AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B082XSN7V5
Éditeur : Bayard Jeunesse (23/09/2020)
4.13/5   71 notes
Résumé :
Alors que Jacob et Noor se remettent de leurs émotions après avoir échappé au clan de Léo, un nouveau danger se profile. Une sombre prophétie menace le monde des particuliers, et Noor a un rôle primordial à jouer.Jacob et les enfants particuliers vont devoir s'armer de courage afin d'empêcher le monde de sombrer dans le chaos. Pour cela, ils partent à la recherche de mystérieux objets, qui, mis entre de mauvaises mains, pourraient se révéler funestes.Pendant ce temp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 71 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

florencem
  01 janvier 2021
Bien qu'ayant moins apprécié le tome quatre, j'avais hâte de retrouver nos héros dans cette dernière aventure de Miss Peregrine et les enfants particuliers. La confrérie des oiseaux renoue avec la première trilogie avec une ambiance moins roadtrip et le retour d'un ancien ennemi. Tout un programme.
Je l'avoue, je n'avais pas tout en tête en commençant La confrérie des oiseaux mais je n'ai pas trouvé cela dérangeant. J'ai vraiment eu cette impression que le tome quatre s'effaçait et que l'histoire de nos héros reprenait. Donc pour moi, ce roman a été une lecture beaucoup plus prenante et marquante. On sent clairement qu'il y a un tournant, une prise de conscience forte et la mise en avant des nos enfants particuliers.
Avec Miss Peregrine et les enfants particuliers, j'ai toujours eu cette drôle d'impression, un peu comme si j'étais une « Ombrune ». J'entends par là que nos héros sont des enfants qui sont bien plus âgés que nous, mais des enfants tout de même. On a cette tendresse en les voyant évoluer mais surtout cette peur qui ne nous quitte pas quand on les voit prendre les choses en main. C'est une sensation que je trouve vraiment enrichissante et qui permet une immersion bien plus forte. On a envie de les voir grandir mais on ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter.
Et si depuis le début, leur prise d'indépendance est indéniable, ici, c'est en particulier Miss Peregrine que j'ai vu évoluer. Elle commence à lâcher prise, à se montrer plus humaine aussi en dévoilant ses failles. C'est un personnage que j'adore depuis le début mais elle restait inatteignable en un sens. Là, c'est une toute autre Ombrune que l'on voit et cela se répercute aussi sur les autres. le monde change, une menace effroyable se profile et Jacob comme Noor apportent cet élément déclencheur qui fait sortir ces êtres incroyables d'une routine bien rôdée. Une révolution pointe le bout de son nez, un danger va les conduire à faire de nouvelles alliances… C'est le monde global des Particuliers qui change.
Si en commençant, j'avais un peu peur de devoir uniquement suivre Jacob et Noor, j'ai été très heureuse de retrouver notre chère petite bande. Leur dynamique a elle-aussi évoluée. On y voit des relations plus matures, même si l'enfance est toujours à portée de main. L'ajout de Noor au groupe m'effrayait un peu, mais au final, la jeune femme s'adapte très bien, et elle trouve sa place. Cela change la donne, un petit peu, mais ce renouveau a du bon.
Côté histoire, on ne s'ennuie pas une seule seconde. C'est peut-être aussi ce que je pouvais reprocher au tome 4. Mais avec La confrérie des oiseaux nous n'avons pas une seconde à nous, sans que cela soit trop éprouvant non plus. Il y a un bon rythme, des révélations données avec parcimonie, un nouveau danger qui met en branle tout l'univers que l'on connaît. Franchement, j'ai été charmée. L'imagination de Ransom Riggs est toujours aussi impressionnante, et j'adhère toujours autant à son style et le fait d'agrémenter ses romans avec ces photographies. Il y a une ambiance que je n'ai trouvée nulle part ailleurs.
Donc, sans surprise, je trépigne maintenant pour ce dernier tome… Si j'étais frileuse par rapport à cette suite, j'avoue que maintenant avec La confrérie des oiseaux, je suis plus que convaincue. C'était un bon choix, reste à espérer très fort que la fin ne soit pas gâchée…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
StephanieIsReading
  07 octobre 2020
Un cinquième tome qui relance merveilleusement l'intrigue de Miss Peregrine.
Si je craignais un certain essoufflement de la part de l'auteur, les premiers chapitres de la conférence des oiseaux m'ont détrompée.
Jacob - qui s'était éloigné de ses amis particuliers dans le but de mener une mission en solo alors que leur amitié était pour le moins tendue - a fait la rencontre de Noor.
Cette jeune particulière va occuper une place importante dans ce cinquième opus tant au niveau de l'intrigue principale qui les mène sur la piste de Caul que dans l'une des intrigues secondaires à savoir la vie sentimentale de Jacob.
J'ai trouvé ce livre riche en rebondissements: de nouveaux personnages apparaissent et d'autres, plus anciens et que l'on croyait disparus à jamais dans les pages des tomes précédents, refont surface.
Les Estres retenus prisonniers à l'Arpent du Diable se sont évadés menaçant l'équilibre de toutes les boucles et la survie des particuliers ainsi que celle des Ombrunes.
J'ai aimé ce roman parce que j'ai eu le sentiment que toutes les cartes y étaient redistribuées. Selon moi, Ransom Riggs a réussi le pari de relancer son intrigue en harponnant ses lecteurs avec un double appât redoutable : la curiosité et le suspense.
Encore une fois, j'attends impatiemment la sortie du tome suivant pour suivre les aventures de Jacob et Noor, notamment, qui se trouvent encore dans de sales draps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
MadameRatou
  06 octobre 2020
Vous ne le savez peut-être pas encore mais j'adore l'univers imaginé par Ransom Riggs, auteur que l'on ne présente plus. D'ailleurs, Miss Peregrine et les enfants particuliers est l'une de mes sagas favorites (rien que ça) ! Je savoure chaque tome du premier au dernier mot et mes lectures me surprennent toujours — dans le bon sens du terme. Alors, en toute bonne logique, j'ai attendu cette suite avec la plus grande des impatiences.
La conférence des oiseaux reprend juste après les évènements qui se sont produits à la fin du volume précédent, à savoir, la carte des jours (dont vous pouvez retrouver ma chronique en cliquant sur ce lien). Jacob Portman, notre héros, a quitté sa bande d'amis particuliers pour voler au secours de Noor Pradesh, une jeune fille que Léo Burnham veut à tout prix utiliser et qui est, elle aussi, dotée d'incroyables capacités. Mais H et son Creux Horatio ont été plus rapides : ils l'ont aidée à s'échapper de la boucle dans laquelle elle était retenue prisonnière. Ce qui n'a pas été sans conséquences, puisque l'ami d'Abe est en train de mourir. Avant de rendre son dernier soupir, il va confier une mission à Jacob : il doit absolument retrouver une femme surnommée V et lui confier Noor qui, en plus d'être recherchée par de dangereuses personnes, est « l'une des sept dont la venue a été annoncée » dans une étrange prophétie qui prédit l'apocalypse.
Quel plaisir de retrouver cet univers que j'aime tant ! Au début, je l'avoue, j'ai eu peur de ne pas comprendre l'histoire. Après tout, j'ai lu le quatrième tome il y a une bonne année maintenant et certains détails m'échappaient. Je ne me souvenais plus de tel ou tel prénom, de telle ou telle situation, des pouvoirs de telle ou telle personne.. J'ai donc relu les deux derniers chapitres avant de me lancer dans cette nouvelle aventure (d'ailleurs, si vous avez besoin d'une petite piqûre de rappel, n'hésitez pas à faire comme moi — ça m'a bien aidée). Finalement, et à mon humble sens, ce cinquième opus égale les précédents. On retrouve tout ce qui a déjà fonctionné : des protagonistes attachants, intéressants et courageux, une histoire tout simplement géniale, une intrigue bien construite, des clichés/photographies qui apportent un truc en plus à l'ouvrage, des moments forts en émotions, une plume envoûtante, un rythme effréné, de l'action sans interruption, des rebondissements et retournements de situations.. Et nouveauté, un présage qui parle de la supposée fin du monde ! Bref, un cocktail explosif qui nous donne envie d'en redemander, encore et encore.
En ce qui concerne les personnages, je dois dire que tous me plaisent. Même si, évidemment, j'ai mes préférences. Jacob, pour commencer, me surprend une nouvelle fois. Je crois que j'ai toujours eu cette impression mais ici c'était plus marquant : il est le leader du groupe des particuliers. Il est fort, déterminé, téméraire, audacieux, talentueux.. et tellement humain. Il a ses propres défauts, ses propres faiblesses, et j'ai pris plaisir à le voir grandir, mûrir, évoluer. Il ne veut plus qu'on le voie comme le petit-fils d'Abe, il veut se détacher de l'image que certains peuvent avoir de lui. Noor, enfin, est LA révélation de ce bouquin. Elle est forte, intrépide, brave, gentille, bienveillante.. Pour moi, elle n'est pas qu'un personnage secondaire que l'on pourrait placer au même niveau qu'Olive, Hugh ou encore Claire. Elle est un vrai atout et j'ai adoré la voir s'intégrer au groupe. Aussi, les deux ont des points communs : ils ont dix-sept ans et ont brutalement quitté leur quotidien paisible pour découvrir un monde fait de magie et de boucles temporelles. Je les aime de tout mon coeur.
Un certain passage dans le livre m'a, je ne sais pas trop, frustrée peut-être ? Ou bien déçue ? Ennuyée ? Je ne vous dirai pas où précisément, bien sûr, mais je n'ai pas été entièrement convaincue. Je m'attendais à autre chose. En dehors de ce détail, tout m'a plu. Ransom Riggs ne cesse de progresser et de m'impressionner. Il a énormément de talent et je suis bien contente d'avoir découvert son oeuvre. En attendant une date de sortie pour le sixième (et normalement dernier) tome, je vous recommande de lire cette merveille. Merci aux éditions Page Turners pour l'envoi de ce livre et pour la confiance qui m'a été accordée. ♥
Lien : http://madameratou.com/miss-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Kenehan
  18 juillet 2021
Cinquième tome de la série, « La confrérie des oiseaux » n'aura pas prolongé l'effet d'engouement de l'opus précédent. L'histoire se poursuit de manière classique pour cet épisode sans jamais provoquer de réel enthousiasme.
Une lecture un peu plan-plan qui permet au moins de réunir la vieille équipe de Miss Pérégrine et de faire le point sur les relations entre ses différents membres.
J'attends donc un peu plus du prochain tome que, malgré tout, je n'esquiverai pas. En tant que livre-objet, chaque tome vient compléter l'ensemble et tous s'harmonisent parfaitement.
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-Flore
  20 décembre 2020
La confrérie des oiseaux est le cinquième tome des aventures de "Miss Peregrine et les enfants particuliers". Et, pour ma part, c'est une déception.
J'ai adoré les quatre premiers tomes mais celui-ci, j'ai eu un mal fou à entrer dans l'histoire. C'est redondant dans les actions et j'ai trouvé que les personnages avaient des réactions immatures voire incohérentes parfois. Comme si il ne leur était jamais rien arrivé auparavant et qu'il n'avait pas acquis d'expérience. D'autant plus que l'auteur use des mêmes ficelles et on devine là où il nous emmène assez rapidement.
Je ne sais pas si j'en attendais trop où si Ransom Riggs s'est un peu perdu en cours de route mais la magie des premiers tomes n'a pas du tout opéré avec moi dans celui-ci. Je suis super déçue.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   31 décembre 2020
– Pensez à vos pulls, a dit Horace en écartant sa cravate pour nous montrer le sien. Si vous devez vous faire tirer dessus, arrangez-vous pour que ce soit entre le cou et la taille.
– Pendant qu’on y est, essayez de ne pas vous faire tirer dessus du tout, a suggéré Noor. Je viens de vous rencontrer. Personne n’a le droit de mourir, OK ?
Commenter  J’apprécie          120
florencemflorencem   30 décembre 2020
- Je suis désolé pour tous les problèmes que j’ai causés, ai-je dit. Mais je ne regrette pas d’avoir…
- Les problèmes trouvent toujours une solution, m’a-t-elle interrompu. Mais nous n’aurions pas pu supporter de vous perdre.
Commenter  J’apprécie          120
SovaneSovane   10 novembre 2020
Olive posait toujours des questions sur les parents. De nous tous, c'était celle qui se languissait le plus des siens, bien qu'ils fussent décédés depuis longtemps.
- Des parents adoptifs, a répondu Noor. Je n'ai jamais rencontré les vrais. Mais ça m'étonnerait que Tête-de-cul et Teena soient très malheureux si je ne reviens pas. Le mot "Tête-de-cul" a suscité quelques regards intrigués, mais mes amis ont dû supposer qu'il s'agissait d'un patronyme étrange, car personne n'a fait de commentaire. (p. 87)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MadameRatouMadameRatou   02 octobre 2020
La seule pensée de ce que nous pourrions devenir me coupait le souffle. Et j'étais surpris de ressentir autant de choses — joie, terreur, chagrin — en même temps. Puis mon sourire s'est effacé, et j'ai réintégré le monde réel à la vitesse de l'éclair.
Commenter  J’apprécie          00
SovaneSovane   10 novembre 2020
Le monde des particuliers avait de nombreuses caractéristiques, mais il ne m'avait jamais paru soumis à la logique du capitalisme. Cela dit, les particuliers américains étaient très différents de ceux que j'avais connu en Europe. (p. 242)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Ransom Riggs (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ransom Riggs
"Miss Peregrine, Vol. 5 : La conférence des oiseaux" de Ransom Riggs I Livre audio
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Comment s'appelle la directrice de l'orphelinat ?

Miss Josete
Miss Peregrine
Miss Amandine

10 questions
334 lecteurs ont répondu
Thème : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers de Ransom RiggsCréer un quiz sur ce livre

.. ..