AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Georges Roux (II) (Illustrateur)
EAN : 9782841420520
222 pages
Ombres (25/11/1998)
3.72/5   51 notes
Résumé :
Robur le Conquérant avait créé un merveilleux appareil volant, l'Albatros. Après avoir étonné le monde par son invention et estimant que l'heure de l'aviation n'était pas encore venue, il disparut. Nous le retrouvons dans Maître du Monde, avec un nouvel engin qui est à la fois avion, sous-marin et automobile. Dissimulé dans un mystérieux et inaccessible repaire des Alleghanys, il exécute des sorties, tantôt dans les airs, tantôt sur terre et sous les eaux…
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 51 notes
5
2 avis
4
2 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

aouatef79
  05 août 2021
"Que l'Ancien et le nouveau Continent le sachent, ils ne
peuvent rien contre moi, et je puis tout contre eux.
Et cette lettre, je la signe :
Maître du Monde. "
Cette lettre a été écrite et envoyée par un monsieur qui prétend être le Maître du Monde et où il lance un défi aux
Etats-Unis et l'Europe. Se considérant le plus fort et le plus redoutable, le M d M veut dominer le monde et devenir le maître de celui-ci. Il veut y imposer sa suprématie. Et, rien ne l'arrêtera dans sa conquête !
Sa puissance et sa force, il les doit à sa prodigieuse création. Il a mis au point une machine hybride qui est à la fois : automobile, avion, bateau et submersible !
L' inspecteur de police, John Strock, est diligenté par monsieur : Ward, le directeur général de la police pour découvrir et arrêter ce savant fou et mégalomane qui représente une menace pour la sécurité du pays .
Arrivera-t-il à mettre la main sur cet ennemi ?
Un bon roman de Jules Verne. Sa lecture est plaisante et agréable .

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          583
Gwen21
  25 janvier 2021
La police de Washington recherche un mystérieux engin motorisé apparu à plusieurs occasions après que des embryons de séismes et des menaces volcaniques aient épouvanté les Etats-Unis. le narrateur, l'inspecteur Strock, est chargé de faire la lumière sur ces étranges phénomènes qui semblent liés audit engin qui apparaît pour mieux disparaître, aussi insaisissable qu'un courant d'air...
Si le nom de Robur le conquérant ne vous est pas totalement étranger, sachez que son ambition sans limite est le moteur principal de cette histoire abracadabrante et divertissante, une course-poursuite sur terre, mer et ciel pour s'emparer de "l'Épouvante", à la fois avion, bateau, voiture et même sous-marin !
De même qu'à travers l'oeuvre de Jules Verne on pourra rencontrer le capitaine Nemo à plusieurs reprises, on rencontrera Robur le conquérant. La structure assez classique du roman reprend la plupart des codes chers à l'auteur et qui forment sa signature : le défi technologique, l'inventivité mécanique, la prescience philosophique et le rythme des aventures quasi picaresques et le verbe précis voire méticuleux font de "Maître du monde" un modèle du genre.

Challenge XIXème siècle 2021
Challenge SOLIDARITE 2021
Challenge MULTI-DEFIS 2021
Challenge ABC 2020 - 2021
Challenge XXème siècle 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
ibon
  17 février 2021
Machines infernales et savant "fou" misanthrope qui fait gronder une montagne et, entre autres, sème la terreur à la vitesse de 240 km/h sur un véhicule non identifié dans la région des Grands Lacs à la fin du XIXème siècle.
Pour le reste, la 4ème de couverture renseigne le lecteur au-delà de toute correction mais il est inutile d'épiloguer sur l'éditeur "divulgâcheur".
Un policier est chargé d'enquêter sur ces phénomènes qui mettent la région en émoi et font les gros titres de la côte Est.
Le titre l'annonce: il faut poursuivre le Maître du monde, avant qu'il ne trouble l'ordre des Etats Unis voire du monde.
La science au service d'un particulier qui méprise l'humanité et domine le monde est un sujet que le grand Jules a déjà traité avec le génial "20 000 lieues sous les mers".
Exploit qu'il n'a pas réédité, peut-être parce qu'il a déjà tout dit.
Le récit, moins élaboré et un suspense, artificiel, donne à ces récits extraordinaires un petit coup de moins bien à mesure que le XIXème siècle s'achève et que la mécanisation s'impose. Au détriment de l'aventure.
Trois étoiles pour le rythme final.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
BrunoA
  03 avril 2013
Dernier des voyages extraordinaires dont Jules Verne nous a enchantés et dans lequel on retrouve Robur le conquérant qui revient à bord de l'Épouvante, ce véhicule extraordinaire, à la fois avion, bateau, voiture et sous-marin.
Après nous avoir emmenés dans les airs à bord de l'Albatros, sorte d'hybride entre le navire et l'hélicoptère, il revient cette fois pour terroriser l'Amérique.
Comme durant les autres voyages extraordinaires, on ne s'ennuie pas un instant à la lecture de cet ultime volet et on regrette que d'autres n'aient pas suivi. L'édition tardive de quelques oeuvres inédites retrouvées bien après la disparition de l'auteur a permis de nouvelles découvertes.
Commenter  J’apprécie          170
Taraxacum
  03 janvier 2015
Maître du monde signe le retour de Robur, déjà présenté par Jules Verne dans Robur-Le-Conquérant. C'est un Jules Verne assez typique au niveau du style, quoique plus sombre, mais qui n'a pas su m'enthousiasmer comme l'avait fait en son temps le Superbe Orénoque, par exemple. Il souffre surtout d'un défaut, c'est la lenteur de son début et les difficultés qu'a l'intrigue à réellement démarrer. le narrateur, un policier américain qu'on voit à vrai dire bien peu se livrer à des activités policières, tourne en rond et se répète un peu et puis le dénouement arrive très vite, trop, nous laissant avec de nombreuses questions et une certaine frustration.
Les amoureux de Jules Verne auteur de science-fiction technologique apprécieront, les autres pourront découvrir d'autres oeuvres en premier.
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
aouatef79aouatef79   04 août 2021
Mais voici que, vers cinq heures du matin, au-dessus des crêtes de la montagne, encore noyées de l'ombre nocturne, un bruit étrange se fit entendre à travers l'atmosphère, une sorte de halètement régulier,,accompagné d'un puissant battement d'ailes. Et, s'il eût fait jour, peut-être les gens des fermes et des villages eussent-ils vus passer un gigantesque oiseau de proie, quelque monstre aérien, qui, après s'être élevé du Great-Eyry, fuyait dans la direction de l'est .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Gwen21Gwen21   18 janvier 2021
[...] c’était sur n’importe quelle route des États-Unis, c’était dans n’importe quels parages américains que, soit le véhicule, soit le bateau, pouvaient subitement réapparaître et, avec leur réapparition, surgiraient les très réels dangers auxquels serait exposée l’universalité des citoyens…
C’était comme un coup de foudre, et, sans que vous soyez prévenu par l’aspect du temps, qui menaçait de vous atteindre !… Hors de sa maison, tout citoyen risquait d’être surpris par la soudaine arrivée de l’inévitable chauffeur !… Allez donc vous hasarder dans une rue, sur une route sillonnée par une volée de projectiles !…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
aouatef79aouatef79   05 août 2021
On pouvait affirmer sans être taxé d'exagération qu'il faisait du deux cent quarante à l'heure. Il disparut en un instant, laissant derrière lui une longue traînée de poussière blanche, comme la locomotive d'un rapide laisse à sa suite une longue traînée de vapeur .
Commenter  J’apprécie          230
olplotardolplotard   02 novembre 2013
Or, voici que vers neuf heures et demie à l’horloge municipale de Prairie-du-Chien, deux milles avant cette bourgade, se produisit un effroyable bruit de roulement, qui sortait d’un épais nuage de poussière, accompagné de
sifflements semblables à ceux d’une sirène de marine.
À peine si les curieux eurent le temps de se ranger pour éviter un écrasement qui eût fait des centaines de victimes. Le nuage passa comme
une trombe, et c’est tout au plus s’il fut possible de distinguer l’appareil animé d’une pareille vitesse.
On pouvait affirmer sans être taxé d’exagération qu’il faisait du deux cent quarante à l’heure.
Il disparut en un instant, laissant derrière lui une longue traînée de poussière blanche, comme la locomotive d’un rapide laisse à sa suite une
longue traînée de vapeur.
Évidemment, c’était une automobile, pourvue d’un extraordinaire moteur. À maintenir cette allure pendant une heure, elle aurait rejoint les
automobiles de tête, elle les dépasserait avec cette vitesse double de la leur, elle arriverait première au but.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   16 février 2014
« Great-Eyry. Montagnes-Bleues,
« Caroline du Nord.
« 13 juin.
« À Monsieur STROCK, inspecteur principal de police. Long-Street, 34, Washington.
« Monsieur,
« Vous avez été chargé d’une mission à l’effet de pénétrer dans le Great-Eyry.
« Vous êtes venu, à la date du 28 avril, accompagné du maire de Morganton et de deux guides.
« Vous êtes monté jusqu’à l’enceinte, et vous avez fait le tour des murailles, trop hautes pour être escaladées.
« Vous avez cherché une brèche, et vous ne l’avez pas trouvée.
« Sachez ceci : on n’entre pas dans le Great-Eyry et, si on y entrait, on n’en sortirait pas.
« N’essayez pas de recommencer votre tentative, qui ne réussirait pas plus la seconde fois que la première, et aurait pour vous des conséquences graves.
« Donc, profitez de l’avis, ou il vous arriverait malheur !
« M. D. M. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jules Verne (102) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Verne
François Angelier Journaliste, producteur de l'émission « Mauvais genres » sur France Culture, essayiste, biographe et auteur de romans fantastiques. Il travaille depuis vingt ans sur les sujets les plus divers, de Jules Verne à Georges Bernanos, des mystiques catholiques aux écrivains fin de siècle. le Drageoir aux épines ou l'intime souffrance de Joris-Karl Huysmans, 1993 ; Saint-François-de-Sales ou Monsieur des abeilles, Pygmalion, 1997 ; Paul Claudel : chemins d'éternité, 2001 ; Claudel ou la conversion sauvage, Édition Salvator, 2003 ; Bloy ou la fureur du Juste, le Seuil-Points, 2015. Sa biographie Georges Bernanos, la colère de la grâce aux Éditions du Seuil paraîtra en septembre 2021. Il est l'auteur de l'album Jules Verne dans La Pléiade, Gallimard, 2012.
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
228 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre

.. ..