AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809817626
Éditeur : L'Archipel (07/10/2015)

Note moyenne : 3.32/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Michaela Anderson, une jeune Anglaise de 25 ans travaillant dans une compagnie d’assurances, a accepté de participer avec quelques collègues à un baptême de saut en parachute.
Au moment de s’élancer dans le vide, la dernière, elle est emportée par une bourrasque qui l’éloigne des autres…
Quand elle retrouve la terre ferme, l’aérodrome est désert, sa voiture a disparu et il fait presque nuit. C’est alors qu’elle découvre avec stupeur sa photo sur des a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Missnefer13500
  31 janvier 2018
Une couverture attractive, un résumé prometeur. Tout pour me séduire et m'inciter à découvrir cette auteure.
Mélanie Rose accroche le lecteur des les premières pages, nous plonge d'emblée dans le coeur de l'intrigue avec son style, fluide, percutant et addictif. Elle nous tient en haleine avec cette aventure incroyable. Et 1000 questions s'entrechoquent dans nos têtes :
Quelle est l'explication la plus plausible ? A-t-elle perdu la tête? Est-elle amnésique ? Victime d'une faille spatiotemporelle ? A-t-elle été kidnappée? Qu'a-t-elle bien pu faire au cours de tout ces 6 dernières années ?
Eh bien c'est parti ! Impossible de lâcher ce bouquin jusqu'au dénouement.
Le lecteur oscille tantôt vers une explication, la plus rationnelle : la séquestration, adhére aux doutes de l'héroïne devant les comportements de certains protagonistes, et la plus incongrue une disparition liée à une faille temporo-spaciale.
Melanie Rose se joue bien de nous évoquant la physique quantique, la distorsion temporo-spaciale, les travaux des chercheurs sur ce sujet, et le coté le plus réaliste le choc post traumatique suite à une séquestration. Ce vers quoi tend bien évidemment l'enquête.
Mais malgré une lecture addictive grâce à la plume fluide et rythmée de l'auteur, aux nombreux rebondissement, trop peut-être sur cette courte période durant laquelle se déroule le récit, une semaine et 1/2 environ, l'auteur ne parvient pas à me convaincre, bien qu'elle m'ait séduite coté intrigue, sur la romance et son triangle amoureux, peu réaliste à mes yeux.
Comment est-il possible que Matt soit toujours amoureux de Michaëla après 6 ans d'absence alors qu'ils que leur rencontre n'a duré que quelques heures avant sa disparition ? Un coup de foudre est-il un justificatif plausible, alors que les protagonistes se sont perdus de vue si longtemps ?
Il en est de même du comportement de Kaela qui passe de son fiancé à Matt en quelques heures ?
Tatillonne ? Ma binôme Gaëlle me comprendra.
Cependant je dois reconnaître que l'auteure sait combiner tous les ingrédients pour intéresser le lecteur : deuil, abandon, relation mère-enfant, crise adolescente, paranormal,enquête, soupçons, doutes, sens du devoir .
Les personnages sont attachants. Mélanie Rose parvient à nous faire partager les conséquences de la disparition de l'héroïne sur la vie des personnages clefs de cette intrigue. Sur Michaëla bien sur qui cherche a retrouver sa place dans cette vie qui a continuée sans elle, sur Matt, Kevin suspectés, son amie et sur Callum et Abby et ce de manière assez tragique.
Cependant alors que la mayonnaise commençait à prendre, elle a virée. Tout allait beaucoup trop vite pour moi, les situations me semblaient trop irréelles, l'auteure jouant sur trop de tableaux différents.
Malgré tout c'est un livre que j'ai dévoré, souhaitant découvrir les réponses à ma question : Qu'est donc réellement arrivé à Michaëla ? Enlèvement, séquestration ? Victime d'une faille temporo-spaciale comme le pense la soeur de Matt ? Les cartésiennes pencheront pour la séquestration et moi je ne sais toujours pas. Pour moi le doute persiste.
Je ressors avec un avis mitigé de cette lecture. Lecture addictive, une plume plaisante, une intrigue passionnante mais une romance trop rapide à mon gout.
Cependant j'admets avoir passé un excellent moment et être tentée de lire d'autre romances de l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Hamisoitil
  01 novembre 2015
Voilà un livre assez surprenant que j'ai aimé lire dans l'ensemble. Michaela participe à un saut en parachute avec quelques collègues de travail. Elle flippe un peu et même si à la dernière seconde, elle craint le pire, mademoiselle n'a pas le choix que de sauter. Sauf que voilà, une fois lancée, en plein vol, une bourrasque la dévie de sa trajectoire et quand elle atterrit au sol, il fait nuit et surtout, il n'y a plus personne.
Alors au début, elle pense qu'elle est restée plus longtemps dans les airs. Pas possible, il faisait bien jour le matin et un saut de parachute ne prend pas autant de temps. En plus de ça, sa voiture n'est plus là, l'aérodrome est carrément désert et à l'abandon. Bref, elle ne comprend plus rien. Tout en essayant de comprendre ce qui lui arrive, elle rentre dans un café pas très loin de l'aérodrome et demande à appeler sa famille....en vain. La seule personne qu'elle arrive à joindre est son moniteur de saut. Quand il décroche, c'est le choc. Il lui annonce que ça fait six ans qu'elle a disparu et effectivement, elle trouve une photo d'elle accrochée sur le mur du café avec la date de cette fameuse journée : 15 avril 2002. Nous sommes en 2008. Double choc.
A partir de là, Michaela est en quête de vérité. Elle va apprendre de bonnes et de mauvaises nouvelles à propos de sa famille. Ouvrir les yeux sur certaines choses sur sa vie. Toutes les thèses sont à explorer car le trou noir est vraiment là, de la cohérence à l'incohérence totale. du coup, même le lecteur a des doutes, se posent des questions, veut comprendre et l'auteure rajoute au fil des pages, d'autres personnages qui vont donner un plus à cette intrigue.
L'histoire est vraiment pas mal. Bon moment de lecture avec une plume fluide et addictive que je vous recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
lesangdeslivres
  13 octobre 2015
La couverture est vraiment belle, mais quand nous lisons le roman, nous l'aurions vue différemment.
Quand nous commençons ce livre, nous sommes ravis de constater que les chapitres sont assez courts, ce qui aide grandement à la lecture. Ensuite, nous rentrons facilement dans l'histoire grâce à la plume fluide et simple de l'auteure.
Au départ de cette histoire, nous sommes tout de suite au coeur de l'action. Nous rencontrons Michaela, l'héroïne de ce roman et tout de suite, nous la trouvons attachante. Nous rencontrons également d'autres protagonistes qui vont avoir un rôle très important dans la continuité de l'histoire.
Rapidement, nous sommes assez angoissés de voir un évènement surgir et nous nous demandons bien ce qui a pu se passer. Nous vivons comme si nous étions à la place de Michaela, car l'auteure a choisi d'écrire cette histoire à la première personne, ce qui n'est pas pour nous déplaire, car l'angoisse est encore plus à con comble et le mystère est poussé à fond.
D'autres personnages viendront se greffer à la suite. Nous ne comprenons pas pourquoi l'un d'entre eux est aussi sur la défensive et a une pointe d'exaspération dans sa voix quand il retrouve une personne qu'il n'a pas vue depuis longtemps.
Par la suite, quand nous avançons un peu plus, nous comprenons sa réticence, mais nous trouvons quand même sa réaction disproportionnée aux vues de la situation. de ce fait, nous n'arrivons pas à savoir si nous allons l'apprécier ou non.
Les autres personnages proches de Michaela, au début de l'histoire, nous intriguent beaucoup. Nous n'arrivons pas à savoir qui ils sont réellement et si ce sont de bonnes ou mauvaises personnes pour elle grâce au mystère que fait planer Mélanie Rose.
Tout au long, cette dernière va nous faire douter sur tout et tout le monde. Cette intrigue peut-être considérée comme un thriller installé dans un roman contemporain, ce qui est peu commun et fait vraiment plaisir à lire.
Par la suite, nous sommes troublés, touchés au fond du coeur, tristes à un point que nous nous sentons aussi perdus que l'héroïne. Ce sont de terribles évènements, assez durs à encaisser, mais qui sont obligatoires pour que l'histoire soit parfaite.
Nous apprenons à connaître les personnages et très vite, nous voyons à quel point ils sont loufoques. Bien que ce soit une histoire stressante et captivante à la fois, ces derniers vont beaucoup nous faire rire. Déjà, leur différence de caractère est très bien réalisée, mais aussi leurs différentes cultures qui ajoutent beaucoup de piment dans l'histoire. Au fur et à mesure, nous en venons à tous les apprécier.
Nous rencontrons un autre personnage qui ne nous inspire pas confiance et dont nous venons à nous en méfier. Par la suite, nous comprenons que nous avions raison et nous sommes ravis d'avoir bien cerné cette personne.
Ce qui est bien dans ce roman, c'est que tout y est très bien installé et créé.
Nous avons tous les sentiments contradictoires qui viennent s'insérer au fur et à mesure de l'histoire comme : l'amour, la haine, la joie, la tristesse, la confiance, la trahison… Tout y est installé et tout nous paraît, on ne peut plus, réel.
Quand nous rencontrons un nouveau personnage, nous nous demandons très vite qui il peut être. Beaucoup d'interrogations nous passent à travers la tête et nous imaginons beaucoup d'hypothèses, mais tout sauf la bonne et du coup, quand nous apprenons qui il est, nous sommes choqués, mais aussi, ravis de voir à quel point Mélanie Rose à bien mené son intrigue.
À la fin de cette histoire, nous sommes assez stressés. L'angoisse revient au galop et nous avons peur du devenir de trois personnages. C'est une fin digne d'un très bon polar et nous sommes ravis de ce merveilleux final.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Je ne connaissais pas cette auteure et j'avoue que j'ai un véritable coup de coeur pour sa plume !
L'histoire est rondement bien menée du début à la fin à tel point que je voulais toujours en savoir plus.
Je vous invite à lire ce merveilleux roman, qui pour moi, est un véritable coup de coeur !
Pour ma part, je vais suivre attentivement cette auteure et me procurer ses romans précédents.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          44
Eilly
  12 juillet 2017
Après avoir lu et adoré Coups de foudre du même auteur, j'avais hâte de lire un autre de ses romans. La promesse d'une bonne lecture est respectée et j'ai passé un agréable moment avec ce livre (même si cela ne va pas forcément se voir ^^), malgré une énorme déception lors des derniers chapitres.
Comme lors de son précédent livre, Mélanie Rose réussit l'exploit de nous happer dès les premières lignes du récit. Elle nous plonge immédiatement dans le coeur de l'action, avec des chapitres courts ainsi qu'une écriture fluide et une histoire addictive. Entre ce roman et moi, le courant passe plutôt bien, j'y retrouve ce qui m'avait énormément plu chez elle, ce mélange de surnaturel, thriller et de romance. Je m'apprête donc à lire un excellent roman et à en être plus que conquise... et pourtant !
Il y a trop de MAIS, vraiment ! le personnage de Michaela, est assez sympathique, on s'attache à elle et on a de la peine pour tout ce qu'elle endure (bien qu'un petit détail m'ait fait lever les yeux au ciel au bout de la 3ème page) malheureusement, il ne faudra pas attendre beaucoup de chapitres pour qu'elle devienne ... déroutante et plus du tout en adéquation avec le caractère qu'on nous présentait. Elle est perdue dans ses sentiments, prend des décisions à la va vite. On peut mettre cela sur le compte du choc et après tout se dire que c'est un détail insignifiant. de plus, il arrive vraiment trop de choses à cette pauvre Michaela, il y a clairement là de l'acharnement.
Les autres personnages m'ont énervée tout le temps. Ils sont égoïstes comme c'est pas permis ! Bien sûr, ils la retrouvent après 6 ans, comme par magie alors qu'ils étaient sans nouvelles, mais dès l'instant où elle se trouve parmi eux, au lieu d'être heureux de ce retour miraculé, ils la rejettent à coup de "Tu étais où quand j'avais besoin de toi ? Tu sais que ce qu'il m'arrive est de ta faute ?"... C'était joyeux ! Euuuuh... Houston nous avons un problème. Aucun ne se dit : "tiens, ce qu'elle doit vivre ne doit pas être simple non plus, autant de pas l'accabler", bah non, sinon ce ne serait pas drôle. Je n'ai pas vraiment compris la construction de ces personnages pour le coup, pourquoi les avoir faits ignobles et brisés ? Par contre ceux qui s'inquiètent pour elle sonnent extrêmement faux !
Autre problème et non des moindres : il y a trop de sujets abordés ! Nous avons des apparitions de fantômes (WTF ?!?), de la tromperie, de l'ésotérisme, des maladies, des théories scientifiques, des abandons ... avec longueurs inutiles qui saupoudrent le récit. Prenons l'exemple des explications scientifiques qui prennent tout de même un chapitre complet !! C'était d'un ennui, j'ai passé ces passages tellement c'était lourd.
Comparé à son précédent livre, j'ai remarqué que la romance prend trop le dessus sur l'enquête en elle-même, il manque clairement de rebondissements.
Vous pensez que nous en avons fini avec les défauts ? Détrompez-vous, j'en ai encore deux à vous citer. Ah oui, je le charcute ce petit, je sais, mais c'est pour votre bien, pour que vous soyez préparés !
Mettons un terme donc avec les niaiseries du récit : premièrement, l'homme qu'elle n'a vu qu'une fois et qui l'attend pendant 6 ans, secundo le personnage qui est comme par hasard scientifique dans le paranormal, troisièmement, celui avec une maladie grave, pour nous attendrir un peu parce que bon, c'est un pas un tendre le coco, faut bien qu'on arrive à l'aimer... continuons, l'ado un peu perdu qui devient gothique déséquilibrée, fumeur de joint, alcoolique et en décrochage scolaire, au caractère de cochon qui ne supporte pas l'autorité, rien que ça !, et le dernier pour la route, l'amour qui arrive plus vite qu'un clignement de paupière... j'en oublie et j'en passe.
Et cette fin ? Elle n'est qu'une succession d'incompréhensions et d'événements qui n'ont ni queue ni tête ! J'ai eu l'impression que l'auteur s'était perdue dans tous ces fils et qu'elle ne savait plus comment les assembler. du coup, c'est une fin bâclée qui vous fera dire cette phrase " TOUT ÇA, POUR ÇA ?!? Il manque un chapitre, non ? Non ? Boooon. Je pleure quand alors ? ". Hé oui, mes chatons ! C'est dur la vie.
Pour conclure, malgré toutes les méchancetés que j'ai dites à son sujet, je dois vous confesser... Je l'ai tout de même dévoré en à peine deux jours, tellement j'étais prise par l'histoire, je voulais absolument savoir ce qui arrive à Michaela. En conséquence tous les défauts cités plus haut étaient insignifiants. C'est peut-être qu'en ressassant cette fin ignoble qu'ils sont devenus de plus en plus énormes.
Le livre se lit très rapidement, il est addictif et vous soupçonnerez tout le monde. Sachez simplement, que ce n'est pas le meilleur roman de Mélanie Rose. Je vous conseille ses deux premiers pour ne pas avoir une si mauvaise opinion d'elle.
Lien : http://unchatdanslaville.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
livreclem
  19 octobre 2015
Roman assez prenant sur l'intrigue mais l'écriture gâche le récit. Simpliste et nias, dommage.
Une jeune femme s'élance pour un saut en parachute, alors qu'elle pense atterrir quelques minutes après, six ans sur terre sont passés. Alors qu'elle est portée disparu et cru morte par beaucoup de ses proches, elle doit reconstruire sa vie et comprendre ce qui lui est arrivé.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   04 octobre 2015
Au bout de tant de temps, tu ne peux pas reprendre ta vie comme si de rien n'était. Tu vas subir une expérience passablement traumatisante. Tu vas faire l'objet d'une formidable curiosité, de la part de la police mais aussi des médias. Tout le monde va éprouver un choc immense, Michaela.
Commenter  J’apprécie          120
infiniinfini   20 octobre 2015
Et je commence à comprendre que l'âme peut se rebeller parfois conte une décision initialement dictée par le cœur et la raison .
Commenter  J’apprécie          90
infiniinfini   19 octobre 2015
Attention aux vœux que tu formules , car il arrive que le cosmos t'entende .
Commenter  J’apprécie          90
infiniinfini   20 octobre 2015
J'ai du mal à le traduire en mots , mais je me suis rendu compte que je que j'éprouvais pour toi excédait de loin l'attirance physique . J'avais l'impression de te connaître déjà .De te reconnaître .
Commenter  J’apprécie          20
infiniinfini   20 octobre 2015
Je tombe en avant , puis je dégringole au fond d'un puits à l'intérieur duquel flotte une odeur de moisissure . Je n'y distingue que désespoir et ténèbres .
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..