AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges Roux (II) (Illustrateur)
ISBN : 2841420523
Éditeur : Ombres (25/11/1998)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Robur le Conquérant avait créé un merveilleux appareil volant, l'Albatros. Après avoir étonné le monde par son invention et estimant que l'heure de l'aviation n'était pas encore venue, il disparut. Nous le retrouvons dans Maître du Monde, avec un nouvel engin qui est à la fois avion, sous-marin et automobile. Dissimulé dans un mystérieux et inaccessible repaire des Alleghanys, il exécute des sorties, tantôt dans les airs, tantôt sur terre et sous les eaux…
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
BrunoA
  03 avril 2013
Dernier des voyages extraordinaires dont Jules Verne nous a enchantés et dans lequel on retrouve Robur le conquérant qui revient à bord de l'Épouvante, ce véhicule extraordinaire, à la fois avion, bateau, voiture et sous-marin.
Après nous avoir emmenés dans les airs à bord de l'Albatros, sorte d'hybride entre le navire et l'hélicoptère, il revient cette fois pour terroriser l'Amérique.
Comme durant les autres voyages extraordinaires, on ne s'ennuie pas un instant à la lecture de cet ultime volet et on regrette que d'autres n'aient pas suivi. L'édition tardive de quelques oeuvres inédites retrouvées bien après la disparition de l'auteur a permis de nouvelles découvertes.
Commenter  J’apprécie          150
Taraxacum
  03 janvier 2015
Maître du monde signe le retour de Robur, déjà présenté par Jules Verne dans Robur-Le-Conquérant. C'est un Jules Verne assez typique au niveau du style, quoique plus sombre, mais qui n'a pas su m'enthousiasmer comme l'avait fait en son temps le Superbe Orénoque, par exemple. Il souffre surtout d'un défaut, c'est la lenteur de son début et les difficultés qu'a l'intrigue à réellement démarrer. le narrateur, un policier américain qu'on voit à vrai dire bien peu se livrer à des activités policières, tourne en rond et se répète un peu et puis le dénouement arrive très vite, trop, nous laissant avec de nombreuses questions et une certaine frustration.
Les amoureux de Jules Verne auteur de science-fiction technologique apprécieront, les autres pourront découvrir d'autres oeuvres en premier.
Commenter  J’apprécie          90
raynald66
  16 février 2014
Et un Jules Verne de plus dans ma bibliothèque. J'ai toujours été fan de cet auteur depuis 20000 lieux sous les mers. L'histoire = la police recherche un mystérieux et génial inventeur qui se fait appeler "le maître du monde" et son bateau surnommé "l'épouvante". Bon livre à lire
L'écriture de cette lettre, que je ne cessais d'examiner, se composait de mots tracés d'une plume lourde. Assurément, un graphologue eût distingué en ces lignes les signes d'un tempérament violent, d'un caractère peu commode.
Un cri m'échappa alors, - un cri que Grad n'entendit pas heureusement. Comment n'avais-je pas remarqué plus tôt la ressemblance d'écriture entre cette lettre et celle qui m'était venue de Morganton ?...
Et puis - coïncidence plus significative encore -, les initiales qui lui servaient de signature, ces majuscules n'étaient-elles pas celles des trois mots «Maître du Monde » ?
... Et où fut écrite cette lettre ?... À bord de l'Épouvante... Et ce nom, c'était celui du triple appareil commandé par cet énigmatique capitaine !...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
davzen
  16 juin 2012
Dernier romans des voyages extraordinaires écrit en 1903, Maitre du Monde fait revenir Robur le Conquérant.
Robur terrifie Les états unis au volant d'un engin " l'Epouvante" qui peut se déplacer sur la terre, sous l'eau et sur l'eau et dans les airs à une vitesse prodigieuse.
Robur est tombé dans la folie et dans la négation de l'homme.
Le ton sombre du récit s'explique par les problèmes de santé de Jules Verne ainsi que par de nombreux événements dramatiques qui ont ponctué sa vie.
Commenter  J’apprécie          50
Ponna
  17 avril 2016
Des phénomènes étranges se déroulent aux Etats-Unis: le cratère d'une montagne rugit, un bolide défie les lois de la vitesse lors d'une course, un engin s'envole au-dessus des chutes du Niagara sans que jamais, on réussisse à identifier les protagonistes, à moins que ce soit la même personne...
Pas désagréable mais loin des grandes oeuvres de Jules Verne, selon moi.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
olplotardolplotard   02 novembre 2013
Or, voici que vers neuf heures et demie à l’horloge municipale de Prairie-du-Chien, deux milles avant cette bourgade, se produisit un effroyable bruit de roulement, qui sortait d’un épais nuage de poussière, accompagné de
sifflements semblables à ceux d’une sirène de marine.
À peine si les curieux eurent le temps de se ranger pour éviter un écrasement qui eût fait des centaines de victimes. Le nuage passa comme
une trombe, et c’est tout au plus s’il fut possible de distinguer l’appareil animé d’une pareille vitesse.
On pouvait affirmer sans être taxé d’exagération qu’il faisait du deux cent quarante à l’heure.
Il disparut en un instant, laissant derrière lui une longue traînée de poussière blanche, comme la locomotive d’un rapide laisse à sa suite une
longue traînée de vapeur.
Évidemment, c’était une automobile, pourvue d’un extraordinaire moteur. À maintenir cette allure pendant une heure, elle aurait rejoint les
automobiles de tête, elle les dépasserait avec cette vitesse double de la leur, elle arriverait première au but.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   16 février 2014
« Great-Eyry. Montagnes-Bleues,
« Caroline du Nord.
« 13 juin.
« À Monsieur STROCK, inspecteur principal de police. Long-Street, 34, Washington.
« Monsieur,
« Vous avez été chargé d’une mission à l’effet de pénétrer dans le Great-Eyry.
« Vous êtes venu, à la date du 28 avril, accompagné du maire de Morganton et de deux guides.
« Vous êtes monté jusqu’à l’enceinte, et vous avez fait le tour des murailles, trop hautes pour être escaladées.
« Vous avez cherché une brèche, et vous ne l’avez pas trouvée.
« Sachez ceci : on n’entre pas dans le Great-Eyry et, si on y entrait, on n’en sortirait pas.
« N’essayez pas de recommencer votre tentative, qui ne réussirait pas plus la seconde fois que la première, et aurait pour vous des conséquences graves.
« Donc, profitez de l’avis, ou il vous arriverait malheur !
« M. D. M. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ZebraZebra   27 juillet 2012
[...] La fin du mois de juillet approchait. Les journaux ne cessaient d'entretenir leurs lecteurs de l'affaire. Parfois, de nouvelles informations se produisaient , qui surexcitaient la curiosité publique. [...]. Les télégrammes se croisaient sur toute l'étendue du territoire, se contredisaient et se détruisaient. On le comprend, d'ailleurs, l'appât de primes énormes ne pouvait qu'engendrer des erreurs, même de bonne foi. Un jour, c'était le véhicule qui passait comme une trombe ... Un autre, c'était le bateau qui venait de se montrer à la surface de l'un de ces lacs si nombreux en Amérique ... Puis c'était le submersible qui évoluait près du littoral ... Au vrai, pur effet d'imagination en travail chez des esprits, aussi surexcités qu'effrayés, voyant toutes ces apparitions à travers le verre grossissant des primes ! [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
olplotardolplotard   12 septembre 2013
« Soit !... gardez le silence !... Moi... je sais qui vous êtes, comme je sais quel est cet appareil, signalé à Madison, à Boston, au lac Kirdall !... Oui ! le même qui court sur les routes, à la surface des mers et des lacs et sous les eaux !... Et ce bateau, c’est l’Épouvante, et vous qui le commandez... c’est vous qui avez écrit cette lettre au gouvernement... vous qui vous croyez de force à lutter contre le monde entier... vous !... le Maître du Monde !... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GleskerGlesker   20 novembre 2013
Décidément, pensai-je, le diable a bon dos, et je crois bien qu’il n’a été inventé que pour permettre à nombre de braves gens d’expliquer ce qui est inexplicable !…
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Jules Verne (111) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jules Verne
Vidéo de Jules Verne
autres livres classés : 19ème siècleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
205 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre