AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782710369660
1728 pages
La Table ronde (14/11/2014)
4.31/5   8 notes
Résumé :
Musicien, journaliste et écrivain, Jérôme Soligny est conseiller de la rédaction de Rock&Folk depuis vingt ans. À travers cinquante et un chapitres, ce recueil d'interviews, textes et chroniques de plus d'une centaine d'acteurs majeurs du rock et de la pop raconte «l'épopée» de Soligny, terme employé par Philippe Manœuvre pour qualifier son parcours. Writing On The Edge serait l'ouvrage de sa vie s'il n'avait pas choisi d'en avoir plusieurs.
Que lire après Writing on the Edge : 25 ans d'écrits rockVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Au cours des années 90, j'ai énormément lu la presse musicale, et plus particulièrement Rock & Folk. Il faut dire qu'après quelques années d'errements peu avouables, mes goûts musicaux s'étaient (enfin) affirmés. Mon truc, c'était donc le rock, aussi bien les Beatles qu'Oasis, REM que Morrissey, les Clash que Nirvana (liste non exhaustive bien entendu !). C'est ce que j'écoutais à l'époque… et c'est ce que j'écoute encore aujourd'hui. Aussi, se porter candidat, lors de la récente opération masse critique, pour recevoir un ouvrage de Jérôme Soligny, journaliste renommé de Rock & Folk, m'a semblé constituer une évidence. Et j'ai eu la chance d'être sélectionné…merci aux éditions de la Table Ronde et à Babelio !
Cet ouvrage, dont le titre est un clin d'oeil à une chanson d'Aerosmith, est superbe, un véritable pavé (plus de 1 700 pages !), avec une très belle photo de David Bowie en couverture. Il compile les écrits de Jérôme Soligny (interviews, articles, chroniques de disques ou de concerts), et s'articule autour d'une cinquantaine de chapitres, relatifs soit à un artiste (Daho, Prince,…), un groupe (Beatles, REM,…) ou un thème (Anarchy in the UK, New-York,…).
Ce livre permet une véritable plongée dans les dernières décennies du rock avec à la plume un passionné, un type qui a côtoyé les plus grands noms de ce courant musical jusqu'à se lier d'amitié avec certains d'entre eux, peut-être parce qu'il est lui-même également musicien. C'est un ouvrage que je vais déguster progressivement, sur la durée, quasi certain qu'au fil de la lecture (je l'ai déjà expérimenté avec les premiers chapitres), je vais ressortir certains disques un peu mis sur le côté, et probablement aussi découvrir des artistes ou groupes que je ne connaissais pas ou peu (dans ce cas, direction le net !) … Hey, hey, my, my, rock and roll can never die!
Commenter  J’apprécie          90
Un peu comme Backstage de Philippe Barbot, mais en encore plus ambitieux et plus démésuré, : "Writing on the edge"(Ed. La table ronde) regroupe une grande partie des meilleurs écrits de Jérôme Soligny, journaliste pendant plus de 25 ans dans la fameuse revue spécialisée Rock & Folk.

Si je n'ai jamais eu l'occasion de lire ce journal ( que je juge sans lire, trop marqué rock pour moi) j'avoue que son nom ne m'était pas inconnu. Il faut dire que Soligny a rencontré les plus grands et en tant que musicien et parolier ( c'est à lui qu'on doit Duel au soleil de Daho), il porte un regard de spécialiste sur ces monstres sacrés dont certains sont devenus ses amis. : David Bowie, Lou Reed, Metallica, Led Zepelin, Paul Mc Cartney..et tous ces moments sont regroupé dans cette bible de 1700 pages ( quand même!!).
L'auteur fait preuve , dans ses chroniques, de beaucoup d'humour, de beaucoup de respect à l'égard des groupes ou personnes dont il parle. (Diable qu'il faisait bon être adolescent dans les années 70 , sans ces réseaux sociaux, ces bouquets de chaînes thématiques, ces radios complètement idiotes, ces musiques « actuelles » affreuses, sans ces profs bons à rien, ces parents qui baissent les bras systématiquement. Et puis, il n'y avait pas de téléphones portables qui servent surtout à communiquer de travers, à ne plus savoir écrire ou à filmer des inepties et des violences").

Lui même musicien de talent, le journaliste y livre des articles passionnants qu'on peut lire dans l'ordre qu'on veut, en fonction de l'affinité qu'on a ou pas pour les artistes en question.

Plus de 50 chapitres, pour autant de moments uniques comme cette première rencontre avec Paul Mc Cartney, "le plus grand musicien pop de tous les temps". Ou cette confrontation orageuse avec Lou Reed qui saura avec le temps tourner en franche camaraderie.

C'est captivant, drôle, touchant. Bref, un ouvrage asolument impressionnant à tous points de vue., d'une richesse et d'une profondeur inestimable.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          120
Il est question ici "d'écrits rock" nous dit le titre, en rouge comme marqué au fer incandescent.
Les écrits d'un fan de musique, avant tout anglo-saxonne, qui a vu il y a 25 ans un rêve se réaliser, à savoir vivre en partie de sa plume de critique et pouvoir intégrer la rédaction du magazine Rock and Folk qu'il lisait depuis de nombreuses années. L'essentiel des écrits présent dans ce recueil sont issu des pages de ce grand ancien de la presse rock en France, mais pas uniquement.
Nous ne sommes pas chez un Lester Bangs ou un Nick Kent mais Jérôme Soligny est un passionné qui parvient à être passionnant tant il transcrit avec respect cette musique dont il est également un acteur puisque lui-même auteur, compositeur et interprète. Certaines pages sont d'un lyrisme éblouissant et rendent parfaitement compte d'un monde à part mais aussi des différents univers des artistes abordés.
Ceux-ci sont nombreux et l'ouvrage regorge d'interviews fleuves comme de courtes chroniques.
Répondent à l'appel, entre autres, son ami Daho, auquel Jérôme Soligny avait notamment livré "Duel au soleil", Bryan Ferry, David Bowie, les Beatles, Coldplay, Willy DeVille, Lou Reed, XTC, Moby... de quoi régaler les amateurs.
Il est vrai que les francophones, à défaut des français, sont quasi absents, mais Jérôme Soligny s'en explique.
Un recueil de poids, au propre comme au figuré, que l'on pourra compléter avec le hors-série récent de Rock and Folk qui propose 555 albums majeurs, et dans lequel on retrouve bien entendu Jérôme Soligny: de quoi donner envie de s'en mettre plein les oreilles pendant de longues heures.
Un grand merci aux éditions de la Table ronde pour cet envoi dans le cadre d'une opération Masse critique. Et longue vie à Jérôme Soligny.
Commenter  J’apprécie          40
J'ai reçu ce livre dans le cadre de la masse critique de Babelio et je remercie infiniment les personnes qui m'ont permis de le découvrir tant cela s'est révélé une très bonne surprise.

C'est le genre de livre que j'aime en plus de la lecture quotidienne - un peu comme le serait un recueil de nouvelles - on l'ouvre, on lit quelques pages, on se régale, on apprend plein d'anecdotes, on le repose .... en sachant qu'on le retrouvera vite, pour savourer un autre intermède musical !

L'auteur fait preuve , dans ses chroniques, de beaucoup d'humour, de beaucoup de respect à l'égard des groupes ou personnes dont il parle.

Ne vous privez pas de ce gros livre, car chacun trouvera son intérêt selon ses propres affinités musicales.
Commenter  J’apprécie          60
Jérôme Soligny est rock critic, il travaille pour rock'n folk depuis des années; c'est un plaisir, tous les mois de goûter sa plume.
Ici, sont rassemblés ses textes , ses interviews, chroniques, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. Bowie, the Cure et tant d'autres qui ont marqué la culture rock.
A consulter au hasard des envies, selon l'air qui vous accompagne.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Culturebox
23 décembre 2014
En vingt-cinq ans de carrière à Rock & Folk, Jérôme Soligny a rencontré les plus grands. David Bowie, Lou Reed, Paul Mc Cartney...Des moments d'exception qu'il a compilés dans un beau (et gros) livre : "Writing on the edge"(Ed. La table ronde). Lui même musicien de talent, le journaliste y livre un regard de spécialiste sur ces monstres sacrés dont certains sont devenus ses amis.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
C'est à des gens comme moi de démontrer aux gosses que presser un bouton n'est pas tout, qu'apprendre et souffrir font partie du jeu.

Une gamine m'a demandé de lui montrer une gamme assez complexe, je m'exécute, puis elle me dit : " Ca à l'air facile". Je lui réponds que oui, mais seulement après 30 ans de pratique.

Elle m'assène que l'on doit pouvoir faire cela avec un ordinateur sans problème. Je me suis senti mal et triste pour elle.

Jeff Beck
Commenter  J’apprécie          178
« Diable qu’il faisait bon être adolescent dans les années 70 , sans ces réseaux sociaux, ces bouquets de chaînes thématiques, ces radios complètement idiotes, ces musiques « actuelles » affreuses, sans ces profs bons à rien, ces parents qui baissent les bras systématiquement. Et puis, il n’y avait pas de téléphones portables qui servent surtout à communiquer de travers, à ne plus savoir écrire ou à filmer des inepties et des violences.
Commenter  J’apprécie          90
Nous, on jouait vraiment ensemble, on lisait des livres super, on allait au cinéma voir des films, projetés sur des écrans géants, qui nous bouleversant, on avait de grands disques noirs qui nous servaient d'aires de lancement pour filer vers les étoiles, on écoutait les mêmes chansons pendant des heures, des jours, des mois. Souvent, il en suffisait d'une pour se modeler un peu de bonheur. On regardait les films sans pub au milieu, jusqu'au bout, qui changeaient nos vies. On avait la patience de recevoir ce qui nous constituait.
Commenter  J’apprécie          30
C'est à ma prose sur Depeche Mode que je dois d'avoir reçu mes premières lettres d'injures, via ce cher courrier des lecteurs qui en réserve parfois de belles.
Commenter  J’apprécie          100
"Jérôme sait que la musique est un art et pas du fric en suppositoire. Il écrit avec son coeur et est l'un des derniers d'une race en voie d'extinction. Armé d'intelligence, d'une honnêteté obsessionnelle, dangereux comme une rivière" Iggy Pop
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Jérôme Soligny (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Soligny
Compositeur, musicien, journaliste et biographe, autant de cordes que Jérome Soligny a à son arc. Grand fan spécialiste de David Bowie et des Beatles, il nous livre son interview feel good !
Pour découvrir son dernier ouvrage, David Bowie - Rainbowman, 1983-2016, aux éditions Gallimard c'est par ici : https://bit.ly/3tdw9GV !
#JeromeSoligny #Soligny #Beatles #TheBeatles #DavidBowie #TheRainBowMan #ParolesdAuteurs #interviewGibert #GibertMonLibraire Jérôme Soligny Gallimard
Retrouvez-nous sur YouTube : youtube.com/GibertOfficiel Nous suivre sur Instagram : instagram.com/GibertOfficiel
+ Lire la suite
autres livres classés : musiqueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (15) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1064 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}