AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505017646
Éditeur : Dargaud (15/03/2013)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Taichi Hiraga Keaton, né de mère anglaise et de père japonais est diplômé d'Oxford. Ex-instructeur du S.A.S., les forces spéciales britanniques, il est admiré par ses pairs. Il est par ailleurs un archéologue renommé. Keaton possède un sens logique et un esprit de déduction hors du commun et détonne par ses méthodes d'investigation peu orthodoxes. Il enseigne à présent dans une université, et, parallèlement, mène des enquêtes pour le compte d'une compagnie d'assuran... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
ThibaultR
  25 octobre 2013
✒ Ce premier tome de Master Keaton est une excellente découverte et il est indéniable que le tome 2 ne ne va pas mettre pas longtemps à atterrir dans ma bibliothèque! le coup de crayon de l'auteur, Naoki Urasawa, installe une véritable atmosphère que je n'avais encore jamais rencontré dans un manga. L'auteur réussi à nous faire réellement voyager aux quatre coins du globe : Italie, Grèce, Angleterre, Japon, etc. le lecteur voyage grâce aux dessins qui sont habités par l'esprit des lieux parfaitement retranscrits sur papier. Il est happé dès le départ dans l'enquête de Keaton grâce aux premières pages colorées qui rendent les personnages vivants et c'est avec d'autant plus de joie que le lecteur s'instruit au fur et à mesure de sa lecture. Je précise que les quelques enseignements, explications historiques ou archéologiques ainsi que les apartés sur des points juridiques liés au domaine des assurances rendent cet ouvrage extrêmement enrichissant et édifiant. Ludique et attrayant, ce manga a tout pour plaire. Un micro-bémol résiderait, selon moi, dans l‘absence de claires expressions au tout début du manga. le graphisme excellent, précis et fin nous permet d'être pleinement plongés dans les aventures et l'action du récit mais il arrive, et cela reste très rare, que l'on relise un court passage pour bien vérifier l'état de tel ou tel personnage. On peut associer à ces quelques rares « presque-non-expressions » des « non-dits » remarquables. L'auteur suggère et le lecteur comprend. Il ne peut pas se tromper. Il ressent les l'émotion que l'auteur dessine. La lecture est alors rendue légère et d'une fluidité étonnante. On appréciera donc grandement tout ce qu'expriment ces fameux silences quasi poétiques.

En ce qui concerne le personnage de Taichi Hirago Keaton, il est captivant et intéressant à découvrir. A la fois attachant et, je prends des pincettes, « mystérieux », le lecteur appréciera sans aucun doute le portrait très travaillé du personnage. Enseignant l'archéologie à l'université et enquêteur dans les assurances, il est doté de véritables facultés d'investigation qui le mèneront à résoudre des grosses affaires, à démanteler des réseaux, mais toujours en lien avec l'archéologie ou plus généralement l‘Histoire. Stable, fin limier et ambitieux, Keaton est un modèle auquel peut s'identifier le lecteur. Ayant passé plus de sept ans à l'armée, il a terminé par faire partie de l'élite. Diplômé d'Oxford, enquêteur de choc, enseignant passionné, Keaton a un portrait sans faille. Si sa vie professionnelle est un quasi-sans fautes, sa vie personnelle connait des turbulences. Il est divorcé et a une fille, Yuriko. Cette dernière a le caractère de son père et va tenter d'arranger les choses entre ses parents… Mais l'on sent Keaton distant et hésitant face à une éventuelle réconciliation et vie de famille. Un père aimant et un mari qui s'intéresse toujours à son épouse via sa fille : il va forcément se passer quelque chose dans le prochain tome. Plus globalement, tous les portraits des protagonistes sont brillamment brossés. Enfin, on peut noter que la rapidité de la résolution de chaque investigation peut dérouter le lecteur. Il va découvrir qu'un chapitre équivaut à une affaire tout en assistant à une fluidité du fond. En effet, si les affaires se succèdent les unes après les autres, l'histoire des personnages progresse sans cesse. Ceci est un rythme voulu par l'auteur et que l'on adopte très vite. Il permet à l'ouvrage de se lire rapidement car notre curiosité est suscitée sur tous les fronts. Il est maintenant temps de vous laisser découvrir ce premier opus, si ce n'est pas déjà chose faite, et de me dépêcher d'en découvrir la suite…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Sharon
  16 octobre 2013
Parfois, j'ai envie de faire court, très court. Master Keaton est un manga d'Urasawa, et à ce titre, ce fut suffisant pour moi pour que je tente ma chance à la masse critique BD de juillet. Autant vous dire que j'ai été ravie d'être choisie, et que je remercie chaleureusement Babelio et les éditions Kana pour ce partenariat.
Ce premier volume contient neuf chapitres, ils sont tous très riches, que ce soit du point de vue de l'intrigue ou du point de vue du graphisme. Taichi Hiraga Keaton est un professeur dans une faculté japonaise. Né de père japonais et de mère anglaise, il n'est pas seulement un archéologue réputé, diplômé d'Oxford, il est aussi enquêteur pour un compagnie d'assurance – et pas pour des affaires banales, non. Cet ancien des SAS maîtrise les techniques de survie, qui lui sont fort utiles dans des situations délicates. Il maîtrise un peu moins les relations humaines, que ce soit avec son ex-femme, ou avec sa fille adolescente de quinze ans.
Quand je lis les enquêtes successives de Keaton, je me dis qu'un autre mangaka aurait pris plaisir à les développer outre mesure, dilatant démesurément le récit. Ici, ce n'est pas le cas, tout fait sens, y compris les vastes connaissances archéologiques et mythologiques qui prennent part à la narration. Les enquêtes de Keaton l'amènent en Chine, en Europe de l'Est, dans le désert aussi, et son ingéniosité, son sens de la déduction, dissimulés sous les traits naïfs de son visage (qui rappellent ceux de Kenzo Temna, héros de Monster) sont très souvent mis à contribution. le retour au bercail n'est pas plus reposant : Keaton est confronté à son passé, au passé de son père, et doit démêler des affaires dans lesquelles ses compétences d'enquêteur s'avéreront utiles.
Autre point fort de ce manga : la variété de ton. Des situations franchement comiques font place à la tragédie la plus intime en moins de temps qu'il ne m'en a fallu pour écrire cette phrase. Ou comment passer du rire aux larmes en quelques pages – c'est cela aussi, le talent d'Urasawa.
Master Keaton : une série à ne pas manquer pour tous les fans d'Urasawa.
Lien : http://deslivresetsharon.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Bibeli
  04 juin 2013
Hiraga Keaton est un homme aux multiples facettes, d'origines japonaise et anglaise. Professeur d'archéologie au Royaume-Uni, il enquête aussi pour des compagnies d'assurances, en particulier ce qui touche aux assurances-vie. Sous son apparence d'homme paisible et tranquille, il se révèle être un enquêteur efficace et redoutable. Il se sert en effet de techniques de survie et de défense acquises des années auparavant, alors qu'il était instructeur au SAS. Cela lui a laissé des traces aussi dans son comportement puisqu'il y a le chic pour « emprunter » des objets en l'apparence anodins, tel un pickpocket, objets qui vont pouvoir lui servir pour se dépêtrer de situations difficiles. Parallèlement à ses enquêtes, on suit sa vie d'homme séparé de sa femme et sa vie de père d'une adolescente de 15 ans. Malgré le fait qu'il n'ait rien fait pour empêcher cette séparation, il continue d'être amoureux de sa femme et n'a de cesse de poser des questions à son sujet à sa fille, ce qui a le don de prodigieusement l'agacer !
On retrouve dans ce manga tous les thèmes chers à Naoki Urasawa : la notion de famille, les gens que l'on rencontre et qui font un petit bout de chemin avec nous à un moment donné et qui nous apportent tellement, la présence d'une grande diversité de sentiments ressentis comme la tendresse, la détermination ou encore l'attachement, ainsi que des histoires parallèles,... Comme toujours avec cet auteur, la déception n'est jamais de sortie et s'annonce alors un début de série prometteur ! La série comprendra 12 tomes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DrJackal
  17 octobre 2013
Tout d'abord, merci à babelio, aux édition masse critiques et à Kana (même si j'ai pesté après eux pour leur retard)
Bon ma critique pourrait se réduire à un seul nom : Urasawa, rien que ça justifie l'achat et les 5 étoiles de se manga. Mais bon à ce qu'il parait c'est mieux de détaillé mais mon objectivité va en prendre un cou il faut l'avouer.
Commençons rapidement par l'histoire : Keaton, prof d'archéologie à mi temps mais aussi enquèteur pour une assurence anglaise, avec comme bagage un passage dans l'armée en temps que prof de survie dans le SAS, et un fille une ex femme qu'il aime toujours.
On se retrouve avec un mélange de style parfait, entre un côté enquête combat, un côté man vs wilde, et un côté prof/père de famille, ce manga réuni tout ce qu'un lecteur peut rêver, le tout saupoudré par la magie et l'amour de l'homme signés Urasawa, pour rendre se manga unique et incontournable.
Des graphisme beau, soignée, réaliste sans l'être, des morceaux colorisés qui donnent une touchent de magie en plus à ce tome...
Dans l'ensemble : URASAWA donc lisez le vous en sortirez grandi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
zazaone
  01 mars 2014
Alors que je n'ai pas fini Billy Bat, j'attaque Master Keaton de Urasawa-sensei.
Grave erreur. Me voilà déjà captée.
Je connaissais Détective Conan, série à rallonge en shonen, bien sympathique mais ô combien répétitive et dont les fins d'enquêtes sont prévisibles. C'est bien pour les gamins et les ados mais pour l'adulte que je suis, bof.
Donc, moi qui adore les Indiana Jones, je suis servie avec ce détective archéologue, ancien membre du SAS et surtout, parfaitement hors norme. Urasawa plante comme d'habitude un héros qui est à la fois mr tout-le-monde et à la fois unique. Les enquêtes qu'il poursuit pour le compte de compagnies d'assurance se suivent et peuvent presque être lues dans le désordre, s'il n'y avait ce fil d'Ariane qu'est le passé de Keaton.
Bref, du grand Urasawa. J'aime, comme d'hab. Que dis-je... j'adore !
Son seul défaut : son prix (15 €) mais c'est un pavé de plus 300 p contenant 12 chapitres/histoires.
Le tome 2 ne va pas tarder à arriver sur ma table de chevet...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
BullesEtOnomatopees   17 avril 2013
De l'aventure, un peu d'histoire, des enquêtes, des rencontres, Master Keaton dépayse et ferait presque penser à ces séries TV qui passaient dans les années 80 : un bon divertissement, servi par un personnage principal charismatique et intrigant sous forme d'histoires courtes.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario   18 mars 2013
La lecture est donc assez intensive, on passe du temps sur cet épais volume de plus de 300 pages, les chapitres sont passionnants et très variés. Car les ambiances que traverse Keaton peuvent amener le lecteur vers du polar, de l'aventure, des récits intimistes ...
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SyrinxSyrinx   27 mars 2013
Un lapin...
_ Pauvre bête ! C'est un gibier si facile à attraper...
_ Non... Détrompez-vous... Lorsqu'il n'a plus le choix, même le lapin est capable de se battre vaillamment.
Commenter  J’apprécie          30
LilizLiliz   07 juillet 2014
Parler de quatre grandes civilisations est un mensonge éhonté. C'était pardonnable il y a 100 ans, lorsqu'il n'y avait pas encore de moyens scientifiques pour faire des recherches... Aujourd'hui, nous savons qu'à cette époque, il y avait au moins vingt civilisations différentes.
C'est une théorie admise de nos jours par l'archéologie.
Commenter  J’apprécie          00
ThibaultRThibaultR   25 octobre 2013
Celui qui se considère comme une vermine, mais qui cherche à ne plus l'être, on n'appelle pas ça une vermine. On appelle ça un humain.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Naoki Urasawa (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naoki Urasawa
Lisez gratuitement le chapitre 1 : http://bit.ly/2tjciw0
Naoki Urasawa est un mangaka qu'on ne présente plus : Monster, Pluto, Master Keaton… des titres acclamés au Japon mais également dans le monde entiers. Avec « Asadora!', le maître revient aux origines de ce qui a fait son succès, le tout sublimé par un découpage sans égal. Sortie le 31 janvier 2020 en librairie !
Synopsis :
La ville de Tokyo, à la veille des Jeux Olympiques de 2020, est dévastée par un monstre cornu. Retour en arrière, direction Nagoya 1959, veille d'un terrible typhon, Asa, 12 ans, court chercher un médecin pour l'amener auprès de sa mère sur le point d'accoucher. Une héroïne qui ne cesse de courir, un vieil homme hanté par son passé, un événement historique marquant, des personnages secondaires haut en couleurs, des sauts dans le temps… Aucun doute n'est permis : dans Asadora !, Naoki Urasawa renoue avec tous les ingrédients à l'origine de son succès mondial
+ Lire la suite
autres livres classés : assurancesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pluto de Naoki Urasawa

De quelle mythologie est inspiré le nom de Pluto ?

La mythologie grecque
La mythologie persane
La mythologie romaine
La mythologie japonaise
La mythologie celtique

14 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Pluto, tome 1 de Naoki UrasawaCréer un quiz sur ce livre
.. ..