AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756006239
90 pages
Éditeur : Delcourt (20/06/2007)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 16 notes)
Résumé :
1979. Les troupes vietnamiennes ont envahi le Cambodge. Le régime de Pol Pot s’effondre, mais la chasse aux contre-révolutionnaires est toujours ouverte à travers tout le pays. Nhek, fuyant pour la Thaïlande, croise en chemin d’autres déportés en exil et partage le destin des prisonniers de camps de regroupement. Il y retrouve également les humiliations, les représailles, les traumatismes… Et la mort.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Librincanto
  28 mars 2020
Cambodge, 1978. Les troupes vietnamiennes envahissent le pays.
Le peuple est terrorisé, persécuté, torturé ou encore chassé des villages par des soldats aveuglés et abêtis pas le régime qu'ils servent.
De ces violences innommables, deux amis, Nhek et Chantrea, tentent d'en réchapper. Ils partent en exil et cherchent à rejoindre, à leurs risques et périls, la frontière thaïlandaise. Un parcours du combattant qui ne sera pas sans embûches.
Dix-huit ans après, c'est l'heure du retour au pays et du constat des ravages de la guerre mais, surtout, des souvenirs d'enfance se réveillent alors et les habitants, malgré l'incertitude de leur avenir, affichent un visage souriant. Un retour aux sources qui était nécessaire.
Une BD émouvante et poignante, superbement illustrée avec des encarts historiques brefs mais appréciables afin de recontextualiser l'histoire dans l'Histoire du Cambodge.
Le graphisme est sombre, tout comme l'histoire, et les personnages sont représentés avec des traits qui mettent en relief leurs émotions. Aussi, leur regard "parle" au lecteur, avec force.
Enfin, les pastels qui accompagnent le retour au pays mettent en avant, par la douceur des couleurs, l'espoir d'un avenir plus paisible.
A découvrir absolument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
emmyne
  20 juin 2012
Après le terrible album L'eau et la terre ( le Cambodge sous la domination des Khmers Rouges de 1975 à 1979 ), celui-ci poursuit le chemin du martyr du peuple cambodgien aux heures troubles de la chute du régime Khmer, le pays en guerre contre le Vietnam - " les Vietnamiens... venus en libérateurs, ils allaient vite devenir des occupants. " Après l'exode vers les campagnes, c'est l'exil des survivants vers les frontières de la Thaïlande. Séra accompagne les jeunes Nhek et Chantrea dans cette agonie.
Récit en témoignage : l'album présente des documents ( slogans, carte, extraits d'articles de presse, textes explicatifs ) permettant de comprendre la complexité des enjeux de pouvoirs internationaux pour la domination de cette Indochine, creusant encore la misère extrême d'une population en perte totale de repères, de valeurs, éprouvée et coupée du monde par une dictature sanglante.
Des pages sombres dans tous les sens du terme, un crayon tourmenté inspiré par les photographies des reporters de guerre, comme des esquisses, des flous parfois, des portraits, sur le vif, dans le vif; des images cruelles, puissantes. Des pages enfin éclairées, en fin d'ouvrage, par le carnet d'aquarelle et les croquis de Séra de retour au Cambodge en 1993, dix-huit ans après l'avoir quitté, en avoir été chassé, enfant. Ses mots et ses couleurs qui reviennent à la rencontre de Phnom Penh, des paysages et des visages de son enfance.

Lien : http://www.lire-et-merveille..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gromit33
  21 février 2012
ne bande dessinée ou plutôt un roman graphique.
Sera est un auteur de bandes dessinées qui raconte ici la prise au pouvoir des khmers rouges et cette épisode tragique dans l'histoire du Cambodge.
Les premières pages nous parlent des premiers jours de cette révolution, avec ces hommes et femmes qui étaient envoyés pour être rééduqués dans la campagne cambodgienne. Deux frères se retrouvent l'un fait partie de l'armée khmère et l'autre est un des « rééduqué ». Il va aussi nous raconter une histoire d'amour.
Le tragique de la vie des populations et la violence de l'époque sont traduites par des plaches très sombres, du gris obscur. On est dans la forêt on est dans les rêves et plutôt cauchemar du narrateur.
Puis l'auteur est revenu à Ponh Pemn et alors on retrouve des planches lumineuses et son plaisir de retrouver les rues de son enfance avec de belles aquarelles de maisons et de temple.
Un beau roman graphique et un témoignage poignant de cet épisode tragique de l'histoire cambodgienne et de l'histoire tout court.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pipojo
  12 juillet 2014
Dans cette BD historique, Séra retrace la fin du régime des Khmers rouges, au moment de l'invasion du Cambodge par l'armée vietnamienne. Séra, dessinateur d'origine cambodgienne, rend compte de la violence subie par un peuple condamné à la faim et l'exil.
Les grandes cases pour le décor et les couleurs sombres permettent de mettre en relief les personnages, Nhek et Chantrea, en proie à la monstruosité du régime communiste de Pol Pot.
Un témoignage choc qui par son récit et ses illustrations relève davantage de l'album que de la BD.
Commenter  J’apprécie          00
vdujardin
  11 mai 2014
Un album presque aussi sombre que le premier volume, L'eau et la terre, Cambodge, 1979-1993. Des dessins très noirs (au sens propre), des cartes, des citations pour éclairer le propos, et parfois une planche pleine page, comme une apparition, un relief de temple ancien. La jungle, dans toute sa sauvagerie, en parallèle avec la sauvagerie du régime khmer, de ses atrocités, de la guerre civile, de l'exil.
Lien : http://vdujardin.com/blog/se..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Blandine54Blandine54   05 février 2017
Pour le plus grand nombre il n'y avait rien à partager. Il n'y avait plus de propriété individuelle.
Plus de vie privée.
Plus de droit, si ce n'est d'obéir, encore et encore, jusqu'à l'épuisement...Jusqu'à l'anéantissement.
...Sans jamais savoir pourquoi la révolution exigeait tant de sang.
Commenter  J’apprécie          10
Blandine54Blandine54   05 février 2017
Je ne cherche pas à comprendre. Je suis soldat et j'obéis aux ordres du parti sans ciller.
Et puis...Comprendre quoi ? Je ne suis coupable de rien.
C'est l'histoire qui est coupable.
Pas moi.
Commenter  J’apprécie          20
XL2XL2   09 mars 2013
Des enfants de cadres khmers rouges disaient : " L'indépendance c'est être responsable de ses actes. Les morts doivent s'enterrer eux-mêmes".
Commenter  J’apprécie          10
mandarine43mandarine43   23 juillet 2011
[ 7 planches de l'album ]

http://www.bdgest.com/preview-279-BD-lendemains-de-cendres-histoire-complete.html
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Séra (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Séra
Performance de Séra sur scène, pour une chanson du groupe de rock khméro-français Véalsrè basée sur le roman "L'Anarchiste" de l'écrivain cambodgien Soth POLIN.
autres livres classés : cambodgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2055 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre