AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723487801
48 pages
Éditeur : Glénat (23/05/2012)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Depuis 2019, 95% de la population britannique a disparu. Depuis 2067, Lawrence et ses compagnons se sont battus au cœur de Londres contre le conglomérat des « Winch ». Lors de l’assaut final, leurs si vaillants ennemis ne sont plus que pustules et décomposition… Les guerres mondiales entre États du siècle précédent ont fait place aux guerres entre trusts : Lawrence et ses compagnons ne sont donc plus les ennemis n°1. Ils peuvent enfin songer à ce qu’ils souhaitent d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LePamplemousse
  29 novembre 2013
Dernier tome de cette série post-apocalyptique, "Traversée" nous permet de connaître enfin le dénouement tant attendu.
Les héros nous auront emmenés de Londres à Edimbourg, en passant par la visite d'une ville souterraine et nous aurons fait voyager à travers des paysages magnifiques. Les dessins sont encore une fois de toute beauté, foisonnants de détails. Les livres, la culture et les bibliothèques sont presque un personnage à part entière, tellement ils imprègnent le récit durant les 4 tomes de cette série.
Une superbe découverte en ce qui me concerne et un grand coup de coeur pour ces 4 volumes.
Commenter  J’apprécie          120
zazimuth
  21 mars 2015
J'ai eu l'impression que les couleurs des volumes de cette série s'éclaircissaient au fur et à mesure bien que la situation demeure sombre presque tout du long. de nombreux membres de la troupe qui s'est formée autour de Lawrence et Payek sont morts dans diverses embuscades mais leur objectif demeure inchangé et ils vont finalement réussir à faire exploser la base ennemie et pour les survivants tenter de reconstruire une nouvelle vie.
Une série agréable à lire sur des thèmes qui poussent à réfléchir.
Commenter  J’apprécie          50
LauBlue
  21 mars 2017
Coup de coeur pour ce dernier album de la Zone, d'Eric Stalner. L'auteur conclue sa tétralogie avec brio. le rythme soutenu nous plonge dans un univers de violence où vivre s'apparente à survivre. Après Londres, Lawrence, Payek et les autres se dirigent vers Edimbourg. Une traversée au parcours ardu. L'incertitude côtoie sans cesse la sauvagerie dans un quotidien d'une âpreté douloureuse.
Le futur glauque dépeint par Eric Stalner n'est sans doute pas si éloigné de ce qu'il pourrait advenir de la Terre après de pareilles catastrophes. le trait maîtrisé donne vie aux personnages et la précision avec laquelle l'auteur détaille la nature environnante qui reprend ses droits est toujours aussi réussie. C'est un album fort et sensible où la fiction frôle sans cesse avec une réalité plausible. Sans doute est-ce la que réside la force de l'histoire, cette idée que demain peut être semblable. Au-delà d'une fin qui offre un peu d'espoir, où tout au moins une certaine paix, le constat n'en demeure pas moins terrible.
C'est aussi à travers cette tétralogie une histoire qui rend hommage aux livres, à la connaissance, au plaisir de la lecture. de quoi séduire, en somme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bdecouverte
  07 juin 2020
J'avais trouvé le premier album d'occasion un peu avant le confinement et cela m'avait très bien plus. J'ai donc commandé les 3 tomes suivant. Malheureusement au fur et à mesure que j'avançais dans l'histoire cela m'a moins passionné en gros ce n'est qu'un aller-retour entre Edimbourg et Londre... À la fin je me suis dis "tout ça pour ça". Il n'y a pas de réelle conclusion. On ne sait pas ce qu'est devenu le reste du monde. le héros déclarant lui même qu'il s'en fiche pour conclure le dernier tome. Dommage je pense qu'il y avait mieux à faire
Commenter  J’apprécie          10
Yaneck
  21 mai 2013
EXTRAIT "Je vous parlais en introduction de déception, je pourrai la résumer par la formule "tout ça pour ça". Ce quatrième tome n'apporte pas grand chose, il dilue la conclusion, elle-même insatisfaisante. Ainsi donc, on découvre l'existence d'une autre corporation que la Winch, mais juste pour nous dire que les entreprises en guerre ont fini par ravager l'Europe entière alors que jusque là, seule la Grande Bretagne était concernée. Et c'est tout. "
Lien : http://www.chroniquesdelinvi..
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BulledEncre   11 octobre 2012
Les hommes sont une nouvelle fois responsables de leur propre perte, une façon peut-être de sensibiliser ses lecteurs. Graphiquement, ce quatrième opus est dans la lignée des précédents, c’est clair, net et précis.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   21 juin 2012
Sans que l’on puisse parler d’un récit original, force est de constater qu’il est efficace. Nous tremblons avec les protagonistes, notamment lors de la traversée de cette forêt où le danger, invisible, guette pourtant les visiteurs.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   14 juin 2012
Un bel épilogue pour une série à vive allure pleine de rebondissements.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LauBlueLauBlue   21 mars 2017
Dans ce monde détruit, on s’est habitués à ne pas avoir de réponses. Survivre demande tellement de temps.

Commenter  J’apprécie          20
LauBlueLauBlue   21 mars 2017
Nous voulons sauver les livres presque autant que les hommes…
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Éric Stalner (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Stalner
Eric Stalner en interview pour planetebd.com .Sur planetebd.com, on qualifie souvent son dessin de « romantique »... Lui préfère qu'on dise que son dessin « a une âme ». C'est une question de vocabulaire, car dans tous les cas, le trait réaliste d'Eric Stalner fait partie des plus élégants, des plus raffinés (et des plus appréciés) de la BD en ce début de XXIème siècle. le dessinateur ?uvre dans beaucoup de registres, de l'Historique comme sa récente évocation du massacre de la Saint-Barthélemy (mais aussi le Boche, le roman de Malemort...), à l'anticipation (la zone, Voyageur) ou le polar (L'art du crime, Blues 46, la liste 66). Une petite interview en terres bretonnes (Quai des bulles 2016) pour le découvrir...
+ Lire la suite
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3108 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre