AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782283025284
30 pages
Buchet-Chastel (21/04/2011)
3.42/5   20 notes
Résumé :

C’est une lettre personnelle à une amie japonaise, en souvenir d’une soirée passée à Tokyo il y a un an, jour pour jour, avant le tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima. Cette lettre évoque aussi d’autres malheurs qui ont secoué le Japon et le souvenir heureux d’un séjour sur les plages de Sendai, fascination extrême pour l’élégance inquiète de cette culture raf... >Voir plus
Que lire après Tu n'as rien vu à FukushimaVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
J'ai lu ce livre pour la première fois en 2012, dans le cadre scolaire, pour l'étudier en classe de 4ème. Lors de cette première lecture, je dois avouer n'avoir pas compris grand-chose à ce que l'auteur nous racontait, l'analyse que l'on a fait par la suite en cours de français m'avait semblé flou et inintéressante.

Aujourd'hui, j'ai décidé de me lancer dans ce titre, avec plus de maturité pour voir s'il mérite ou non mon intérêt et je dois dire que j'ai été soufflé par cette lecture, même si je suis sûre d'être encore passée à côté de quelques subtilités.

À travers une lettre rédigée juste après la catastrophe de Fukushima, destinée à une amie japonaise, Daniel de Roulet nous mène dans ses réflexions, dans ses différentes rencontres avec cette amie. Nous suivons alors ses pensées sur le nucléaire, sur la vision des Japonais sur ces événements, sur nos différences entre nous et occident.
Il se questionne sur la part de responsabilité des hommes sur ces catastrophes, mais également notre capacité à regarder et à juger les événements qui se passent loin de chez nous alors que nous ne sommes pas prêts à porter notre aide. Après tout, il est facile de regarder une catastrophe à travers notre écran de télévision, dire qu'on est triste puis reprendre notre vie comme si de rien n'était.

J'ai été totalement prise par cette lecture qui est assez déconstruite, qui donne à réfléchir sur nos propres comportements, nos propres réflexions. Je trouve qu'il est intéressant de faire des comparaisons avec la façon d'être des Japonais, cela permet de réellement comprendre ce qu'il nous transmet au travers de ce cours ouvrage.

Je me demande si je ne devrais pas lire une nouvelle fois ce livre dans 11 ans, ma perception de ce titre sera peut-être différente !
Commenter  J’apprécie          00
Ce livre très court m'a ennuyé. Un échange entre un européen et une japonnaise sur la catastrophe et les ultérieures, les ressentis, le comportement des français vis-à-vis de ça et de leurs non droit. Je n'en dis pas plus.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Je pense parfois à ce menuisier juif qui rabotait des planches pour les nazis et qui s'est retrouvé un jour au Struthof, enfermé dans un baraquement dont il reconnut le bois. Nous sommes pris à notre piège, nous avons collaboré à un système que nous savions porteur d'une mort atroce et nous n'avons eu qu'un courage intermittent pour nos propres idéaux. Je ne parle pas de renégats, mais de notre indifférence à la marche du monde, de notre opportunisme technologique.
Commenter  J’apprécie          110
L'étudiant avait dit qu'un Européen qui évoque Hiroshima dans un roman relève du même mauvais goût qu'un Japonais qui programmerait un jeu vidéo sur les fours crématoires d'Auschwitz. Je n'ai su que répondre, j'ai mis plusieurs années à comprendre cette remarque, aujourd'hui encore je conte l'anecdote pour faire partager ma honte d'alors. J'avais utilisé la fiction là ou trois générations de Japonais essayaient de se confronter à la réalité nue.
Commenter  J’apprécie          71
Et maintenant puisqu'on en est là, vous et moi - je dis vous parce qu'en anglais, Kakyoko, je ne suis pas certain de dire tu -, maintenant je vais vous confier quelque chose d'indécent. J'ai visité plusieurs centrales, celles de Hanford dans le nord-ouest des États-Unis où le plutonium se fabrique à la chaîne. Savez-vous que, dès 1946, des tribus indiennes y ont été irradiées, comme ça, pour voir ce que ça leur ferait ?
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Daniel de Roulet (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel de Roulet
Payot - Marque Page - Daniel de Roulet - L'oiselier
autres livres classés : lettreVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (39) Voir plus



Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
259 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

{* *}