AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070336344
Éditeur : Gallimard (30/08/2007)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Je repense souvent à tous les gens que nous avons vus vivre ici. Ce n'est qu'en devenant à notre tour adultes que nous pouvons nous interroger sur ce qu'ils étaient. Quand j'étais petit, les gens me paraissaient normaux. Je considérais qu'ils étaient ce qu'ils disaient être, ce qu'ils laissaient voir. Les conversations courantes, la lecture du journal, le déjeuner du dimanche, l'observance des règles él&#x... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rebiennerebienne   07 août 2016
Mais c’était surtout dans la mémoire qu’ils se rencontraient, encouragés peut-être par ce que leurs passés avaient en commun. Ils partageaient un goût pour le récit, pour la ré-exploration, peut-être fallait-il dire la rétrospection. Des temps entiers de leurs existences leur apparaissaient comme des scènes jouées-qu’il avait fallu jouer-, pris dans des pièges dont il était salutaire à présent de mettre à jour le mécanisme. Revisiter les passés où l’on fut-où l’on fut comme on pouvait, avec les limites, les mécomptes-c’est se confirmer ses propres métamorphoses, se reconnaître le droit de changer, rendre perceptible le fait qu’il peut entrer de la liberté dans le destin ; que l’on n’appartient pas à ce qui conditionne, que l’on n’a pas fini. Ils pouvaient se donner cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rebiennerebienne   07 août 2016
Oui, c’était vraiment comme si quelque chose de la vie n’avait jamais pu être dit à personne, parce que cela ne pouvait être entendu de personnes d’autre jusque-là. Les bonheurs, les conflits, les désarrois, les victoires secrètes, les anciens accidents attendent le récit. Ce qui n’a pu être accueilli par une conscience alliée est comme piétiné, méprisé, interdit d’humanité. Celui qui n’a pu s’épancher va vers sa mort tout seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rebiennerebienne   07 août 2016
L’œuvre se fait de ce qu’elle perd autant que de ce qu’elle saisit. Et de même, un homme est ce qui reste de sa défaite.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de François Taillandier (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Taillandier
10.05.18 - INTEGRALE - J-C. Petitfils, V. Girod, F. Vitoux, F. Taillandier et J. Weber...
autres livres classés : littérature françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1977 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre