AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818501210
Éditeur : Fayard (06/04/2011)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Que cherchons-nous dans les images ?

Partant de son expérience personnelle, Serge Tisseron évoque ici une expérience que la fréquentation du cinéma d'Hitchcock devait lui permettre de comprendre : « J'ai en effet vécu dans mon enfance la même situation que celle des héros de ses films, cherchant sans y parvenir à m'accrocher à un regard - celui de ma mère - pour y trouver mon salut. »

Au-delà de cette évocation, c'est à une lecture anal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Maquart
  27 avril 2018
Dans ce petit livre Serge "dédiabolise" l'image qui n'est pas « que » nocive.
Il commence en racontant son histoire personnelle.
Longtemps il a vécu « en état de vie apparente »
Son premier traumatisme est la mort de son grand-père quand il avait deux ans et demi.
L'âge est important car a deux ans c'est un sentiment d'abandon qui n'est pas le même que si le décès avait eu lieu à cinq ans en plein oedipe avec la grand-mère…
Comme beaucoup d'enfant qui se croit responsable de tout ce qu'il observe, il a vécu le repli de ses parents comme de sa responsabilité.
Le cinéma peut nous apprendre à nous débrouiller dans beaucoup de situations, il offre parfois des solutions clef en main.
Nous vivons des situations, des sentiments (parfois pénibles) qui nous permettent de nous rapprocher de nous-même.
Comme le christianisme avec la sexualité et la jouissance en général, certains lance un anathème sur l'image en disant qu'elle nous plonge dans le néant.
Tisseron pense lui qu'elle nous en fait sortir.
En ce qui concerne Hitchcock : ses personnages ne disent pas toujours la vérité mais la vérité transparaît dans les yeux, d'où l'importance de l'image.
Dans la vrai vie c'est pareil on ne dit pas toujours la vérité profonde, on la cherche dans les yeux et les gestes de son interlocuteur.
Dans l'addiction ce n'est pas le produit qui compte mais la relation qu'un sujet entretient avec lui.
Certaines personnes ont une dépendance aux images mais assez peu à leur contenu…c'est le flux des images qui les captivent au contraire même ils vont plutôt chercher un contenu répétitif.
Cela vient souvent de leur enfance et du corps à corps qu'ils avaient dans ces moment-là avec un de leur parent dont le visage ne s'animait qu'en regardant un écran.
Les enfants sous stimulés pendant leur enfance vont être intéressé par les jeux vidéo pour retrouver une forme d'interaction.
Quant au jeu en ligne, le risque d'addiction est pour ceux qui recherchent des gratifications narcissiques.
Ce livre est intéressant mais laisse sur sa fin : en effet Serge abandonne le jeu pour revenir à des théories que l'on retrouve dans « Virtuel, mon amour »
Je pensais qu'il allait plus développer sur ce qui l'a sauvé mais aussi sur pourquoi Hitchcock entretenait cette obnubilation pour les femmes « froides » au final un livre un peu bancal bien que très enrichissant car ce rapport à l'image est assez rarement traité (je n'avais jamais rien lu sur ce sujet pas plus que sur les jeux vidéo avant « Virtuel…) : en général on dénonce sans aller plus loin…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cathe
  13 septembre 2015
Serge Tisseron, psychanalyste, est surtout connu pour ses ouvrages sur Hergé et Tintin ("Tintin chez le psychanalyste" et "Tintin et le secret d'Hergé"). Dans cet ouvrage c'est lui-même qu'il met en scène en rendant à Hitchcock ce qu'il lui doit, c'est-à-dire la compréhension du mal-être de son enfance.
Pendant longtemps Tisseron a cru être à jamais marqué par la mort de son grand-père alors qu'il avait deux ans. Mais les films de Hitchcock lui font éprouver des émotions violentes jusqu'à ce qu'il découvre que les regards froids des héros hitchcockiens le ramènent au regard de sa mère pendant son enfance, notamment quand il a failli se noyer.
Sa théorie sur le pouvoir des images est vraiment intéressante et chacun peut y trouver des exemples dans sa propre histoire.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 janvier 2013
Les relations d'un bébé à sa mère passent d'abord par sa peau. Celle-ci est en effet un organe à la fois très riche en terminaisons sensibles – qui assurent notamment la reconnaissance du froid, du chaud, de la pression, du toucher et de la douleur – et extrêmement sollicité, que ce soit à travers le portage, les différents soins du corps ou les câlins.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   03 janvier 2013
Dans certaines familles, la crainte de reproduire certains symptômes d'une génération à l'autre est à la mesure du désir de les répéter ! L'idée d'une répétition à l'identique est angoissante, mais aussi tellement gratifiante ! On souffre de la même façon, on présente les mêmes symptômes, qu'est-ce qu'on doit s'aimer !
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   03 janvier 2013
Lorsque les enfants victimes de sévices sexuels deviennent plus tard des adultes provocateurs ou séducteurs, ce n'est pas sous l'effet d'une sorte de fatalité dénuée de sens. C'est pour retrouver le chemin de l'extrême qui ne cesse de nous hanter lorsque, même une seule fois, nous l'avons suivi.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   03 janvier 2013
Découvrir dans une œuvre des images sur lesquelles nous appuyer pour rêver notre propre vie est une expérience courante, et cela n'est pas forcément une manière de s'éloigner de la réalité.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   03 janvier 2013
Entre aimer et terroriser, le lien n'est pas évident, et Hitchcock n'en avait nul besoin pour justifier ses films, à un moment où il était, qui plus est, au faîte de sa gloire !
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Serge Tisseron (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Tisseron
https://www.librairiedialogues.fr/livre/12952052-les-dangers-de-la-tele-pour-les-bebes-tisseron-serge-eres Rencontre avec Serge Tisseron, qui a eu lieu le 2 mars 2018 à la librairie dialogues à Brest, à l'occasion de la parution du livre "Les dangers de la télé pour les bébés" , (Érès). Entretien mené par Laurence Bellon. Réalisation : Ronan Loup.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues
autres livres classés : traumatismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
281 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre