AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Miss Peregrine et les enfants pa... tome 6 sur 6

Sidonie Van Den Dries (Traducteur)
EAN : 9782017202264
656 pages
Hachette Jeunesse (28/09/2022)
4.27/5   124 notes
Résumé :
Un démon ressuscité
Une armée de cauchemars
Une dernière bataille pour la liberté

Alors que les ténèbres sont sur le point d’envahir le monde, Noor et Jacob se retrouvent à l’endroit où tout a commencé, la maison d’Abe Portman, en Floride. Ils n’ont aucun souvenir de la façon dont ils ont réussi à fuir la boucle de V, mais ils sont certains d’une chose : Caul est revenu.

Après avoir échappé de justesse à un Creux sanguinai... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 124 notes
5
14 avis
4
12 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

florencem
  24 décembre 2021
Je me suis enfin décidée à lire le dernier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers. Je n'avais pas particulièrement d'appréhension, et je n'avais pas perdu d'intérêt pour la série, mais j'avoue qu'avec toutes les nouveautés très tentantes qui sortent, difficile de tout caser dans une journée… J'ai finalement clôturé cette saga si originale hier. Et je dois dire que les désolations de l'Arpent du Diable est une véritable montagne russe émotionnelle et que le lecteur n'a pas une seule seconde pour reprendre son souffle. Alors, accrochez-vous !
Nous avions quitté Jacob et Noor dans une très mauvaise posture dans La confrérie des oiseaux. Je ne me souvenais plus trop de ce qu'il s'était passé, et en un sens cela m'a aidé à bien entrer dans ce sixième tome, car ce déboussolement fait écho à celui de Jacob. Et puis petit à petit les événements me sont revenus et la tension a commencé à se faire sentir.
Comme je l'ai dit dans mon introduction, Les désolations de l'Arpent du Diable sont une succession d'événements sous tension. le pire ennemi de nos héros est de retour et l'on sent que tout va se jouer maintenant. Cette montée d'adrénaline ne nous quitte pas jusqu'aux dernières pages. C'est épuisant en un sens, car nos héros sont quasiment toujours en danger, mais cela nous plonge dans le même état d'esprit qu'eux. Vous voulez de l'action, vous allez en avoir. Tout s'enchaîne dans une course frénétique où chaque faux pas peut être fatal et des sacrifices vont devoir être faits.
Emotionnellement, nous sommes tenus en haleine… Peut-être un peu trop par contre. J'avoue qu'à un certain moment, la sensation de « trop » m'est venue. Les désolations de l'Arpent du Diable est le dernier tome, et l'on s'attend à quelque chose d'épique, mais les temps morts ont aussi toute leur importance. Être en apnée tout du long était parfois oppressant. L'ambiance paranoïaque pesante… Cela donnait une allure trop héroïque au final, alors que Ransom Riggs a très souvent joué sur le côté plus « abordable » de ses personnages. Des êtres extraordinaires qui ne cherchent pas à l'être. Certains contrebalancent ce phénomène en restant dans l'humilité, mais le syndrome du héros reste palpable surtout chez Jacob et Noor.
Cela ne m'a pas empêché d'aimer ce dernier tome. Loin de là. Il est vraiment très bien mené avec des rebondissements, de l'action, des émotions, un peu de philosophie aussi. le côté émotionnel est à fleur de peau. Nos héros sont des adolescents, et avec le recul c'est cela qui ressort beaucoup et qui m'a parfois fait tiquer. La romance entre Jacob et Noor qui a ce côté passionnel un brin too much parfois, cette envie de rébellion et l'exacerbation des sentiments en règle générale. L'auteur colle très bien son histoire à ses héros et l'on ne peut pas lui reprocher cela. Je n'avais pas le souvenir d'avoir ressenti cela dans les tomes précédents, mais j'ai au final vite fait abstraction de cela pour me laisser porter par l'histoire.
Miss Peregrine et les enfants particuliers fait l'ode à la famille que l'on se construit soi-même, et à l'envie d'un monde meilleur et d'acceptation. Loin d'entrer dans les clichés, ces six tomes ont été une aventure prenante, originale et pleine d'émotions. La conclusion que nous offre Les désolations de l'Arpent du Diable a ce côté nostalgique, loin d'une perfection idéaliste, mais réaliste. Peut-être une touche de renonciation que l'on pourrait critiquer, mais qui laisse libre cours aussi à cet univers de continuer à évoluer. Il fait écho à notre monde sans entrer dans une dénonciation paternaliste. de quoi réfléchir, et voir le monde autrement.

Lien : https://loticadream.com/miss..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
PhilippeCastellain
  21 janvier 2022
Suite et fin des aventures de Jacob Portman, de ses amis particuliers et de leur mentor à plumes. Cette fois, ce devrait être la fin – fin. Mais si une nouvelle suite sort, j'avoue que je ne suis pas sûr que je m'y plongerais.



Ransom Riggs aurait dû prendre plus de temps pour écrire son tome de conclusion, et soigner un peu plus le déroulé de l'histoire. En l'état, j'ai eu l'impression d'un récit un peu bâclé. C'est une histoire des Particuliers, avec son équipe attachante et son univers caractéristique… Mais un goût d'inachevé.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
bbpoussy
  18 août 2022
Dernier tome de la saga que j'ai rajouté uniquement parce qu'il a été annoncé qu'il n'y en aurait pas d'autre. 😅
En effet, j'ai beaucoup aimé le premier tome mais la suite de la saga a été plutôt en dent de scie.
Il y a, pour moi, beaucoup trop de descriptions pour, finalement, assez peu d'actions. Et quand il y a de l'action, les combats me semblent un peu identiques.
Et puis, il faut dire, que de lire cette saga sur plusieurs années, n'est pas forcément une bonne idée. Je m'y perdais un peu avec les différents intervenants, leur nom et leur particularité. de plus, en ayant vu le film du premier tome où ils ont interverti le nom de certains personnages, ça n'a rien arrangé à mes souvenirs.
Bref, dans celui-ci, la bande des enfants particuliers vont devoir combattre Caul, le frère de Miss Peregrine, qui a repris des forces. Ils vont devoir trouver son point faible pour tenter d'en venir à bout et sauver leur peau et celles des ombrunes qui les accompagnent.
Je suis contente d'avoir terminée cette saga.
Je quitte les sépulcreux, les estres et les particuliers sans désolation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
Zora-la-Rousse
  28 février 2022
Me voilà arrivée au bout de l'aventure… près de 10 ans pour moi, 6 mois à peine pour les protagonistes ;) …
Mais quelle aventure ! Ce 6ᵉ opus est un vrai régal et vient conclure avec brio cette seconde et dernière trilogie.
Pas le temps de souffler pour nos jeunes héros : le compte à rebours est lancé ! Caul est de retour, plus fort que jamais et le monde des particuliers est sur le point de basculer… Ce sera par l'alliance de tous qu'il pourra être vaincu, main dans la main avec ses amis mais aussi ses ennemis d'hier. La dernière bataille s'annonce et l'enjeu n'en est pas moins que la liberté.
Je reste enchantée de cette lecture qui se conclue tambour battant !
Au travers de cette série de roman d'aventures, qui s'adresse à de jeunes lecteurs (notamment dans la première trilogie) ou à de jeunes adultes, sont abordés d'autres thèmes, en filigrane, très spécifiques de cette période particulière de l'adolescence : le pouvoir de l'amitié, les premières amours, le droit à la différence…
C'est aussi une histoire très humaine, intime, celle d'un jeune garçon qui cherche où est sa place, quel est son monde ; et Ransom Riggs aborde tout cela avec tact et justesse.
Toujours autant agrémentée de photos originales et d'époque que sur les précédents tomes, l'intrigue ne nous laisse aucun répit et nous garde en haleine, demeurant à la fois attendue mais incertaine. L'écriture est belle, fouillée (mention spéciale à Sidonie van den Dries, la traductrice des six volumes, totalement investie dans cet exercice complexe), documentée et originale.
Je ne peux que recommander cette lecture à tous, pour les amoureux des beaux livres, pour les enfants et leurs parents et leurs grands-parents, pour les romantiques et les aventuriers, pour les rêveurs et les engagés !
Vous allez a-do-rer
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Amy_
  26 novembre 2021
C'est le coeur lourd que je rédige ce billet qui clôture la saga Miss Peregrine et les enfants particuliers. Je ne pensais pas que j'allais autant apprécier cet univers le jour où j'ai pris au hasard le premier tome. Et pourtant..
Ransom Riggs nous embarque dans ce dernier opus dans la bataille ultime contre Caul et sa terrible armée. Ressuscité et plus puissant que jamais, il convoite l'Arpent du Diable afin de détruire définitivement les Ombrunes et les particuliers qui se dresseraient contre lui.
Mais c'est sans compter sur la détermination de Jacob et des enfants particuliers, qui vont tout mettre en oeuvre pour détruire Caul. Noor est leur dernier espoir : elle doit accomplir la prophétie des sept. Pour se faire, ils vont devoir entreprendre un voyage périlleux en plein coeur de la première guerre mondiale.
On retrouve tous les personnages qu'on a pu croiser dans les tomes précédents. Cela m'a semblé être une manière de les revoir une dernière fois, chose que j'ai apprécié. Mais l'épopée menée par Jacob, Noor et leurs amis va nous faire rencontrer d'autres protagonistes dont Miss Hawksbill, une Ombrune atypique mais attachante ainsi que sa soeur Miss Tern. Sans oublier qu'on y reverra Horatio, l'ancien creux de H, désormais devenu un Estre. Je m'y suis beaucoup attachée et sa venue a apporté un dynamisme indéniable au récit.
Le contexte de première guerre mondiale y est également pour beaucoup, on se retrouve dans les tranchées, sous des obus, des balles, dans la puanteur et la mort. L'auteur renoue avec ses premiers tomes et je dois dire que ça m'a vraiment plu d'être plongée à nouveau dans ce contexte effroyable.
Durant tout le récit, nous n'avons pas une minute de répit, aucun temps mort, tout s'enchaîne parfaitement. La confiance de Jacob va être mise à rude épreuve, Caul détient une nouvelle armée de Creux qu'il ne parvient pas à contrôler. Les chances de vaincre le frère de Miss Peregrine s'amenuisent et j'ai parfois eu peur pour eux. Je n'avais jamais vu les enfants et les Ombrunes en proie à un tel désespoir. Pourtant, ils vont rester soudés les uns aux autres, malgré les évènements et terribles obstacles auxquels ils doivent faire face. Dans aucun des précédents tomes la solidarité de Jacob et des enfants n'aura été aussi forte. J'ai d'ailleurs trouvé qu'ils ont tous su se montrer utile en exploitant chacun leurs talents particuliers et ont agi en adulte. Quant à Miss Peregrine, ce tome a mis en exergue son rôle de mère, ce qui m'a touchée, surtout lorsqu'elle se sent acculée par la situation. C'était émotionnellement très intense et j'ai adoré.
Les seuls points négatifs que je retiens c'est en ce qui concerne la bataille contre Caul. Si certains l'ont jugée courte, je l'ai trouvée terriblement longue. Et parfois les pouvoirs des Estres ainsi que ceux de Caul m'ont paru démesurés. J'avais du mal à accrocher, je trouvais que l'on frôlait l'incohérence car en réalité, il aurait été impossible de les vaincre vu leurs pouvoirs toujours plus extraordinaires.
Dernière chose, j'ai eu une pointe de déception concernant la fin. Non pas de la manière dont cela se termine mais plutôt parce que certaines questions n'ont pas été résolues.
En somme, outre ces détails, cette saga a été un véritable coup de coeur. Après avoir passé un mois et demi en inertie dans cet univers, je ne peux que vous la recommander chaudement.
Une chose est certaine, je n'oublierai jamais Miss Peregrine et les enfants particuliers. Ils resteront ancrés dans ma petite âme de lectrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   23 décembre 2021
- Ça risque de ne pas fonctionner.
- Comme toute grande entreprise, a-t-elle dit. Mieux vaut mourir en essayant. Mieux vaut brûler franchement que s’éteindre à petit feu.
Commenter  J’apprécie          120
amanlineamanline   14 août 2022
J'ai attendu quelques secondes dans le silence. Une brise humide s'est levée. Je n'avais aucune envie de rester. Aucun regret. Arrivé sur le seuil de la boucle, je me suis retourné pour faire un dernier signe à mon père. Il a levé une main, mais son visage était si inexpressif que je me suis demandé si ce n'était pas un simple réflexe.
Commenter  J’apprécie          50
okkaokka   25 juillet 2022
p.148.
- Vous ne croyez pas que la vie serait plus facile pour vous, si vous étiez gentils et honnêtes ? est intervenue Claire.
Commenter  J’apprécie          90
JesseleeJesselee   12 décembre 2021
Nous avions deviné qu'il s'était passé quelque chose, a ajouté Miss Peregrine. Il y a eu.. des perturbations.
J'ai hoché la tête.
Emma m'a dit qu'il avait plu.. des os?
Des os, du sang, des cendres. Nous avons eu une averse de larynx, tôt ce matin.
Commenter  J’apprécie          30
TrollibiTrollibi   19 avril 2022
Le désespoir incite des gens bien à faire de mauvaises choses... et des gens à la moralité douteuse à faire des choses calamiteuses.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Ransom Riggs (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ransom Riggs
Extrait du livre audio « Miss Peregrine et les enfants particuliers - Tome 6 - Les désolations de l'Arpent du diable » de Ransom Riggs, traduit par Sidonie van Den Dries et lu par Benjamin Jungers. Parution numérique le 28 septembre 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-6-les-desolations-de-larpent-du-diable/
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Comment s'appelle la directrice de l'orphelinat ?

Miss Josete
Miss Peregrine
Miss Amandine

10 questions
360 lecteurs ont répondu
Thème : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom RiggsCréer un quiz sur ce livre