AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Carasso (Traducteur)Monique Baile (Traducteur)
ISBN : 2914569289
Éditeur : Le Jardin des livres (02/05/2005)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 33 notes)
Résumé :

Etudiant à la Sorbonne avant de devenir l'espion du Roi du Danemark, le destin du jeune catholique Mikaël l'emmène au cœur d'une forêt allemande où il rencontre une "guérisseuse " qui va définitivement l'ensorceler avec ses potions. Mais en 1520, le Vatican veille, et le jeune homme découvre le visage le plus cruel de l'Eglise.


Écœuré par Rome et ses méthodes barbares, Mikaël se joint alors aux paysans révoltés allemands, rencontre un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Groomy
  30 novembre 2018
J'avais beaucoup aimé Sinouhé l'Égyptien de Mika Waltari et c'est donc avec une grande confiance que je me suis lancé dans L'escholier de Dieu du même auteur. On change complètement d'époque puisqu'on passe au XVIème siècle.

Selon le schéma classique dans les romans historiques on suit un personnage fictif, né en Finlande et pas gâté par la vie au départ : orphelin, recueilli par la rebouteuse du coin. Mais il apprécie les études, très porté sur la religion il apprend à lire et à écrire grâce à un prêtre puis va naturellement vivre plein d'aventures !

De façon original le héros est très crédule, souvent aveuglé par sa foi avec le chic pour choisir le mauvais camp et se faire arnaquer. Plutôt pratique car il est régulièrement obligé de fuir pour tenter sa chance ailleurs, en conséquence ça nous fait voir du pays.
Forcé de quitter sa patrie, il va étudier à Paris puis passer beaucoup de temps dans le Saint Empire Romain Germanique. Au gré des événements on va passer d'une chasse au sorcière par l'inquisition, de révolte de paysans aux guerres d'Italie tout en rendant visite à quelques personnages célèbres tel que Martin Luther ou Charles Quint.

Intéressant sur le papier mais le livre souffre déjà d'une écriture fade et sans finesse selon moi, après vérification le traducteur est différent de Sinouhé l'Égyptien.
De plus on est ballotté à travers l'Europe trop rapidement, pas le temps d'installer une ambiance et un contexte.
Ensuite malgré la trame historique je garde un petit gout de parodie, pas aidé par le héros pas finaud (étrange pour un Finnois) et à travers certains événements comme sa rencontre avec sa femme qu'on dirait sortie d'un conte des frères Grimm.
Le personnage principal a aussi comme compagnon un opposé qui va évoluer dans le sens inverse du héros, au départ grande brute simplet mais éduqué par la vie il terminera bien plus avisé que son ami. Compagnon qui a la mauvaise habitude pendant une bonne partie du livre d'apparaitre quand l'auteur en a besoin tel un ange gardien.
Au final pas très convaincu, ça reste sympathique à lire mais c'est dans la moyenne. Bien qu'il y ait quelques passages intéressants, notamment le sac de Rome ou l'auteur reprend un instant la main en zappant un héros quelque peu désagréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ChaK_
  23 octobre 2018
L'Escholier de Dieu tombe pile dans la catégorie des romans historiques qui ne s'embarrassent pas de créer une histoire. Car l'histoire du héros de ce livre, Mikael je sais plus trop quoi, ben on s'en fout un peu. C'est la vie d'un type sans charme, globalement entouré de gens pas très interessants, et qui, soyons franc, n'est là uniquement que pour être baladé d'évènement en événement. C'est moche pour lui, mais les transitions sont brutales, n'ont pas toujours grand sens scénaristiquement parlant et de toute façon il fait toujours de mauvais choix.
Bref, Mikael est là uniquement pour que Waltari le balade et s'éclate à nous parler de cette petite quinzaine d'année qui va globalement de 1510 à 1525 au sac de Rome. Et c'est là que réside le coeur du livre, car des choses il y en a à dire ! L'inquisition, le protestantisme, les révoltes, les guerres d'Europe etc… même un surprenant début dans la Scandinavie du XVIe siècle, ce qui est quand même assez rare pour être souligné.
Il y a bien quelques autres défauts, comme ce pauvre Paracelse qui meurt 15 ans avant son vrai décès sans qu'on lui demande son avis, ou quelques description de batailles un peu confuse, mais faut reconnaître que le paysage d'ensemble est agréable à parcourir, semble-t-il bien documenté, et j'ai pris un certain plaisir à (re)découvrir cette époque charnière (mais cruelle) si riche en faits.
En gros venez pour l'Histoire, pas pour l'histoire, mais les deux continuent cependant dans le Serviteur du Prophète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chasto
  22 octobre 2018
Croyances, religions et société, tryptique d'une période aussi talentueuse que meurtrière.
Les regards des uns et des autres s'affûtent aux incompréhensions et aux peurs de certains.
Les états se font et se meurtrissent tels des frères s'entretuant pour un simple voeu non exaucé et, pourtant, les territoires s'affirment, les religions s'ancrent et les peuples continuent à guerroyer.
Un regard, juste un adolescent essayant de trouver son modèle dans ce siècle d'essais et de tentatives avortées.
Réalité de vie de personnages communs traversant une existence de fois et de ressentiments, à suivre et découvrir par le talent de son auteur.
Commenter  J’apprécie          10
Berble99
  24 février 2018
Un récit sur le début de la réforme, le voyage initiatique de Mikaël dans l'Europe du 16ème siècle.
Une force d'écriture qui vous tient jusqu'à la dernière ligne.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ZebraZebra   21 juillet 2012
[...] Mon cœur se fit lourd comme plomb dans ma poitrine à la vue des sombres murailles de la forteresse et un sentiment de malaise s'empara de moi. Malgré mes appels, le pont-levis resta levé et la porte close jusqu'à ce que le gouverneur en personne apparût en haut des remparts pour s'enquérir du nouvel arrivant. Il me salua et m'expliqua qu’eut égard aux épouvantables rumeurs qui circulaient sur Stockholm, il devait maintenir les portes fermées pour éviter les troubles éventuels. Puis il intima l'ordre au portier d'ouvrir immédiatement. Le pont-levis s'abaissa en grinçant et la grand-porte roula sur ses gonds. En passant sous la voûte d'entrée ... [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ChastoChasto   04 février 2018
Tu serais capable de te servir de l'ostensoir sacré en guise d'escabeau, s'il pouvait te permettre de te hausser d'un pouce !
Commenter  J’apprécie          20
ChastoChasto   06 mars 2018
L'innocent n'évite ni ne craint ses semblables.
Commenter  J’apprécie          10
ChastoChasto   04 février 2018
fructus inhonestis et turpis
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Mika Waltari (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mika Waltari
Payot - Marque Page - Mika Waltari - Ce genre de choses n'arrive jamais
Dans la catégorie : Littérature hongroiseVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures ouralo-altaïque, paléosibériennes, finno-ougriennes (hongroise, finnoise), dravidiennes>Littérature hongroise (84)
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1789 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre