AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782283024355
176 pages
Éditeur : Buchet-Chastel (01/03/2012)

Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
« Le regard de crocodile, c?est ainsi que nous décrivions la façon qu?avait Thomas, dès son premier mois, de jeter des coups d?oeil autour de lui, les paupières mi-closes, afin de déterminer qui était dans sa chambre : une blouse blanche, il refermait les yeux ; notre blouse bleue, il les ouvrait. Ce regard, c?était la manifestation de sa liberté, une des expressions de son caractère bien trempé. »Une mère raconte la vie brève de son enfant. Un regard lucide sur le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cicou45
  07 avril 2012
Roman absolument bouleversant sur les dures épreuves que doivent endurer des parents qui sont révoltés contre l'injustice de la vie car celle-ci refuse de leur accorder une vie normale en infligeant une maladie incurable à Thomas, leur nouveau-né. A travers ce livre, qui pourrait très bien être un témoignage, Caroline Sers fait parler la mère de l'enfant qui se bat chaque jour pour que l'on accorde une chance à son fils, si infime soit-elle, de vivre tout simplement. le père de Thomas, précédemment père de quatre autres enfants, est également très présent puisqu'il accompagne celle qu'il aime dans ces terribles épreuves et se bat à ses côtés chaque jour.
Famille recomposée donc mais néanmoins famille très unie, le lecteur traverse et souffre avec les parents tout au long de ces huit mois qui auront constitués la vie de Thomas.
J'ai ressenti un léger malaise à travers la lecture de cet ouvrage car j'ai eu l'impression que l'auteure était elle-même révoltée contre le corps médical, mais peut-être est-ce une mauvaise interprétation de ma part et est-elle simplement révoltée contre l'injustice de la vie...D'ailleurs, qui ne le serait pas suite à la lecture d'un tel Ouvrage. Un livre magnifique donc, qui se lit en un rien de temps mais qui laisse irrémédiablement des traces car on ne peut que se sentir touché par une telle force de vivre, autant de la part du petit Thomas que de celle de ses parents. Une vraie leçon de vie. A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Petitdejauxlivres
  12 décembre 2012
Récit d'une femme qui se bat pour maintenir le mieux possible son fils en vie. le petit Thomas naît avec une malformation nécessitant de nombreux soins. Thomas doit passer la majeure partie de son temps à l'hôpital. de sa courte vie, il ne passera que deux jours dans sa maison. Mais pour sa famille et en particulier sa mère, cet enfant doit vivre le plus « normalement » possible. Pour cela, elle va devoir apprivoiser le monde hospitalier avec ses contraintes, ses doutes et ses silences.
Cette mère mène un véritable combat pour sauver la vie de son enfant. Mais ce roman n'est pas triste car Caroline Sers a, avant tout, voulu partager son histoire. Elle souhaite parler de la vie de son propre fils et non de sa mort. le sujet est certes difficile mais vraiment bien traité.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cicou45cicou45   07 avril 2012
"Souvent, nous lui expliquons que la "vraie" vie est bien différente de cela. Nous lui parlons de ce que nous ferons lorsque nous sortirons de l'hôpital. Une de mes cousines m'a envoyé un livre avec des photos de son jardin. Fleurs, légumes, jolies couleurs qui plaisent beaucoup à Thomas. Voilà la vie...."
Commenter  J’apprécie          20
cicou45cicou45   07 avril 2012
"Bien sûr, ils doivent respecter la confidentialité, le secret médical, cela va de soi. Mais ne rien savoir, être obligé de tirer soi-même des conclusion de ce que l'on voit, conclusions parfois erronées, plonge dans l'angoisse."
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   07 avril 2012
"L'attente est souvent solitaire."
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Caroline Sers (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Sers
L'émission complète : https://www.web-tv-culture.com/emission/caroline-sers-les-belles-esperances-51455.html
Depuis son premier roman « Tombent les avions » en 2004, Caroline Sers a développé un univers littéraire qui lui est propre. Elle n?hésite pas à prendre des risques, s?aventurant dans divers registres, du roman social au polar en passant par le récit. Mais le fil rouge qui unit tous les titres de Caroline Sers est bien celui de la famille. Histoires d?héritage, perte d?un enfant, rébellion intergénérationnelle, conflits, secrets ou confidences, l?auteur décortique avec finesse tout ce qui fait le charme des relations familiales. Avec son 8ème roman « Les belles espérances », Caroline Sers nous entraine dans les beaux quartiers de Paris, entre le boulevard St Germain et la rue de Lille, où vit la famille Bouillard. Dans cet appartement cossu et bourgeois, Charlotte règne en despote depuis la mort prématurée de son époux. Sans qu?il s?agisse d?une suite, les lecteurs fidèles à Caroline Sers se souviendront du personnage de Charlotte, apparu dans un précédent roman, « Les petits sacrifices ». Face à ces deux grands fils, Pierre et Fabrice, Charlotte a fort à faire pour maintenir à flot la famille d?autant que nous sommes en mai 1968 et que les pavés volent dans les rues de la capitale. Pierre observera ce monde qui change sans bien le comprendre, restant dans le giron familial tandis que Fabrice, par amour et idéalisme, partira vivre en communauté, élevant des chèvres en Corrèze, avant de revenir quelques années plus tard, tel le fils prodigue. La force de ce roman est de nous raconter une famille française de 1968 à 2018 face aux soubresauts de la société. Au fil des décennies, les générations se succèdent, ceux qui tenaient les rênes sauront-ils laisser la place, ceux qui se croyaient tellement différents parviendront-ils à ne pas trahir leurs idéaux, ceux qui veulent casser les codes et sortir du moule éviteront-elles les sirènes de la liberté ? 50 ans de la vie d?une famille avec ses drames, ses blessures, ses incompréhensions mais aussi la complicité et la fierté d?être du même sang et de prendre sa place dans la ronde du monde. L?écriture de Caroline Sers porte avec justesse et finesse cette histoire dans laquelle chacun pourra se reconnaitre. « Les belles espérances » de Caroline Sers est publié chez Buchet-Chastel.
+ Lire la suite
autres livres classés : biographiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre