AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782894062623
Éditeur : Bibliothèque Québécoise (15/07/2006)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 31 notes)
Résumé :
La fortune de L’apprentissage de Duddy Kravitz est considérable. D’abord paru en anglais en 1959 à Toronto, Londres et Boston, puis réédité plusieurs fois avant d’être traduit en français (1960 et 1976), en hébreu (1976) et en italien, le roman a été porté à l’écran en 1974 par Ted Kotchef, avec Richard Dreyfuss dans le rôle titre. L’intrigue se déroule dans le quartier juif de Montréal, au cours des années 1940. Elle s’attache, avec humour et dans une langue souven... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Merik
  01 avril 2017
"[...] Tu penses que je devrai courir après autre chose que l'argent ? Parfait. Dis moi quoi. Dis moi, espèce de salaud. Je veux des terres, oncle Benjy. Un de ses jours, je vais avoir ma propre maison. Ce sera moi, le roi.".
Voici Duddy Kravitz, sa psychologie du moins. Plutôt simpliste il est vrai.
C'est son zeyda (grand-père en yiddish) qui le lui a dit un jour : un homme sans terre n'est rien. Dès lors il ne cessera de courir après les terres entourant le lac Saint-Pierre, sur lesquelles il a jeté son dévolu obsessionnel. Sans foi ni loi, prêt à tout pour assouvir son désir cupide. Prêt à gâcher l'amour que lui porte Yvette, prêt à sacrifier l'amitié, prêt à donner ses 20 ans en pâture au diable.
le récit est picaresque, il démarre tambour battant sur les traces du jeune Duddy, bad boy charismatique du lycée juif ESFF, capable d'entraîner ses acolytes dans de sombres histoires où des coup de fil peuvent entraîner la mort. Celle de l'épouse de M MacPherson en l'occurrence, professeur rubicond et écossais, échoué dans ce quartier juif de Montréal tout autant que dans son alcoolisme.
Mais ça n'est là qu'un personnage parmi tant d'autres.
La galerie est foisonnante tout au long des 400 pages denses de ce roman. Citons entre autres Jerry Dingleman le Prodige, sorte de mentor de Duddy, Virgil l'épileptique, le frère Lennie Kravitz qui ne chante pas (le roman date de 1954, rien à voir donc avec l'autre Lenny Kravitz) mais se destine plutôt à une carrière dans la médecine.
Un roman dense, riche en dialogues alertes, en situations truculentes.
Mordecai Richler est un auteur canadien, méconnu en France. Comparé parfois à Philip Roth ou John Irving, pressenti même comme le "Tolstoi de l'autodérision" (c'est écrit en 4eme de couv' qui cite le monde des livres) il se joue dans ce roman des destinées en y emmêlant et démêlant sa narration, en virtuose d'une prose ardente, vive, elliptique parfois aussi.
Je sais pas si c'est un "grand", mais je sais qu'après "Solomon Gursky", une fois de plus, j'ai kiffé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
stcyr04
  30 janvier 2020
Lenny Kravitz est un adolescent qui a été bercé par apophtegme familial : sans terre un homme n'est rien du tout. Une plume dans le vent, un brin d'herbe sur une colline. Mais les Kravitz, parce qu'il ne sont pas propriétaires d'une terre bonne et grasse, ne sont personne dans la communauté juive de Montréal des années quarante. Un père chauffeur de taxi, un grand père, cordonnier; seul le grand frère à une chance de gravir la pente de la réussite avec ses études de médecine. Notre héros n'est donc pas né avec une cuillère en argent dans la bouche. Mais il a trois choses qu'on ne peux lui ôter : son rêve, sa jeunesse et sa volonté, il n'aura de cesse qu'il n'ai sa terre à lui. On suit donc Lenny dans la jungle de la survie, profitant des maigres relations de papa. Serveur dans un hôtel, producteur improbable de film de Bar-Mitsva dont le réalisateur est un sympathisant communiste ce qui - en ce temps de chasse au sorcière, n'est clairement pas un atout, revendeur de flipper de seconde mains, mule - à son corps défendant, il emploie même un épileptique comme projectionniste itinérant au risque que ce dernier ne soit victime d'une crise au volant, ce qui ne loupera pas. Bref c'est pas gagné, mais le jeune homme a de la ressource et va tout faire pour s'offrir parcelle par parcelle, au gré de ses fortunes - et infortunes diverses un terrain au pied d'un lac.
L'apprentissage de Duddy Kravitz est un roman de formation moderne, un genre de roman picaresque. le héros a du bagou, du culot, ce qui le rend sympathique, il y a quelques épisodes très drôles. On ne devinerait pas que le roman date de 1959, il n'a pas pris une ride, quelque part il est intemporel, ce qui est la marque des grands livres. Mordecai Richler est un romancier qui bénéficie d'une discrète popularité en France. L'oeuvre gagne à être connue, ses romans sont peu à peu traduits en français. Ce fut une très agréable surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Labibliothequedemarjorie
  10 mai 2017
Duddy Kravitz, fils d'immigrants juifs, vit dans un quartier populaire de Montréal, rue Saint-Urbain, avec son père (Max), chauffeur de taxi, et son frère (Lennie), étudiant en médecine. Il effectue sa scolarité dans un établissement pour garçons où les professeurs corrigent les élèves insolents à coups de ceintures. Souhaitant échapper à la pauvreté, il est guidé par une phrase que son grand-père "Simcha" lui répète souvent "un homme qui ne possède pas de terre n'est personne". Ainsi, il multiplie les petits boulots et trafics en tout genre afin de devenir propriétaire.
C'est l'histoire de l'épopée de ce jeune homme en quête de l'acquisition d'une terre dans la province québécoise du Canada des années 1940.
Malgré un pavé grand format de 416 pages écrit en petits caractères, "L'apprentissage de Duddy Kravitz" a été un véritable plaisir de lecture. D'abord paru en 1959 alors que Mordecai Richler s'est exilé en Angleterre, la nouvelle édition de 2017 est magnifique.
Duddy est un jeune homme rebelle qui en fait voir de toutes les couleurs à son enseignant de l'époque, le seul d'ailleurs qui n'inflige aucun châtiment corporel dans l'établissement. L'été de ses 17 ans, il part travailler dans un hôtel à Sainte-Agathe dans le comté des Laurentides. Là-bas, il rencontre Yvette qui lui fait découvrir un terrain sur les bords d'un lac. le terrain n'est ni construit ni habité. Il souhaite acheter cette terre et décide de tout mettre en oeuvre pour mener son projet à terme.
A 18 ans, il monte une société de production de films. Avec le soutien d'Yvette, il cherche activement des fonds pour s'acheter sa terre. Il rencontre alors la personne de Jerry Dingleman dit "Le Prodige", un homme connu pour avoir fait fortune à partir de rien.
Duddy est un jeune homme déterminé, qui court après le temps pour gagner un maximum d'argent, très vite, toujours vite, peut-être trop. Il envisagera divers moyens pour trouver de l'argent "facile" , il en devient odieux avec ses amis qui finiront par s'éloigner de lui. Mais jusqu'où son ambition va-t-elle le mener ? Est-il prêt à tout ?
J'ai aimé suivre ce jeune homme dans ses aventures. Duddy Kravitz est un personnage agaçant (très) et attachant à la fois.
Le livre est écrit avec beaucoup de dialogues en langage populaire, termes yiddish et expressions canadiennes qui m'ont permis de m'évader dans un autre monde et à une autre époque.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MadameTapioca
  26 juillet 2017
Retour sur cette lecture qui est un grand coup de coeur.
Très honnêtement, je ne connaissais pas l'auteur et j'ai été attiré en librairie par la manchette qui le comparait à John Irving et Philip Roth, deux écrivains que je chéris particulièrement. La comparaison n'est absolument pas usurpée. Il y a vraiment le ton et le sens du rythme qui à mon avis font les grands romans. Duddy Kravitz est un formidable personnage, baratineur hors pair, un peu salaud, malhonnête, «diplômé de la vie » auquel on ne peut que s'attacher.
Bref… j'ai découvert (bien trop tardivement) un immense écrivain et je vous encourage à en faire de même si vous ne connaissez pas Mordecai Richler. Merci aux Éditions du Sous Sol d'avoir réédité ce texte. Je n'ai maintenant qu'une envie : lire « Salomon Gursky » !
Commenter  J’apprécie          30
LeaTouchBook
  07 février 2017
J'ai découvert Mordecai Richler avec le merveilleux Solomon Gurksy qui a été un de mes gros coups de coeur 2016, avec L'Apprentissage de Duddy Kravitz, l'auteur confirme son talent !
Les éditions du Sous-sol sont vraiment incontournables, une maison d'édition qui sait découvrir des pépites et nous les livrer dans un très bel écrin ! Je suis toujours surprise et émue par leurs publications et c'est encore le cas avec ce roman. Ce dernier est plus fluide à lire que son prédécesseur (Solomon G.), l'écriture est plus vive, les chapitres plus rythmés à l'image de son protagoniste. Si le premier était plus poétique, celui-ci est plus détonant !
En effet, Duddy Kravitz est un personnage principal haut en couleur : il est étonnant, fascinant et intriguant. Ce n'est pas le héros parfait, c'est un être amoral qui ne plaira pas à tous -comme toute personne avec un peu de personnalité- mais qui reste extrêmement charismatique. Toute la puissance de ce livre repose sur lui : sur sa quête de grandeur, sur sa volonté à dépasser les préjugés, à enchaîner les péripéties.
Ce livre surprendra autant les fins connaisseurs de l'auteur que ceux qui souhaitent découvrir son univers, la traduction de Lori Saint-Martin et Paul Gagné est extrêmement réussie, elle met en lumière la qualité stylistique inhérente à Mordecai Richler. Je me suis régalée du début jusqu'à la fin : ce livre traite de nombreuses thématiques dont le risque de pousser l'ambition à l'extrême au point de sacrifier tout ce qui a de la valeur.
En définitive, j'ai adoré cette lecture et je vous la recommande chaudement !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Telerama   08 février 2017
Un formidable romancier canadien anglophone, virtuose de la satire passé maître dans l'art du dialogue ciselé et de la narration trépidante.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MoanMoan   17 avril 2012
-- La personnalité humaine ressemble à un iceberg, philosopha tante Ida. Les neuf dixièmes restent submergés.
Commenter  J’apprécie          60
MoanMoan   17 avril 2012
tandis que sur la gauche, Harry's War Assets Store arborait une affiche ainsi libellée:
Si vous n'avez pas le temps d'entrer
au moins souriez en passant
Commenter  J’apprécie          30
MadameTapiocaMadameTapioca   17 juillet 2017
Là d'où venait Duddy Kravitz, les garçons grandissaient sales et tristes, aussi sauvages que les herbes qui poussent le long des voies ferrées.
Commenter  J’apprécie          30
ieo9ieo9   16 août 2017
— Il y en a même qui tombent en amour, fit Yvette. Ça arrive, tu sais.
— Y'a aussi des avions qui tombent en flammes, rétorqua Duddy.

"People fall in love," Yvette said. "It happens."
"Planes crash too," Duddy said.
Commenter  J’apprécie          00
ieo9ieo9   16 août 2017
— C'est l'risque qu'y faut prendre. Y'a pas d'autre moyen.

"We'll have to take that chance. There's no other way of being sure."
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mordecai Richler (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mordecai Richler
Mordecai Richler - L'apprentissage de Duddy Kravitz .Adrien Bosc vous présente l'ouvrage de Mordecai Richler "L'apprentissage de Duddy Kravitz" aux Editions du sous-sol. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/1933751/mordecai-richler-l-apprentissage-de-duddy-kravitz-un-roman Notes de Musique : Latché Swing - Swing 39 Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : canadaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16238 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre