, afin de préserver son petit frère et l'équilibre familial.
Courageusement- ou de façon inconsciente aussi-, Gaspard va au plus loin qu'il s'autorise, bien plus loin que le jardin, que le coin de la rue et cette perspective l'excite un peu, on le remarque. En pleine fugue, les choses se corseront évidement, le manque de confort, de nombreuses détresses et la police aux trousses.
L'auteur mêle aussi ce road novel, dirions-nous, de multiples évasions fantastiques vers un ailleurs décalées.
Presque d'un son de clochette figurée, à l'identique des pages de livres à écouter qui se tournent, Gaspard se trouve immergée dans un monde merveilleux où il ne manque que des chansons pour rendre hommage à l'univers Disney avec ses animaux qui parlent. Toutefois, Gaspard débarque à un moment critique où ce monde et ses habitants subissent les attaques d'un terrible molosse aux yeux écarlates qui ne fait pas de quartier. D'emblée, Gaspard est réquisitionné afin de porter secours aux blessés du fléau canin dont on ne sait pas encore ce qui le motive. Les frontières sont bien gardées, par un groupe de chats espions dont l'un deux, noir aux pattes blanches, semble veiller sur Gaspard et fera le lien entre le monde du réel et celui de l'autre monde, de l'intérieur et de l'extérieur comme dirait l'infirmière Mamie.
C'est un véritable parcours initiatique et héroïque pour Gaspard qui va se révéler pugnace et combatif à ses propres yeux, s'affranchir de sa « maladie » et grandir au fil des mauvaises rencontres mais aussi des entraides amicales. le touchécorce Idriss, le lapin blanc Katalpakân, Docteur Cot, Monsieur Krüg le castor et le soldat oie Anne-Lise feront sourire les lecteurs, les surprendront dans les batailles livrées sur le chemin des saisons à la recherche d'un remède précieux pour les blessés du molosse. Honoré, le petit rebelle, touchera les coeurs, son comportement d'écorché prendra du sens à la fin de l'histoire, ainsi que sa connexion avec les Bêtimondes de l'autre monde. Sa joie de vivre néanmoins, sa témérité et sa fidélité dans l'adversité en a fait un ami extrêmement précieux et très apprécié de Gaspard, un premier meilleur ami.
Juste de quoi affronter la vie.
« Gaspard des profondeurs » nous plonge dans l'inconscient, à la rencontre du héros qui sommeille en chacun, c'est l'aventure entre rêve et réalité où les bonnes et mauvaises perspectives sont partagées, entre tendresse et rugosité, goût sucré et petite amertume. Un roman ado à découvrir !
Commenter  J’apprécie          100
En choisissant ce livre je n'avais pas fait attention que c'était un roman jeunesse....dans l'immédiat je n'avais pas envie de retomber en enfance, je l'ai donc refermé sans aller plus loin dans l'aventure de ce charmant Gaspard !

11/09: après avoir lâchement abandonné Gaspard,je suis repartie toute repentente à sa recherche suite à la légère pression de mes amies babeliotes :)...Alors je me dois d'être honnête sur ces retrouvailles ! Il y a un peu d'Alice au pays des merveilles, un peu d'Harry Potter...dans cette histoire. C'est un roman jeunesse très imagé, très coloré...Bien sûr j'ai aimé le voyage initiatique, la belle amitié de Gaspard et Honoré,la relation maternante de "mamie". J'ai été,bien entendu, sensible à l'imperméabilité du monde "extérieur" et "intérieur", celui des rêves et de celui dit réel (petite pensée pour H.Murakami) ,enfin, réceptive à cette quête pour devenir "qui nous sommes"!...mais j'ai trouvé l'ensemble un peu longuet.
J'avoue pourtant, bien que la fin soit partiellement prévisible,que c'est la petite fille en moi qui a lu le dernier chapitre et qu'elle a été emportée par l'émotion. " Trop triste" et "trop contente"qu'en vrai ça ne finisse pas si mal que ça ! Alors, finalement, merci aux copines car je me suis fait deux super copains pour la vie,Gaspard et Honoré !
Commenter  J’apprécie          1610


critiques presse (1)
HistoiresSansFin
20 février 2015
Le roman de Yann Rambaud résonne entre innocence et gravité, Gaspard des profondeurs est le passage de l'enfance à l'adolescence pour ce garçon surprotégé qui comprend vite que les choses ne tournent pas rond dans son monde d'adultes.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
" Peut-être suffit-il d'essayer de comprendre ce qui nous met vraiment en colère pour que celle-ci disparaisse ou du moins s'atténue."
Commenter  J’apprécie          342
J'irais bien dés ce soir chasser le papillon
Car pendu sur ce bout de toit, j'ai le cœur en coton
Dans un battement d'ailes, j'offrirais ma vie
Pour toucher, une seule fois, la peau de Lili
Commenter  J’apprécie          170
Au vu de ses résultats plutôt médiocres, Gaspard pensait qu'on l'aurait fait redoubler, mais les adultes se montraient parfois magnanimes envers les élèves ni bavards ni turbulents. Circonstances atténuantes pour ceux qui ne dérangaient pas.
Commenter  J’apprécie          130
- Hé, les merdeux ! Vous voulez ma photo ?!
Rebouchant sa dernière gourde, Honoré donna un léger coup de coude à Gaspard avant de rétorquer :
- Non merci, j'ai déjà fini mon album de crétins. Tu m'la donnera quand je commencerai mon album de débiles !
Commenter  J’apprécie          120
[Elle] était ce qu'elle était et toi tu es ce que tu es. Personne n'est mieux qu'un autre ; ce n'est qu'une question de complémentarité. Le tout est d'être à sa place.
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Yann Rambaud (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Rambaud
Lundi 9 septembre 2019, Babelio accueillait la présentation de la rentrée littéraire Auzou Romans dans ses locaux à Paris. L'occasion pour les lecteurs et libraires invités de découvrir en profondeur et dans la bonne humeur cette collection jeunesse qui met en avant la production francophone.
Retrouvez en vidéo Eric Sanvoisin, Yaël Hassan, Erik L'Homme et Yann Rambaud, ainsi que leur éditrice Krysia Roginski, venus présenter les 5 livres de cette rentrée.
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : rêvesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (111) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1524 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..