AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781020903953
Éditeur : Les liens qui libèrent (05/10/2016)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Joël de Rosnay nous emmène dans un fascinant voyage à la découverte des codes cachés de la nature et de cette mystérieuse force organisatrice qui régit notre univers. De la suite de Fibonacci au nombre d’or, en passant par la découverte de la morphogénèse d’Alan Turing aux fractales de Benoit Mandelbrot, l’auteur à succès de Surfer la vie et du Macroscope explore le monde microscopique ou la vie macroscopique pour faire partager son émerveillement… Mais également l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
vegalia
  02 mars 2017
Avec humanisme, philosophie et amour de la science, il nous propose de voir la vie comme une oeuvre d'art et de laisser aux robots, la routine. Nous devons réfléchir sur notre avenir, notre rapport avec les autres, la science, sur nous-mêmes. La science n'est pas un  carcan mais un bienfait à ne pas négliger. La nature est en harmonie complexe ou en complexité harmonique. Cet essai est à lire pour comprendre, imaginer et réfléchir.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   05 octobre 2016
Arrivé à un stade de ma vie et de mon expérience qui m'engage à perdre un certain recul, je voudrais témoigner dans ces pages d'un certain sentiment de spiritualité, sans connotation religieuse, qui a émergé de mes recherches pour comprendre l'ordre caché des choses et le sens secret de la nature. Ce sentiment est né d'un émerveillement et d'une révélation sur la simplicité des codes naturels qui conduisent au jaillissement, dans l'espace et dans le temps, de formes d'une extrême diversité et d'une grande beauté. Une morphogenèse qui a passionné des penseurs comme Pythagore ou Alan Turing, et qui se poursuit par le travail et l'ouvre des hommes. Ce travail est désormais mis en cause par les extensions du corps et du cerveau humains que représentent l'intelligence artificielle (IA) et les robots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
petitsoleilpetitsoleil   04 février 2017
Pour les pythagoriciens, le monde est une combinaison de nombres qui tend à l'harmonie. Pythagore était convaincu, en effet, que "tout est nombre", que toutes les choses fondent leur nature sur des nombres :
ces derniers sont des éléments de tout ce qui existe.
Si le son n'est qu'une vibration dans l'espace, comment un accord harmonieux peut-il procurer à ceux qui l'écoutent autant d'émotions et de telles sensations de beauté et de plaisir ?
Et d'ailleurs, d'où nous vient le sens de l'harmonie ? Certes, ce sentiment varie selon les cultures, mais des constantes demeurent. Un ensemble considéré comme harmonieux, qu'il s'agisse d'architecture, de musique, d'un objet, d'un visage ou d'un corps, repose sur l'association de nombres.
C'est une relation entre des nombres qui provoque, par la vision ou l'audition, une réaction du cerveau et du corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
petitsoleilpetitsoleil   05 février 2017
Le plus important, à mes yeux, dans le futur de l'hyperhumanisme, c'est d'être capable de créer sa vie AVEC les autres. La vie est une œuvre de création : on peut se glisser dans la vie, se laisser porter par les événements, subir le futur ou, au contraire, contribuer collectivement à créer l'avenir.

Car l'avenir ne survient pas. Il n'arrive pas. Il est tel que nous le ferons, tel que nous le créerons, il est ce à quoi nous contribuerons.
Il commence par la création de sa propre vie en lui donnant du sens, ainsi qu'à celle des autres, par la transmission, l'échange, le partage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
petitsoleilpetitsoleil   05 février 2017
Le modèle industriel et économique actuel atteint ses limites. Fondé sur l'extraction des matières premières, la fabrication et les rejets, il repose sur la consommation de matériaux et d'une énergie peu coûteux et accessibles.

L'économie circulaire, au contraire, par nature régénérative, consiste à produire en limitant le gaspillage de matières premières, d'eau et d'énergie.

La zone de symbiose industrielle de Kalundborg, au Danemark, est un exemple de mise en œuvre de l'économie circulaire.
Elle repose sur un ensemble d'échanges de matières premières et de déchets entre industries de manière à ce que les déchets des unes deviennent les matières premières des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
petitsoleilpetitsoleil   05 février 2017
Le contrat de travail enferme aujourd'hui la logique de croissance et d'expansion dans une matrice à deux cases : temps contre salaire.

Les règles traditionnelles de l'unité de lieu, de temps et de fonction bloquent l'essor de l'économie du numérique.

Mais, si l'on peut travailler à distance,
on peut aussi travailler en temps choisi,
effectuer simultanément ou séquentiellement plusieurs tâches de nature différente,
comme l'a parfaitement compris la génération des freelancers et des slashers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Joël de Rosnay (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joël de Rosnay
LES COUPS DE CŒUR DES LIBRAIRES 12-06-20
autres livres classés : épigénétiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre