AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266189220
Éditeur : Pocket (08/01/2009)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 115 notes)
Résumé :
Sarah Debussy avait, ce jour-là, une foule de choses à faire avant de mettre fin à ses jours. Elle tenait à se suicider comme elle avait vécu. Avec efficacité. " Qui a poussé Sarah Debussy à finir consciencieusement sa boîte de somnifères ? Pour sa famille, peu importe : il est avant tout extrêmement indécent de mettre fin à ses jours quand on appartient à la bourgeoisie. D'autant que la petite effrontée, pourtant morte et enterrée, semble envoyer post mortem des le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Biancabiblio
  10 décembre 2012
Tout commence par la mort de Sarah qui a choisi de mettre fin à son existence alors qu'en apparence elle mène une vie de rêve. Editrice à San Francisco depuis vingt ans, elle a des amis, des amants et semble mener la vie qui lui convient, elle décide pourtant de se suicider afin d'avoir l'éternité pour se venger. de qui ? de son père, figure du parvenu détestable, arrivé en haut de l'échelle sociale grâce à des magouilles et qui impose ses volontés à toute sa famille, qui a intérêt à filer droit. de quoi ? C'est ce qu'Agathe va découvrir. La jeune fille, brillante étudiante, est la fille de Bernadette et par conséquent la nièce de la défunte, et bien qu'elle n'avait jamais parlé ni correspondu avec sa tante, c'est pourtant elle que Sarah va choisir pour mener à bien sa vengeance. L'adage dit que la vengeance est un plat qui se mange froid, c'est particulièrement vrai ici.
L'histoire, bien ficelée et bien écrite, tient en haleine comme un roman policier. Les deux soeurs, Bernadette et Béatrice, qui vivent dans une douce et confortable léthargie depuis leur mariage, terrorisées par le despotisme paternel, vont peu à peu se réveiller, et prendre leur destin en main, tout comme avait su le faire Sarah, la seule qui avait osé défier son père, en refusant le destin qu'il avait voulu pour elle, celui d'une femme au foyer, totalement dépendante de son bon vouloir financier et matériel......

Lien : http://deslivresdeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
sandrine57
  11 décembre 2010
Un livre qu'on m'a offert, dont je ne connaissais pas du tout l'auteur, et qui fut une bonne surprise. Je l'ai lu d'une traite sans pouvoir m'arrêter.
Tout commence par le suicide de Sarah qui a fui en Amérique il y a 20 ans. Elle voulait échapper un père despotique qui régnait en maître sur sa femme et ses filles. 20 ans après, rien n'a changé. La famille, filles, gendres, petits-enfants, vit toujours sous la coupe du tyran. Mais Sarah, se servant de sa jeune nièce Agathe, veut dévoiler enfin les mystères et les sombres secrets qui ont permis à son père de bâtir son empire.
Mêlant passé et présent, l'histoire tient en haleine tout au long des pages. Parfois caricaturaux les personnages n'en sont pas moins attachants. Petite parenthèse: Bernadette et Béatrice les deux soeurs de Sarah m'ont beaucoup fait penser à joséphine et Iris de la valse lente des tortues.
Une histoire familiale palpitante qui se lit comme un polar pour un très bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          100
Croquignolle
  25 janvier 2015
Quel huis-clos familial délicieux ! Des personnages pseudo-bourgeois, hauts en couleurs hantent ce domaine de Fontvieille sous le regard (la surveillance, devrais-je dire) d'Albert, le patriarche terriblement détestable de ces lieux. Des secrets de famille puissants se réveillent, se révèlent suite au suicide de Sarah. Sa nièce, Agathe, rebelle, curieuse et avide de liberté, se lance à la découverte de ces non-dits dont elle ressent les effets pervers sur elle et sa famille, en particulier sur sa mère.
J'ai été captivée par ce roman, de la première à la dernière page. J'ai réagi avec diverses émotions (colère, tristesse, révolte, sourire, fierté...) aux rebondissements plus fous les uns que les autres. le suspense reste intact au fil des chapitres. Et l'épilogue s'installe sur une trame extrêmement bien bâtie.
J'en ressors avec un sentiment de soulagement et de reconnaissance d'être née dans une famille "normale" :-)
C'est ma première découverte de la plume de Valérie Saubade. Ferme, pointue, entraînante, souriante, un brin acérée, ironique, généreuse et dynamique, sa manière d'écrire m'a plu et me donne envie de découvrir ses autres oeuvres. La construction des chapitres est intéressante, variant les points de vue et les époques, les ambiances et les personnages.
Un très bon roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
argali
  21 février 2011

Cette histoire de famille est truffée de faux semblants, de coups bas, de secrets inavouables que l'on découvre peu à peu, tout au long d'une intrigue sans temps mort. le lecteur va de surprise en surprise entraîné dans cette recherche de vérité absolue. Chaque famille a sa part d'ombre, mais celle de Sarah semble n'avoir que ça. Sous la houlette d'un patriarche implacable qui joue avec les siens sur l'échiquier de la vie, chacun des membres réagira – ou non – selon son tempérament et ses capacités.
Un excellent suspens sous-tend cette histoire drôle et noire à la fois mais agréablement racontée. Une belle découverte que ce roman.
Commenter  J’apprécie          60
charlottelit
  26 décembre 2013
du talent Valérie Saubade ! cette histoire familiale complexe mais palpitante nous emmène jusqu'au bout de la nuit ! on ne lâche pas jusqu'à la fin ! à quand le prochain ?
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CroquignolleCroquignolle   25 janvier 2015
Autour d'eux, le brouhaha augmentait. Un groupe de concessionnaires fêtait bruyamment la sortie d'un nouveau modèle. Une jeune fille fragile soufflait ses dix-huit bougies sous les yeux embués de ses parents, qui avaient sorti pour l'occasion de sa maison de retraite une vieille tante centenaire. Assise seule à une table, une femme d'affaires repoussait avec énergie les avances de deux éleveurs en partance pour un comice agricole.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CroquignolleCroquignolle   25 janvier 2015
A peine âgée de trente-neuf ans, elle ne s'habillait qu'en bleu marine et noir. Afin de compenser son physique ingrat et son manque d'éclat, elle affichait en toute circonstance une humeur souriante. Altruiste par défaut plus que par vocation, elle s'occupait dans l'ombre des humbles, des malades et des vieillards, écoutait avec compassion les déboires de ses amies, se dévouait à sa paroisse et à sa famille. Il ne lui manquait qu'une grotte et un point d'eau pour prétendre à un début de canonisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CroquignolleCroquignolle   25 janvier 2015
Esquissant une moue contrariée, il prit alors à deux mains l'urne sur le plateau recouvert de crêpe, la renversa brutalement et la secoua devant lui par saccades, afin d'en vider le contenu. Au même moment, une bourrasque de vent fit tanguer l'assemblée et les dernières cendres de Sarah s'accrochèrent au front de son père. Agathe, qui avait observé la scène, se demanda si c'étaient un bout du fémur de Sarah ou un morceau de son crâne qui avaient ainsi agressé son grand-père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
barbeliabarbelia   11 mai 2013
Sarah Debussy avait, ce jour-là, une foule de choses à faire avant de mettre fin à ses jours. Elle tenait à se suicider comme elle avait vécu. Avec efficacité.
Commenter  J’apprécie          50
JEANNOLLEJEANNOLLE   15 avril 2017
Ceux qui nous font souffrir nous aident sans le savoir à accoucher de nous-mêmes
Commenter  J’apprécie          10
Video de Valérie Saubade (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valérie Saubade

La chronique de Gérard Collard - Miss sweety
Déçu... Notre libraire médiatique Gérard Collard est déçu par le quatrième roman de Valérie Saubade... "Miss sweety" aux éditions Anne Carrière. Pourtant Gérard avait beaucoup apprécié son roman "Happy Birthday Grand-Mère"... Regardez... La présentation du livre "Miss sweety" par l'éditeur : Septembre 2001. La discrète Samantha Fallow mène une vie paisible à Hampstead, un quartier huppé de Londres. Elle travaille à domicile pour le magazine féminin You and I. Couples en vrille, amours adolescentes, démon de midi ? Samantha, qui se cache derrière le pseudonyme de « Miss sweety », répond à tous les coeurs brisés. Pour y parvenir, elle compte davantage sur son doctorat en psychologie que sur sa propre expérience ; à 36 ans, elle est toujours célibataire, et habite chez sa grand-mère et sa grand-tante, toutes deux octogénaires. Cette vie sans histoires est bouleversée le jour où Samantha reçoit, dans le courrier des lecteurs, une lettre la menaçant de mort. Ce n'est que la première d'une longue série... La police, mobilisée par les risques d'attentat terroriste, ne prend pas ces menaces au sérieux. Bien que n'ayant pas l'étoffe d'un détective, la jeune femme décide alors de découvrir qui est l'auteur de ces missives, avec l'aide de sa grand-mère et sa grand-tante. le jour où elle retrouve ses propres cheveux, récemment coupés, dans sa boîte aux lettres, Samantha n'a plus que deux solutions : découvrir qui la tourmente ainsi ou s'enfuir. Conçu comme un roman policier, Miss <b>...</b>
+ Lire la suite
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Happy birthday grand-mère, de Valérie Saubade

Quel est le prénom de Grand-Mère ?

Eleonore
Alphonsine
Monique
Suzanne

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Happy birthday grand-mère de Valérie SaubadeCréer un quiz sur ce livre