AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781092853149
Éditeur : Border Line (23/09/2017)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 11 notes)
Résumé :
En cette veille de Noël, Paris sombre dans la stupeur : la mort frappe à six reprises, en six lieux de la capitale, sur un intervalle de six heures. Entre les résidents d'une maison de retraite huppée qu'une main assassine a empoisonnés, et des squatters qu'on a sciemment ensevelis dans l'explosion d'un immeuble sordide, pas de dénominateur commun. Pour le duo d'enquêteurs, la Carpe et la Virgule, privé et flic aguerris, c'est l'impasse : quel est le mobile du ou de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Tostaky61
  01 novembre 2017
Bon, là,  c'est simple, je vais mettre tout de suite les choses au point.
Ça va râler dans les chaumières des lecteurs pointilleux. J'assume.
Si vous devez lire UN livre de Lou Vernet, si vous ne connaissez pas, êtes curieux, prêt à découvrir cette auteure, lisez Un trop grand silence Livre 2 : la Virgule.
J'ai lu le livre 1, il m'a plu. Mais le livre 2 .... Quelle claque !
Rassurez-vous ils sont indépendants, donc pas de souci (sauf pour les puristes bien sûr...)
À la veille de Noël,  Paris est la cible d'attentats sanglants. Six, dans six lieux différents. (Prémonitoire,  quand on sait que Lou Vernet a commencé à l'écrire avant la vague d'événements qui ont secoué notre pays).
Branle-bas  de combat au 36 ( tiens, ça me rappelle quelque chose...j'ai déjà lu ça quelque part...).
Ça s'annonce comme un polar, un roman noir. Mais Lou Vernet brise les codes du genre.
Sous sa plume, la littérature noire devient blanche.
Elle nous sort du classique, de l'enquête lue et relue. Son personnage principal, c'est ... ses personnages. Il y a La virgule, bien sûr,  son flic déjà présent dans le fameux livre 1 et son ami La carpe, détective privé mis à contribution.
Mais il y a surtout tous les autres, les victimes, les parents, les amis, il y a les témoins,  les spectateurs, les journalistes, les suspects, il y a aussi les lieux, le 36 bien sûr,  la rue, les bistrots, les hôpitaux. Tous ont une histoire. Tous se racontent. Ça fourmille dans des chapitres courts. Les pages défilent.
Ce qui m'a bluffé,  c'est l'écriture.  Ce qui m'a hypnotisé c'est l'écriture. Il est rare de voir un livre catalogué polar avec un tel style, en tout cas moi je n'en rencontre pas beaucoup.
Qu'est-ce qu'il faut que je vous dise pour que vous poussiez  la porte de votre librairie préférée afin de vous procurer ce livre ?
Que c'est un pavé dans la mare...noire ?
Non, mon regard se porte plutôt vers les étoiles, ce livre est un Ovni. Un petit bijou. Ciselé aux mots de notre belle langue.
Bien sûr, j'entend les sarcasmes... toujours dans l'excès ce Patrice quand il aime.
Mais, je l'ai dit tout au début  (si, si, regardez bien) J'assume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          331
collectifpolar
  22 septembre 2019
La Carpe et la Virgule, duo d'enquêteurs très particuliers, se retrouvent à enquêter sur des assassinats collectifs : l'empoisonnement des résidents d'une maison de retraite huppée et l'enfouissement de squatters par l'explosion de l'immeuble.
 A le veille de Noël Pris tremble, Paris à Peur. Et nous lecteurs nous tremblons avec Paris.

Dans ce second opus, le lecteur retrouvera avec plaisir le duo de choc de La Toile aux alouettes . Mais si par celui-ci est indiqué comme un volume 2, vous n'avez pas qu'inquiétude à avoir car il se lit totalement indépendamment du 1.
 Bref dans ce roman atypique, façon puzzle, Lou Vernet nous tient en haleine jusqu'aux dernières pages.  de plus elle nous offre une galerie de portraits ciselés au scalpel, des parcours de vie sinueux, où les motivations de ses personnages ne sont que des méandres et des circonvolutions.  Et je ne vous parle même pas du final inédit en apothéose .

 Mais attention, un Lou Vernet comme celui-ci ça se mérite. Notre auteur a pris le parti de nous offrir un roman chorale et pendant une centaine de page, nous allons découvrir tour à tour tous les protagonistes de cette histoire. Chacun à leur tour ils prendront la parole, nous racontons leur point de vue sur les événements qui constituent cette intrigue.
Aussi, pour bien prendre la mesure de ce roman, vous faudra-t-il prendre le temps de rentrer dedans. Prendre le temps de vous imprégner de chacune de ces histoires individuelles pour mieux cerner l'essence du drame qui se jouer et va se dérouler sous vos yeux !

 Lou est une éponge à émotion. Et sa sensibilité transpire à travers ces pages. Je sais que notre auteur à débuter l'écriture de ce livre avant les premiers attentats parisiens. Et puis en cours d'écriture, l'horreur est arrivé, la réalité a dépassé la fiction. Aussi Lou, a douté, abattue et abasourdie comme nous tous par la barbarie qui s'invité dans les rue de notre Capitale. Alors, elle a cessé d'écrire. Il lui a fallu du temps avant de pouvoir reprendre son manuscrit.
Et même, si les attentats qui frappent Paris dans ce roman n'ont rien à voir avec ceux meurtriers des fou de l'Etat Islamique, même si ici ce ne sont pas les ignorants islamistes qui traumatisent la vielle Lumière, Lou nous met en garde contre tous les fanatismes du monde. C'est un hymne à la tolérance, à la bienveillance qu'elle nous offre. C'est un cri d'amour que lance notre auteure. Elle qui aime tant sa ville, qui aime tant en parcourir les rues et les avenues.

 Et puis, il ne faut pas oublier la plume de Lou, une plume ciselée, tout en sensibilité. Une écriture tout en minutie,  notre auteure aime les mots et ça se ressent.
Ici elle ne fait que confirmé tout le bien que je pense d'elle. Mais je n'avais aucun doute sur son talent,  La toile aux alouette ayant été un de mes livres préférés de 2016. Un de mes énormes coup de coeur.
 Lou Vernet est de la trempe de ces auteurs qui font que la démarcation entre littératures noires et littérature blanche est plus que poreuse, elle est inexistantes. Ici comme chez Elsa Marpeau, Elena Piacentini ou encore Sandrine Collette la Noire donne ces lettres de noblesse à la Blanche.
Bravo Dame Lou pour cet excellent roman.
Alors dis-moi le troisième opus c'est pour quand ?
Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Heindryckx
  01 novembre 2017
UN TROP GRAND SILENCE DE LOU VERNET 321 PAGES EDITIONS BORDER LINE SEPTEMBRE 2017
Résumé :
En cette veille de Noël, Paris sombre dans la stupeur : la mort frappe, à six reprises, en six lieux de la capitale, sur un intervalle de six heures. Entre les résidents d'une maison de retraite huppée qu'une main assassine a empoisonnés, et des squatters qu'on a sciemment ensevelis dans l'explosion d'un immeuble sordide, pas de dénominateur commun. Pour le duo d'enquêteurs, la Carpe et la Virgule, privé et flic aguerris, c'est l'impasse : quel est le mobile du ou des tueurs ? Quelle est la logique de cet enchaînement macabre ? le flair de l'un et le pragmatisme de l'autre ne semblent pas suffire à dénouer l'écheveau de cette singulière affaire. Doivent-ils pour autant se fier aux allégations du mystique César ?
Mon avis :
L'auteur a commencé ce livre avant les événements que nous connaissons. Intuitions... Malheureusement... Je mets ce récit comme un roman pas forcément un polar car c'est dans l'air du temps même si c'est une fiction. J'ai bien aimé toutes les histoires du début qui s'emmêlent et fusionnent à la fin. Ce n'est pas facile d'écrire sur le thème des attentats et en plus de sortir du lot : Lou l'a très bien fait.
Dans cette lecture, j'ai été beaucoup moins vite car il faut être concentré, faire attention à tous les personnages. Une belle découverte que je conseille.
Go en librairie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JML38
  12 mars 2018
Le récit commence par la présentation d'une galerie de personnages qui vont se trouver impliqués dans des évènements dramatiques à Paris.
Je dois dire que pour moi ce fut tout de suite la bonne claque, quelle style superbe. Je me suis laissé bercer par les mots le long de ces pages descriptives sans impatience, en relisant même certaines pour le plaisir.
Construite en très courts chapitres nous emmenant d'un lieu à un autre, d'un personnage à un autre, l'histoire prend forme de façon captivante.
Puis apparaissent les concertistes, la carpe et la virgule, déjà présents dans un roman précédent, à savoir un flic et son ancien partenaire devenu détective. Les deux enquêteurs ne prennent pas une importance particulière, ils semblent se fondre dans cette famille de personnages attachants donnant au récit une humanité rarement rencontrée dans un polar.
Il y a bien sur un dénouement avec des explications ( qui, comment, pourquoi) comme dans tout bon roman à intrigues mais l'essentiel se trouve dans l'écriture magnifique de Lou Vernet qui nous propose avec ce roman un petit bijou émouvant à déguster lentement pour en apprécier toute la richesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JLoupcl
  02 décembre 2017
J'avais adoré le premier livre de Lou Vernet Publié aux éditions Border Line.
J'ai donc acheté le second livre de Lou Vernet lorsque je l'ai rencontré à la foire du Livre de Brive et je me suis plongé dedans.
Aie aie aie.
C'est toujours aussi bien écrit avec une plume précise et concise. Par contre coté intrigue j'ai galéré. Il a fallu que je m'accroche pour aller jusqu'au bout.
Lou Vernet nous compte l'histoire d'un douzaine de protagonistes pris dans l'ouragan d'un vague d'attentats ayant endeuillé Paris. Pour ce roman elle travaille par micro touche de couleurs. Des chapitres de une page à une page et demi. Jamais plus de deux. Et dans cette page, les trois quart sont consacré à décrire les états d'âmes d'un des protagonistes souvent sans le nommer. Un dernier paragraphe de quelques lignes et hop cliffhanger de la mort et l'on passe au protagoniste suivant. le roman avance par ellipses.
Ça à finit par me lassé. Pire lorsque lors du chapitre final Lou Vernet fait le point sur chacun de ses protagonistes, je me suis aperçu que certain prénoms ne me disait rien.
Pour Finir Lou Vernet nous explique le pourquoi de ce travail. J'accepte les explications mais un roman doit me permettre de m'évader. Là je me suis accroché pour ne pas m'égarer.
Dommage, Lou Vernet est attachante mais il m'en faut comme même un peu plus pour rester fidèle à mes auteur favoris.
Pour le prochain opus je serai un peu plus attentif avant de m'y plonger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Tostaky61Tostaky61   30 octobre 2017
Une putain de drogue, le fric. Le somnifère des consciences, la seule religion qui rassemble autant de fidèles.
Commenter  J’apprécie          231
collectifpolarcollectifpolar   27 décembre 2019
Le monde n'est qu'un jeu de dominos cruel. Enfanté dans le chaos, il ne forge plus que cela.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   27 décembre 2019
L'oubli épongera le pus de la discorde.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1899 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre