AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072706297
Éditeur : Gallimard (18/05/2017)

Note moyenne : 3/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Le carrefour des Cinq Rues, qui donne son nom à l’un des quartiers les plus fréquentés de Lima, est ici le décor d’une brillante comédie de mœurs aux multiples rebondissements, dont le centre étoilé est occupé par un gigantesque scandale politique, médiatique et sexuel.
Quelques photos compromettantes, un maître chanteur, un crime crapuleux : la presse à sensation ne pouvait rêver mieux. Le respectable et riche ingénieur Enrique («Quique») Cárdenas, mais éga... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
Verdure35
07 juillet 2017
Voilà un roman très facile à lire, trop facile peut-être, eu égard de son auteur:Prix Nobel de littérature M.V. LLOSA
L'auteur a été la victime des journaux à sensations de Lima, et aucun doute il veut régler ses comptes avec la presse de caniveau, et aussi avec Fujimori et son âme damnée, le « Docteur » .
D'où un roman narrant un scandale provoqué par un journaliste de mèche avec le pouvoir, un grand industriel mis en cause.
Beaucoup de sexe, plusieurs partenaires , quelques pauvres victimes par ricochet.
Déçue, vraiment , je pense à un livre « alimentaire » ,pas digne d'un Nobel.
Commenter  J’apprécie          70
labaronite
06 juin 2017
Qu'est ce qui rapproche un homme d'affaire, une journaliste, un maitre chanteur, deux femmes, un poète déchu et l'homme le plus puissant du Pérou ? le scandale. Mario Vargas Llosa nous traine avec lui dans ce Pérou corrompu et à travers les personnages nous dresse un portrait assez clair de la vie pendant le régime de Fujimori. J'ai beaucoup apprécier ce roman qui peut surprendre, je le cède, dès le débu, personnellement je ne m'attendais pas à un scandale caché sous le scandale.
Commenter  J’apprécie          10
pasiondelalectura
25 mai 2017
Aux Cinq Rues est le nom d'un quartier mal famé de Lima.
Dans ce roman, le Nobel Vargas Llosa règle le comptes à la presse à scandale, la "prensa amarilla" comme on l'appelle dans l'hémisphère sud.
C'est un livre qui vole très bas et qui surprend émanant d'un écrivain comme MVL...
C'est probablement de la littérature alimentaire mais aussi un règlement de comptes pour cet auteur qui sait de quoi il parle puisqu'il a fait la une avec ses frasques.
L'écrivain démontre l'utilisation de cette presse "sale" à des fins politiques en narrant une histoire dans les années 90 de Fujimori quand le bras droit de celui-ci, Montesinos, enregistrait tout le monde afin de les compromettre un jour...
Dans cette ambiance délétère, le sexe apparait comme une catharsis bienvenue pour échapper à ce manque de liberté individuelle.
Ce livre n'apporte rien à la littérature.
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
Commenter  J’apprécie          30
taotesf
10 juin 2017
Super livre, comme tous les ouvrages de cet auteur
Commenter  J’apprécie          00
crapahutevida
03 juin 2017
L'ère Fujimori bien décrite dans ce roman...
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (6)
LeMonde17 juillet 2017
Pour facile à lire et amusant qu’il soit, ce roman peut être lu comme une réflexion sur cette étrange et dérangeante nouvelle frontière. La post-vérité, ou le fake plausible.

Lire la critique sur le site : LeMonde
LaPresse12 juillet 2017
Vargas Llosa sait comment mener plusieurs lignes narratives simultanément sans jamais égarer son lecteur.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeFigaro12 juillet 2017
Scandale public d'Enrique, double vie de Marisa, serions-nous dans un polar? Plutôt dans une réflexion romanesque sur le pouvoir [...]
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Liberation12 juin 2017
Vargas Llosa semble faire de moins en moins la différence entre littérature et chronique politique : pourquoi pas ?
Lire la critique sur le site : Liberation
Telerama07 juin 2017
Secrets d'alcôve, presse à scandale... : sur fond de dictature, le grand écrivain péruvien brode une captivante intrigue à tiroirs.
Lire la critique sur le site : Telerama
LaCroix19 mai 2017
Alors qu’un scandale de grande ampleur menace d’éclater au Pérou, deux couples de la haute société prennent conscience que la vie est trop sérieuse pour être vécue tristement.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui13 juillet 2017
Il avait un public qui suivait, ravi, les révélations qu’il faisait en traitant de pédés chanteurs et musiciens, ses explorations morbides de l’intimité des personnalités publiques, ses « scoops » qui mettaient en pleine lumière linge sale et turpitudes qu’il exagérait toujours et inventait parfois. Tout ce qu’il entreprenait connaissait le succès. Mais sans jamais trop durer car les scandales, le grand secret de sa popularité – il les découvrait ou les provoquait –, le plongeaient en général dans des embrouilles judiciaires, policières et personnelles où il laissait parfois des plumes. Les directeurs de journaux, radios et chaînes de télé finissaient par le virer en raison des protestations et des menaces qu’ils recevaient et parce que Garro était capable, par son activité frénétique, de les transformer en victimes de ces scandales qu’il promouvait et attisait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui13 juillet 2017
Il y a dans cette ville, vous le savez mieux que moi, des gens qui vous veulent du mal. À cause de votre prestige, votre pouvoir et votre fortune. Toutes choses qu’on ne pardonne pas au Pérou. L’envie et le ressentiment fleurissent ici plus vivement que partout ailleurs. Je désire seulement vous assurer que ceux qui cherchent à salir votre réputation et vous nuire ne le feront jamais grâce à moi ni à Strip-tease. Vous pouvez en être sûr. Je ne me prête, moi, ni aux saloperies ni aux bassesses. Simplement, il vaut mieux que vous sachiez à quoi vous en tenir. Vos ennemis se réclameront de ces ordures et de cochonneries pires encore pour vous intimider et exiger de vous Dieu sait quoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui13 juillet 2017
Il arrache des commissions par des chantages ou en offrant de la publicité aux artistes, scénaristes, animateurs et présentatrices d’émissions. Il se nourrit du scandale. Il a récolté plusieurs procès en diffamation et calomnie mais les associations de journalistes le protègent et, au nom de la liberté de la presse, les juges se prononcent presque toujours pour un non-lieu ou son acquittement. Il court beaucoup de bruits sur lui, on dit même qu’il pourrait être un des journalistes à la solde du Docteur pour traîner dans la boue les contempteurs du gouvernement, en détruisant leur réputation et en leur inventant des scandales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui13 juillet 2017
Que les gens le haïssent n’allait pas empêcher Rolando Garro de dormir. Ça lui donnait même une certaine satisfaction : le haïr, c’était le craindre, une forme de reconnaissance. Quelque chose que les Péruviens faisaient très bien : lécher les bottes de qui les piétinait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui13 juillet 2017
Tu t’es vendu par cupidité, tu as renoncé à la poésie pour faire le pitre ; avide comme tu l’étais, tu as poignardé l’art. C’est là qu’a commencé ta déchéance.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mario Vargas Llosa (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mario Vargas Llosa
Mario Vargas Llosa: 2012 National Book Festival
autres livres classés : pérouVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature et politique

"Famille, je vous aime : Politique et vie privée à l'âge de la mondialisation". Qui est l'auteur de ce livre?

Michel Onfray
Bernard-Henri Lévy
Luc Ferry
Franz-Olivier Giesbert

10 questions
156 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écrits politiquesCréer un quiz sur ce livre