AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2220094286
Éditeur : Desclée de Brouwer (11/04/2018)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Souvent, la foule est criminelle, émeutière, redoutée pour sa force indomptable. Elle inquiète par la fièvre qui l'anime et la violence éruptive qui s'en dégage. On oublie qu'il est des foules paisibles et inoffensives, qu'elles sont des cibles faciles pour les terroristes et que le coeur de nos villes peut devenir le lieu de crimes de masse.

Malgré le choc qui l'étourdit, cette foule innocente se relève. Elle se recompose et se dresse sur nos places ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
dourvach
  06 octobre 2018
Bien sûr "des mots contre la haine" (pléonasme du bandeau de l'éditeur) mais au final, un ouvrage dont la lecture nous apparaît indispensable. Le magistrat s'y fait témoin. Puis journaliste. Et historien.
Il s'agit ici de raconter l'indicible.
Exit de son récit, l'intériorité (peu passionnante) des crétins du calibre des "frères-Kouachi" et autres "Mohamed-Merrah" : humains faillis, armés et interchangeables...
Ici nous nous intéressons au destin particulier des personnes qui étaient là "au mauvais moment, au mauvais endroit" : tout près ou face à quelques "cerveaux" gravement altérés par l'addiction à la haine d'autrui, la frustration sexuelle et une pseudo-religiosité...
Car soudain, des vies basculent (qui pourraient être les nôtres)...
Corps irrémédiablement fracassés.
Mental quotidiennement handicapé par un "état de stress post-traumatique"... Et l'on lira - si l'on s'en sent capable - l'hallucinant et implacable livre-témoignage de Philippe LANCON : "Le Lambeau" [2018].
Et tout ce fracas, en raison de quoi ?
Incroyable indigence intellectuelle de la plupart de ces "tueurs-d'un-jour-et-pour-toujours"...
En bref ? Leur amour de la mort avec leur "Paradis" de m..., et leurs "houris-à-y-niquer" pour débiles mentaux...
Car nous retrouvons soudain ce si fort sentiment d' "ABSURDE" qu'avait su décliner - si brillamment - Albert CAMUS, en ses Essais et ses divers romans...
Ce salafisme épidémique : c'est, bien sûr, "La Peste".
L'auteur - Denis SALAS, homme de Loi "qui dit la Loi" - sait faire preuve de pudeur et d'empathie pour livrer son témoignage et son analyse solidement documentée : mettant ainsi à l'honneur toute l'éthique de sa profession et mobilisant le monde de ses irremplaçables valeurs humanistes et universalistes. [*].
Un livre essentiel, et qui fera date.
[*] Bah, quand on songe que tant de néo-fascistoïdes de par le monde (et autres "néoréacs", soi-disant fiers de l'être) osent aujourd'hui "moquer" le... "droit-de-l'hommisme" (comme ils disent)... Eh oui, fachos d'aujourd'hui et demain, petits zemmouriens manichéens (ou autres versions "de souche", "identitaires", variantes blanches ou noires des imbéciles kouachiques), nous souhaitons, nous, que l'humain reste PARTOUT éminemment humanisé... Sommes bien désolés de vous l'annoncer ! Il va falloir vous y habituer... Merci à vous, Denis SALAS !

Lien : http://fleuvlitterature.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
ChtiteEmilie
  03 juillet 2018
Je remercie les éditions Desclée de Brouwer pour l'envoi de cet ouvrage dans le cadre de la masse critique.
Thème délicat que celui du décryptage du terrorisme notamment avec les attentats, mais aussi des guerres. Les premiers chapitre m'ont un peu soulevé, revivre les émotions que l'on a ressenti notamment lors des attentats de Paris, c'est pas évident à gérer. Après j'ai trouver les autres chapitres un peu plus faibles en émotions. Je ne m'attarderai pas sur ce livre car globalement je n'ai pas adhérer, je ne suis pas la cible. Il m'a manquer une cohésion.
Commenter  J’apprécie          100
LeschroniquesdeBaz
  05 septembre 2018
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Desclée de Brouwer pour 'avoir fait découvrir cet ouvrage dans le cadre de la masse critique.
Je sors de cette lecture en étant mitigée, je ne peux pas dire que j'ai aimé mais l'inverse serait mentir aussi. A vrai dire, je ne sais pas si on peut aimer un livre qui parle d'un sujet aussi dur.
Pour commencer, je parlerais du design du livre. Concernant la couverture à volet, je ne lui trouve pas d'utilité mais cela lui apporte une certaine rigidité malgré le fait qu'elle soit en carton. Je trouve que les couleurs et les polices d'écriture sont très bien choisies pour répondre à un design sobre. Pour la partie intérieure, je ne trouve rien à redire.
Pour entrer plus amplement dans le vif du sujet et dans l'histoire je souhaiterais souligner l'immense travail de recherche qu'à entreprit Denis Salas, on sent vraiment que les attentats et les guerres qui en découlent sont des choses qui doivent être comprises pour lui. Malheureusement, je dois dire qu'à vouloir les comprendre lui-même il nous perd notamment en faisant des bonds temporels et géographiques. Les chapitres sur les différents de procès m'ont totalement déboussolé, j'avoue en avoir sauté plusieurs parties mais voir cet aspect du point de vue des victimes est intéressant et cela m'a permis d'apprendre de nombreuses choses.
Pour conclure, je tiens à dire que cette lecture reste une lecture difficile tant par le sujet qu'elle traite que tant dans la manière dont elle est écrite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mamangel1
  25 juillet 2018
Rien que le titre rapporté au thème des attentats crée un leger mal etre. La lecture est parfois difficile tant les evenements sont lourds dans l histoire humaine et malgré toujamais on ne sombre dans l horreur. Certains chapitres aident à mieux comprendre le difficile voire impossible travail du survivant ou de la famille endeuillée. Donc malgré le sujet sensible et delicat j ai bien aimé l approche faite par l auteur à travers ce livre.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LeschroniquesdeBazLeschroniquesdeBaz   05 septembre 2018
La nuit venue, un lâcher de quatre-vingt-six ballons blancs (comme autant de victimes) conclut la journée. Un murmure étreint le foule. Regardez ! Quoi ? Vous ne voyez pas : ils volent vers la Promenade comme guidés par une main céleste , comme s'ils voulaient balayer une bonne fois l'horreur de cette nuit maudite, comme si ce vent inspiré accompagnait de son souffle souverain l'âme des morts.
Commenter  J’apprécie          00
mamangel1mamangel1   13 juillet 2018
Dans un monde où la décapitation est devenue un office sacré, toute trace d’humanité a disparu. Ainsi vient jusqu’a nous le visage de la violence primitive dont les hommes sont sortis pour faire société.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Denis Salas (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis Salas
Denis Salas - La foule innocente
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox