AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070612543
400 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/03/2007)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 26 notes)
Résumé :

Marcus Flavius Aquila, jeune centurion ambitieux, est envoyé au-delà des mers pour faire régner la paix romaine en Bretagne. Très vite, il obtient la charge d'une mission secrète et périlleuse : retrouver l'aigle de la 9e légion, l'étendard que portait son père avant de mystérieusement disparaître avec ses hommes. Sous l'apparence d'un oculiste ambulant, Marcus part sur les traces de la 9e légion... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Nelja
  18 novembre 2014
Marcus, jeune centurion ambitieux et idéaliste, rêve de gloire pour sa première affectation en Grande-Bretagne, mais une mauvaise blessure le contraint à renoncer à tous ses projets. Mais quand il entend une rumeur selon laquelle l'emblème de la légion de son père serait un objet de culte dans une tribu celte du nord, il s'embarque dans une mission d'enquête et d'espionnages pour la récupérer, en compagnie d'Esca, un jeune esclave de son âge qu'il voit comme un ami.
C'est de la littérature jeunesse à l'ancienne, où les personnages sont plus définis par ce qu'ils vivent que par une personnalité complexe. Ceci dit, j'ai aimé l'amitié entre Marcus et Esca et comme on me l'avait dit, elle est très intense. Les personnages ont beaucoup de chance dans leur quête, mais cela ne fait pas trop tiré par les cheveux malgré tout, ils sont aussi très doués, et comme on peut considérer qu'ils ont eu de la malchance dans le reste de leur vie, ça compense.
L'auteur a fait beaucoup de recherche, sur les romains comme sur les celtes, et fait parfois des choix originaux comme faire de son héros un adorateur de Mithra. La recherche se voit dans les petits détails, mais elle ne l'étale jamais. Par contre, elle écrit beaucoup de scènes de la vie quotidienne, et la quête proprement dire commence assez tard dans le livre. Mais quand elle arrive enfin elle est bien rythmée. J'aime aussi comment est traitée la blessure devenue handicap de Marcus.
C'était globalement très plaisant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          910
Emma555
  16 septembre 2018
Parlant de son héros, Rosemary Sutcliff a dit "Une partie de moi était Marcus, et l'autre partie était amoureuse de lui". On la comprend tant le personnage est séduisant dans son alliance de force et de faiblesse, de courage et de folie raisonnée...
L'Aigle de la Neuvième Légion est un livre absolument superbe, à la psychologie subtile et magnifique, mais dont la traduction française ne restitue pas totalement les splendeurs... L'absence de traduction intégrale relègue donc la version française dans la catégorie "livre pour jeunes adultes", et c'est grand dommage. Car, en Angleterre, Rosemary Sutcliff est connue et appréciée pour la précision des détails psychologiques de ses ouvrages (chaque geste est significatif, peignant autant l'extérieur que l'intérieur de ses personnages) et la richesse de l'évocation de la nature et des "décors" de l'action. C'est d'une grande force et ses reconstitutions sonnent "juste", bien que les recherches archéologiques et l'avancée des historiens aient parfois corrigés en faux ses hypothèses.
Hélas, tous ces détails ont été gommés de l'édition française pour n'en garder que l'ossature, par contrainte pour une édition pour la jeunesse. C'est donc l'essentiel du charme entêtant de sa prose qui disparaît pour le lecteur français adulte.
Il faut donc retourner à l'original anglais pour comprendre la force d'évocation du roman qui en fait encore une oeuvre culte, qui a inspiré autant Hayao Miyazaki que Lindsay Davies. (Par exemple, au chapitre 20, la phrase "But with Sassticca's voice rising near at hand, and one or other of the slaves likely at any moment to come through the atrium about their preparations for dinner, Marcus could not bring himself to start on that story. Slipping the ring back on to his finger, he said, '...." " a été simplifiée en "L'un ou l'autre des esclaves pouvait entrer dans l'atrium à tout moment. Aussi Marcus repassa-t-il l'anneau à son doigt : "[...]".")
Avis à ceux qui ont vu le film 'The Eagle' (2011) : cette adaptation hollywoodienne en diable est une trahison de la prose de Sutcliff et de ses intentions : la fin est un total contresens (et une aberration historique) sur le sort de la Legio IX, et l'expédition en terres du nord est un tissus d'aberrations stratégiques et historiques... de plus, loin, très très loin du sadomasochisme homo-érotique du film, le roman est un roman d'apprentissage pour jeunes de 7 à 99 ans, dans lequel les relations entre Marcus et Esca sont celles d'une amitié fraternelle, et où Marcus apprend à dépasser sa pensée "romaine". Tant Esca que Cottia lui apprennent à voir autrement, et tous trois sont des exclus d'une romanité triomphante.
Il faut donc visionner la série de la BBC datant de 1977 en 6 épisodes de 30 minutes, désormais sortie en DVD, pour trouver une adaptation fidèle du roman. Hélas, elle aussi est réservée aux anglophones puisqu'elle n'est sous-titrée qu'en anglais. (Si les trois premiers épisodes sont très théâtraux, les trois derniers d'action, dans des paysages écossais magnifiques, sont palpitants et parfois très émouvants.) Les dialogues suivent à la lettre le roman d'origine. Recommandé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EstelleRomano
  19 octobre 2017
Une certaine lenteur du récit que j'ai personnellement appréciée pour la façon dont le roman met en scène le quotidien des Romains et des Bretons, le contexte historique et politique. Malgré tout certains lecteurs qui espèrent peut-être plus d'action, de rebondissements peuvent rester sur leur fin.
Commenter  J’apprécie          40
Mei-Amadis
  17 février 2012
Alors que l'avenir souriait à Marcus Aquila, un jeune légionnaire brillant envoyé en Bretagne pour y faire régner l'ordre, voilà que ses ambitions s'écroulent brusquement, suite à une vilaine blessure à la jambe. Fidèle à son pays, Marcus est cependant chargé d'une mission de la plus haute importance : parcourir la Bretagne à la recherche de l'Aigle de la neuvième légion, l'étendard sur lequel son père devait veiller, avant de disparaître mystérieusement. Commence alors pour Marcus un terrible périple, qui le mènera en territoire barbare.

L'Aigle de la neuvième légion est un classique en littérature de jeunesse. S'inspirant de faits historiques réels, l'Aigle de la neuvième légion est un roman d'aventure historique à conseiller à ceux qui désirent découvrir l'Antiquité Romaine au fil d'une agréable lecture. En plus d'une intrigue prenante, les personnages sont tous aussi attachants les uns que les autres : Marcus à qui on peut s'identifier sans peine, Esca, digne malgré sa condition d'esclave, Loupiot mais aussi Cottia, une jeune fille fougueuse qui n'a rien à envier à Marcus question caractère.
Lien : http://antrelouve.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HugoLeLecteur
  28 avril 2015
trop cool
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   18 janvier 2019
Marcus avait demandé à être affecté en Bretagne. Il aurait pu postuler à un commandement plus prestigieux. Ici, il serait à la tête d'une simple cohorte de soutien ; il aurait donc moins d'occasions de briller que s'il avait été en première ligne. Mais il tenait à cette affectation. Un peu parce que le frère ainé de son père, ancien soldat lui aussi, s'était installé dans la région après avoir pris sa retraite ; beaucoup à cause de son père, qui avait disparu dans les environs. Si Marcus devait découvrir quelque chose sur le mystère de la légion fantôme, ce serait ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   18 janvier 2019
Soudain, le rideau en peaux de daims superbement travaillées qui séparait la pièce des femmes de la pièce principale s'écarta. Une femme de haute taille apparut. Sa peau était étonnamment sombre, même pour une femme des Epidaii. Elle portait une sorte de toge, verte, retenue à l'épaule par un disque d'or rouge aussi imposant et massif qu'un bouclier. Elle devait être en train de filer : elle tenait encore à la main un fuseau et une quenouille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   18 janvier 2019
- j'ai ramené les fruits de ma chasse au centurion, déclara Esca.
Il déposa son cadeau sur la couverture. Le cadeau était vivant. Dérangé, il geignit. Doucement, la main de Marcus s'aventura dans la fourrure chaude et palpitante.
- Un louveteau ! C'est ça, Esca ?
Commenter  J’apprécie          30

Video de Rosemary Sutcliff (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rosemary Sutcliff
L'Aigle de la Neuvième Légion (2011), Réalisé par : Kevin Macdonald Avec : Jamie Bell, Channing Tatum, Donald Sutherland - Bande-annonce - VF
autres livres classés : mur d'hadrienVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2056 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre