AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020977883
272 pages
Éditeur : Seuil (12/02/2009)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
  Parfois, nous attendons ce qui n’arrive pas : un événement dont dépend si sûrement notre sort que, pour l’oublier, on finit par le perdre dans des choses qui n’existent pas.
  Mais ici, nous suivons les lignes d’un poème : ça ne va pas se passer comme ça.
  C’est l’amour qu’attend le narrateur. Il ne rêve pas. Il s’en fait
déjà une fête, alors qu’autour de lui tout menace de s’écrouler d’une seconde à l’aut... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   28 janvier 2016
SEPT PAS


Mon corps vibre tout entier
à l'unisson de la musique.
Je danse dans cet espace
ouvert par ton sourire.
Si seulement nous pouvions nous atteindre,
ne pas nous manquer.
Nos vies, à l'instant,
se referment dans nos bras ouverts
et ne se rejoignent pas.
Nous sommes comme ces personnages de romans
que chantait tout à l'heure
celui que j'ai appelé le chanteur muet :
pas plus de chances qu'ils se rencontrent vraiment,
que je retrouve ma mère morte
et qu'avec elle, cette fois en chair et en os,
je reprenne la danse interrompue
une nuit dans un rêve.

p.116
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   28 janvier 2016
Le sourire


…Dans le ballet des lumières
la danse rapproche à vue d’œil.
Rien ne se laisse voir
et nous voyons tout.
Rien ne se laisse dire
et tout ce que nous disons
nous parle.
En dansant,
nous courons notre chance
sur les colonnes de la nuit ;
nous délogeons la peur de nos visages,
rendus au sourire. …

p.144-145
Commenter  J’apprécie          30
coco4649coco4649   28 janvier 2016
Le sourire


…Ton sourire
donne le signal du départ
de la lenteur
sur laquelle nous dansons,
toi et moi,
même dans les rythmes les plus
endiablés.
À partir de ton sourire,
nos pas ne connaissent plus
que la lenteur :
nous dansons de front, presque sans bouger,
sur des sons qui n'existent pas
et je me contente de soulever mes bras vers les tiens
pour que nos paumes tendues
puissent s'effleurer.

p.145
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   25 mars 2017
 
 
Pas de lueur visible
pendant toutes ces années
dans le ciel strié de suie.
Rien d’autre à entendre
que des cris
longs comme la nuit.
L’enfant baignait
dans une eau noirâtre
qui n’arrêtait pas de courir
comme un cheval emballé
fuyant au hasard,
galopant comme le feu.
Il finissait par courir lui aussi –
il appelait cela danser –
sur la ligne de retraite
qu’à peine droit sur ses jambes
il s’était tracée

p.13
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   25 mars 2017
 
 
L’enfance par grand froid

Dehors, la neige
s’amassait contre la vitre,
baignait la pièce
d’une lumière grise
avant que l’obscurité parût
céder en un point,
blanchir
un peu de lumière.
Lumière
est le premier mot
qu’il apprit à écrire
quand il crut combattre la violence
des jours sans lumière

p.12
Commenter  J’apprécie          10

Video de Alain Veinstein (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Veinstein
Alain Veinstein. Cent quarante quatre signes.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
871 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre