AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203151749
Éditeur : Casterman (05/04/2017)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Quand les chasseurs deviennent des proies. Et les proies des chasseurs...

Le type tressaillit en sentant le métal froid des menottes.
– Capitaine Jobert… Brigade des goules.
Elle vit les épaules se raidir, il commença à trembler.
– Tu comprends de quoi je te parle ?
– Je… Je… Il se mit à pleurer, comme un môme.
– C’est la première fois ? demanda Diane.
– J’ai… j’ai blessé quelqu’un ?
Elle éprouva soud... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
TheClo
14 mai 2017
Le capitaine Jobert est appelé sur les lieux d'un crime, mais un crime pas comme les autres, en effet le meurtrier est près de la scène de crime et c'est à elle d'aller l'appréhender. Pourquoi elle et pas un autre policier ? Tout simplement parce que le meurtrier est une goule, et que Jobert, encore appelée Diane fait partie de la Brigade des goules. La Brigade qui s'occupe de ces personnes se transformant en tueurs qu'il faut surveiller et cadrer. Pour l'instant la Brigade s'en sort bien, mais très vite des personnes vont être retrouvées mortes, des personnes qui sont des goules. A croire que quelqu'un a une dent contre ces personnes et veut faire justice lui-même. Pour Diane et la Brigade l'enquête commence, mais une enquête pas officielle, dans l'ombre de la police criminelle.
Merci aux éditions Casterman et à Livraddict pour l'envoie de ce roman. N'ayant pas lu le premier tome, j'ai eu peur de me retrouver perdue dans celui-ci, mais finalement les histoires semblent être distinctes et les deux livres peuvent être lus indépendamment. En effet, les personnages et les événements sont à nouveau présentés en début de roman.
On se retrouve avec une histoire qui n'a rien d'ordinaire, on suit une brigade particulière puisqu'elle s'occupe de créatures appelées « Goules » qui va enquêter discrètement sur les meurtres de ces goules. Mais qu'est-ce qu'une goule vous allez me dire, il s'agit d'être humain comme vous et moi, ayant contracté un virus qui, à certaines périodes, se transforment en créatures qui vont tuer. Si les goules découvertes sont prises en charge par la brigade et par un hôpital particulier « le zoo », il arrive que des nouvelles commettent des crimes atroces. Les goules sont donc souvent méprisées par les autres. Lorsque les meurtres commencent, la Brigade va essayer de trouver le coupable mais ils ne peuvent pas compter sur l'aide de la police criminelle qui va essayer de leur mettre des bâtons dans les roues.
Voilà une intrigue déjà bien originale et intéressante, mais elle n'est pas la seule dans le livre. Parallèlement on va suivre les deux filles du commandant de la Brigade, quelques mois plus tôt, elles ont perdu leur mère, et depuis leur père et absent et ne s'occupe que peu d'elles. On suit également la petite romance d'une des filles du commandant, Fleur, mais également celle de deux protagonistes de la Brigade. Ces romances ne m'ont pas forcément plu, je ne voyais pas vraiment l'intérêt qu'elles pouvaient avoir, surtout la deuxième que j'ai cité.
J'ai bien aimé le rythme de ce roman, les chapitres sont très courts et permettent une lecture rapide et agréable. de plus il y a de nombreuses révélations surprenantes et la fin avec la découverte du coupable n'est pas forcément ce à quoi on pensait au début. J'ai bien aimé le style de l'histoire, c'est un policier avec une pointe d'humour et quelques moments plus noirs. La présence du surnaturel est, à mon avis, si bien traité que cela à presque l'air d'être naturelle, comme si on pouvait effectivement rencontrer des goules dans la rue.
Les personnages sont attachants pour la plupart d'entre eux, en tout cas la Brigade elle-même est attachante, ils se soutiennent tous les uns avec les autres. le commandant Markowicz et ses filles ont l'air d'avoir vécu des choses terribles qui les ont traumatisées, il leur faut du temps pour s'en sortir et redevenir un semblant de famille. La fille cadette Adélaïde m'a paru un peu étrange mais c'est celle qui m'a le plus émue, elle a l'air très fragile et sait que les autres la prennent pour une folle, à commencer par sa grande soeur, Fleur. Cette dernière parait triste en début de roman, mais très vite une seule chose va compter pour elle : son amoureux et surtout la manière dont son père réagirait si il apprenait qu'elle voyait un garçon. Jobert ou « Diane » est une ancienne flic qui a débarqué à la Brigade un peu par dépit, on découvre à travers le livre, qu'elle n'a pas eu une enfance facile et, certaines révélations vont lui en apprendre plus sur les personnes de son entourage. Consencieuse dans son travail, elle n'accepte pas de laisser des goules mourir, même si parfois elle est éprouve de la haine envers ces créatures. En ce qui concerne les autres personnages de la Brigade, je trouve qu'on ne les connait que trop peu, ils sont un peu mis en retrait par rapport aux autres, même s'ils ont chacun leur particularité, je pense surtout à la bizzarerie de Jimy.
Pour conclure, je dirais que j'ai beaucoup apprécié cette histoire particulière menée par cette Brigade particulière. Les personnages sont attachants et l'intrigue intéressante. le livre se lit super vite et les révélations sont nombreuses. J'ai beaucoup aimé, même si je pense que j'aurai encore plus aimé en ayant lu le premier tome.
Lien : http://lesmotsdeclo.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
prettymelo
25 mai 2017
C'est avec un certain plaisir que je suis retournée vivre le temps de quelques pages les nouvelles péripéties du commissaire Markowicz et de toute la bande de cette unité de la police si spéciale.
Le premier tome fut une belle découverte avec cette brigade consacrée à la recherche de goules ayant commis des crimes. L'originalité de ce livre tient en une intrigue crédible malgré la touche fantastique qui s'y joint. Il y a un réel apport d'informations qui nous permet parfaitement de concevoir cette « métamorphose » comme normale alors que pas du tout.
Ne te fie à personne est donc dans la même lignée que son prédécesseur avec cependant beaucoup plus de précisions quant à la formation de ce service. Un page turner intriguant qui enchaîne les chapitres courts, menant une action du début à la fin sans jamais s'essouffler.
Cette suite est très sympa puisque au-delà de la nouvelle affaire qui occupe les forces de l'ordre, c'est évidemment le passé de chacun qui nous importe vraiment et dont l'auteur s'efforce de nous apporter des éclaircissements au cours de l'histoire. Par petites touches, on touche au but sans tergiverser trop longtemps et par conséquent, sans trop de suspens.
Finalement, chaque personnage est plus incongru que l'autre mais c'est sur des révélations tonitruantes que nous laisse Vincent Villeminot à la fin de ce tome. J'imaginais qu'un passé trouble devait se cacher derrière la façade d'un des personnages mais de là à penser que la cause de tout cela était cachée aux vues de tous, j'avoue avoir été agréablement surprise.
Du coup, le voile se lève doucement sur le mystère que constitue la Brigade des goules avec un sentiment qui sonne comme la fin de cette histoire. J'espère sincèrement que ce n'est pas le cas car j'ai véritablement aimé poursuivre les aventures de Fleur, Anna et les autres. D'autant que la question concernant le « comment » des goules n'est toujours pas résolue.
Lien : http://melimelobooks.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Maeli-chan
24 mai 2017
Même si j'avais lu le tome 1 très peu de temps auparavant, j'étais vraiment heureuse de retrouver les personnages de la Brigade et ce fut une joie de me plonger dans une nouvelle enquête.
Après les événements tragiques du précédent tome, tout le monde semble avoir repris le cours normal de sa vie. Markowicz a autant de mal à communiquer avec ses filles, Fleur se désespère de revoir Antonin, Adé continue ses dessins étranges et hante les locaux de la Brigade, et l'équipe est toujours à la poursuite des goules qui hantent Paris.
Mais un nouvel assassin frappe dans la ville et il semblerait qu'il prenne les goules pour cible. En conflit avec la Criminelle, la Brigade de l'ombre va avoir du mal à enquêter sur ces meurtres.
J'ai trouvé ici que l'accent était beaucoup plus mis sur la capitaine Jobert alias Diane de Moitié, c'est son personnage qui revient le plus dans le roman, ainsi que sur Adé, psychologiquement perturbée par le décès de sa mère.
Bien sûr, on suit les autres personnages mais j'ai trouvé que Diane et Adé apportaient chacune une vision différente de l'enquête. A la fois la vision sur le terrain et la vision de simple spectateur qui n'a pas tous les éléments en main.
De plus, on en apprend davantage sur le passé de chacun. Là où le premier tome se concentrait plus spécifiquement sur le crime et l'enquête, ici on se laisse volontiers dériver sur des souvenirs, des flash-back, des confessions. Ce qui rend plus humain et plus attachants ces personnages atypiques.
Là encore l'écriture est fluide, les chapitres sont courts et se lisent très rapidement. Petit bémol pour la fin qui est "racontée" justement, on nous rapporte ce qui s'est passé sans être dans l'action. J'aurais voulu en savoir plus sur la finalité.
En bref, un tome 2 dans la lignée de son prédécesseur, beaucoup de révélations jusqu'à la toute fin. Je recommande encore une fois ce roman que je trouve plein d'humour et bien mené.
Lien : http://le-coin-lecture-emili..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesPapotisdeSophie
24 mai 2017
Dans le précédent tome, nous avions laissé le commissaire, anéanti par le meurtre de sa femme et ses deux filles traumatisées. On poursuit l'histoire ici avec plus d'informations sur certains membres de la Brigade, agents qui essaient de capturer des goules : humains victimes d'un virus les transformant en monstres assoiffés de sang. Mais les apparences sont trompeuses...
Un polar tout aussi choc que le tome 1 ! le commissaire, perdu dans son chagrin et ses remords, laisse sa brigade se gérer et les tensions se révéler. Il délègue aussi pour ses filles sans s'apercevoir qu'il les perd aussi. Des personnages riches, meurtris, fragiles et forts en même temps. Vite la suite.
Commenter  J’apprécie          10
linagalatee
19 avril 2017
Les choses ont quelque peu changé au sein de la « Brigade des goules », Léon Markowicz sombre de plus en plus dans l'alcool, et laisse la direction de la brigade à son fidèle Bosco. Toujours secondé de Jobert appelée Diane de Moitié, et Toussaint Fermeture, surnommé Jimy Hendrix.
Les attaques de goules continuent de plus en plus violentes, elles ne laissent plus aucune chance à leur victime.
Mais rapidement d'autres meurtres sont recensés et ce n'est pas la brigade des goules qui en a l'exclusivité, même si des goules paraissent directement concernées. Elle va mener une enquête parallèle à celle de la Criminelle, mais n'ayant que peu eu accès aux scènes de crimes, les choses se révèlent très vite compliquées.
Fleur et Adélaïde, les filles de Markowicz, vivent, elles aussi, des moments très sombres. Fleur est amoureuse, comme on peut l'être à 17 ans, et Adélaïde, sa cadette de 7 ans, devient de plus en plus taciturne et attirée par la mort et tout ce qui s'y rapporte. Mais une fois de plus Léon a baissé les bras quant à l'éducation de ses filles, si bien qu'elles n'osent plus lui parler ni l'une ni l'autre.
Jusqu'à quand la situation va t'elle continuer de se dégrader ? Quand tous sont au bord de la rupture, on peut craindre le pire.
C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé cette équipe que nous avons déjà rencontrée dans « La prochaine fois ce sera toi », on retrouve les protagonistes, avec leurs carences et leurs blessures. La vie a continué pour eux, traînant son lot de tristesse et de coups durs.
Si, dans le précédent tome, on s'était un peu plus attachés à Léon et Jobert, celui-ci met en avant Bosco et Hendrix, et on découvre du coup, des personnages tout aussi intéressants, au passé chargé, mais eux aussi, pleins de foi en l'avenir.
Bosco en père protecteur envers les filles de Léon, et Hendrix, en homme sage et un peu (beaucoup) tourné vers le vaudou, il nous ferait presque un peu peur avec ses incantations et les herbes qu'il brûle. Mais, on dirait bien que parfois, on pourrait vraiment y croire, tant le doute est permis.
Les personnages vont se retrouver dans une situation complexe, avec ces nouveaux meurtres, et chacun va devoir composer avec ses armes pour parvenir à glaner quelques informations leur permettant d'avancer dans leur enquête.
Mais surtout, surtout, vous allez être témoins de révélations complètement inattendues, de situations incroyables, qui vont vous faire ouvrir grand les yeux et la bouche, et vous retrouver en apnée plus d'une fois.
Un scénario hallucinant, inutile de vous dire que j'ai autant adoré ce second tome que le premier. J'en reprendrai bien une troisième part, mais malheureusement la fin ne laisse pas la porte ouverte à une éventuelle suite, mais Vincent Villeminot, est suffisamment retors, pervers et génial, que finalement tout est possible, s'il le veut bien.
Lien : http://evenusia.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

que savez vous sur instinct

Quel es le personnage principal ?

Timothy
Tom
John
Tintin

7 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Instinct, tome 1 de Vincent VilleminotCréer un quiz sur ce livre