AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896494138
Éditeur : VLB Editeur (21/01/2013)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 63 notes)
Résumé :
Johnny Net vend quelque chose d'unique : des concepts-vidéos pour devenir une vedette sur YouTube. Une vedette grotesque, et éphémère, peut-être, mais une vedette quand même. Et Johnny trouve un concept pour tous ses clients.

Un nouveau client particulier l'amènera à relever son plus grand défi, autant du point de
vue professionnel que personnel...

L'Orphéon est un édifice à bureaux dont les cinq étages sont respectivement peuplé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
argali
  30 novembre 2016
L'Orphéon est un immeuble de bureaux de cinq étages. Cinq auteurs, dans cinq styles différents, ont imaginé un récit qui se passait à l'un des étages du bâtiment. Patrick Senécal occupe le premier avec son héros, Johnny Net.
Trentenaire désenchanté, ce dernier a ouvert une agence qui vend des concepts-vidéos permettant à ses clients de devenir des vedettes sur YouTube, réalisant ainsi la prémonition d'Andy Warhol*. Il vend chèrement ses services à des clients crédules dont la naïveté n'a d'égal que la vanité. Ils obtiennent la notoriété dont ils rêvent mais pas forcément pour de justes et honnêtes raisons. Vedette ridicule et éphémère, chacun pense avoir atteint la gloire parce que son clip de quinze minutes a été vu des milliers de fois sur YouTube. Même les commentaires moqueurs ne les détrompent pas.
Un jour, un client différent des autres le provoque et le pousse à relever son plus grand défi. Pour 10 000 $, il souhaite que Johnny réalise une vidéo où l'intelligence retrouverait ses lettres de noblesse. Mais mettre en images l'intelligence à notre époque, est-ce chose si facile ?
En acceptant ce projet original de VLB Editeur, Patrick Senécal a délaissé pour un temps le thriller et le roman d'épouvante. Ce conte moderne qui se déroule dans l'univers du web et des réseaux sociaux critique la dictature du like. Jusqu'où sont prêts à aller certains pour un peu de célébrité ?
Ce récit allégorique, impertinent et décalé déstabilisera les lecteurs d'Aliss ou de Hell.com, habitué au registre extrêmement noir de l'auteur. Il renoue ici avec l'humour sarcastique de Malphas. Et si je n'avais pas goûté ce dernier, j'ai pris plaisir à lire Quinze minutes. C'est léger, bien vu et même si ce n'est pas le meilleur de ses récits, cela donne à réfléchir.
*In the future, everyone will be world-famous for 15 minutes. (1968)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Joualvert
  06 avril 2016
On a reproché parfois à des auteurs d'abaisser leur niveau pour élargir leur public et leur profit. Plusieurs dénigrent les romans à succès, snobent certains genres ''populaires''. À l'adolescence, je me souviens que certains amateurs délaissaient des groupes de musique qui devenaient trop ''commerciaux''. C'est un peu de ce genre de choses dont il est question ici, et l'auteur va jongler avec les idées de popularité, médiocrité, légitimité de prestige, tolérance. Il actualise avec brio ces vieilles querelles.
Johnny Net est un garçon brillant mais désenchanté. Il décide de se prêter au jeu et passe du côté obscur en promouvant des inepties sur internet, avec son entreprise logée au 1er étage de ''L'Orphéon''. le succès est au rendez-vous, mais en utilisant ainsi ses talents, en favorisant l'impact au détriment de la qualité, ne nuit-il pas à la bonne cause ? Un très singulier contrat va lui permettre de bien mesurer toutes les implications et les facettes de la question.
Quelques références à des personnalités québécoises resteront brumeuses pour nos cousins européens.
Excellent livre qui pousse à une saine réflexion sur la société, et une belle réussite de Patrick Senécal dans un registre différent de son ordinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
exarkun1979
  08 mars 2013
L'Orphéon est une série de cinq livres écrit par cinq auteurs différents. L'Orphéon est un immeuble commercial de cinq étages et chacun des auteurs racontent l'histoire de l'occupant de ces étages. le récit de Patrick Senécal est sur le premier étage. C'est sur Johnny Net, un homme qui invente des concept pour rendre les gens célèbre sur You Tube. Un jour, un client vient lui faire une demande qui changera complètement sa vie.
Quinze minute est en fait un conte allégorique qui parle du côté abrutissant d'internet et des médias sociaux. Il traite entre autre des gens qui sont prêt à faire n'importe quelle connerie juste pour avoir un peu de gloire sur You tube ou de ceux qui ne sont pas capable de faire quelque chose sans l'inscrire sur Facebook.
J'ai vraiment aimé ce livre car Senécal sort de sa zone de confiance avec brio. Cette fois-ci, il n'y a pas de meurtre dans son livre. tout est sur le déclin de l'intelligence qui est lié en partie à internet.
C'est un excellent livre qui m'a donné le goût de lire les autres tomes de l'Orphéon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PhilipBel
  02 juillet 2013
WOW! J'ai dévoré ce roman en une journée à peine! Malgré le flagrant contraste entre ce titre et les autres de Patrick Senécal, nous pouvons parfaitement y décerner sa signature unique. Un humour ironique, voire sarcastique, une idée à communiquer aux lecteurs et une manière parfois subtile (ou non) de rendre son message: l'auteur reste fidèle à lui-même. Bravo pour ce défi allégorique relevé avec brio et merci d'avoir su mettre en mots une complète idéologie, sinon plusieurs: les entraves à l'intelligence, oui, mais également la naiveté des internet-addict ainsi que l'hypocrisie de certains manifestants et supposés marginaux qui crient sans raison à l'injustice et aux torts de la société. Je file à la librairie pour me procurer les autres tômes de la série!
Commenter  J’apprécie          20
zoelita
  09 décembre 2013
À lire pour découvrir Patrick Senécal sous un autre jour. J'ai particulièrement apprécié les réflexions sur les réseaux sociaux qui reflètent bien l'absurdité de la réalité d'aujourd'hui.
La série de l'Orphéon comprend cinq livres, tous écrits par des auteurs différents, dont les personnages sont en contact les uns avec les autres. Après la lecture de "Quinze minutes", je me suis précipitée à la bibliothèque pour emprunter "Coïts" de Véronique Marcotte.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
pied2chienpied2chien   21 avril 2015
Johnny tourne la tête vers une affiche du film Cris et chuchotements.
— Vous connaissez ce film?
— Non. Ça vient-tu de sortir?
— J’avoue que celle-là était plus dure. C’est une œuvre du réalisateur suédois Ingmar Bergman.
— Ils font des films en Suède?
Johnny désigne un dernier laminage sur lequel on voit Brel, Ferré et Brassens en train de discuter.
— Pouvez-vous identifier ces trois chanteurs?
— C’est des chanteurs, ça? Hé boy!
— En reconnaissez-vous un des trois?
— Celui du milieu, c’est pas Gilles Vigneault?
— Brel, Ferré, Brassens, ça ne vous dit rien?
— Ah, oui! Les vieux chanteurs français de France! Mais on en entend moins parler, astheure, non?
— Très bien, merci.
Gagnon affiche une grimace de dépit.
— Je pense que j’ai poché le test, hein?
Johnny le gratifie d’un sourire large, mais froid.
— Au contraire, vous l’avez brillamment réussi. Vous êtes un client parfait, monsieur Gagnon. À mercredi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pied2chienpied2chien   21 avril 2015
Elle va dans la colonne de droite et clique sur «Roxanne critique 5». Cette fois, la fan de cinéma est filmée dans sa chambre à coucher, en jeans et t-shirt, et se déshabille lentement. «Excusez-moi, je dois me changer pour me rendre à un souper, mais je vais quand même prendre le temps de critiquer The Girl With the Dragon Tattoo. C’est un thriller avec une bonne histoire et une fin pas mal inattendue. C’est parfois un peu compliqué, mais on aura juste à le louer quand il sortira en vidéo pour mieux comprendre…»
Sur l’écran, la jeune femme est maintenant en sous-vêtements affriolants et demeure ainsi un bon moment sans cesser de parler. Johnny regarde la scène, le visage de marbre. Puis, la Roxanne virtuelle enfile sans se presser une robe moulante: «Le film a tellement bien fonctionné qu’un auteur suédois s’en est inspiré pour écrire un roman. Mais je doute que ça marche: mettre un film en livre, ça fait un peu bizarre. Oups! Faut que je me dépêche, je vais être en retard! Bon cinéma tout le monde!»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 juin 2013
Ce qui est intelligent, c’est que personne n’a tort ou raison dans cette histoire. Tout le monde tente de s’en sortir du mieux qu’il le peut, c’est incroyablement juste et humain.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 juin 2013
Le problème, c’est que presque personne visionne mes performances sur YouTube! Je reçois quelques commentaires, certains encourageants, d’autres carrément moqueurs, mais si peu nombreux que ça vaut même pas la peine d’en parler!
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   02 juin 2013
Tout le monde est beau, tout le monde est chic, tout le monde rit trop fort, tout le monde aime tout le monde.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Patrick Senécal (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Senécal
Interview de Patrick Senécal aux Imaginales 2018
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr