AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782756037158
192 pages
Delcourt (02/07/2014)
3.37/5   26 notes
Résumé :
Shimana est une lycéenne mal dans sa peau depuis le décès de sa mère. N'arrivant pas à trouver sa place au sein de sa nouvelle famille, elle décide de fuguer. Chemin faisant, elle rencontre un drôle de jeune homme qui lui propose de lui louer une chambre dans sa maison, mais uniquement sous trois conditions : expliquer les raisons de sa fugue, retrouver les clés égarées de la maison et surtout... révéler son rêve le plus précieux ! Mais Shimana, elle, n'a pas de rêv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,37

sur 26 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
1 avis

DragonLyre
  18 décembre 2014
Ichigo Takano fait parler d'elle depuis la parution en France de son shojo Orange (que je n'ai malheureusement pas encore eu l'opportunité de me procurer), et j'avais envie de tester cette autre série datant de 2007. le synopsis me laissait imaginer une ambiance délicatement teintée de drame, mais je ne sais toujours pas si la mangaka penchera vers cette option ou prolongera l'ambiance légère et les débuts d'une comédie romantique offerts par ce premier tome.
Le dessin est très sympathique, il se dégage indéniablement un petit quelque chose de ses personnages. Je pense qu'avec le temps, son coup de crayon gagnera vite en maturité et fera d'Ichigo Takano une mangaka dont on reconnaîtra la patte d'un simple coup d'oeil. Même si certaines expressions restent encore maladroites, il se dégage beaucoup de vitalité et d'énergie des personnages et de la mise en scène globale. C'est mignon et pétillant à souhait !
Pour le reste, j'avoue avoir trouvé ce premier tome trop classique. J'ai beaucoup regretté que les relations de Shimana avec sa famille soient ainsi survolées. Même si on en imagine les raisons qui l'ont poussée à bout, on a du mal à pleinement comprendre sa détresse ; cela enlève du potentiel émotionnel et du charisme à une héroïne tout de même attachante.
Je ne sais pas si c'est moi qui imagine des choses, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de parallèles avec Fruits Basket. Une héroïne en perte de repères dans sa famille (Tohru), qui se retrouve en colocation avec trois garçons un peu par hasard. Elle rencontre Taïga Fujiwara, le propriétaire, étalé par terre dans la rue, empestant l'alcool à plein nez. Malgré tout, elle accepte sa proposition de location de chambre meublée sans retenue, sans réellement s'inquiéter de tomber sur un pervers ou un arnaqueur. Niveau naïveté et inconscience, on bat tous les records à notre époque... Taïga ressemble à s'y méprendre à Shigure : il aime l'alcool, les envolées lyriques, les dialogues farfelus, mais derrière ce côté loufoque, il cache une grande sensibilité qui lui permet de facilement cerner les gens pour mieux les aider. Puis viennent Zen et Asahi, deux garçons fréquentant le même lycée que Shimana. le premier est d'un caractère emporté et tente de cacher sa préoccupation des autres derrière des gestes brusques (Kyô, m'entends-tu ?). le second est beaucoup plus calme, posé et responsable. Les autres ne voient qu'une facette du personnage et Shimana est amenée à se demander pourquoi personne ne le voit tel qu'il est vraiment (Yuki).
Ce premier tome relève de la tranche de vie plutôt que d'une véritable introduction. On se familiarise avec cet étrange quatuor qui laisse présager une histoire attendrissante. Mais il reste tout de même un certain nombre d'invraisemblances et au final, il ne se passe pas grand chose. Surtout quand on réalise que les vingt dernières pages sont en fait constituées de deux 'micro-histoires' reliées à d'autres séries d'Ichigo Takano. Ne les connaissant pas et ne sachant même pas si elles ont été éditées en France, j'ai légèrement eu l'impression de me faire flouer. Cette série devra donc faire ses preuves à travers le second tome qui - je l'espère - saura trouver une identité plus marquée.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Hiromichi
  04 avril 2015
Ce manga commence en nous introduisant notre héroïne, Shimana, comme étant une jeune fille mal dans sa peau, mal dans sa famille recomposée. Elle ne sent plus à sa place avec sa belle-mère et son demi-frère. Elle a l'impression d'être un poids, qu'elle est inutile et que sa présence ne change rien. Elle décide de ce fait de fuguer, sans vraiment d'idée précise en tête, elle prend ses affaires et part de chez elle.
C'est ainsi qu'elle rencontre un jeune homme en kimono en train d'agoniser dans un parc qui lui propose un drôle de marché. Si elle remplie trois conditions, ce dernier acceptera de l'héberger pour la modique somme de 10.000Y (environ 70€). Mais elle n'est pas la seule, c'est ainsi qu'elle fait aussi la connaissance de deux autres jeunes hommes qui sont dans son lycée, Zen et Asahi.
L'élément déclencheur de la fugue, de l'acceptation de la collocation, de la rencontre des personnages sont loufoques, on n'y croit pas, ce n'est pas réaliste et notre héroïne malgré son caractère déterminé et parfois assez direct est quand même une fille naïve.
Elle n'a pas spécialement peur, un inconnu lui propose de vivre chez lui avec deux autres garçons qu'elle connaît juste vaguement et c'est normal. Mais heureusement que Taïga, le propriétaire est assez louche pour qu'on soit intrigué. Plusieurs questions se forment et l'entourent, il sait beaucoup plus de choses que prévu et il semble que leur rencontre soit de moins en moins fortuite, ou du moins ça en donne l'impression.
En ce qui concerne les deux autres personnages masculins, Zen est plus accrocheur de Asahi, celui qui attire notre héroïne, Asahi nous semble un peu lisse, lointain et un peu trop parfait. On comprend qu'on puisse avoir de l'attachement pour lui, mais pas autant que notre héroïne lui porte. Notre héroïne est d'ailleurs instable, mais cela démontre un comportement plutôt réaliste ce qui au fond n'est pas plus mal. On voit ses réticences, son envie de liberté et de se couper de ses soucis.
Et enfin pour les dessins, le style est particulier et manque de profondeur. Les personnages sont expressifs, pleins d'émotions et sont sans cesse en train de bouger. L'ensemble de ce manga est sympathique, mais ce dernier ne semble pas indispensable, on passe un bon moment si on arrive à rentrer dans le pitch, mais nous ne sommes pas non plus immergés complètement dans l'aventure de notre héroïne. Il manque un quelque chose à cette histoire ce qui est dommage mais ne nous empêche pas une bonne lecture.
Lien : http://www.nakamanga.net/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Colibrille
  03 septembre 2014
Shimana a du mal à trouver une place au sein de sa famille recomposée. Son père s'est en effet remarié et elle a désormais un petit frère. Se sentant exclue, elle décide de fuguer. En chemin, Shimana rencontre un jeune homme, Taiga, qui lui propose de vivre en colocation. D'abord méfiante, Shimana se laisse convaincre quand elle apprend que les autres colocataires sont deux camarades de classe. C'est le début d'une nouvelle vie pour la jeune fille...
Même si l'histoire en elle-même n'a rien d'extraordinaire (une colocation, un amour à sens unique etc.) j'ai été séduite par ce premier tome de Dreamin' Sun. Les dessins sont tout en rondeur, doux mais expressifs. Leur style m'a rappelé celui de Strobe Edge, que j'aime particulièrement. L'intrigue se laisse lire facilement et avec plaisir. Les personnages sont drôles, attachants et reflètent en même temps une génération d'adolescents en quête d'identité et de reconnaissance.
Commenter  J’apprécie          10
djihane
  08 juin 2018
La série Orange d'Ichigo Takano est un gros coup de coeur. C'est pour cela que j'ai voulu absolument découvrir Dreamin' sun, la série qu'elle a publié avant Orange. Elle comporte 10 tomes.
Dans ce manga, nous faisons la connaissance de Shimana, une lycéenne qui a l'air malheureuse. Depuis le décès de sa mère, c'est comme si elle croyait qu'elle n'avait plus le droit au bonheur. Quand son père se remarie et a un autre enfant, c'en est trop pour elle. Shimana ne trouve pas sa place au sein de cette famille recomposée alors, elle décide de fuguer. Sur son chemin, elle rencontre un drôle d'oiseau.
J'ai tout simplement adoré cette lecture, c'était drôle et touchant à la fois. Ichigo Takano réussi à créer des personnages auxquels on s'attache instantanément. C'est le point fort de ce premier tome d'ailleurs: on tombe sous le charme de chaque protagoniste dès sa première apparition. Shimana est assez fragile psychologiquement et on a tout de suite envie de la protéger. Elle peut paraître un peu niaise mais cela ne m'a pas dérangée car je trouve que ça va bien avec sa personnalité.
J'ai bien ri lors de la rencontre de Shimana avec Taiga, il était étendu par terre et avait l'air d'un ivrogne. La jeune fille avait peur de lui mais elle finit par accepter de l'aider. Une chose entraînant une autre, le jeune homme lui propose de venir louer l'une des chambres de sa maison. S'en suit une drôle d'aventure qui va permettre à notre héroïne de démarrer une nouvelle vie. Elle devra surtout, trouver un rêve à réaliser et accessoirement tomber amoureuse.
Le premier tome de Dreamin' sun nous donne un excellent avant goût du talent d'Ichigo Takano. J'ai adoré découvrir les personneage hauts en couleurs du manga, j'ai ri de leurs échanges et réactions déjantés et j'ai été touchée par leur histoire. Entre amour, amitié et deuil, une belle aventure commence.
Lien : https://lesinstantsvolesalav..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
darko
  15 août 2014
Un premier tome bien sympathique avec des personnages bien barrés et attachants !
Un coup de coeur pour le personnage de Zen et ses pandas !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   27 octobre 2016
Taïga: Tu ne peux plus rester sans prévenir tes parents. Le mieux est qu'on aille les voir ensemble pour leur parler. Ce sera le moment de...
Zen: Aller voir ensemble ses parents?! C'est donc le moment de déclarer votre union!
Taïga: J'te répète que c'est pas du tout ça! T'es lourd!
Commenter  J’apprécie          60
MariloupMariloup   27 octobre 2016
"Après la mort de ma mère, je voyais mon père pleurer toutes les nuits. Son remariage et la naissance de mon demi-frère lui ont redonné le sourire. ça m'a finalement rendue heureuse... En fait, j'ai envie de tous les aimer mais si je les aime, ça fera de la peine à maman! Et ça, je ne pourrai jamais le supporter!" # Shimana
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   27 octobre 2016
Shimana: Je me demande si j'ai fait le bon choix en m'installant ici... d'ailleurs, je ne m'attendais pas à vivre en colocation. Et je suis la seule fille parmi trois mecs dont deux pervers. Et si... s'ils s'en prennent un jour à moi?!
Zen & Taïga: T'inquiète, personne ne posera la main sur toi!
Taïga: Ne sois pas naïve, t'es qu'une fillette toute plate.
Zen: C'est impossible. Même pour deux cents millions de yens!
Shimana: Euh... à ce point-là?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   03 septembre 2014
- Hey ! Est-ce que tu as un rêve, M. le propriétaire ?
- Un rêve ?
- Tu m'as dit que je devais m'accrocher à mes rêves, alors je me demandais si tu en avais un aussi.
- ... J'en ai un.
- C'est quoi ?
- Vous voir grandir.
Commenter  J’apprécie          11
boumabouma   04 juillet 2015
Ce n'est qu'un petit coup de fil à passer
et pourtant j'ai l'impression qu'une importante mission vient de m'être confiée.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Ichigo Takano (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ichigo Takano
Tous les dimanches durant la Covid. Manga-News vous propose un condensé d'actualité sur l'univers du manga. Part 2 - Invité Bruno Pham de #Akata
#WTF ?! - What The Fuck ?! Eclat(s) d'âme Magical girl of the end Orange - Ichigo Takano Perfect World Ladyboy vs Yakuzas Le Mari de mon frère Everyday is a Good Day Run Away Tant qu'il le faudra Séki, mon voisin de classe Ugly Princess Prisonnier Riku A Sign of Affection
Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaîne Youtube de Manga-News
https://www.youtube.com/channel/¤££¤29Manga-News10Youtube de Manga-News28¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
+ Lire la suite
autres livres classés : colocationVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

orange

Quand est-ce que Naho aperçoit la lettre?

En cour
En rentrant chez elle
Avant de se rendre au lycée

5 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Orange, tome 1 de Ichigo TakanoCréer un quiz sur ce livre