AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070131044
256 pages
Gallimard (01/01/2011)
3.39/5   23 notes
Résumé :
En mission en Finlande, le narrateur rencontre une ravissante étudiante d'origine russe, aux yeux bleu marine. Elle lui apparaît comme l'image même de la pureté et de l'innocence. Il croit qu'elle lui apportera un bonheur tranquille dont il est frustré. Il ignore qu'elle va l'entraîner en enfer : frénésie sexuelle, perversion sado-masochiste, trahisons, mensonges, cet ange se révèle un démon. Perverse ou simplement perdue, elle est insouciante des blessures qu'elle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Aela
  21 janvier 2011
Bien sûr le sujet n'est pas nouveau. Un directeur de revue culturelle, en pleine crise de mi-vie, rencontre à l'occasion d'une mission en Finlande une jeune femme, qui lui apparaît comme l'image de la pureté et de l'innocence. Il noue rapidement une relation avec elle et va se trouver entraîné dans un circuit pervers de mensonges, jalousie, manipulations.. le sujet, quoique pas vraiment nouveau est remarquablement traité ..Beaucoup d'acuité psychologique aussi..Toutefois la peinture qui est faite ici du milieu artistique et intellectuel en Finlande et en France ne donne pas vraiment envie d'appartenir à ce milieu..Une écriture facile et fluide.. A conseiller aussi aux étrangers qui étudient le français. (Jean-Marie Rouart de l'Académie française; édition Gallimard)
Commenter  J’apprécie          40
BillDOE
  24 octobre 2014
Voilà une petite récréation que nous offre Jean-Marie ROUART, comme il l'a renouvelé par la suite avec son roman :"ne pars pas avant moi".
Rien de bien scandaleux comme l'annonce le résumé, bien au contraire, juste une petite historiette amoureuse.
J'ai été déçu par l'absence des relations Sado-Masochistes que l'on nous promettait et qui auraient certainement pimentés le récit .
Un enfer comme celui-là, je prend de suite un aller-simple.
En tout cas , c est toujours aussi bien écrit, dans une langue riche et fraiche .
Commenter  J’apprécie          30
mrlpqv
  22 mai 2017
C'est un livre agréable à lire mais sans grandes surprises ni dans l'intrigue ni dans le style élégant. On retrouve l'idée de l'amour exclusif ou de la jalousie alimentée par les différences d'âge, de cultures...
Commenter  J’apprécie          00
CLC
  31 mars 2017
Comme toujours avec la collection blanche de Gallimard, c'est un plaisir des yeux et de l'esprit que procure la lecture. Si vous aimez les beaux mots, les descriptions précises et acérées, le rythme saccadé des phrases tranchantes et que vous avez envie d'une histoire sur les tourments amoureux, je vous conseille vivement ce livre.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ElyssaElyssa   18 août 2011
On ne sort pas indemne d'avoir voulu écrire. C'est comme pour un curé d'abandonner la prêtrise. La soutane ôtée, il reste un défroqué. Il n'est plus ce qu'il a voulu être sans pour autant redevenir ce qu'il était. Il a des rejets d'ineffable; il se sent des frustrations d'oblation; il éprouve dans son âme la cicatrice d'un sacerdoce. Et puis cette honte de n'avoir pu être à la hauteur qu'on s'est fixée. Écrire, il ne faut pas se payer de mots, c'est vouloir être aimé, aimé parce que compris, donc vraiment aimé pour ce qu'on a d'unique sous les apparences, les mensonges et les malentendus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lea25Lea25   09 mai 2014
Car écrire, ce n'est pas seulement aligner des mots sur le papier, c'est se retrancher du monde dont on observe la mécanique et les drames pour accoucher de la vérité de soi-même. Et si peu d'hommes y parviennent ! Je ne parle pas de ces plumitifs qui inondent les librairies de leurs productions, les petits parfumeurs des lettres, ces romanciers et romancières qui déversent le trop plein de leur insatisfaction sentimentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
antiphon77antiphon77   03 février 2019
Les vrais écrivains, ce sont peut-être ceux qui ne parviennent pas à écrire. Comme j'étais plus riche de mon drame intime d'impuissance ! Avec quel art j'aiguisais cette lame intérieure qui ne servait qu'à me blesser ! Les écrivains reconnus, ceux qui publient des livres, sont tout entiers dans l'ivresse de plaire, dans la jouissance d'avoir dominé leur impuissance.
Commenter  J’apprécie          10
BRAYONNOISEBRAYONNOISE   19 mai 2013
Ou comment un homme mur se laisse manipuler gde maniere desipilante par une fausse ingenue dont les armes sont le mensonge, la jalousie et ce jeu cruel du je t aime, moi non plus. Fine psychologie des relations hommes femmes.
Commenter  J’apprécie          10
mcp021063mcp021063   17 juin 2012
Personnellement, pas été trés emballée par cette lecture où j'ai peiné, non pour le style, mais pour le fond
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean-Marie Rouart (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Rouart
Echange entre l’auteur du roman « Mes révoltes » (éditions Gallimard) et Xavier Fos, président de stratégies françaises. L’auteur répond à de nombreuses questions, dans un grand entretien. Quels sont les chemins de la révolte que Jean-Marie Rouart a empruntés ? Pourquoi la vocation littéraire de l’écrivain puise ses sources dans la révolte contre son milieu et ses origines (milieu de la peinture impressionniste, expérience de Noirmoutier) ? Celui qui vient d’écrire un roman autobiographique analyse l’expérience de Napoléon et en tire des leçons sur le destin de chacun. Xavier Fos interroge Jean-Marie Rouart. L’académicien décrit comment il a rencontré « le rêve » au château du Mesnil acquis par Berthe Morisot, près de Meulan, dans la vallée de la Seine. Xavier Fos, président de stratégies françaises fait l’interview du romancier. Jean-Marie Rouart porte un regard sur les voyantes et les cartomanciennes. L’auteur évoque son expérience avec Jean Kahn, son professeur de français, qui se finit mal. Jean-Marie Rouart reçoit le club stratégies françaises. L’écrivain explique comment une voyante lui a prédit qu’il allait entrer à l’Académie française. Quel rôle joue Raymond Aron dans la rédaction du Figaro dans les années 60-70 ? Pourquoi Jean-Marie Rouart s’intéresse au suicide et en fait un livre dans lequel il suit les parcours de Drieu la Rochelle, Napoléon, Jean Seberg ? Jean-Marie Rouart évoque une réflexion qu’il a eu lors de son séjour de 3 jours et 3 nuits à l’abbaye de Lagrasse, dans les Corbières. L’auteur de « Mes révoltes » explique son rôle dans l’affaire Gabrielle Russier et évoque le rôle tardif de Georges Pompidou. Le romancier parle de son action pour les victimes de la prostitution. Pourquoi Jean-Marie Rouart a un souvenir cuisant de sa rencontre avec le pater familias Beghin, le beau-père de Jean d’Ormesson ?
+ Lire la suite
autres livres classés : initiationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2577 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre