AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782818506639
144 pages
Fayard (27/10/2021)
3.44/5   9 notes
Résumé :
Pendant des années, nous sommes restés sourds face aux alertes annonçant une pandémie dévastatrice. Dans le chant des sirènes de la mondialisation elles étaient littéralement impensables. La propagation rapide de la Covid-19 a sonné brutalement l’heure des comptes.

Dans la panique sanitaire et économique, la bataille de l’après a déjà commencé entre ceux qui veulent un retour à « la normale » et ceux qui appellent à un changement, relatif ou radic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
BrunoA
  18 juillet 2020
Ce court essai sur la pandémie COVID 19, ses conséquences et ses enjeux est intéressante et marquée par le pragmatisme et le réalisme qui caractérisent Hubert Védrine.
Même s'il est encore très tôt pour pouvoir entrevoir toutes les conséquences de cette crise mondiale, certaines perspectives suscitent l'intérêt et l'espoir que certaines transformations nécessaires verront le jour.
Mais parler du "monde d'après" demeure quasiment utopique, tant les mauvaises habitudes reviennent vite.
Commenter  J’apprécie          110
Patmarob
  05 décembre 2020
Hubert Védrine a écrit « Et après ?» pendant le ( premier) confinement. Devant cette épidémie qui prend de court le monde entier, il tente de souligner les dysfonctionnements majeurs qui ont provoqué la propagation de la maladie et constate l'impréparation de la plupart des états. Ancien ministre des affaires étrangères (de 1997 à 2002), il réaffirme une nécessaire lucidité devant les rapports entre les états (la realpolitik). Ce court livre souligne quelques idées majeures, avancées avec pragmatisme. Hubert Védrine pointe des évolutions possibles ... qui peuvent apparaître modestes voire timides. Un livre intéressant pour son éclairage, mais, peut-être, est-il (déjà) obsolète avec le second confinement ?
Commenter  J’apprécie          20
mablehome
  04 mars 2021
Ce court essai d'Hubert Védrine a été édité en juin 2020 alors que nous venions à peine de sortir du confinement commencé au mois de mars de la même année.
Le premier chapitre, C'était prévu, est excellent, et nous rappelle ce genre de pandémie était annoncée dans tous les livres blancs de France et d'ailleurs, comme le risque majeur pour notre civilisation. Aucun dirigeant n'a écouté et feint la surprise au début de la crise.
Les quatre chapitres suivants, sur les réactions face à la crise elle-même, sont tout aussi intéressants et mérite d'être lus.
Je suis par contre plus sceptique sur les chapitres consacré, titre de l'ouvrage, à l'après crise et ce que nous devrions faire. le recul que nous avons maintenant depuis juin 2020, nous montrent que peu de leçons ont été tirées, notamment en France. Relocalisation ? J'ai au contraire l'impression que c'est terminé (voir la vente de Pont-à-Mousson à la Chine par exemple). Des voeux pieux d'Hubert Védrine.
J'ai été surpris de son insistance sur l'écologie. Beaucoup de voeux pieux là aussi ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VtGuibert
  27 juillet 2020
Un petit livre pédagogique qui fait le point de façon synthétique sur les conséquences de la crise sanitaire liée au Covid que nous venons de traverser.
De façon assez étonnante chez cet auteur qui me paraissait éloigné des préoccupations environnementales, nous avons une démonstration rationnelle et une prise de conscience forte de la nécessité de l'urgence « d'écologiser » le monde.
Différentes pistes intéressantes sont évoquées par ce connaisseur expérimenté de la géopolitique mondiale.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Jean-DanielJean-Daniel   28 octobre 2020
Nous avons été pris par surprise, c’est indiscutable. Nous n’étions pas préparés, c’est prouvé. Pourtant, nous avions été prévenus, nous savions ce qui pourrait arriver. Mais il n’est pire ignorant que celui qui ne veut pas savoir.
« L’émergence d’une maladie respiratoire humaine hautement transmissible et pour laquelle il n’y aurait pas de contre-mesure adéquate pourrait déclencher une pandémie mondiale […]. Elle apparaîtra sûrement dans une zone densément peuplée, où les animaux et les hommes vivent à proximité les uns des autres, comme en Chine ou en Asie du Sud-Est […]. Dans un tel scénario, une capacité de surveillance sanitaire insuffisante au sein de la nation d’origine empêcherait probablement une identification précoce de la maladie. La lenteur de la réaction de la santé publique retarderait la prise de conscience de l’émergence d’un agent pathogène hautement transmissible […]. Malgré les limites imposées aux voyages internationaux, des voyageurs présentant des symptômes bénins ou asymptomatiques pourraient transporter la maladie vers d’autres continents. »
Cet extrait des « Tendances globales du Centre d’analyse prévisionnel de la CIA pour 2025 » date de 2008.
Trois ans plus tôt, le rapport de Philippe Sauzey et de Chantal Mauchet de l’Inspection générale de l’administration, remis, après un an de travail, au ministre de l’Intérieur de l’époque, Dominique de Villepin, avait, ainsi que d’autres, tiré la sonnette l’alarme.
En 2008 encore, le Livre blanc français sur la défense et la sécurité nationale estimait que, dans l’ordre des menaces, le risque sanitaire lié à une pandémie venait juste après les attentats terroristes et les attaques informatiques. Selon ce Livre blanc, l’apparition d’une « pandémie massive à forte létalité était plausible […] et une telle crise était de nature à remettre en cause le fonctionnement normal de la vie nationale et des institutions ». Ce risque élevé est mentionné à nouveau dans le Livre blanc de 2013.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
CharlesEdouardCharlesEdouard   28 septembre 2021
En 2008 encore, le Livre blanc français sur la défense et la sécurité nationale estimait que, dans l’ordre des menaces, le risque sanitaire lié à une pandémie venait juste après les attentats terroristes et les attaques informatiques. Selon ce Livre blanc, l’apparition d’une « pandémie massive à forte létalité était plausible […] et une telle crise était de nature à remettre en cause le fonctionnement normal de la vie nationale et des institutions ». Ce risque élevé est mentionné à nouveau dans le Livre blanc de 2013.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CharlesEdouardCharlesEdouard   28 septembre 2021
« L’émergence d’une maladie respiratoire humaine hautement transmissible et pour laquelle il n’y aurait pas de contre-mesure adéquate pourrait déclencher une pandémie mondiale […]. Elle apparaîtra sûrement dans une zone densément peuplée, où les animaux et les hommes vivent à proximité les uns des autres, comme en Chine ou en Asie du Sud-Est […].
Commenter  J’apprécie          00
mablehomemablehome   03 mars 2021
En 2020, tout être humain aura été saisi de crainte face au même ennemi potentiellement mortel. Fin avril 2020, plus de 4,5 milliards d'êtres humains étaient confinés.
C'est le premier trauma universel. Quelles conséquences aura-t-il sur notre monde ? Que va-t-il engendrer ? Le pire ou le meilleur ? Le pire et le meilleur ?
Commenter  J’apprécie          00
CharlesEdouardCharlesEdouard   28 septembre 2021
Bill Gates avait averti que « si quelque chose tue plus de 10 millions de personnes dans les prochaines décennies, ce sera plus probablement un virus hautement contagieux qu’une guerre. Et l’humanité n’est pas préparée à y faire face ».
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Hubert Védrine (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert Védrine
Entretien chez Thinkerview : Hubert Védrine : Géopolitique : Le désastre Français ?
autres livres classés : confinementVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura