AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253079583
336 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (03/03/2021)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 380 notes)
Résumé :
LES GRANDS EMBRASEMENTS NAISSENT DE PETITES ÉTINCELLES

La jeune Phoenix, 23 ans, a le goût de la provocation, des rêves bien enfouis, et une faille terrible : il y a trois ans, son père, un scientifique, s’est tué dans un accident de voiture en allant rejoindre une autre femme que sa mère.
Depuis, Phoenix le déteste. À cause de lui, elle a abandonné études et passions et enchaîne les petits boulots. Mais un jour, dans un carton qui dort à la c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (137) Voir plus Ajouter une critique
Cannetille
  20 juillet 2020
Cela fait trois ans que son père est mort dans un accident de voiture en Colombie où, selon les apparences, il rejoignait une maîtresse, lorsque Phoenix découvre qu'il se sentait menacé : scientifique convaincu de la dangerosité sanitaire des pesticides produits par une puissante multinationale, il n'aurait pas été le premier lanceur d'alerte à se voir imposer le silence…

Je pensais me plonger dans un thriller économique et écologique. Je me suis retrouvée dans un roman feel good, dont le sujet à la mode et le suspense relatif ne manqueront sans doute pas de séduire les adeptes du genre. Malheureusement pour moi, preuve est faite une fois de plus que je n'en fais pas partie : l'intrigue improbable et superficielle, la romance niaise à l'eau de rose, les personnages caricaturaux et sans épaisseur, le tout conjugué à un style désespérément plat, ont eu raison de mon intérêt pour le sujet traité et m'ont reléguée dans un ennui teinté d'étonnement quant à la si grande diversité des goûts littéraires ! (1/5)

Lien : https://leslecturesdecanneti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          646
musemania
  31 janvier 2021
Voilà que je découvre enfin la plume de Julien Sandrel. Et oui, miieux vaut tard que jamais ;) Son premier roman, « La chambre des merveilles », a connu un énorme succès dont de nombreux lecteurs vantaient ses nombreuses qualités et son florilège d'émotions.
Comme beaucoup d'entre vous, lecteurs, nous connaissons tous le manque de temps qui nous empêche de lire tous les livres que nous souhaiterions découvrir. Donc je ne voulais pas laisser passer ma chance de - enfin - découvrir le style de Julien Sandrel. C'est dorénavant chose faite par ce troisième roman, « Les étincelles » après « La vie qui m'attendait ».
Ce livre écrit avec beaucoup de sensibilité, j'avais tout de même quelques appréhensions avant de le débuter. Pourquoi? Tout simplement à cause de la quatrième de couverture. En effet, celle-ci nous informe que le héros principal ou plutôt l'héroïne principale, devrais-je, dire est justement une fille. Quand un écrivain masculin se met dans la peau d'une fille (et ce, aussi inversement), j'appréhende toujours un peu la justesse des sentiments et la psychologie des personnages. J'ai toujours un peu peur que l'auteur tombe trop facilement dans les clichés. Heureusement, ce n'a pas été le cas.
Tout commence avec Phoenix, une jeune fille de 23 ans, tant rebelle dans l'âme que dans son apparence physique. le décès de son père lors d'un voyage en Colombie pour y rejoindre sa maîtresse l'a anéanti. Trois ans plus tard, alors que la colère ne l'a toujours pas quittée, elle abandonne ses études de pianiste pour se tourner vers la biologie et trouve un job dans le nettoyage des bureaux. Par une découverte fortuite, c'est l'ensemble de ses certitudes qui vont être bouleversées, toutes comme celles de sa famille. Je ne vous en dis pas plus de l'histoire afin de vous laisser la surprise.
L'auteur rend un très bel hommage aux lanceurs d'alerte, aux personnes aux convictions et idéaux forts qui sont prêtes à tout pour les défendre. Par une plume dotée d'une grande sensibilité, Julien Sandrel nous offre une histoire remplie d'espoirs et d'émois. Tout en lisant cette oeuvre de fiction, on ne peut s'empêcher d'y trouver des similitudes avec certains engrais (dont je ne citerai pas la marque) dont leurs toxicités ont très souvent été remises en cause.
Malgré un petit manque de surprises, la bonne dose de suspens fait que l'on dévore rapidement le récit. Ce livre solaire permettra de vous mettre du baume au coeur et de regagner un peu foi en l'humanité. Il enjolivera vos journées de lecture durant cette période assez morose.
Je remercie les éditions Calmann Lévy ainsi que Sarah Altenloh pour leur confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
hcdahlem
  29 mai 2020
Sur la piste du père disparu
Après La Chambre des merveilles et La vie qui m'attendait, Julien Sandrel nous propose de suivre une narratrice de 23 ans qui s'interroge sur la disparition de son père en Colombie et fait une nouvelle démonstration de son talent à construire des intrigues addictives.
On sait le potentiel des secrets de famille à donner une matière romanesque passionnante. Julien Sandrel, dont La chambre des merveilles nous avait ravi en 2018 et qui avait confirmé l'an passé avec La vie qui m'attendait en fait une nouvelle fois une démonstration éclatante. Il faut dire qu'en trois romans il est quasiment devenu un maître de la construction d'histoires aux vertus addictives.
Il a cette fois imaginé une narratrice de 23 ans qui, aux côtés de sa mère, tente de se reconstruire trois ans après la disparition de son père. Un accident de voiture sur les routes colombiennes avait brutalement fait exploser la famille car, au-delà du décès en lui-même, tout porte à croire qu'il avait pris la route de l'Amérique latine pour y retrouver Serena, sa maîtresse. du coup, le sujet était devenu tabou dans la famille.
À l'initiative de sa grand-mère, Phoenix décide d'ouvrir le carton où les derniers souvenirs avaient été enfouis et y retrouve un walkman et, coincé entre la cassette audio et le corps de l'appareil, un bout de papier, légèrement déchiré.
Le message dit Suntem uciși în tăcere. Ajută-ne. Comme le fait la narratrice dans le roman, je l'ai recopié dans la barre de recherche de Google et j'ai obtenu cette traduction: «nous sommes tués en silence. Aidez-nous». En revanche, pour l'autre côté du papier et cette formule: (6x6)BR.IERNIPX.IPAH.2L.NOC08¤££¤15Serena11¤££¤ le moteur de recherche n'a rien pu me dire de plus que la source de cet écrit.
Bien entendu, la sagacité de Phoenix fera le reste quelques dizaines de pages plus loin… Car la jeune femme entend désormais faire toute la lumière sur cette affaire. Elle va remuer le passé, consulter des archives, retrouver des collègues de son père, se pencher sur ses recherches et, peu à peu, voir apparaître une réalité toute autre. Est-ce que le Clear, un produit destiné à l'agriculture, mais dont les effets sur la santé humaine sont désastreux, ne serait pas à l'origine de son départ plutôt qu'une escapade amoureuse? Notre Sherlock Holmes en jupons n'aura de cesse de vouloir faire toute la lumière sur ce dossier, aidé en cela par son frère César. Sans le dire à sa mère, elle prend l'avion pour la Colombie.
Je vous laisse découvrir avec elle ce qui s'est vraiment joué en 2012. J'ajouterai simplement que la trame sur laquelle le roman a été construit pourrait fort bien être réelle, les histoires de défenseurs de l'environnement et lanceurs d'alerte écrasés par le poids des multinationales qu'ils dénoncent étant malheureusement fort nombreuses.
De l'histoire familiale on passe au thriller économique, de la remise en cause d'une vérité établie à la découverte d'une version propre à secouer tous les acteurs. Une fois de plus, Julien Sandrel fait preuve d'une belle dextérité pour rassembler les pièces du puzzle et agencer un roman dans lequel les émotions vont secouer le lecteur. du grand art!

Lien : https://collectiondelivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
llamy89
  25 mars 2020
D'abord, la couverture lumineuse attire l'attention. Ensuite, c'est l'héroïne passionnée qui vous happe le coeur.
Phoenix se construit entre amour et détestation de son père disparu tragiquement dans un accident à l'autre bout du monde.
Son seul réconfort, sa grand-mère Sandra, pétillante et douce, elle lui permet de conserver un lien avec sa passion du piano qu'elle ne pratique plus depuis la mort de son père. Sandra lui explique que la colère et la haine la ronge, l'empêche d'avancer, qu'elle doit trouver la force de pardonner.
En remontant une boîte de souvenir de la cave, Phoenix va être confrontée au doute et entraîner son jeune frère César dans une quête de la vérité qui leur fera vivre de multiples émotions et aventures.
Je ne veux pas divulgâcher donc je n'en dirai pas plus. Ce roman est difficile à catégoriser à la fois polar à suspense, roman feel good. On y retrouve des thèmes récurrents dans les romans de Julien Sandrel, la famille, l'amour filial, la quête d'un monde meilleur. l'auteur a cette fois en plus voulu coller à un sujet devenu universel : l'écologie. Une vraie réussite.
L'écriture de l'auteur est teintée de sensibilité, nous ballotte d'émotions en émotions, sans nous lâcher jusqu'à l'épilogue. Julien Sandrel nous propose des personnages qui suscitent l'empathie ou le rejet, jamais l'indifférence.
À vous de découvrir cette intrigue peu ordinaire pour savoir si Phoenix trouvera sa voie en faisant entendre sa voix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
coquinnette1974
  15 juin 2020
Je remercie chaleureusement les éditions Calmann-Lévy pour l'envoi, via net galley, du dernier roman de Julien Sandrel : Les Étincelles.
La jeune Phoenix, 23 ans, a le goût de la provocation, des rêves bien enfouis, et une faille terrible : il y a trois ans, son père, un scientifique, s'est tué dans un accident de voiture en allant rejoindre une autre femme que sa mère.
Depuis, Phoenix le déteste. À cause de lui, elle a abandonné études et passions et enchaîne les petits boulots.
Mais un jour, dans un carton qui dort à la cave, elle découvre la preuve que son père se sentait en danger. Ainsi qu'un appel à l'aide énigmatique, écrit dans une langue étrangère.
Et si elle s'était trompée ?
Et si… la mort de son père n'avait pas été un accident ?
Aidée de son jeune frère, un surdoué à l'humour bien ancré, Phoenix se lance à la recherche de la vérité.
Mais que pourront-ils, tout seuls, face à un mensonge qui empoisonne le monde ?
Les Étincelles est un excellent roman.
J'ai été ravie de retrouver la plume de Julien Sandrel, qui sait faire mouche et m'emmener avec lui dans une histoire déroutante.
Phoenix a perdu son père dans un accident. Avec sa famille, ils ont toujours pensé qu'il avait péri avec sa maîtresse, à l'autre bout du monde. Mais les apparences peuvent être trompeuses...
Phoenix trouve un drôle de message, elle commence à se poser des questions et à se demander si son père n'aurait pas été assassiné... Et si les choses étaient moins évidentes que ça, au final !
Phoenix est une jeune femme meurtrie par le décès de son père, par ce qu'elle considère comme une trahison. Elle a quitté ses études, a changé de voie, tout ça par colère...
Avec son frère, vont t-ils découvrir la vérité ? Arriveront t-ils à faire entendre leurs voix face à plus forts qu'eux ??
Les étincelles est un roman qui est bien écrit, avec une histoire qui m'a étonné. Je ne m'attendait pas à ça en le commençant, il est plus complexe que je l'imaginai.
J'ai énormément aimé cet ouvrage, qui est une réussite. Je ne vais pas en dire plus, il serait dommage de trop en dévoiler.
Ma note : cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   20 juillet 2020
Fidèle à lui-même, l’écrivain français Julien Sandrel nous offre une histoire à la fois facile à lire et pleine de rebondissements. Bref, une histoire parfaite pour les vacances !
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
KaaliopeKaaliope   18 avril 2021
Mais les rêves ne s’enterrent pas si facilement. Un jour ou l’autre, ils refont surface. Et ce jour-là, après une période d’incubation, ils reviennent, grandis, plus forts que jamais.
Commenter  J’apprécie          10
hendrickxvirginiehendrickxvirginie   09 avril 2021
Chacun enferme sa rage, ses regrets, ses aspirations dans de petites boîtes bien planquées au fond de son cerveau.
Commenter  J’apprécie          00
Clarissa25Clarissa25   08 avril 2021
Ce que j’ai ressenti, il l’a ressenti aussi, j’en suis certaine. L’empreinte de ses bras, le feu qui cogne au ventre, les pulsations qui ruissellent et crépitent au bout des doigts.
Commenter  J’apprécie          00
Clarissa25Clarissa25   08 avril 2021
Ce qui était là, bien ancré, ce qui me dévorait, c’était le piano. Je respirais piano, je pleurais piano, je me lavais les dents piano, je pissais piano.
Commenter  J’apprécie          00
Clarissa25Clarissa25   08 avril 2021
Le monde s’arrête de tourner. Ou plutôt, je comprends à cet instant que le monde peut bien faire ce qu’il veut, je suis à ma place.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Julien Sandrel (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Sandrel
[n auteur en dix...questions ] Quelques mots de l'auteur ! Un grand merci à Julien Sandrel !!
Vers le soleil, "Un bijou d'émotion" (Ed. Calmann-Lévy)
autres livres classés : lanceurs d'alerteVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La vie qui m’attendait

Quelles sont les initiales de l’auteur de se livre ?

V.H
A.L
J.S
A.G

11 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : La vie qui m'attendait de Julien SandrelCréer un quiz sur ce livre

.. ..