AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Vigneron (Traducteur)
ISBN : 2841873595
Éditeur : L'Archipel (06/03/2002)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Ce meurtre ne ressemble à rien. Voilà ce que pense le commissaire Red Metcalfe, de Scotland Yard, en découvrant un premier cadavre, celui d'un homme à qui on a coupé la langue et glissé une cuillère à thé en argent dans la bouche… Ce sera la signature du plus terrible assassin que Londres ait connu depuis Jack l'éventreur. Un tueur innommable qui multiplie les modes opératoires, semble choisir ses vic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  07 juillet 2016
Je m'étais gardé ce polar pour les vacances, mais je n'ai finalement pas pu attendre, et je l'ai dévoré en deux soirées.
Petit avertissement : c'est très « gore », il y a des litres de sang mais surtout on se trouve ici en compagnie d'un tueur particulièrement tordu qui fait subir des horreurs à ses victimes, c'est véritablement de la torture tant physique que psychologique, donc il ne faut pas être trop sensible car sinon, vous ne tiendrez jamais durant les 560 pages de la version poche.
L'histoire se passe à Londres en 1998, des cadavres sont découverts mutilés de différentes façons et leur point commun est leur absence de langue et la découverte d'une petite cuillère en argent dans la bouche.
L'intrigue policière est super bien ficelée et les personnages principaux sont originaux et atypiques, le policier qui dirige l'enquête se trimballe d'ailleurs un très lourd passé et un secret bien glauque.
Le style est fluide, simple, sans chichi, mais tout à fait correct et le suspense est intense, il n'y a jamais le moindre temps mort, jusqu'à la fin qui est quand même sacrément bien trouvée.
Bref, une lecture absolument intense, passionnante et un brin angoissante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Nirade
  25 juillet 2016
Lors d'une de mes habituelles déambulations auprès de ma librairie préférée, mon regard est attiré par un livre, un titre, une accroche : ''Vendredi Saint'' de Boris Starling - Une des meilleures histoires de meurtres jamais imaginées-. Naturellement étant fan de thrillers, je m'arrête, stoppe immédiatement et n'hésite pas une seconde; je prends le livre dans mes mains, je le tourne, le retourne, lis le résumé et pour finir comme d'habitude je sais exactement comment cela va se terminer : je vais craquer et acheter ce livre qui va venir agrandir ma bibliothèque au combien déjà garnie de livres en attente de lecture. Mais contre toute attente, j'attaque sa lecture et je ne suis pas déçue car une fois la première page commencée et bien impossible de poser le livre. On est littéralement pris en otage par cette histoire qui par bien des regards fait penser à un ''silence des agneaux'' ou à ''seven''. Pour les âmes sensibles, il vaut mieux passer son chemin pour tous les autres et bien laissez-vous aller et partez à la chase au serial killer avec Red Metcalfe, inspecteur au Yard et son équipe. Ils sont à la recherche d'un assassin qui fait subir à ses victimes des morts horribles et atroces. Une intrigue solide, des personnages ayant tous quelques sombres et inavouables secrets, des fausses pistes, bref tous les ingrédients sont présents pour nous tenir en haleine du début jusqu'à la fin de ce livre. Une vrai réussite, amateur du genre, n'hésitez pas vous ne serez pas déçus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DocteurVeggie
  25 mars 2016
J'ai adoré ce thriller plein d'ingéniosité de l'auteur. Les morts s'enchainent en suite logique. On ne sait pas quand sera le prochain ni qui sera le prochain. Ce que l'on sait, c'est que chaque meurtre sera sanglant. Un thriller de très bonne fracture pour un auteur qui malheureusement n'a pas pu voir la majorité de ses romans traduits en langue française. Si vous aimez le sanglant et que vous chercher un roman logique, n'hésitez-pas à lire ce livre.
Commenter  J’apprécie          10
Griselda20116
  06 mars 2019
Le magazine Esquire écrivait : « L'une des meilleures histoires de meurtre jamais imaginées » en exergue de ce roman. C'est tout-à-fait mon avis. J'ai lu beaucoup de polars et de thrillers mais celui-ci est exceptionnel. le style est irréprochable et la progression de l'histoire aussi. On s'enfonce un peu plus dans l'horreur et l'épouvante à chaque meurtre de cet implacable tueur en série. Aucune incohérence dans le déroulement du récit et oui, on s'y croit totalement ! Impossible à lâcher une fois qu'on l'a ouvert ! La fin est tout bonnement foudroyante !
Commenter  J’apprécie          00
Ericdesh
  22 août 2017
Un très bon thriller qui parvient à nous maintenir en haleine tout au long de sa lecture (et au fil de la découverte des nombreuses victimes du sérial killer). le "scénario", à l'instar de ses personnages, est très réussi. Je regrette néanmoins un "coupable" un peu trop "tiré par les cheveux" et un épilogue un peu décevant. Au final, 90 % du roman vraiment excellents et une dernière cinquantaine de pages moins percutantes et que je trouve insuffisamment explicatives quant aux motivations du tueur. Il n'en reste pas moins un très bon thriller.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
NiradeNirade   20 juillet 2016
Le monde attend son nouveau Messie. Je sais, les Allemands disaient déjà la même chose soula République de Weimar, et tout ce qu'ils ont gagné, c'est Hitler. Mais la comparaison est trop triviale, trop profane. C'est un Messie comme celui que les Juifs espéraient voici deux mille ans que notre monde attend aujourd'hui. Un sauveur. Quelqu'un pour endosser toutes les souffrances et tous les malheurs de l'humanité, passer l'éponge et lui permettre de prendre un nouveau départ. Regardez autour de vous. Regardezle monde qui vous entoure. Osez dire qu'il n'est pas complètement pourri. Impossible. Normal : ce monde est pourri jusqu'à l'os.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tessgeffroytessgeffroy   17 mai 2012
Mais pourquoi tuer quelqu'un en l'écorchant s'il n'emporte pas la peau avec lui ? Ce genre d'acte suppose que le tueur garde la peau de sa victime en souvenir. Langue d'Argent, lui, la laisse sur le lieu du crime, dans la main de sa victime. La seul chose qu'il a prise, comme d'habitude, c'est la langue. Pourquoi ?
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2018
Si la presse couvre le sujet en détail – comme c’est presque toujours le cas avec les meurtres spectaculaires –, il tient à savoir qui dit quoi, où et de quelle façon. Utilisés intelligemment, les médias peuvent être de précieux auxiliaires pour capturer un criminel. Laissés sans surveillance, ils peuvent aussi l’aider à passer entre les mailles du filet. Les citoyens ont certes le droit de tout savoir, mais parmi eux se trouve le seul type qui connaît le fin mot de l’histoire – le tueur. Une information trop précise suffit pour que, se sentant piégé, il s’évanouisse dans la nature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NiradeNirade   21 juillet 2016
Le pouvoir de la raison, le jugement, la capacité à distinguer le Bien du Mal, distinguent également l'homme de la bête. Lorsqu'il étaient encore doué de cette faculté, Red en usait sans restriction. Jusqu'à ce qu'il se retrouve confronté à sa propre vérité, et que cette vérité le terrasse.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2018
Il préférerait ne pas être là. Il serait si simple d’aller droit aux conclusions, de s’en tirer en disant que les deux crimes se sont déroulés de la même façon. Mais c’est impossible, tant qu’il n’en a pas le cœur net. Et il n’y a qu’une seule façon d’en avoir le cœur net : plonger les mains dans la merde.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1601 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre