AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280278405
Éditeur : Harlequin (01/06/2013)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Vingt et un ans plus tôt, ils ont été les témoins d’un crime atroce.
Aujourd’hui, ils vont payer pour leur silence.
Alors qu’elle court, comme tout les matins, dans le parc près de chez elle, le médecin légiste Lucy Trask découvre avec horreur le corps affreusement mutilé d’un homme. Un homme qu’elle a autrefois bien connu, comme l’enquête de la police de Baltimore va vite le révéler. En plaçant le corps à cet endroit, le tueur voulait-il attirer l’att... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
BlackKat
  23 juin 2013
J'ai retrouvé avec plaisir Karen Rose dans le cadre de Masse Critique.
Avec Tout près du tueur, elle nous offre un très bon polar, avec la petite touche de "love story" qui va bien.
C'est l'histoire d'un assassinat, de la loi du silence, du temps qui passe, de la vengeance, du sang, de la torture et des morts... beaucoup de morts.
Toutes ces morts s'articulent autour de Lucy, sont mises en scène pour elle. Tout au long du livre, les pièces du puzzle se mettent en place pour nous révéler pourquoi... pour connaître enfin cette vérité dissimulée depuis tant d'années...
Ce sont deux enquêtes, une qui part de l'assassin, menée par Clay Maynard, un détective privé, et une qui prend sa source auprès des victimes, menée par l'inspecteur Fitzpatrick et son équipe... deux enquêtes qui vont se rejoindre pour exposer la vérité...
Au cours de ces événements, un coup de foudre naît entre l'inspecteur et Lucy, deux personnages attachants au passé douloureux, et nous emporte dans la difficulté de composer avec les faits, les peurs, les émotions, le passé et le présent, et de laisser une chance au bonheur.
Ils ne sont pas seuls. L'auteur met en scène un grand nombre de personnages avec qui on fait connaissance et qui ont chacun leur importance, de part leur passé, leurs blessures, leurs erreurs, leur manière de rebondir après la chute.
On suit également Evan, le tueur, qui ne vit que pour la vengeance et prend goût à la torture et aux meurtres. Qui ne recule devant rien pour assouvir son besoin de justice, sa justice, aveuglé par sa haine... Qui calcule minutieusement chacun de ses actes... Comme souvent dans ce genre d'histoire, on s'identifie facilement à lui, dans sa douleur après la perte d'un être cher, et l'envie de faire justice soi-même... mais là... il va loin, très loin, trop loin pour que le facteur sympathie fonctionne!
Tout près du tueur est très agréable à lire, le suspense est présent du début jusqu'à la fin. Je déplore une "happy end" un peu trop attendue et une intrigue un peu trop classique mais le tout est très bien équilibré, on ne tombe jamais dans la mièvrerie, ni dans l'horreur. L'émotion est là, la peur aussi.
A lire, pour passer un bon moment!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ewylyn
  29 juin 2013
Je voulais tout d'abord remercier les éditions Harlequin ainsi que le site de Babelio pour l'envoi de ce roman dans la cadre de l'opération Masse critique.

Je ressors de cette lecture avec un avis plus que positif, je conseille aux fans de policier et de thriller, car ils ne seront absolument pas déçus. J'ai passé un très bon moment à me triturer les méninges dans le but de trouver tout comprendre et je dois dire que le titre est amplement réfléchi. le récit, l'enquête est savamment menée, on suit plusieurs personnages : un détective privé, deux inspecteurs de police de la section des homicides, le tueur et un médecin légiste. Quel que soit le personnage avec lequel nous nous trouvons, les pièces du puzzle sont distillées au compte-gouttes et il faudra s'armer de patience pour tout rassembler.

Chaque point de vue est très bien écrit, on entre dans la peau du ou des personnages grâce aux descriptions et aux dialogues. le style est fluide, on est rapidement happée dans cette histoire de vengeance partant d'une histoire passée il y a 21 ans et j'ai eu beaucoup de mal à me détacher du récit. Je voulais toujours en apprendre plus. La forme et le style du roman donne un côté très cinématographique, je me suis souvent crue dans une série policière ou dans un film de thriller, ce qui se révèle agréable pour la lecture.

Pour vous prouver à quel point l'auteur s'est compliqué la tâche, vous ne savez même pas ce qui s'est passé il y a 21 ans, j'ai adoré cette idée de posséder l'intégralité de cette obscure affaire page après page, et non dès les premières lignes. Ça change et j'ai trouvé cet angle original. Même les personnages principaux et secondaires sont très minutieusement travaillés, réalistes et intéressants. Tous cachent des histoires, ont leurs défauts et leurs qualités, leurs passés, leurs sombres secrets, et c'est avec enthousiasme que j'ai découvert tous ces détails.

Des personnages, l'auteur a même su trouver un certain charme au tueur. Disons que j'entends par là : ce n'est pas un pourri tout méchant pas beau. C'est un tueur méthodique, froid, qui réclame vengeance, violent, il est certes « méchant », mais il a un mobile compréhensible, on ressent une certaine compassion pour lui et sa vie depuis l'incident d'il y a 21 ans. J'ai adoré les personnages de Stevie et de J.D., les deux inspecteurs, ils forment un beau tandem et sont très intéressants. Lucy Trask, la médecin légiste, me laissait songeuse, comme le tueur lui en veut, on se retient de s'attacher à elle. C'est peine perdue, on finit par s'attacher, même si son comportement m'a plus d'une fois agacée, elle reste un personnage féminin fort et sympathique.

En parlant de détails, ici, ils ont tous leur importance, mais surtout, nous sommes devant des meurtres assez osés. Les âmes sensibles risquent de ne pas apprécier les autopsies ou les découvertes des corps, l'histoire est marquée par des faits horribles. Personnellement, ça ne m'a pas gênée, mais peut-être que d'autres seraient plus réticents. le récit est bien mené, l'intrigue est palpitante, j'ai rarement eu le temps de m'ennuyer et l'on se prend même au jeu de deviner les petits secrets des uns et des autres ou de comprendre le tout.

L'ambiance est parfaitement bien décrite, les émotions aussi, plusieurs moments sont attendrissants, d'autres émouvants. Ces sentiments laissent place à la tension, au drame, puis à la peur, à l'incompréhension, à la colère. Ce roman offre une belle palette d'émotions qui nous ferait presque oublier le côté « fiction » de l'histoire. de plus, la forme est bien pensée. Chaque chapitre est numéroté sobrement et est découpé selon le jour, le lieu et l'heure, ce qui donne un certain rythme au récit et ne laisse pas place à d'éventuels « indices » cachés derrière un titre de chapitre. Les indices il va falloir les repérer dans les dialogues ou dans les pensées des personnages, ce qui complique la tâche au vu des 600 pages à parcourir. Mais ce qui m'a rendu la lecture si extraordinaire.

L'histoire d'amour entre notre médecin légiste et J.D. ne m'a pas dérangé en soi, mais à bien réfléchir, il est vrai qu'elle est trop rapide à mon goût. Ce n'est qu'un avis personnel et il n'engage que moi. Toutefois, j'ai trouvé qu'elle était secondaire au vu de tout ce qui se passait à côté, bien plus tortueux et intéressant.

En somme, un excellent roman, je suis agréablement surprise par cette lecture d'où je ressors enthousiaste et satisfaite. le style est maitrisé, l'enquête est bien menée, les personnages sont bien construits, l'imbrication des divers indices est savamment orchestrée... Les amateurs de polar risquent de bien l'apprécier, en tout cas, il m'a conquise.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LunaZione
  10 juillet 2013
Quand on m'a proposé de découvrir ce livre, je n'ai pas hésité un seul instant : le résumé donne vraiment envie d'en savoir plus sur cette histoire ! Et je suis vraiment ravie d'avoir accepté : j'ai passé un très bon moment avec ce roman.

Ce qui m'a plu dans cette intrigue, c'est le fait que l'on ne sache pas du tout où cette histoire va nous mener. Dès le début, on sent que quelque chose nous échappe, que les personnages eux-mêmes ne maîtrisent pas tout et que ça va beaucoup plus loin que ce qu'il nous semble.
J'ai également beaucoup aimé le fait que ces meurtres ont une vraie histoire, très profonde, qui remonte à très longtemps. Il y a toute une dimension derrière ces meurtres, presque familiale, et j'ai trouvé ça aussi "envoûtant" que dérangeant.

J'ai beaucoup apprécié découvrir Lucy : elle n'est pas vraiment ce qu'elle a l'air d'être et j'aime beaucoup ça. Elle est assez mystérieuse, un peu froide et finalement assez fragile. J'ai trouvé intéressant de la suivre puisqu'elle est au coeur de cette intrigue et que les meurtres ont visiblement un rapport direct avec elle : a certains moments, on en vient presque à douter de sa bonne fois...
Les autres personnages ne m'ont pas forcément plu : ils sont très différents de "monsieur toutlemonde". Cela dit, Fitzpatrick à un bon potentiel sympathique.

C'était la première fois que j'avais l'occasion de découvrir un roman de Karen Rose. J'en avais envie depuis un moment mais l'occasion ne se présentait pas ! C'est maintenant chose faite et je ne pense pas que ce sera la dernière fois : j'ai trouvé son style très agréable et ai particulièrement apprécié les changements de rythme.
Tout près du tueur est un thriller très prenant.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
beugzbee
  16 juillet 2013
Ce livre est bien ecrit, j'aime bien le style, mais plusieurs point me gênent.
D'abord tout ce qu'ils arrivent à faire en 2 jours. Im-pos-ible. Rien que pour aller d'un endroit à un autre ilsdoivent mettre 1h, ils trouvent le moyen de dormir et faire l'amour (pas tous mais)
D'ailleurs parlant d'amour, idem, en 2 jours ils se lâchent plus et passent par des chauds et des froids dignes d'une romance aadolescente.
Ça aurait pu être bien, avec leur passé torturés on comprend les difficultés qu'ils ont à se lier. Mais là c'est trop en trop peu de temps.
Commenter  J’apprécie          40
zorrajess
  03 janvier 2015
Une super saga que celle-ci
C'est d'un pur hasard que j'ai commencé a lire les ouvrages de cet auteur et je n'en suis pas du tout déçue,
Au fil des bouquins on s'attache aux personnages, et on se dit : Seigneur, mais comment peut on regrouper ainsi tout cela et surtout mettre en page toutes ses histoires avec tous ses personnages qui on finalement tous un lien !!! C'est juste fabuleux !
j'apprécie vraiment son écriture, dans chaque livres le suspens est a la carte, et parfois les rebondissements sont juste Incroyable !!!!
hate de lire les prochains !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
BlackKatBlackKat   23 juin 2013
Elle croyait qu'il n'entendait pas ses sanglots sous la douche, mais il les entendait. Il aurait donné tout ce qu'il possédait pour lui épargner cet enfer. Malheureusement, il n'était pas du ressort des hommes de décider de ces choses-là.
Commenter  J’apprécie          60
ectoplasmiqueectoplasmique   18 juillet 2017
- Je n'aime pas les avocats spécialisés dans les divorces, surtout quand je signe mon chèque de pension en fin de mois.
Commenter  J’apprécie          20
EwylynEwylyn   29 juin 2013
- Je vais prendre ma voiture et je te suivrai, pour rentrer seule plus tôt, si tout ça s'éternise. Cordelia a ce truc à l'école, ce soir.
- C'est important, ce truc, dit J. D. Ce n'est pas tous les jours qu'une petite fille reçoit son diplôme d'école maternelle. Je suppose que tout le clan sera là. Un mouchoir dans une main, une caméra dans l'autre.
Commenter  J’apprécie          00
EwylynEwylyn   29 juin 2013
Stevie animait pour la police un groupe de parole pour le suivi de deuil. Lucy trouvait ce genre de chose inutile et morbide. Cet intérêt pour les morts lui paraissait malsain. Quand quelqu'un était mort, il était mort. Je suis bien placée pour le savoir. Se lamenter pendant des semaines était aussi vain qu'étrange.
Commenter  J’apprécie          00
EwylynEwylyn   29 juin 2013
Le rouge était la marque de distinctive de Ruby, qui aimait le tape-à-l'oeil. Elle en mettait sur ses lèvres et sur ses longs ongles qu'elle retouchait à la fin de ses heures de service. Les homme tournaient autour d'elle comme des abeilles autour d'une reine.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre