AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782246818977
320 pages
Éditeur : Grasset (25/09/2019)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Novembre 2017, un des plus grands quotidiens suédois publie une enquête choc. En pleine ère #MeToo, dix-huit Suédoises accusent une personnalité culturelle de harcèlement sexuel et de viol. Cet homme s’appelle Jean-Claude Arnault, il est Français et l’époux d’une poétesse membre éminente de l’Académie suédoise. Viennent s’ajouter des soupçons de fuites sur les lauréats du prix Nobel de littérature, décerné par cette même Académie. Une enquête interne est tenue secrè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
mariech
  22 octobre 2019
L'affaire Nobel dont je n'avais pas entendu parler concerne l'année
2018 , le scandale arrive , il n'y aura pas de prix Nobel de littérature décerné cette année là .
En effet ,
dans le sillage du mouvement féministe de dénonciation d'agressions sexuelles , de graves accusations seront portées
contre le français Jean- Claude Arnault , qui sera poursuivi pour des faits d'agression sexuelle et sera condamné à deux ans de prison ferme , sa femme qui est académicienne le défendra bec et ongles , devra démissionner.
L'auteur pointe les changements survenus en Suède , l'immigration massive est passée par là .
Il y a même du changement chez IKEA : 21 novembre 2018 : préavis de licenciement dans l'entreprise suédoise mondialement connue .
Ce qui est intéressant c'est l'histoire même du prix Nobel .
Alfred Nobel , inventeur de la dynamite , fut le créateur du prix qui porte son nom , il avait envie de laisser une image de lui moins négative que celle de son invention . Lorsqu'un de ses frères meurt , il y a confusion , la presse de l'époque croit que c'est Albert Nobel qui est mort , celui ci lit que le marchand de mort vient de décéder .
A ce moment il décide de donner une autre image à la prospérité ,
Il crée le prix Nobel et ses cinq volets : médecine , paix , littérature , chimie , physique .
Les membres de sa famille ont un choc à la lecture du testament qu'ils essayent de contester en vain , ils n'hériteront finalement que d'une infime partie de l'héritage .
En 2016 c'est Bob Dylan qui remportera le prix Nobel de littéraire , ce sera très controversé
L'auteur Olivier Truc , français marié et père de deux enfants , a rejoint la femme qu'il aime en Suède il y a plus de 20 ans .
Dans ce livre qui est une enquête et non pas un roman , il nous explique les différences culturelles entre les deux pays .
La Suède un pays de rêve , pas pour tout le monde ....
A chacun de se faire sa propre opinion .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
alexb27
  11 décembre 2019
J'ai eu du mal à m'intéresser à cette histoire qui paraissait pourtant sur le papier prometteuse (trop d'informations, de personnages et une construction qui ne m'a pas convaincue). Néanmoins, j'ai découvert, grâce à ce récit, une Suède différente de ce que j'imaginais et j'ai pu apprécier toute l'histoire de ce prix Nobel, son contexte, ses enjeux et protagonistes. En cette période de prix littéraires, c'était intéressant. Merci à Netgalley et à l'éditeur pour l'envoi de ce texte.
Commenter  J’apprécie          270
Natalivre
  27 novembre 2019
Olivier Truc commence son récit en se présentant, ce que j'ai trouvé plutôt cohérent au vu de la suite. C'est un journaliste français qui vit depuis environ 25 ans en Suède, marié à une Suédoise dont il a 3 enfants. Je pense qu'on peut dire qu'il a une double culture franco/suédoise. Dans "l'affaire Nobel", un autre Français, Jean-Claude Arnault, vivant depuis de nombreuses années en Suède, marié à la poétesse Katarina Frostenson qui est membre de l'académie suédoise, est accusé par 18 femmes de harcèlement sexuel. Evidemment, ce scandale, de par son mariage, va éclabousser l'académie suédoise qui remet chaque année le prix Nobel de littérature. Deux clans s'affrontent pour savoir s'il faut maintenir la poétesse à son siège ou l'en exclure. La guerre est ouverte. "Les Suédois, estomaqués, assistent à des règlements de comptes impensables entre ceux qui se veulent les gardiens du goût et de l'intelligence". L'académie révèle un visage pas très joli à regarder...
A partir de ce scandale, Olivier Truc, revient sur l'histoire de la Suède, ses paradoxes, cet Etat transparent qui peut se révéler plus opaque que l'image internationale qu'il souhaite donner, plus complexe aussi, moins lisse qu'il n'y paraît au premier regard. Un Etat pas si providence que ça, pas si égalitaire non plus. Puis, dans une absence totale de chronologie, mais qui ne gène en rien le lecteur, il revient également sur le parcours de Joseph Nobel et l'histoire de l'académie suédoise, avec ses lauréats et ceux qui sont passés à côté. de multiples allers/retours entre présent/passé et le prétexte de ce fait divers, permettent de revenir de façon plus large sur l'histoire de ce pays et de son académie. J'ai trouvé ce récit instructif et intéressant. Dorénavant, j'apporterai une attention différente à la remise du prix Nobel de littérature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Bazart
  10 janvier 2020
Après notre article la semaine passée sur le scandale Harvey Weinstein grâce à un film et à un livre, quelques mots sur un autre scandale sexuel dans le milieu culturel qui aura défrayé la chronique.
Ce scandale n'a pas eu lieu aux USA, mais en Suède, un pays a priori qui ne fait jamais de vagues et qui est même régulièrement cité en exemple comme modèle de pays où tout se passe du mieux possible.
Comme quoi la vague #MeToo arrivée avec Weinstein éclabousse tant de pays dans le monde.
La Suède, et surtout l'Académie Nobel n'en fut pas épargnée, avec un scandale sexuel dévoilé fin 2017 qui a eu des déflagrations immenses au niveau international.
Ce scandale sexuel a été révélé dans un quotidien suédois dans lequel 18 femmes mettent en cause un Français un certain Jean-Claude Arnault photographe de son état, très proche des hauts milieux culturels suédois et marié à une certaine Katarina Frostenson, poétesse très connue en Suède et siégeant à l'académie Nobel.
Olivier Truc, journaliste installé en Suède depuis 25 ans, et surtout connu chez nous pour ses romans policiers mettant en scène la fameuse brigade des rennes en Laponie, abandonne au moins un tant ses polars glacés bien ficelés pour revenir à son travail initial et se lancer dans une enquête particulièrement fouillée et prenante…qui se lit comme un polar !
Il faut dire que ce scandale qui a éclaboussé le Prix Nobel- et qui a contraint l'académie à reporter la désignation du prix Nobel de littérature en 2018 pour le remettre en 2019 à Peter Handke (qui a occasionné une nouvelle polémique d'un autre ordre) possède tous les ingrédients d'un excellent polar mettent en avant les hautes sphères, entre scandale financiers, manipulations, dépravation et art…
On se rend compte, à la lecture de cette passionnante enquête comme seuls les journalistes d'investigation savent en faire, à quel point ce pays peu important en terme d'habitant qu'est la Suède a un rôle vraiment central dans la littérature mondiale…
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
supernova7
  19 janvier 2020
Je connaissais Olivier Truc pour ses polars nordiques dont son plus connu « le dernier Lapon » mais je le connaissais beaucoup moins en sa qualité de journaliste vivant en Suède. Sa petite présentation dans le deuxième chapitre était donc la bienvenue en ce qui me concerne. Marié à une Suédois, il vit à Stockholm depuis 25 ans et est donc un observateur averti particulièrement légitime de la société suédoise. Cependant, ne vous méprenez pas, il ne s'agit pas ici d'un roman mais bien d'une enquête sur les dessous du scandale qui a ébranlé l'Académie suédoise fin 2017, dans la foulée de la vague #MeToo. Cela va reporter la remise du prix Nobel de littérature 2018 mais va surtout le ternir à jamais. Ce livre s'inscrit donc en plein dans l'actualité lors de sa sortie en septembre 2019, peu avant la remise de non pas un mais bien deux Prix Nobel de littérature cette année-là.
Je vous remets dans le contexte si vous n'avez pas suivi l'histoire ! En novembre 2017, dix-huit femmes accusent le photographe Jean-Jacques Arnault de viol et d'agression sexuelle dans les pages du journal suédois Dagens Nyheter. Marié à l'académicienne Katarina Frostenson, le « Harvey Weinstein » français entretient des liens étroits avec l'Académie suédoise à travers notamment un centre culturel dont il est directeur. L'institution rompt alors toutes les relations avec Arnault mais c'est trop tard, le mal est fait et ces révélations vont entraîner l'implosion du système régnant (oui, on peut appeler ça un règne à la lumière de certaines pratiques…) sur la désignation du prix Nobel de littérature depuis 1901. Cela mènera même à la création d'un Prix alternatif en 2018. Je n'en dis pas plus, je vous laisse découvrir le travail de fourmi de l'auteur qui nous dévoile tous les tenants et les aboutissants de cette affaire de manière précise et très fouillée. Tellement fouillé d'ailleurs que je me suis quelque peu perdue à travers tous ces noms inconnus suédois, ces relations complexes entre les différentes structures et les intérêts de chacun. Il n'était pas toujours aisé de s'y retrouver parmi toutes les ramifications de cette affaire malgré l'effort de clarté déployé par l'auteur. On ne peut qu'être choqué par les agissements d'Arnault mais aussi par les intrigues au sein de l'Académie. Tout éclate au grand jour et ce n'est pas toujours beau à voir…
En marge de son travail d'investigation sur l'affaire Nobel, l'auteur profite de l'occasion pour nous parler de son pays d'adoption sous le prisme historique mais aussi sociétal. Perçue comme un pays ouvert et idéal en Europe occidentale, la Suède nous apparaît sous un nouveau jour. Ce n'est pas le pays idéal qu'on imagine au premier abord. le sous-titre « Une autre histoire de la Suède » est donc parfaitement choisi ! Il revient également sur les nombreux lauréats du Prix et les diverses affaires qui avaient déjà écorné son image dans le passé.
Enfin, Olivier Truc nous raconte également le destin de Joseph Nobel, père de la dynamite qui a légué sa fortune pour la création du prix Nobel. C'est ainsi un récit d'investigation très instructif qui se lit comme un roman. J'ai néanmoins préféré la deuxième partie du livre dans laquelle il laisse de côté l'affaire Arnault en elle-même pour nous raconter de sa Suède, son Stockholm. Je ne m'attendais pas à un tel livre quand je l'ai commencé, connaissant avant tout Olivier Truc pour ses romans et après un début poussif, je l'ai trouvé assez intéressant mais je vous conseille d'abord malgré tout ses polars 😉
Lien : https://thetwinbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
JuinJuin   16 novembre 2019
Jean-Claude Arnault resta assis, l'air ratatiné, entre deux avocats, lunettes aux larges branches noires, pull beige col en V, chemise bleu ciel, les mains disparaissent sous le pupitre, les cheveux noirs aux tempes grisonnantes ramenés en arrière, à part une petite mèche rebelle qui tournicote et tombe sur le milieu de son front, une petite mèche noire à l’allure de queue de cochon.
( p115)
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2019
La Suède, un pays égalitaire ? C’est une illusion, d’après la responsable d’un réseau d’accueil de femmes en difficulté, pour qui on parlera d’égalité le jour où une femme qui aura bu trois verres de vin un samedi soir pourra rentrer chez elle sans avoir peur d’être considérée comme une proie facile. Ce n’est pas le cas aujourd’hui en Suède. Les femmes tuées et les différences de salaires (les hommes gagnent toujours 20 % de plus que les femmes en moyenne) sont deux expressions d’une même oppression. Les Suédois croient qu’ils sont égaux. Alors, quand on leur dit qu’ils ne le sont pas, le débat se durcit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2019
Paradoxale Suède, citée en exemple à l’étranger, où la plupart des partis et des hommes politiques, Premier ministre compris, se déclarent publiquement féministes, mais où l’on trouve les féministes les plus enragées. Dans l’un des nombreux reportages que j’avais réalisés, j’avais interrogé une Suédoise qui avait connu la grande époque des années 1970, la vague d’espoir, pour reprendre ses mots, amenant des crèches, du travail, l’indépendance financière. Elle et ses amies avaient presque toutes divorcé à l’époque, se rappelait-elle. Mais elles s’attendaient à plus. Violences, salaires, arrêts-maladie, les féministes suédoises des années 1970 n’imaginaient pas lire de tels cahiers de doléances dans la Suède d’aujourd’hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BazartBazart   08 janvier 2020
Ne le dites pas à Zlatan-il est fier et susceptible--mais ce n' est pas lui, quoi qu il en dise, qui a mis la Suède sur la carte du monde.
Sur l'agenda mondial depuis des décennies, c'est bien le Nobel qui fait briller le pays et qui (doigts croisés) continuera à le faire briller pour des décennies..
Commenter  J’apprécie          32
rkhettaouirkhettaoui   01 octobre 2019
La volonté d’Alfred Nobel était claire : que les prix soient décernés au bénéfice de l’humanité. Cela sous-entendait de récompenser des gens qui sacrifiaient leur propre bien-être à l’intérêt général. Il ne voulait par exemple pas récompenser des écrivains à succès. Or quand les académiciens décident de ne pas transférer le rapport d’enquête à la police, ils ont, vis-à-vis de l’Académie et du prix Nobel, placé leurs propres intérêts devant ceux de l’Institution. Pour Ingrid Carlberg, aucun doute, Alfred Nobel se serait retourné dans sa tombe s’il avait su qu’on annulait le prix pour cette raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Olivier Truc (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Truc
A l'occasion Quai du Polar 2019, rencontre avec Olivier Truc autour de son ouvrage "Le cartographe des Indes Boréales" aux éditions Métailié
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2306308/olivier-truc-le-cartographe-des-indes-boreales
Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : enquêtesVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..