AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021012298
Éditeur : Seuil Jeunesse (21/01/2010)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Fengfeng et ses parents ont quitté leur pays pour s'installer à Paris. Toutes les semaines, il écrit à sa grand-mère restée en Chine, mais lui cache la vérité : il fait gris et sombre, et il n'a pas d'amis.

Alors pourquoi, un jour, découvre-t-il, glissées dans un cahier, des menaces ?

À travers le portrait d'un adolescent parachuté dans une culture qu'il ne décode pas, Anne Thiollier nous invite à découvrir les us et coutu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  15 janvier 2015
Fengfeng et ses parents ont quitté leur village près de Wenzhou pour s'installer à Paris. Depuis trois ans qu'il fréquente le collège, le jeune garçon a progressé en français mais ne se sent toujours pas intégré. On se moque de lui, le 'chinetoque', il reçoit même des menaces. Il en a gros sur le coeur, mais ne peut se confier à personne : sa mère bosse jour et nuit dans la confection, son père a un boulot prenant dans un restaurant et d'autres activités plus mystérieuses. Fengfeng écrit deux fois par mois à sa grand-mère restée en Chine, mais il ne doit surtout pas l'inquiéter, il faut lui donner une image idyllique de la France, de Paris, de leur nouvelle vie. « Il a vraiment envie de lui écrire, mais ce qu'il met, maintenant, dans ses lettres, a de moins en moins à voir avec la réalité. »
Ce roman jeunesse aborde avec finesse de nombreuses questions liées à l'exil : problèmes d'identité et d'intégration, image à donner à ceux restés au pays qui considèrent l'expatrié comme un chanceux alors que la réalité est parfois bien différente (pauvreté, getthoïsation). L'auteur évoque également brièvement l'émigration clandestine et l'exploitation entre compatriotes (condition ouvrière, esclavage). Les déboires de ce garçon sonnent juste et le récit, en plus d'être instructif, est souvent poignant. Au-delà des questions liées à l'immigration, le roman traite de sujets sensibles pour les adolescents : les conflits avec les parents, la proximité avec les grands-parents, les petits et gros soucis au collège, le harcèlement, la misère urbaine, l'amitié, la solidarité. Il rappelle aussi fort à propos les vertus thérapeutiques de l'écriture : « Ce qu'il ressentait vraiment, il n'avait personne à qui le raconter, et ça encombrait sa tête. C'est comme ça qu'il avait commencé à écrire (...) ».
Beaucoup de sujets graves au total, mais traités avec une telle subtilité qu'on n'a jamais l'impression d'être dans la démesure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Virgule-Magazine
  09 juin 2016
Depuis trois ans, Fengfeng vit à Paris avec ses parents. Il écrit souvent à sa grand-mère restée en Chine pour lui donner, toujours, de bonnes nouvelles, afin de ne pas l'inquiéter : « Mes camarades de classe sont très gentils, et la tour Eiffel est magnifique. » Mais, en réalité, Fengfeng n'a pas d'amis, ses camarades de classe se moquent de lui, et il n'a jamais vu la tour Eiffel. Pire : un jour, il découvre, dans son cahier de texte, une menace tracée en lettres malhabiles sur un morceau de papier…
L'avis de Marie-Gabrielle, 12 ans : J'ai bien aimé cette histoire, qui a une intrigue intéressante. Mais j'ai été très déçue par le vocabulaire du livre, familier et parfois même grossier.
Les avis de la rédaction :
_Un beau roman qui permet de découvrir la vie du quartier chinois de Paris.
_ Une jolie histoire, au début, avec un héros attachant. Mais très vite surgissent des personnages caricaturaux, et le récit perd de son originalité. Par ailleurs, le style relâché des dialogues est vite lassant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
docidf
  17 novembre 2010
Miettes de lettresTHIOLLIER, Anne
Seuil Jeunesse – Janvier 2010.- 319 p. (Chapitre)
ISBN : 978-2-02-101229-3 Prix : 8,50 €
Résumé :
Voici 3 ans que Fengfeng est installé à Paris avec ses parents, dans le XIII° arrondissement où, à son grand étonnement, il croise de nombreux chinois. Les débuts ont été difficiles et il lui a fallu beaucoup travailler pour apprendre le français et atteindre le niveau scolaire demandé. Heureusement, il y a les mathématiques dans lesquelles il excelle. Mais en contrepartie, il est très isolé et n'a pas d'amis. le courrier échangé avec sa grand-mère restée en Chine est un réconfort important, mais son père lui interdit de raconter l'exacte réalité de leur vie qui est difficile : ils vivent dans un très petit appartement, son père est homme à tout faire dans un restaurant et sa mère s'épuise à coudre pour rembourser l'argent de leur voyage en France. Un jour Fengfeng trouve un message de menace dans son cahier de textes et quelques jours plus tard, il est agressé dans la rue. Heureusement il se lie d'amitié avec Djamel un garçon de sa classe qu'il va aider en mathématiques.
Mots- clé :
PARIS/COMMUNAUTÉ CHINOISE/IMMIGRÉ/INTÉGRATION/ AMITIÉ/JALOUSIE/ BANDES /CORRESPONDANCE/ ADDICTION AU JEU/
Commentaires :
Court roman, facile à lire qui éclaire sur les conditions difficiles d'expatriés qui habitent à quelques kilomètres de chez nous.
Pistes de discussion :
• le pouvoir des bandes
• L'exil, à la fois richesse de nouvelles découvertes et déchirement d'être entre deux cultures.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sharon
  11 octobre 2010
Fengfeng, jeune adolescent chinois a émigré en France trois ans plus tôt, il a surmonté de nombreuses difficultés et ses rêves se sont envolés. En effet, Fengfeng n'a pas d'amis, ses parents sont débordés par leur travail et ne lui demandent qu'une chose : une obéissance totale. La communication passe mal, non seulement entre Fengfeng et ses parents, mais aussi entre son père et sa mère : les querelles deviennent incessantes et le jeune garçon, tout comme le lecteur, en est réduit à conjecturer leurs causes. Aussi se confie-t-il à sa grand-mère, d'une manière idéalisée, comme le lui ordonnent ses parents, et d'une manière réaliste, dans un cahier qu'il tient spécialement à cet effet.
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
Commenter  J’apprécie          100
Troisieme6
  24 mars 2014
Je ne me suis pas ennuyé en lisant Miettes de lettres de Anne Thiollier.
Tout d'abord, j'ai commencé à m'accrocher dès la lettre de menace reçue par Fengfeng car je préfère les enquêtes, l'action et le suspens. En effet, la lettre de menace:"Chinetoque on t'aura"(p11) est très mystérieuse.
Ensuite, je n'ai pas été déçu car il y a eu beaucoup de rebondissements et de découvertes pour le personnage principal.Comme la découverte de l'activité du père qui ne travaillai pas dans son restaurant.
Enfin, j'ai eu un peu de mal a m'identifier au personnage car celui ci n'a pas la même culture que nous et j'ai eu aussi du mal à comprendre quelques rebondissements.En effet,Fenfeng est un chinois qui habite à Paris.Il n'a donc pas la même culture(monastère), la même nourriture(riz),il fait ses couses dans un magasin chinois et écrit à sa grand-mère en Chinois.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ZilizZiliz   15 janvier 2015
- Mais je te demande rien ! Si t'as pas envie, eh ben tu me dis rien ! [...]
- Ben, justement ! C'est parce que tu demandes jamais rien que je sens que tu es mon ami !
En fait, chacun semble avoir quelque chose de pas facile à dire.
(p. 109)
Commenter  J’apprécie          80
CielvariableCielvariable   02 février 2019
Dans sa lettre, il avait raconté à sa grand-mère ces choses étranges, mais ses parents l’avaient surpris. Ils avaient exigé de voir ce qu’il écrivait, et son père s’était mis en colère :

-Tu es tombé sur la tête ? Tu veux sa mort ? Si elle lit ça, elle va avoir une crise cardiaque !

Elle se fait suffisamment de souci pour nous ! Tu vas me faire le plaisir de recommencer sur un papier propre, d’abord, pas déchiré n’importe comment. Et puis tu vas lui dire que tout est beau, qu’on va bien, et puis c’est tout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leac24leac24   21 décembre 2015
Mecontant qu'on ne s'occupe pas de lui,le petit garcon s'enerve,et on entend un craquement d'une dechirure:
-Tu arrache ma poche ?tu est fou ? mais qui va me racheter un chandail maintenant ? [...]
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   02 février 2019
– Dans ce petit mouchoir, il y a une enveloppe cachetée. Tu ne l'ouvriras que quand tu seras grand, là-bas.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   15 mai 2013
Les Chinoises, tu sais, c'est têtu !!!
Commenter  J’apprécie          40
Video de Anne Thiollier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Thiollier
Rencontre avec Anne Thiollier autour de son roman "La vie en Rouge" (Gallimard)
autres livres classés : immigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre