AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Miss Peregrine et les enfants pa... tome 5 sur 6

Sidonie Van Den Dries (Traducteur)
EAN : 9782017164388
416 pages
Hachette Jeunesse (03/11/2021)
4.18/5   195 notes
Résumé :
Alors que Jacob et Noor se remettent de leurs émotions après avoir échappé au clan de Léo, un nouveau danger se profile. Une sombre prophétie menace le monde des particuliers, et Noor a un rôle primordial à jouer.Jacob et les enfants particuliers vont devoir s'armer de courage afin d'empêcher le monde de sombrer dans le chaos. Pour cela, ils partent à la recherche de mystérieux objets, qui, mis entre de mauvaises mains, pourraient se révéler funestes.Pendant ce temp... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 195 notes
5
18 avis
4
6 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis

PhilippeCastellain
  18 novembre 2021
Deuxième tome de la deuxième trilogie, si l'on peut dire, des enfants particuliers. N'y allons pas par quatre chemins : pour moi, c'est une déception. Oh, cela se lit toujours aussi bien et aussi vite, là n'est pas le problème. Mais dans la narration tous les choix effectués sont, en ce qui me concerne, précisément ceux que je ne voulais pas voir.



Ransom Riggs semble donc avoir manqué de courage, fait machine arrière sur tout ce qu'il avait pu introduire de nouveau, et revenu sur la position de départ en expurgeant un peu l'histoire de ce qui le dérangeait. Malheureusement, c'était aussi le plus intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          394
florencem
  01 janvier 2021
Bien qu'ayant moins apprécié le tome quatre, j'avais hâte de retrouver nos héros dans cette dernière aventure de Miss Peregrine et les enfants particuliers. La confrérie des oiseaux renoue avec la première trilogie avec une ambiance moins roadtrip et le retour d'un ancien ennemi. Tout un programme.
Je l'avoue, je n'avais pas tout en tête en commençant La confrérie des oiseaux mais je n'ai pas trouvé cela dérangeant. J'ai vraiment eu cette impression que le tome quatre s'effaçait et que l'histoire de nos héros reprenait. Donc pour moi, ce roman a été une lecture beaucoup plus prenante et marquante. On sent clairement qu'il y a un tournant, une prise de conscience forte et la mise en avant des nos enfants particuliers.
Avec Miss Peregrine et les enfants particuliers, j'ai toujours eu cette drôle d'impression, un peu comme si j'étais une « Ombrune ». J'entends par là que nos héros sont des enfants qui sont bien plus âgés que nous, mais des enfants tout de même. On a cette tendresse en les voyant évoluer mais surtout cette peur qui ne nous quitte pas quand on les voit prendre les choses en main. C'est une sensation que je trouve vraiment enrichissante et qui permet une immersion bien plus forte. On a envie de les voir grandir mais on ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter.
Et si depuis le début, leur prise d'indépendance est indéniable, ici, c'est en particulier Miss Peregrine que j'ai vu évoluer. Elle commence à lâcher prise, à se montrer plus humaine aussi en dévoilant ses failles. C'est un personnage que j'adore depuis le début mais elle restait inatteignable en un sens. Là, c'est une toute autre Ombrune que l'on voit et cela se répercute aussi sur les autres. le monde change, une menace effroyable se profile et Jacob comme Noor apportent cet élément déclencheur qui fait sortir ces êtres incroyables d'une routine bien rôdée. Une révolution pointe le bout de son nez, un danger va les conduire à faire de nouvelles alliances… C'est le monde global des Particuliers qui change.
Si en commençant, j'avais un peu peur de devoir uniquement suivre Jacob et Noor, j'ai été très heureuse de retrouver notre chère petite bande. Leur dynamique a elle-aussi évoluée. On y voit des relations plus matures, même si l'enfance est toujours à portée de main. L'ajout de Noor au groupe m'effrayait un peu, mais au final, la jeune femme s'adapte très bien, et elle trouve sa place. Cela change la donne, un petit peu, mais ce renouveau a du bon.
Côté histoire, on ne s'ennuie pas une seule seconde. C'est peut-être aussi ce que je pouvais reprocher au tome 4. Mais avec La confrérie des oiseaux nous n'avons pas une seconde à nous, sans que cela soit trop éprouvant non plus. Il y a un bon rythme, des révélations données avec parcimonie, un nouveau danger qui met en branle tout l'univers que l'on connaît. Franchement, j'ai été charmée. L'imagination de Ransom Riggs est toujours aussi impressionnante, et j'adhère toujours autant à son style et le fait d'agrémenter ses romans avec ces photographies. Il y a une ambiance que je n'ai trouvée nulle part ailleurs.
Donc, sans surprise, je trépigne maintenant pour ce dernier tome… Si j'étais frileuse par rapport à cette suite, j'avoue que maintenant avec La confrérie des oiseaux, je suis plus que convaincue. C'était un bon choix, reste à espérer très fort que la fin ne soit pas gâchée…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Zora-la-Rousse
  11 février 2022
Il y a des rendez-vous qu'il ne faut surtout pas manquer, des histoires qu'il ne faut surtout pas lâcher… et pourtant, j'ai bien failli me laisser prendre au piège !
Plus d'un an s'était écoulé depuis ma dernière lecture de Ransom Riggs et du volume quatre des enfants particuliers, et j'ai craint que ce passage à vide ne me soit fatal pour la suite… Alors ni une, ni deux, re-lecture et enchaînement : je me suis offert le luxe d'une plongée profonde dans le monde fantastique de Jacob et ses amis…
L'impression faite par le tome quatre s'est confirmée et demeure : conçu comme un volume de transition, il installait l'intrigue dans un univers encore non connu pour Miss Peregrine et les enfants particuliers. Ces derniers grandissent et laissent derrière eux leur enfance éternellement prolongée pour affronter, dans ce nouveau tome, de nouveaux dangers, de mystérieux adversaires.
Jacob surtout s'affranchit, de ses parents, de son grand-père et de son lourd héritage. de lourdes décisions sont à prendre et il s'arme de courage pour les affronter en toute responsabilité. Cela ne se passe pas sans que les doutes l'assaillent et il devra compter sur ses amis pour s'en sortir.
L'imagination de Ransom Riggs est prolifique et l'intrigue développée trouve dans ce tome cinq un rythme enlevé et captivant. Plus sombre que les précédents, il nous laisse à découvrir de nouvelles facettes de chacun des personnages, ce qui leur offre encore plus de profondeur et nous les rend encore plus attachants.
Je ne perds pas de temps et attaque de suite le sixième volume...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
StephanieIsReading
  07 octobre 2020
Un cinquième tome qui relance merveilleusement l'intrigue de Miss Peregrine.
Si je craignais un certain essoufflement de la part de l'auteur, les premiers chapitres de la conférence des oiseaux m'ont détrompée.
Jacob - qui s'était éloigné de ses amis particuliers dans le but de mener une mission en solo alors que leur amitié était pour le moins tendue - a fait la rencontre de Noor.
Cette jeune particulière va occuper une place importante dans ce cinquième opus tant au niveau de l'intrigue principale qui les mène sur la piste de Caul que dans l'une des intrigues secondaires à savoir la vie sentimentale de Jacob.
J'ai trouvé ce livre riche en rebondissements: de nouveaux personnages apparaissent et d'autres, plus anciens et que l'on croyait disparus à jamais dans les pages des tomes précédents, refont surface.
Les Estres retenus prisonniers à l'Arpent du Diable se sont évadés menaçant l'équilibre de toutes les boucles et la survie des particuliers ainsi que celle des Ombrunes.
J'ai aimé ce roman parce que j'ai eu le sentiment que toutes les cartes y étaient redistribuées. Selon moi, Ransom Riggs a réussi le pari de relancer son intrigue en harponnant ses lecteurs avec un double appât redoutable : la curiosité et le suspense.
Encore une fois, j'attends impatiemment la sortie du tome suivant pour suivre les aventures de Jacob et Noor, notamment, qui se trouvent encore dans de sales draps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
bbpoussy
  22 mars 2022
Autant j'avais aimé le premier tome, autant j'ai du mal sur les suivants et plus ça va, pire c'est.
J'ai ajouté celui-ci, malgré tout, quand j'ai appris que le sixième tome serait le dernier.
Je me suis dit qu'il valait peut-être la peine de savoir comment l'auteur ferait terminer le monde des particuliers.
Ca fait presque 3 ans, tout de même, que j'ai terminé le tome 4. Il a donc fallu que je cherche dans ma mémoire quel particulier correspond à quel prénom. Je suis rassurée sur le fait que cette fois ma mémoire est bonne !
Hormis ça, Jacob et les particuliers continuent à traverser les boucles, à ne pas obéir à Miss Peregrine, ni aucunes ombrunes. On découvre le personnage de Noor et son pouvoir.
Les scènes décrites entre les sépulcreux et les morts-vivants sont assez dégueux ou mon imagination en a trop fait !

Je me suis un peu ennuyée sur la seconde partie. Il y a certains passages très longs et on tourne en boucle (oui, celle-ci est facile).
Je lirai le tome 6, pourvu que l'information ne soit pas fausse et que ça soit bien le dernier ! Et surtout, que l'auteur est relevé le niveau de cette saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   31 décembre 2020
– Pensez à vos pulls, a dit Horace en écartant sa cravate pour nous montrer le sien. Si vous devez vous faire tirer dessus, arrangez-vous pour que ce soit entre le cou et la taille.
– Pendant qu’on y est, essayez de ne pas vous faire tirer dessus du tout, a suggéré Noor. Je viens de vous rencontrer. Personne n’a le droit de mourir, OK ?
Commenter  J’apprécie          120
florencemflorencem   30 décembre 2020
- Je suis désolé pour tous les problèmes que j’ai causés, ai-je dit. Mais je ne regrette pas d’avoir…
- Les problèmes trouvent toujours une solution, m’a-t-elle interrompu. Mais nous n’aurions pas pu supporter de vous perdre.
Commenter  J’apprécie          120
okkaokka   23 juillet 2022
p.391.
En même temps, je détestais cette méfiance instinctive. J'en avais assez. Je voulais recommencer à me réjouir sans arrière-pensée. Réapprendre à espérer.
Commenter  J’apprécie          60
SovaneSovane   10 novembre 2020
Olive posait toujours des questions sur les parents. De nous tous, c'était celle qui se languissait le plus des siens, bien qu'ils fussent décédés depuis longtemps.
- Des parents adoptifs, a répondu Noor. Je n'ai jamais rencontré les vrais. Mais ça m'étonnerait que Tête-de-cul et Teena soient très malheureux si je ne reviens pas. Le mot "Tête-de-cul" a suscité quelques regards intrigués, mais mes amis ont dû supposer qu'il s'agissait d'un patronyme étrange, car personne n'a fait de commentaire. (p. 87)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GwenhnyGwenhny   10 avril 2022
Je suis votre maîtresse et votre servante. Vous comptez plus pour moi que tous les oiseaux dans le ciel et les cieux au-dessus. Si vous m'aimez, j'espère l'avoir mérité.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Ransom Riggs (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ransom Riggs
Extrait du livre audio « Miss Peregrine et les enfants particuliers - Tome 6 - Les désolations de l'Arpent du diable » de Ransom Riggs, traduit par Sidonie van Den Dries et lu par Benjamin Jungers. Parution numérique le 28 septembre 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-6-les-desolations-de-larpent-du-diable/
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Comment s'appelle la directrice de l'orphelinat ?

Miss Josete
Miss Peregrine
Miss Amandine

10 questions
360 lecteurs ont répondu
Thème : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom RiggsCréer un quiz sur ce livre