AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0CDXJJKP5
281 pages
Editions du chat noir (08/08/2023)
3.57/5   7 notes
Résumé :
Pris dans un orage lors d’une promenade, Maximilien de Saint-Ange et Rosalie d’Ermont, deux tourtereaux issus de familles ennemies, trouvent refuge dans un manoir isolé, à l’abandon, en plein cœur du Val aux Fougères. Là, au cours d’une nuit hors du temps, les deux amants peuvent vivre leur passion librement, sans penser à la vendetta qui déchire leurs deux clans et au fiancé auquel Rosalie est promise : le sombre et menaçant Charles Verneuil. Hélas, un accident sur... >Voir plus
Que lire après Les ombres du valVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Un roman à laquelle je reste perplexe. En effet, il est question de vampire, et pourtant, cela reste tellement flou qu'on ne voit rien. C'est clairement pas le centre de ce livre. Je n'ai aussi pas tout compris alors que ça a du potentiel. Sinon, on découvre un récit étrange et loufoque où l'atmosphère est pesante et mystérieuse. L'univers est sombre, plein de tristesse, de colère et de joie. L'histoire est intéressante et addictive. On découvre un romance interdite et gothique à la Roméo et Juliette. le conflit familial est aussi très présent entre deux familles depuis des décennies. J'ai trouvé la plume belle et poétique. La fin reste difficile à comprendre et très inattendue.
Les personnages sont assez détaillés surtout au niveau des émotions. Maximilien est plutôt attachant même si j'aurai aimé qu'il se bouge davantage et ai plus de caractère 🙂
Commenter  J’apprécie          40
Il est des romans qu'on a envie d'aimer, qu'on est sûr d'aimer, et qui s'avèrent une déception d'autant plus cuisante. Cela m'est arrivé avec Les ombres du Val de Marianne Stern.

À l'annonce de la sortie de ce roman, j'étais tout de suite séduite : il transpirait en effet le gothique, un genre que j'affectionne, comme vous le savez. Je me suis donc lancée avec joie dans ma lecture en cette saison propice à ce type de lectures. Dès le début, j'ai été accrochée par les premiers chapitres qui voient les héros pris dans un violent orage de sombre augure, et qui trouvent refuge dans une étrange masure abandonnée… J'avais beaucoup de mal à lâcher le livre, bref, c'était prometteur !

Et là, vous voyez venir le « mais ». Mais tout est retombé comme un soufflé… je me suis accrochée, ennuyée, retrouvé parfois un regain d'intérêt trop vite éteint et j'ai malheureusement refermé le roman très déçue. Pourquoi, alors que tout partait si bien et que l'histoire comporte tous les éléments types du genre gothique ?

Les personnages expriment leurs émotions avec l'emphase caractéristique du genre, ce que la plume poétique accompagne bien ; une inclusivité bienvenue vient dépoussiérer le genre avec une roman gay ; l'ambiance est sombre à souhait, oppressante… Tout cela participe des bons points du roman, et forment les aspects qui m'ont plu.

Mais il y a d'autres points qui m'ont fait décrocher. le style, pourtant très beau, est ponctué régulièrement de termes contemporains qui venaient en rompre le charme, ainsi que de fautes de grammaire (dont un affreux « malgré que » !). Des répétitions alourdissent l'ensemble. L'intrigue est très classique – trop, j'avais deviné très vite quelle serait la tournure des événements. Cela ne m'aurait pas dérangée si j'avais été prise par les tourments des personnages, d'autant que quelques trouvailles originales sont là, mais je n'ai pas réussi à éprouver de la peine pour eux.

Par ailleurs, l'antagoniste voit sa méchanceté tellement soulignée que ça en devient caricatural. Enfin, l'un des personnages change complètement de personnalité – on pourrait penser que ce qui lui arrive en est responsable, mais j'ai trouvé ce revirement trop gros pour être crédible.

Au final, j'ai la sensation d'un texte qui aurait pu être un bijou, le potentiel est là, à moins que je n'ai lu trop de romans gothiques pour apprécier ce texte à sa juste valeur. Car il s'agit là de mon ressenti et, si la rencontre a été ratée pour ma part, le roman a reçu des avis très enthousiastes par ailleurs. Aussi n'hésitez pas à le découvrir s'il vous tentait.
Lien : https://lullastories.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00
J'ai plutôt bien aimé cette romance gothique sombre mélangeant fantastique et amours impossibles à la Roméo et Juliette, surtout vers la fin, mais je dois dire qu'il m'a manqué peut être plus d'action pour que j'accroche totalement. L'histoire en elle-même est intéressante, j'ai aimé ce côté amants maudits, mais je n'ai pas spécialement ressenti d'alchimie entre les personnages concernant les romances, et je ne me suis pas attaché aux personnages non plus (même si quelques moments étaient émouvant). Je pense avoir préféré le côté sombre/gothique du roman (secrets de famille, vengance...), que le côté romance qui ne m'a pas vraiment touché/transporté. J'aurais aussi aimé que le côté vampire soit plus mis en avant.

Cependant, j'ai quand même apprécié l'histoire et son ambiance mystérieuse, parfois pesante. J'ai également beaucoup aimé la plume de l'auteure qui est fluide et assez poétique.

Ce n'est donc pas un coup de coeur mais c'était une lecture sympathique pour la période automnale.
Commenter  J’apprécie          00
Le début est un peu lent, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et puis à partir d'un moment, je n'arrivais plus à m'arrêter !

L'écriture est vraiment belle, les personnages sont plutôt bien nuancés (même si on a parfois du mal à s'attacher à eux, notamment Maximilien de Saint-Ange, que j'ai trouvé un peu fade et, comme le dit son père, stupide parfois). Un très bon roman avec un manoir hanté et des personnages morts, ou pas, ou presque.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
"Entends-tu le souffle du nénuphar qui se meurt, de Saint-Ange ? C'est tellement subtil qu'il faut, je crois, être désespéré soi-même pour le surprendre. Il est aussi doux que le bruit des illusions qui éclatent, aussi doux mais aussi douloureux. C'est un souffle affreux, qui lacère les chairs, le coeur et les tripes. J'ignorais qu'une fleur était capable de se lamenter si fort, que son agonie s'étirerait si longtemps. Je la pleure, les larmes sont tout ce qu'il me reste pour accompagner sa mort..."
Lorsque Maximilien détacha ses yeux du nénuphar, il les vit, les perles brillantes sur les joues de son ami, et il sut qu'elles n'étaient pas destinées seulement aux pétales flétris écrasés entre ses doigts.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Marianne Stern (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marianne Stern
Montres Enchantées Précommande : http://editionsduchatnoir.com/shop/fr/38-montres-enchantees.html Anthologie steampunk sur le thème du temps Sortie Avril 2014 aux Editions du Chat Noir
Auteurs : Marie Angel, Marie Lucie Bougon, Esther Brassac, Fabien Clavel, Sophie Dabat, Hélène Duc, Clémence Godefroy, Cécile Guillot, Claire Stassin, Geoffrey Legrand, Lucie G. Matteoldi, Pascaline Nolot, Laurent Pendarias, Marine Sivan, Marianne Stern, Vincent Tassy, Adeline Tosello
Indécis entre fuite et union, le temps est un amant insaisissable. Omniprésent, dès qu'on le regarde, il s'efface pourtant, déjà évanescent. Inlassablement, il permet croissance ou use jusqu'à l'extinction. L'être humain pourchasse depuis toujours ce dieu créateur et destructeur, en quête de son asservissement. Secondes, minutes, heures... L'esprit cartésien a beau le fractionner, il n'en demeure pas moins incontrôlable. Et si la relecture de notre passé, de notre culture, ou encore du progrès scientifique nous en accordait la maîtrise, l'Homme saurait-il mieux gérer son temps ? Plongez-vous sans perdre une minute dans cette anthologie et peut-être, parmi ses pages, percevrez-vous le tic-tac de ces montres enchantées.
+ Lire la suite
autres livres classés : gothiqueVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
2059 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre

{* *}