AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262040982
Éditeur : Perrin (17/04/2014)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Il est peu d'Américains du XIXe siècle dont le nom, à l'instar de celui d'Abraham Lincoln, évoque une multitude d'images. Le général Robert E. Lee, stratège charismatique des confédérés et légende du Vieux Sud, est l'un d'eux. Figure à la barbe et à l'uniforme gris, le champion militaire de l'Amérique esclavagiste illustre à lui seul la guerre de Sécession (1861-1865), que l'on songe à la plupart de ses grandes batailles, telle Gettysburg, la plus emblématique, ou à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
benleb
  25 août 2014
La biographie de Robert Lee par Bernard Vincent est la première (à ma connaissance) écrite en français sur le général sudiste.
J'avais donc des doutes (pour moi, seuls les historiens américains pouvaient écrire sur la Guerre de Sécession), mais cette biographie est très bonne. Elle évite l'hagiographie comme la condamnation pure et dure. La seule bibliographie montre que l'auteur connait très bien son sujet.
Les chapitres sur la famille et la carrière de Lee avant la Guerre de Sécession sont pour moi les meilleurs. Ils montrent combien il appartenait à une élite sudiste (et surtout virginienne) où, malgré la déchéance de son père, il sut s'imposer. le portrait des membres de sa famille, entièrement dévoués à la carrière du héros, quitte à sacrifier leurs vies personnelles, est passionnant. L'auteur insiste aussi sur le caractère exceptionnel du personnage; obéissant, honnête, sans ambition personnel, il fut un soldat exceptionnel, idolatré par ses pairs.
Pour la guerre elle même, l'auteur montre bien les hésitations de Lee avant de s'engager au Sud. Il insiste sur ses erreurs de militaire; ce fut d'abord un général impopulaire. Pour lui, il fut un très grand tacticien mais un assez mauvais stratège, ne s'apercevant pas de la dimension industriel de la guerre. Ses hésitations contribuèrent beaucoup à la défaite de Gettysbourg. Trop obéissant, l'absence de commandement central et l'importance de la dimension politique lui nuirent beaucoup. Lee fut seulement le général de l'armée de Virginie avant d'obtenir, en 1865, un moment où tout était perdu, le commandement de toutes les troupes sudistes.
Bernard Vincent ne néglige pas les aspects troubles. Lee était raciste et soutint l'esclavagisme, bien qu'il fut pragmatiquement hostile au système.
Les photos sont bien choisies; je regrette qu'il n'y en ait pas plus. Elles montrent que Robert Lee ne porta sa célèbre barbe qu'à partir de la Guerre de Sécession.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
benlebbenleb   06 août 2014
"Mon cher Boo, tu dois être le numéro 1. C'est un beau chiffre, dont on se souvient aisément. Simple et unique."

"Devoir est le mot le plus sublime de notre langue. Fais ton devoir en toute chose, comme le vieux puritain. Tu ne peux pas faire plus, et ne dois jamais souhaiter faire moins".

Robert E. Lee à son fils ainé, George Washington Custis Lee.
Commenter  J’apprécie          10
benlebbenleb   07 août 2014
Il est plus aisé de conformer nos souhaits à nos moyens que de conformer nos moyens à nos souhaits.

Lee, avril 1860.
Commenter  J’apprécie          00
benlebbenleb   03 août 2014
Tout et tout le monde - sa famille, ses amis, son cheval et son chien - aiment le colonel Lee.

Une Virginienne.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Bernard Vincent (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Vincent
[LIVRE] LA CHRONIQUE DE GERARD COLLARD - INFOGRAPHIE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
835 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre